AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez|

Grand - Richard Welton - Ministre de la justice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Richard Welton
Ministre de la justice
Voir le profil de l'utilisateur
Nationalité : Ambrosien
Messages : 10
Date d'inscription : 04/04/2017
MessageSujet: Grand - Richard Welton - Ministre de la justice Mar 4 Avr 2017 - 14:51
WALTON Richard
ft. Rufus Sewell
Surnom : Le limier d’Ambrosia
Âge : 45 ans
Métier : Ministre de la Justice
Nationalité et origines : Ambrosien
Situation conjugale : Divorcé
Culte : Taren
Orientation sexuelle : Hétéro
Groupe : Grand
Carnation : Blanc
Taille : 1m83
Corpulence : normale
Cheveux : noirs et courts
Yeux : bleus
Signe(s) distinctif(s) : rien de particulier
Caractère : Que vous apprendre de moi, au juste ? Certains me prétendraient acharnés, ne têté, voir obtus. Je ne suis pas d’accord ! Loin de là, même ! J’aime juste que tout soit bien fait, que le travail soit appliqué et qu’il n’y ait rien à me reprocher. En même temps, comprenez-moi bien : si je faillis alors c’est tout le système juridique qui faillit, tout simplement ! C’était déjà le cas pendant que j’étais encore un enquêteur. Et si je porte aujourd’hui le nom de limier, durant mes jeunes années j’ai été appelé plutôt le molosse, non à cause d’une quelconque forme de carrure ou autre mais parce que je n’ai jamais lâché ! Et ce n’est pas aujourd’hui que je vais commencer, même si mon rôle est plus indirect désormais, à mon grand désespoir.
Je vous ai dit que je ne lâchais jamais une affaire… en même temps, je n’ai pas le choix. Je me souviens de tout ce que je vois, entend, sens, ou ressens… une mémoire absolue du coup… impossible pour moi d’oublier, ne serait-ce que le visage d’un condamné à mort, alors chaque ^personne que je fais envoyer sur l’échafaud doit être la bonne. Coute que coute.
Mais bien sûr, cette volonté de réussir et de faire valoir la justice impériale et divine n’est rien sans cette capacité à faire appel à une logique implacable. Vous avez peut être entendu parler de ce S.H. (Sheridan Hayns), fameux détective privé qui aide la police dans les romans de ce monsieur A. C-D, oui, vous savez, monsieur Andrew Cos-Darton… eh bien, j’ai un peu honte de le dire, mais c’est au cours d’une de nos interview que ce monsieur a eu la formidable idée de créer son détective en m’utilisant comme consultant… j’ai passé je ne sais combien de temps à travailler sur mes méthodes de déductions logiques… au point que j’estimerai presque qu’elles sont devenues infaillibles ! C’en est presque une passion, au final, ce qui explique pourquoi je fais passer mon travail avant tout… n’est-ce pas ce qui m’a couté mon mariage, entre autres ? Evidemment !
La justice ne peut être achetée et si jamais il y a une partie d’elle qui est corrompue, il faut purifier immédiatement. Et au même titre que la justcie est incorruptible, je le suis aussi. Ma loyauté va à l’empire, et plus particulièrement, à la famille impériale. La justice impériale n’est jamais que le bras armé de Taren mis au service de l’empereur, ou l’impératrice, en poste ! C’est pour cela, pour ces idées en quelles je crois, que je sers et que je protège la famille impériale au mieux de mes capacités… non, pas la famille impériale. Ambrosia. Protéger cette ville, et mon pays, ainsi que ses habitants, est mon but. A tout prix.

Histoire : Je ne suis pas né fils de grand, ou de dignitaire, ni même fils d’une noble famille marchande, ou d’autyres petites choses… en fait, pour être précis, je suis fils d’un professeur d’université, et qui fut pendant ses derniers moments le doyen de celle-ci. Il enseignait, quand j’étais petit, la physique. C’était un passionné. Et ma mère était une bonne épouse au foyer, à ne pas espérer ni attendre quoi que ce soit de plus que ce que son mari pouvait lui donner. Il lui arrivait parfois de jouer les assistantes aussi, au besoin… mais bon, rien de bien compliqué, après tous, nous étions sept enfants, dont j’étais l’ainé. Il y avait moi, puis il y avait Dorothéa, suivie de Thibalt, Maria, Lorenzo, Bartholomew, et la petite dernière, Camila. Oui, sacrée famille… sacrée famille qui était toute sage toute parfaite… et il y avait moi… même si j’étais l’ainé, je reconnais que j’étais une véritable terreur à l’époque… une telle terreur que ce fut mon père qui décida pour moi, me disant que c’était soit l’armée, soit la gendarmerie. Il opta finalement pour m’inscrire dans la gendarmerie, estimant que je ne servirai à rien en tant que bidasse ! Et puis… et puis comme j’étais très sagace et perspicace pour mon âge… autant que ça serve à autre chose qu’à faire des conneries…
Mais avant que j’y aille pour devenir gendarme, vers mes quinze ans, mon père fut nommé pour une mission spéciale auprès du ministre de l’éducation de l’époque. Ce fut à ce moment-là que je me retrouvais donc mêlé au palais… c’était étrange… j’avais l’impression de faire un peu tache dans le décor… enfin bon, je n’eus pas à y rester longtemps, bien au contraire, je fus vite accepté comme gendarme dans la ville basse pour commencer, travaillant d’abord comme simple piétaille, et ce fut durant une de ces patrouilles que je rencontrais celle qui allait devenir, à peine deux ans plus tard, mon épouse… au grand détriment de mon père, qui réprouva toute suite ce mariage, me conseillant de trouver une femme plus faite pour moi… mais vous savez ce que c’est. Quand on est jeune, plein de fougue, on est là, en train de dire que notre père a forcément tort et j’épousais donc avec mes vingt ans à peine passés, la jeune et jolie Julith mcBranain.
J’ai honte de le dire, mais avant même de me marier avec Julith j’avais une aventure avec une femme particulièrement belle, et qui me ressemblais beaucoup sur certains points. Une certaine Mélusine, et si je finis par épouser Julith, Mélusines et moi nous aimâmes en douce pendant un certain temps. J’en ai encore un peu honte pour Julith… c’est d’ailleurs pour cette raison que quand, dix ans plus tard, elle demanda le divorce, je ne luttais pas et la laissais me prendre une bonne dose de mes biens et de mes économies ! C’est à ce moment-là que je me mis à avoir des rapports de plus en plus conflictuels avec elle, d’ailleurs.

Enfin bref, reprenons le cours de ma vie ! Je n’ai pas mis longtemps à décoller, au niveau de ma carrière !  En effet, mes dons de déduction et mon prodigieux sens de l’observation eurent vite raison des affaires les plus difficiles. Et à 22 ans je remportais mon premier coup d’éclat en résolvant l’affaire du « Dépeceur du Port du Nord. Tous ces dons avaient été essentiels pendant cette enquête. J’obtins la médaille du mérite pour cette enquête d’ailleurs. Non que j’en tire une grande gloire, mais disons que ça mérite d’être signalé !  Toujours est-il que je fus remarqué par le ministre de la justice du moment qui m’offrit une nouvelle opportunité de job, un peu moins sur le terrain mais où mes talents seraient appréciés ! Il me proposa par la procédure au mérite, d’exercer mes fonctions comme perquisiteur impérial, aussi connu sous le nom du procureur impérial. Oh je n’étais pas le seul, bien sûr, mais j’étais l’un d’eux, à diriger de loin les enquêtes et à conduire en prison les criminels en les faisant condamner. Certes, c’était plus bureaucratique mais j’aimais bien, et peu à peu je gagnais en popularité. Mais gagner en popularité avant un énorme inconvénient : je négligeais complètement ma vie de famille ! Cela conduisit à mon divorce et à l’absence de garde de mon fils…
Mais bon, tout a un ^prix, tout comme mon ascension sociale… il fallait que je joue un peu les courtisan… ce fut là où j’eus beaucoup de mal… à me retrouver ainsi plongé dans ce monde alors que je dormais presque au bureau dans la semaine, arrivant ava t tout le monde et sortant tard dans la nuit… enfin bon, je me faisais des horaires de malade, mais voilà, je faisais ce que je pouvais, tout simplement, et mes maladresses, mes mauvaises manières de m’y prendre, mes contacts, finirent par me donner une impression désagréable de coureur de jupons… bien que ce ne soit pas ma faute ! On m’accusa même, dans mon dos, d’avoir eu une relation avec l’impératrice d’alors… et pourtant pas du tout !

Puis survint l’hiver 432, il y a six ans, ou je proposais mon projet de loi auprès de mon supérieur hiérarchique ! Devant le lourd problème de corruption de la justice, je trouvais une parade toute simple en proposant une loi qui rendait les choses les plus pratiques : si on tente de corrompre une personne de justice et que celle-ci en apporte la preuve à son supérieur ainsi que son nom pour qu’il soit châtié pour corruption, il est récompensé par une prime supérieure au montant du pot de vin. Cette loi fit de grands émois à cause de la dépense occasionnée… mais elle fut assez populaire chez tous les patriotes et chez les personnes de justice !  C’est ça qui me fit obtenir le titre de Grand… enfin, en partie…disons qu’entre ça et une carrière incroyable !  J’avais eu une magnifique ascension et une carrière plus qu’exemplaire ! Cette nomination m’a aussi valu le travail de premier réquisiteur impérial pour que, finalement, je succède au ministre de la justice il y a deux ans. Jamais deux sans trois bien sûr…
J’ai le droit de me réjouir que mon ex-femme ait succombé à la consomption récemment ?

Divers :  Il est accusé par certaines personnes d’avoir eu une relation avec l’ancienne impératrice
On le prétend accroc à certains excitants médicaux, sinon, comment pourrait-il travailler autant ?
On ne l’aime pas beaucoup, car il peut se montrer très soupçonneux avec tout le monde.
On lui reproche d’ignorer toutes les convenances si une enquête est en jeu
Date de naissance : oldboy
Double compte : ouep
Où nous as-tu trouvé? : Je suis un peu à l’origine de tout alors… (non, ce n’est pas Dieu)
Commentaire : Que dit la cacahuète à l’éléphant ? Rien, la cacahuète ne parle pas !
avatar
Constantin Van Pelt
Héritier Thémisien
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t198-pupille-constantin-van-pelt-sans-emploi-termine
Nationalité : Raclusien, originaire de la cité de Thémis
Messages : 666
Date d'inscription : 12/03/2017
MessageSujet: Re: Grand - Richard Welton - Ministre de la justice Mar 4 Avr 2017 - 15:09
Ah ah. Re bienvenue chez toi Mr le ministre. XD
avatar
Mélusine Duval
Ministre de l'éducation et des pupilles
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t66-grand-melusine-duval-ministre-de-l-education-et-des-pupilles
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 652
Date d'inscription : 26/01/2017
MessageSujet: Re: Grand - Richard Welton - Ministre de la justice Mar 4 Avr 2017 - 15:17
Richard !!!  I love you Te voilà enfin !!! Je commençais à m'impatienter ! Nous avons tellement de choses à nous toucher dire !!!
Re bienvenue ! cheers
avatar
Richard Welton
Ministre de la justice
Voir le profil de l'utilisateur
Nationalité : Ambrosien
Messages : 10
Date d'inscription : 04/04/2017
MessageSujet: Re: Grand - Richard Welton - Ministre de la justice Mar 4 Avr 2017 - 15:28
Merci !!!
avatar
Aÿmĕrik G. de Rauchechoyr
Secrétaire de la ministre de l'E&P
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t57-dignitaire-aymerik-g-de-rauchechoyr-_-en-cours
Nationalité : Ambro-Eskrois
Messages : 207
Date d'inscription : 23/01/2017
MessageSujet: Re: Grand - Richard Welton - Ministre de la justice Mar 4 Avr 2017 - 21:44
Re-Welcome...

Vous manquiez vraiment, Mr le Ministre..
...
... pour endosser la responsabilité de toute cette 'chianlis ' d'enquêtes sur les crimes horribles ! Razz

avatar
Lilith de Choiseul
Impératrice de vapeur
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t35-grand-lilith-de-choi
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 1693
Date d'inscription : 14/01/2017
MessageSujet: Re: Grand - Richard Welton - Ministre de la justice Jeu 6 Avr 2017 - 18:29
Ah richard vous revoilà! Il faut avouer que vous me manquiez, j'ai aimé cette fiche avec un délice sans pareil!

Tu es donc validé(e)

Tu as la possibilité de créer ton carnet de bal désormais ou encore de proposer des pv si tu en as besoin !
Si tu ne l'as pas fait, peux-tu remplir ton profil correctement s'il te plait?
Pas la peine de passer dans les registres puisque nous les mettrons obligatoirement à jour en te validant, top non ? Mais si jamais tu as besoin de nous communiquer quoi que ce soit, cette partie du forum fera certainement ton bonheur !

Maintenant tu as toutes tes clés en mains pour jouer, n’oublies pas, pour la bonne harmonie du forum, que quand tu as finis un rp, il faut passer par ici! En attendant et bien va comploter !

Que Taren veille sur toi !





Badge d'honneur:
 

Grand - Richard Welton - Ministre de la justice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques d'Ambrosia :: Préface Ambrosienne :: Registres ambrosiens :: Identités ambrosiennes-
Sauter vers: