AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
RSS
RSS


 :: L'histoire Ambrosienne :: Palais impérial :: 3ème étage

[CLOS]Demande de lancement de rp – Aliénor et Emily

avatar
Aernia
La Grande Conceptrice
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 241
Date d'inscription : 12/04/2016
MessageSujet: [CLOS]Demande de lancement de rp – Aliénor et Emily Mer 15 Mar 2017 - 18:57
Demande de lancement de rp – Aliénor et Emily

Vous connaissez sans doute cette grande mode en ce moment dans le petit monde fermé et très sélectif de la cour ? Ce sont les cercles de femme, ces dames d’une cinquantaine d’années qui prennent de jeunes dames mal dégrossies avec elle comme des marraines, s’occupant un peu d’essayer de les rendre moins brusque et plus dans l’esprit du courtisan. Ne pas courtiser quand on se trouvait à la cour était un véritable drame !  Alors il valait mieux chercher à les rendre aptes, n’est-ce pas ?

C’était pourquoi madame Enora Coulibert avait fait envoyer ces charmantes invitations à deux jeunes femmes qui vivaient au palais et qui pourtant ne connaissaient rien à la cour. Il était temps d’y remédier ! Surtout si l’une avait le statut de Grand et que l’autre n’était ni plus ni moins que l’épouse du prince Lowell IV, et donc, ; au moins la future duchesse de Brez, voir même, avec un peu de chance, la future reine du royaume d’Eskr… donc il était toujours bon de se mettre dans les bonnes grâces des bonnes personnes…

Bien apprêtée comme il se devait, elle demanda à sa dame de compagnie de disposer le thé et les petits gâteaux fourrés à la confiture ou à la crème sur un guéridon, puis vérifia le tout… ça semblait bien… parfait même !  Oh mais les invitées n’allaient pas tarder, n’est-ce pas !  Et donna une consigne à sa suivante, celle de se tenir prête à la porte pour ouvrir et vérifier qu’il s’agissait bien des bonnes personnes !  Aliénor Faust, forgeronne impériale, et Emily Thoromir de Brez, quel moment parfaitement charmant cela allait faire !

Enfin, on frappa à la porte. »

« Eh bien, Mabeth ! Ouvrez la porte !  Qu’attendez-vous sinistre gourde ! »

Grand sourire quand la première invitée entra !
avatar
Emily de Brez
Ambassadrice eskroise / future cantatrice
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t155-pupille-emily-de-brez-cantatrice#2422
Nationalité : Eskroise
Messages : 148
Date d'inscription : 26/02/2017
MessageSujet: Re: [CLOS]Demande de lancement de rp – Aliénor et Emily Jeu 16 Mar 2017 - 9:01
Emily se retrouve devant la porte, réfléchissant quant à la manière de se présenter ou d’être. Non qu’elle veuille ne pas faire d’ombrage à son mari, mais elle ne veut simplement pas passer pour une rustre, quoi qu’en y réfléchissant bien, elle n’est pas des plus délicates créatures. Un comble pour un Rossignol, non ?
Bien apprêtée dans sa robe grise sombre, dont le corsage de cuir tressé rehausse sa poitrine, elle porte sur ses épaules, une riche fourrure de Thorm, une belle étole, qui, en toute mesure, semble être d’une hermine immaculée. De plusieurs en fait, mais c’est un détail.
Une tresse serrée partant du sommet de son crâne, la jeune femme inspire, se retrouvant toute seule devant la porte, en se demandant ce que le monde lui veut. Non qu’elle ne veuille pas du monde, mais elle préfèrerait largement se trouver un tuteur. En soit, c’est l’occasion !

Ou pas du tout, elle ignore sur quel pied danser.

Prête à frapper à la porte, tenant fermement la bride de son cheval roux, la cantatrice fait une moue, frapper ou ne pas frapper. Elle a chaud, même le soir venu Ambrosia ne devient pas frisquette, ce qui a le don de la déranger, elle est bien plus habituée aux confins froid ! Peut-être que l’hiver lui conviendrait mieux,pour l’instant l’automne ne tient aucune promesse !!

Prête à frapper à la porte, elle réalise la présence à son flanc d’une autre personne, une autre femme, une autre rousse. Elle soupire, sans retenue, un défaut de sa personne et elle souffle. « Si je tourne les talons maintenant, à votre avis, on risque de me voir ? Vous pouvez me promettre de ne pas rapporter ? Non bien entendu ! Soit ! Faisons contre mauvaise fortune bon cœur. » Consciente de ses dires et plus encore de son impolitesse, elle passera pour une originale, au pire des cas et sans demi-mesure ! « Pardonnez-moi, je suis simplement un peu anxieuse. »Confie-t-elle.

Elle n’a jamais fait ça, à Eskr les femmes restent ensembles mais juste parce que les hommes discutent à côté, en riant et en fumant. Enfin Eskr, à brez, l’épouse est une potiche. En fait, elle aurait du occuper les femmes des autres dirigeants, mais ne se considérant pas comme l’épouse de Lowel, elle ne l’a pas fait !
A Thorm les femmes restent avec les hommes et donnent leurs avis, si tant est qu’elles en sont intéressées. Tout est différent partout. Là, il va s’agir de blabla et de péteuse, ravie de recevoir la Duchesse qui se sent aussi Duchesse qu’un pécore sortie de sa ferme. Elle en a gros…

« Pardonnez-moi encore, je ne sui pas présentée, Emily Thoromir…de Brez. » Elle aurait presque oublié le rajout final, ayant coupé sa phrase et elle sourit à la dame, en ne sachant pas quoi faire d’autre. Laissons le temps à la présentation de l’autre, Emily finit par fermer le poing et rapprocher sa main de la porte, tapotant le bois en soupirant. « Bon quand il faut y aller, il faut y aller. »

Finit-elle par concéder, tenant toujours la bride de son cheval. Elle doit paraître vraiment d’un autre monde à tenir autant à son canasson, mais à vrai dire…c’est un peu Thoromir que de tenir à sa monture !
La porte s’ouvre et Emily sourit, mal à l’aise de plus en plus…




"C'est fou comme c'est une chose pratique le mariage.
On passe de fille de pécore à future duchesse de Brez"
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [CLOS]Demande de lancement de rp – Aliénor et Emily Lun 20 Mar 2017 - 22:51
 « Faust ! Je te laisse le courrier sur le bureau ! 
- Merci ! »


Depuis une salle parallèle, Faust ne prend pas le temps d’aller rencontrer Denys. Il a l’habitude de s’adresser à un grand espace vide. Le forgeron est en plein essayage avec un client, elle ne peut pas l’abandonner. Surtout que l’homme essaye de la convaincre de rétrécir une armure déjà un brin trop ajustée.

 « Vous êtes sûre qu’on ne peut pas la cintrer encore un peu ?
- Absolument. Par contre, s’il s’avère dans les prochains mois qu’elle flotte au niveau de la taille, je pourrai très bien la retoucher.
- Oh… Oui oui, je vois… »


Faust a une moue de soulagement. Discuter avec les clients, ce n’est pas son fort… Quand elle finit par se débarrasser de lui, la rouquine se rend à son bureau, et découvre l’invitation. La joie et l’enthousiasme sont loin d’être au rendez-vous.

***

Voici donc comment Faust se retrouve près d’une jeune fille à la chevelure aussi éclatante que la sienne. A l’inverse de l’inconnue, Faust a opté pour une tenue en pantalon. Elle ne s’est jamais sentie à l’aise dans les robes souvent volumineuses.

 « Je ferai semblant de ne pas vous avoir vue si vous le souhaitez. »

Elle sourit doucement. C’est assez intéressant, pour une fois, de rencontrer quelqu’un qui a l’air aussi ravie qu’elle d’être là. Un instant, Faust s’interroge sur l’identité de la jeune femme, et sur les raisons de leur présence conjointe. Ce trait de comportement qu’elles partagent ne peuvent pas être une coïncidence. De fait, la forgeronne se demande si elle n’est pas en train de se jeter dans un traquenard social. Une pointe d’inquiétude nait dans ses entrailles, qu’elle craint de voir prendre le dessus. Elle répond tout de même volontiers aux présentations, sobrement.

 « Faust. »

D’un hochement de tête, elle confirme l’obligation d’entrer dans le grand bain. Au moins, elles seront visiblement deux à éviter de se noyer pendant cette rencontre. Dommage qu’il est très probable que Faust ne se souvienne jamais des moments à venir.

C’est une domestique qui vient leur ouvrir. Son statut est facilement devinable grâce à sa tenue. Beaucoup trop simple pour correspondre à l’occupante des lieux. Tous les habitants du palais ne sont pas aussi éloignés de la vie mondaine que ne l’est Faust.
Elles sont invitées à entrer, et la monture de la jeune rousse est pris en charge. Faust la laisse faire le premier pas dans l’antre de leur hôte, et ferme donc la marche. Elles se retrouvent rapidement dans un salon, face à l’auteure de l’invitation.

 « Madame Coulibert ? Enchantée. »

Les manières de Faust sont certes un brin gauche, mais ce sont celles d’une dame. De celle qui fut une dame un jour. Qui aurait dû être une dame un jour. Enfin, sa naissance parle à travers le salut adressé à leur hôte.

 « Merci pour cette invitation ! »
*Que la mascarade commence*
avatar
Emily de Brez
Ambassadrice eskroise / future cantatrice
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t155-pupille-emily-de-brez-cantatrice#2422
Nationalité : Eskroise
Messages : 148
Date d'inscription : 26/02/2017
MessageSujet: Re: [CLOS]Demande de lancement de rp – Aliénor et Emily Jeu 30 Mar 2017 - 21:48
L’autre flamboyante offre bon espoir à Emily, elle a le sourire engageant et la voix simple, sa tenue n’est en rien similaire aux us de la cour et la voilà pourtant intriguée. Elle ignore les noms des Grands, sauf des plus connus et se retrouve sans savoir qui elle est. C’est bien dommage. Un peu gauche, elle lâche la bride de son cheval à la bonniche venu ouvrir, inspirant et soupirant longuement tout à fait disposée à se faire dévorer toute crue dans ce jardin de vipère. Elle aurait préféré dîner avec sa tante, et elle lui aurait fait une tarte aux fraises. Quoi que la différence avec sa tarte et une brique, c’est qu’elle appelle ça une tarte aux fraises.

Le nom de l’autre passant dans sa tête, elle se glisse dans la maisonnée en souriant, pleine de politesse,mais tout à fait certaine de faire une erreur bientôt. Elle n’aime pas ce genre de chose, à Eskr, elle était la maîtresse du château, hélas, et elle n’était pas blâmée, pas toujours,alors,en Ambrosia…

A son tour, Emily remercie en saluant la dame et ne sait trop sur quel pied danser, la charmante hôtesse, pleine de sourire les convie à s’avancer, se targuant intérieurement d’avoir en sa demeure la future dame de Brez et une grande. Se rapprochant de sa semblable de crinière, elle marmonne à son intention. «Vous pensez que nous serons beaucoup ? » Mais la dame de Coulibret n’a tendu qu’un seul guet apens veillant à prendre sous son aile, celles dont les chevelures ont été veillé par le diable en personne. Comme le dit les rumeurs.  

Rapidement installées dans un petit salon avec du thé et des petits gâteaux, Emily se rassure de ne pas voir une ribambelle de piailleuse caquetant comme des poules affamées. Rapidement, la dame invitant se permet de parler, soulignant son ravissement à les voir ici chez elle, mais le bruit de l’entrée la fait s’arrêter/ « Ah mon amie arrive. Permettez. ». LA regardant s’éloigner, Emily soupire. «Faust c’est ça ? Vous avez un accent qui m’est familier…je viens d’Eskr, comté de Thoromir…. » Elle se sent bien plus  à l’aise seule avec la dame, mais cela ne durera pas.

Sous l'affluence de quelques dames bavardes, Emily s'enfonce dans un goûter ou un échange qui ne luii décroche que quelques sourires, amenant une torture sans nom, dans un bordel ambiant. Elle ne sera soulagée que quelues heures plus tard, enfin libre de cet horrible moment.




"C'est fou comme c'est une chose pratique le mariage.
On passe de fille de pécore à future duchesse de Brez"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques d'Ambrosia :: L'histoire Ambrosienne :: Palais impérial :: 3ème étage-
Sauter vers:  
Il était une fois AmbrosiaNos Partenaires

Retrouver nous sur