AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez|

Besoin d'un videur, est ce vous ?( PV Dorian Godrick)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Besoin d'un videur, est ce vous ?( PV Dorian Godrick) Mar 16 Mai 2017 - 10:32
J’avais il y a peu posé une annonce dans le journal local à la recherche d’un videur, pour les Vices et Délices, avec une belle sommes d’argent à la clé.

Je voulais une personne d’un assez fort caractère pour repousser les malotrus, avoir un œil sur la sécurité des filles, calmer un peu les bagarres à cause de l’alcool ou pour avoir une fille bref un garde du corps.

Mais pas que cela, j’avais passé un accord avec Monsieur de Lascelle de faire des soirées privatives avec une liste de personnes bien précise de temps à autre et il fallait bien filtrer tout ce petit monde, en gardant secret les noms portés sur cette liste donc j’avais besoin de quelqu’un de confiance, de sérieux.

Quelques personnes ont déjà répondu à l’annonce mais aucune ne me paraissait de confiance, trop jeune, trop vieux, trop frêle, trop sûr, trop menteur j’ai vu de tous même des femmes. Je n’ai rien contre tout cela mais une femme videur pas possible, elle ne sera pas assez costaude mais surtout elle serait prise parmi mes putes donc non, une personne jeune mais pas trop, bref pas facile à trouver.

Comme tous les jours, je regardais mes courriers, je fis mes papiers, quelques clients viennent et repartent, rien de spéciale en ce beau jour, je fis un tour dans les chambres voire si tu t’étais en ordre, le tour de la maison car j’aime la propreté et l’hygiène.

Comme à mon habitude je m’assieds au bar prendre un petit verre avec une petite cigarette, d’ici je peux surveiller ce qui se passe dans la salle, j’avais une belle vue.
Je vis un jeune homme blond, assez beau gosse, plutôt bien foutu, habillé élégamment, je finis mon verre et je me dire je vers lui.

Bonjour que puis je faire pour vous ? Je ne vous aie jamais vue ici, vous êtes nouveau peut être ?

Un sourire au coin, un ton chaleureux, j’attendais de voir se qu’il allait me répondre, était ce un nouveau client, trop bien habillé pour ça, pas non plus le premier soiffard venue.

Je me présente, Madame Vialanni, la maquerelle des Vices et Délices, je vous souhaite la bienvenue.
En lui faisant signe de rentrer.
avatar
Dorian Godrick
Videur aux Vices et Délices
Voir le profil de l'utilisateur
Nationalité : Eskrois
Messages : 56
Date d'inscription : 29/04/2017
MessageSujet: Re: Besoin d'un videur, est ce vous ?( PV Dorian Godrick) Mer 17 Mai 2017 - 8:53
Il devait être aux alentours de 2h de l’après-midi, un ciel bleu surplombait Ambrosia, laissant des rayons du soleil réchauffer cette atmosphère routinière dans les rues de la capitale. A cette heure-ci, les travailleurs commençaient à repartir en direction du travail, quelque bourgeois flânant dans des salons de thé ou faisant les boutiques, désireux de remplir encore plus leur garde robe déjà bien garnie.
Dorian, le prospectus d’embauche en main, se dirigea sans plus tarder vers ce fameux bordel « Aux Vices et Délices », un nom bien chatoyant et représentatif de sa fonction !

Arrivé devant le lieu dit, un bâtiment assez commun de la zone mais beaucoup plus grand, le jeune homme entra par la porte principale, et ut étonné par le spectacle devant lui : là ou il s’attendait à un bar assez standard avec quelques catins habillées vulgairement, il fut agréablement surpris d’y trouver un salon très chic, doté d’un beau mobilier victorien ancien, de somptueux sofa couleur rouge sang, un immense bar doté de boissons plus chères les unes que les autres, un bel escalier qui devait mener aux chambres, des prostituées tout a fait charmantes et habillée de manière extrêmement alléchante et loin d’être vulgaire…

Ses dernières qui passait non loin de lui commencèrent à lui sourire et à lui jeter des regards pétillants de malice, même s’il crut discerner chez certaines comme un comme étonnement dans leur yeux, n’ayant pas la moindre idée de la cause…
Il baissa la tête, sourit légèrement et rougis quelque peu

*Serai-je vraiment à la hauteur ?*


Il se rappela du salaire en tant que videur ce qui le fit glousser, comprenant que l’argent avait effectivement un prix, prit son courage à deux mains  et s’avança en direction du bar, pour demander à une serveuse qui gérait l’établissement, quand une femme, habillée élégamment, devant avoir la trentaine, un verre en face d’elle et une cigarette au bout des doigts lui adressa la parole tout en le dévisageant de la tête au pied

-Bonjour que puis-je faire pour vous ?  Je ne vous ai jamais vue ici, vous êtes nouveau peut-être ?

Il aperçu à travers son ton accueillant un sourire en coin, intelligent mélange entre de l’étonnement et de la comédie tant répétée à la vue d’un client potentiel.
Dorian trouva cela paradoxal qu’il n’ait pas remarquée une telle femme, aussi jolie et élégamment habillée, plus tôt lors de son arrivée. Peut être un don étais-ce de passer inaperçu…

-Je me présente, Madame Vialanni, la maquerelle des Vices et Délices, je vous souhaite la bienvenue.


Le jeune homme ferma les yeux et sourit, il avait compris. Une femme discrète comme celle-ci ne pouvait être autre que la gérante, un œil sur ses filles et le bordel en général, l’air de rien…
Dorian prit un fauteuil, le retourna vers la jeune femme, dossier en avant de telle sorte à pouvoir mettre ses avant-bras dessus et parler avec une meilleure aisance. Il sortit sa boîte d’allumette, la fit raisonner à son oreille comme il avait l’habitude de le faire et alluma une cigarette, voyant que l’on pouvait fumer au sein de l’établissement. Après avoir extirpé la fumée de sa gorge au dessus de la tête de son interlocutrice, il gratta sa barbe blonde en souriant avant de la fixer de ses yeux bleu en lui annonçant d’un sourire enjôleur et d’un ton amusé

-Dorian Godrick, 25 ans, fraichement diplômé, intéressé au poste de videur !


Il reprit une longue taffe, l’extirpa en fermant quelque instant les yeux avant d’ajouter, cette fois-ci plus sérieusement :

-Je vais être honnête avec vous je n’ai aucune expérience en la matière. Néanmoins je pense comprendre les qualités requises et suis persuadé en posséder quelque unes : Un franc-parler vis-à-vis de ces messieurs, un respect vis-à-vis de ces dames, une assurance sans faille, un physique pour le moins exemplaire…

Il inspira longuement avant d’ajouter :

-J’ai conscience que le métier de prostituée doit probablement être le plus vieux métier du monde. Je pense que c’est une bonne chose qu’il soit toléré dans les lois et pense encore plus qu’il doit être pris en charge par des règles afin d’éviter des dérives. Satisfaire les clients est une chose importante, mais satisfaire le personnel l’est encore plus, puisque l’un est dépendant de l’autre, je pense avoir compris cela, et pense pouvoir le faire respecter au sein de cet établissement Madame Vialanni.

Il reprit une taffe tout en fixant la maquerelle, de même qu’en l’éjectant de sa bouche sur le côté, guettant ses réactions et contemplant au passage la beauté de ses traits, la rougeur de ses lèvres charnues, humides et délicates et la couleur envoûtante de ses jolis yeux noisette.
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Besoin d'un videur, est ce vous ?( PV Dorian Godrick) Mer 17 Mai 2017 - 13:23
Le jeune homme avait l’air plutôt à l’aise pour un nouveau client, s’il était nouveau client, ou un démarcheur pour je ne sais quels produits dont je n’ai pas besoin, j’attendais de voir ce qu’il allait me dire, prenant place à côté de moi.

Il se croyait déjà presque chez lui, accouder au dossier de la chaise, le monsieur se mettait vraiment à l’aise m’a foi, j’en ai vu des drôles mais celui là encore plus, allumant une cigarette, il décida enfin de se présenter.

Monsieur Godrick, enchantée, vous venez pour l’annonce, au moins vous êtes direct j’aime cela.

Je lui fis un petit sourire, en le regardant d’un peu plus près, jeune plutôt beau gosse, hmm tâter un peu du muscle, peut être pourra t’il faire l’affaire, j’attends de voir ce qu’il a dans le pantalon.

Franchement diplômer ! Quel est ce diplôme ?

J’étais bien curieuse de savoir, surtout qu’il n’existait pas de diplôme de videur donc d’où provenait-il pourquoi il voulait ce boulot hormis le salaire, là je demande du plein temps, pas le temps d’avoir la tête en l’air.

Aucune expérience cela fait un mauvais point Monsieur Godrick, par contre j’aime bien votre franc-parler, il y va que les filles interdictions d’y toucher si vous travailler pour moi, peut être trop sûr de vous est ce une qualité ?

En le regardant encore une fois, le regard bien plus posé votre physique, il faut dire que vous êtes plutôt bien constitué.

Je pris une bouffée pour terminer ma cigarette, tout en l’écrasant dans le cendrier posé sur le bar, je fis un petit sourire, il me plaisait bien ce petit.

Vous avez tout compris, vous êtes bien le premier, j’en suis ravi, mais il y a bien plus a savoir ici, si vous désirez être embauchés, le maintien du secret des clients, serez vous tenir votre langue ?

Cela était très important pour les affaires, en plus de maintenir, la paix dans l’établissement, j’allais recevoir des personnes de haut rang et il fallait être des plus vigilants.
Celons la réponse du jeune homme, j’allais ou pas continuer l’entretient mais dans un endroit plus discret, la confiance était plus que de mise pour les jours à venir, j’avais confiance en mon personnelle mais pourrais je lui faire confiance aussi.
avatar
Dorian Godrick
Videur aux Vices et Délices
Voir le profil de l'utilisateur
Nationalité : Eskrois
Messages : 56
Date d'inscription : 29/04/2017
MessageSujet: Re: Besoin d'un videur, est ce vous ?( PV Dorian Godrick) Jeu 18 Mai 2017 - 9:06
En la regardant parler et en observant sa gestuelle, Dorian se rendit compte que ce cette chère dame Vialanni avait tout d’une matrone de bordel : l’air méfiante envers tout le monde, prête à tout pour préserver ses filles…
Une fois que la maquerelle eut fini ses questions, Dorian coupa son regard du sien, tira une ultime pincée de cigarette, fermant les yeux un instant en faisant le tri dans sa tête, encaissant toute ses questions, avant de l’écraser contre le cendrier du comptoir à côté de celle de son interlocutrice.

-Aucune expérience en effet et ce n’est pas étonnant vu mon âge mais, Mme Vialanni, n’y a-t-il pas un début à tout ?

Il avait dit ces mots avec un sourire en coin et un sourcil haussé de malice. Ceux qui suivirent en revanche furent prononcés avec une mine beaucoup sérieuse et un regard perçant de ses yeux saphir :

-Toucher les filles ? Tenir ma langue (Ce double sens dans ce qu’il vient de dire le fit beaucoup rire intérieurement) ? Me prenez-vous pour un de ces ivrognes dépensant leur salaire ici à la fin du mois et ne sachant contrôler leur queue ? Ou alors pour un de ces puceaux à la recherche du grand amour auprès d’une pute qui ne verra en lui qu’un pigeon à plumer ? Soyons sérieux un instant vous et moi Ma Dame. Mon unique motivation dans ce poste est bien évidemment l’argent, tout comme celles travaillant ici, elles ne le font pas par plaisir. Nous avons probablement aussi deux autres points communs, le premier étant de se foutre du regard de la société et le second de bien faire son travail.

Il s’arrêta un instant et balaya les alentours, la plupart des putes effectuaient leur tâches sans broncher, mais ils étaient clair qu’elles ne perdaient pas  une miette de cette conversation. Quelques unes ne se cachait même pas, elles n’avaient probablement rien à faire en ce moment étant donné le moment de la journée, bien peu de clients se trouvaient là.
Il refixa dans le blanc des yeux la maquerelle avant d’ajouter :

-C’est vous la patronne ici, et c’est à vous de juger. Je vous dis simplement que je me plierai aux règles que vous me donnerez et prendrais l’initiative d’aller plus loin en cas de besoin.

Il l’a fixa de nouveau de ses yeux bleu, attendant sa réponse.
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Besoin d'un videur, est ce vous ?( PV Dorian Godrick) Jeu 18 Mai 2017 - 15:37
J’enchaînais les questions car je voulais savoir exactement de quoi il en retournait et si ce jeune homme ne jouait pas à un jeu. Il tira une dernière taffe pour l’écraser à côté de la mienne, son air plus que sérieuse, cela me rassurait quelque peu.

Je le conçois Monsieur Godrick, il y a un début à tout.

En répondant à son sourire évidemment, il fallait commencer par quelque chose et étant assez jeune, commencer par une bonne paye serait pas mal pour lui, je ne pouvais que comprendre la situation.

Voilà quelques mots fort intéressants, vous me plaisez beaucoup Monsieur Godrick, rare ceux qui se foutent du regard des gens, aux moins vous êtes clairs sur votre motivation. Pour ce qui est du double sens je vous expliquerais cela.

Si ce jeune homme est si à l’aise que ça d’être auprès des filles, d’un sérieux impassible, il pourrait faire l’affaire. Je vis qu’il n’hésita pas à regarder autour de lui mais sans sourciller ce qui marquait son sérieux, d’autres auraient déjà la langue pendue devant mes filles, voire même déjà essayé de me faire des avances.

Je sens que vous feriez bien l’affaire pour ce post Monsieur Godrick, puis je vous proposez de prendre un verre, et de me suivre, nous allons discuter de la suite dans un coin plus tranquille.

Je pris un verre d’hydromel, attendant le jeune homme à l’invité dans un des salons privatifs, loin des oreilles des clients pour ce que j’avais à lui dire.
Au passage, je pris un dossier qui était dans un des tiroirs d’un meuble fermés à clé à côté de ma pièce.

Installez-vous ? Ne vous méprenez pas sur l’endroit, j’ai pu percevoir votre sérieux, votre motivation si nous sommes ici, c’est pour vous parler de choses bien plus sérieuse.

Avant d’en dire plus je tendis le dossier, au jeune homme, et l’ouvris c’était le contrat d’embauche, je pense qu’il sera à la hauteur. Je ne pouvais en dévoiler plus tant qu’il n’avait pas signé le contrat.
avatar
Dorian Godrick
Videur aux Vices et Délices
Voir le profil de l'utilisateur
Nationalité : Eskrois
Messages : 56
Date d'inscription : 29/04/2017
MessageSujet: Re: Besoin d'un videur, est ce vous ?( PV Dorian Godrick) Sam 20 Mai 2017 - 10:38
Et Dorian ne pu s’empêcher de sourire devant les compliments de la maquerelle, heureux d’être si près d’atteindre son premier job.
Cette joie ne fut que décuplée lorsque Mme Vialanni le convia à prendre un verre et à discuter de manière plus privée dans un des salons privatifs du bordel.
Le jeune homme demanda un verre de Bourbon, coupé d’une cuillère d’eau glacée. La serveuse parue déconcertée par cette demande, une recette ne venant pas de la capitale, mais l’exécuta. Après un remerciement d’un clin d’œil, il rejoignit son interlocutrice dans la pièce voisine, à l’abri des oreilles indiscrètes.

Une fois installé, et conscient que la maquerelle le prenait au sérieux, il prit de ses mains ce qui semblait être un dossier sorti d’on ne sait où : c’était le contrat !
Après une gorgée du délicieux nectar qu’on lui avait servi, il s’empara d’un stylo tendu par la patronne et se mit à lire les clauses su contrat.
Un travail sept jours sur sept, vingt-quatre heures sur vingt-quatre, qui consistait à surveiller que tout se passe bien avec les filles, que chacun se contente de payer, de même de faire de nombreuses rondes au niveau des chambres, garder un anonymat total concernant les clients, ne pas toucher aux putes…

Après une rapide lecture, Dorian posa son stylo, but une gorgée de scotch et d’adressa à la maquerelle :

-En plus d’être videur, je pourrais aussi aider dans certaines tâches si jamais nous manquons de personnel, et je suis musicien aussi, si jamais un client demande de la musique d’ambiance… Je veux dire par là que si tout ce passe bien je ne vais pas rester assis les bras croisés mais aider en cas de besoin.

Il sortit une cigarette, l’alluma avant d’ajouter :

-En revanche, j’aimerai si possible avoir mes matinées, je doute qu’il y ait beaucoup de client avant 14h…

Après une bouffée, il termina :

-Ah et serait-il possible de loger au sein de l’établissement mais… pas au niveau des chambres ? En effet je ne voudrais pas que l’on me prenne pour un prostitué et que certaines dames ou certains messieurs me fassent des avances, si vous voyez ce que je veux dire… Dans un petit local ou une réserve, de quoi mettre un lit et une table ça serait parfait !
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Besoin d'un videur, est ce vous ?( PV Dorian Godrick) Dim 21 Mai 2017 - 21:01
Nous étions confortablement installés dans un des petits salons, j’aimais recevoir t surtout mettre à l’aise les personnes avec qui j’allais travailler. Je voulais être assez proche d’eux, que la confiance s’installe vite pour éviter toute complication on fonctionnait comme une petite famille.

Monsieur Godrick, lu attentivement le contrat, je sais que ce contrat demandait beaucoup de choses mais c’est ainsi que nous fonctionnons, il n’y avait pas de fermetures mais des petites pauses par-ci, ou là, c’était pareil pour tout le monde.

C’est une très bonne idée, nous essayons tous de nous donner un coup de main les uns aux autres, c’est important nous sommes devenu une petite famille. C’est appréciable de travailler ainsi, enfin si je puis dire que le travail est agréable….

De la musique, une très bonne idée, il n’y avait de musique ici avec les gars qui gueule une fois qu’ils sont bourrés, peut être que maintenant cela sera plus calme.

Il y a toujours de quoi faire, rester les bras croisés avec certains clients cela ne va pas être rose tous les jours. Dis-je en rigolant.

Je bus une gorgée, en écoutant la petite négociation du contrat, cela me fit sourire d’ailleurs.

Vous osez négocier, sur un ton sec, vous avez bien raison, oui cela est possible mais s’il y a un coup de bourre, je pourrais compter sur vous, J’ajouta un petit clin d’œil.

Il me plait vraiment bien ce petit gars, je pense que l’on va bien s’entendre et j’aime beaucoup son caractère, il ose plutôt pas mal.

Un petit local, vous n’êtes pas un chien, en rigolant je sais bien traiter mes employées, est ce que cela vous dirait que je débarrasse un des salons privatifs, vous le mettez à votre gout nous y mettrons une serrure.

Je pense que cela pourrait convenir un compromis, je pouvais comprendre ne pas aller à l’étage, il y a un salon qui est plus à l’écart que les autres cela pourrait très bien convenir et l’aménagement pourrait être fait assez rapidement car dormir ou des clients ont couchés pas super.

J’espère que cela vous conviens, et que nous sommes en accord ?

J’attendais de voir sa réponse et qu’il signe le contrat pour parler d’une petite chose bien plus privée, je n’avais pas le choix que d’attendre.

Besoin d'un videur, est ce vous ?( PV Dorian Godrick)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques d'Ambrosia :: Prologue final :: La salle des archives-
Sauter vers: