AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
RSS
RSS


 :: L'histoire Ambrosienne :: Correspondances

[Clos]A l'attention d'Emily de Brez

avatar
Aernia
La Grande Conceptrice
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 244
Date d'inscription : 12/04/2016
MessageSujet: [Clos]A l'attention d'Emily de Brez Mer 17 Mai 2017 - 13:48
Mon tendre amour,

Je laisse tomber à vos pied le masque de la souveraineté pour vous parler en homme, un homme simple qui aime une femme, un homme simple qui s’est uni à cette femme devant les dieux. Jusque-là, je l’ai traité comme mon cœur me le commandait, et non comme mon esprit le commandait. Vous avez su percer mon cœur, et je l’ai déposé à vos pieds pour que vous en soyez la gardienne.
Votre enlèvement – car il ne peut s’agir que de cela n’est-ce pas ? – qui vous a séparé de moi lors de cette promenade me laisse vide et malheureux. Vous aviez pourtant fait un homme heureux lorsque votre voix, dans la chapelle de la Mère, avait prononcé ces vœux qui se gravaient dans mon cœur au fur et à mesure que les mots passaient outre vos délicieuses lèvres. Le plus beau moment de ma vie, soyez en sure… j’en aurai presque pleuré de joie !

Les temps s’annoncent difficiles pour le royaume. Des temps qui auront besoin d’un roi et d’une reine forte, côte à côte, ensemble ! Aussi, je vous en supplie, ma vous vous appartenant déjà, je ne peux rien vous proposer de plus en échange, mais revenez-moi aussi vite que vous le pourrez ! Mettez-vous en route dès que vous verrez cette lettre… et si vous avez besoin de fonds pour le trajet, demandez à ma chère sœur, son mari pourra vous venir en aide ! Dans le pire des cas, je viendrai vous chercher, quitte à démanteler pierre par pierre la ville d’Ambrosia pour venir vous libérer de votre belle geôle… oh, je suis sûr que l’on vous a dit que j’étais un félon, un fourbe. Ma sœur, quelle vipère, et mes cousins ont dû vous dire ce que je tentais d’usurper le trône d’Egbert, mais père… père aurait voulu que je prenne le trône à sa mort. Toute sa vie il m’a formé à le remplacer quand le temps serait venu. Et je subodore toujours mes cousins d’avoir commandité une mort presque naturelle pour mon père. Je ne peux hélas pas en apporter la preuve.
Soyez prudente mon amour.

Votre aimé qui se languit de vous


Nous devons maintenant nous adresser à vous comme souverain de ces terres, et non plus comme amour, et même si vous êtes aussi chère au souverain qu’à l’homme, nous vous prions de suivre ces quelques consignes que nous vous ordonnons. En priorité, sachez que le messager qui vous aura fait parvenir cette missive est un homme de confiance. Il vous appuiera et vous secondera dans votre rôle de reine en exil. Si vous ne pouvez partir, nous vous nommons par la présente, ambassadrice des royaumes d’Eskr auprès de son altesse impériale Lilith Ière de Choiseul. On nous a rapporté qu’il s’agissait d’une personne qui se fiait beaucoup à la logique, autant qu’à son cœur. Vous saurez faire comprendre la noblesse de notre cause, car si un roi ne peut pas compter sur sa reine pour le soutenir, alors il est vraiment seul. Vous porterez notre voix, et nos paroles en haut lieu, afin que les choses se fassent comme de droit.
Vous trouverez ci-joint un pli à remettre à un officiel ambroisien. Il certifie votre nomination au même titre qu’il vous donne accès à une partie des fonds du royaume. Enfin, il y a aussi une proclamation officielle de mes prétentions au trônes d’Eskr à présenter à son altesse impériale. Remettez-le à De Voisin, le premier ministre. Il saura quoi en faire. C’est un appui à ne pas négliger.

Votre nation, votre pays, votre vie est en jeu. Nous vous les remettons confiant.

Sincèrement votre, aujourd’hui et à jamais.

Lowell IV
Prince Héritier du trône du royaume d’Eskr, héritier du duché de Brez, seigneur protecteur des trois duchés
avatar
Emily de Brez
Ambassadrice eskroise / future cantatrice
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t155-pupille-emily-de-brez-cantatrice#2422
Nationalité : Eskroise
Messages : 158
Date d'inscription : 26/02/2017
MessageSujet: Re: [Clos]A l'attention d'Emily de Brez Sam 3 Juin 2017 - 21:48
Vous savez que je suis toujours fâchée contre vous et je le serais encore pendant longtemps !
Je ne débute pas ma lettre autrement !
Je voulais tout vous renvoyer déchiré en petits morceaux.
Et puis…je n’ai pas su m’y résoudre.
Attention Lowell, n’emballez pas votre esprit quant à mes propos suivant, vous serez pardonner si vous daignez un jour me faire une véritable cour et une véritable demande en mariage ! Car oui, je vous le dis, j’ai réfléchis, loin de vous et d’Eskr…et je réalise des choses qui m’étaient inconnues avant.

Mon ami,

Il y a de l’effort dans mes propos, vous le remarquez ?

Mon ami,

J’aimerais vous présenter toutes mes condoléances pour la perte de votre père, mais réjouissez-vous car la Mort est l’ultime bienveillances des dieux, qui nous emportent au-delà de l’existence et nous permet, de passer l’éternité dans le bonheur de la béatitude. Nous sommes mortels et avons le chagrin, mais c’est normal…
Je ne philiosophe là pas plus, je ne sais pas faire.

Vous savez que je suis partie, mais je le regrette, pourtant c'est un mal pour un bien. Vous saviez que je devais faire mon tutorat ! C’est pour votre bien, et votre mère vous le dira aussi. Votre bien ! L’Empire de Vapeur aurait déprécié ce manque de savoir vivre, alors, je vous en prie...cessez....

De toutes façon je recommencerais autant qu’il le faut, parce que ce sont les choses qui se font ! Vous comprenez ? Vous devez !

Mes sentiments ont toujours été vif, vous le savez, le sang impulsif de Thorm…et ma séparation m’a fait réalisé, peu à peu, que cet éloignement m’attriste. Oui, vous lisez bien, et je sais déjà que vous êtes fous à l’idée, mais c’est vrai. Vous me manquez. La capitale est étrange, je ne m’y sens pas à ma place, mais j’ai pour choix de vous faire honneur et avant de répondre aux côtés protocolaire, j’aimerais que vous considériez, comme un pas vers vous, nous, ceci : je ne me ferais désormais plus que appeler par mon nom d’épouse. Emily de Brez.

Ainsi, nous faisons un pas vers l’autre. Je ne vous promets rien, j’avance, vous avez eu des sentiments plus vifs, avant moi, vous avez été plus rapide, envisageons que je sois plus lente. Et que ma tête de mule se soit tue enfin. Ai-je cessé de vouloir vous donner tort, refuser votre amour, avec l’absence ? Peut-être…

Laissez moi du temps pour vous aimer, l’absence doit y faire beaucoup.

Lily, le rossignol de Thorm....

Pour la suite, mon cher époux, soyons procédurier, je vous imite ! Je deviendrais donc votre Ambassadrice et votre voix, car je sais que cela sera la seule chose qui nous accordera car je ne rentrerais qu’aux trois années obligatoires révolues !
Mais je crois que ce sera bien la seule forme de procédure, vous savez que je n’y suis point à l’aise.

Emily de Brez.




"C'est fou comme c'est une chose pratique le mariage.
On passe de fille de pécore à future duchesse de Brez"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques d'Ambrosia :: L'histoire Ambrosienne :: Correspondances-
Sauter vers:  
Il était une fois AmbrosiaNos Partenaires

Retrouver nous sur