AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
RSS
RSS


 :: L'histoire Ambrosienne :: Palais impérial :: 2nd étage

[CLOS] Où en sommes nous Monsieur Welton ? [Richard]

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Lilith de Choiseul
Impératrice de vapeur
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t35-grand-lilith-de-choi
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 3021
Date d'inscription : 14/01/2017
MessageSujet: Re: [CLOS] Où en sommes nous Monsieur Welton ? [Richard] Sam 23 Sep 2017 - 20:30
-Quelle valeur concéder à des aveux obtenue par les traqueurs d’impie ? Dis-je grièvement, peu convaincue de la méthode mais pas réfractaire. Il ferait avouer n’importe quoi à n’importe qui !

Je ne partage pas réellement mes pensées avec lui, en fait, tout cela n’est qu’une réflexion pour moi-même. De tout temps, les de Choiseul ont désapprouvé les traqueurs,tout en s’en servant, je ne dérogerais pas à la règle. Je le crains. Pour autant ma conscience s’agite.

-Et si à la place, je réclamais une confession, une fausse confession où je lui confierais que j’ai des indices et que j’hésite sur ma décision : confronter l’homme ou le livrer aux traqueurs directement ? S’il n’est point fou, il avouera. J’avouerais…plutôt avouer que les laisser m’approcher.

Ce n’est qu’une réflexion et Richard peut me dire non, c’est dangereux, et si acculé il porte la main sur moi ? Je ne l’envisage pas en disant cela, en vérité, je ne suis pas assez vengeresse pour le confier aux traqueurs, mais pourrons-nous éviter cela ? Je n’en sais rien, à Richard de me dissuader ou pas. Tout ce que je sais, c’est que j’ai un choix à donner et que je vais l’avoir sur la conscience. Pourrais-je demander à Everard de m’aider pour cela ? J’en doute.

-Faites, mais…assurez-vous de vous rapprocher du chef de la Garde, il vous fournira tout le nécessaire.

C’est après tout son domaine non ? Je n’arrive en tous cas pas à détacher ma pensée de ce qu’il a dit pour le confesseur et les amethiens. Il semble que je possède encore des cas de conscience. Pour Elrich je devrais surement vouloir la vérité, mais et la vérité se tronquait à cause de cette décision ?

Je ne sais pas, la décision n’est en rien légère.


avatar
Richard Welton
Ministre de la justice
Voir le profil de l'utilisateur
Nationalité : Ambrosien
Messages : 76
Date d'inscription : 04/04/2017
MessageSujet: Re: [CLOS] Où en sommes nous Monsieur Welton ? [Richard] Sam 14 Oct 2017 - 2:59
Sa réaction, bien que grave, était toute à fait légitime. Les traqueurs d’impie auraient pu s’appeler tout simplement les spécialistes de la torture… mais ils n’étaient pas non plus dénués de talent. Pour les avoir vu faire, à titre de curiosité morbide, je devais bien reconnaitre qu’ils étaient glauquement efficaces… et d’ailleurs, cette ide de faire avouer n’importe quoi me fit venir le sourire aux lèvres avec un trait d’esprit en tête…

« C’est vrai qu’avec eux je pourrais avouer que je suis le fruit de l’union d’une mule et d’un crabe…. Mais je suppose que si l’on connait bien mes parents, cela ne peut s’avérer complètement faux… »

Mais le fait était là, ce n’était pas une solution digne de la justice ambrosienne… par principe, je devais reconnaitre que j’aimais l’idée que le fils de catin responsable de cette infamie souffre le martyr pendant des années, voire des siècles. Cela ne m’aurait pas gêné. Mais j’aurai détesté vivre dans un pays où de tels procédés étaient en vigueur. Fort heureusement, la justice impériale était mieux faite que cela… je soupirais et je réfléchissais à une solution alternative…. Un peu comme ce qu’elle me proposait, certes, mais sans l’impliquer pour autant. Hors de question de risquer la vie de sa majesté, ou de perdre le seul lien que nous pouvions avoir avec le commanditaire. Si son confesseur était coupable d’avoir participé, je doutais fortement qu’il soit le seul.

« S’il est point fou, il essaiera, pourquoi pas, de vous poignarder, par exemple. Dans sa situation, j’essaierai, en tout cas. Ça me laisserait le temps de fuir…. Et il est hors de question de risquer votre vie. De plus, il ne faut pas l’affoler, si nous l’affolons, il se coupera de son réseau, entre autres. Donc non, ce n’est clairement pas une bonne idée… ce serait perdre nos preuves…. Permettez-moi de réfléchir à un plan et de vous le soumettre… disons dans 48h ? D’ici là, si vous me permettez de vous donner un ordre, agissez normalement… »

Je restais silencieux avant d’ajouter un détail.

« Mais dites-moi… votre confesseur n’est-il pas le frère de votre premier ministre ? Peut-être serait-il sage de ne pas le recevoir seule, dorénavant ? Oh, pas forcément de manière visible… nous savons tous les deux combien les murs peuvent être creux… »

Oui, ce serait plus prudent, je m’arrangerai pour cela avec le chef de la garde, par sécurité… pour le reste…. Oh, attendez, j’avais peut-être une idée.

« Je vais demander à Rivère de faire filer votre confesseur…. Comme ça, je pourrais peut-être remonter son réseau… et pour un plan plus abouti, laissez-moi deux jours, comme je vous l’ai demandé, s’il vous plait ! »  
avatar
Lilith de Choiseul
Impératrice de vapeur
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t35-grand-lilith-de-choi
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 3021
Date d'inscription : 14/01/2017
MessageSujet: Re: [CLOS] Où en sommes nous Monsieur Welton ? [Richard] Ven 20 Oct 2017 - 9:22
Utiliser les Impies pour faire avouer mon confesseur, l’idée me glace le sang tout autant qu’elle provoque en moi une certaine…un certain trouble. Je voudrais mais je ne le peux…partagée entre mon esprit ambrosien et mon besoin humain de savoir. Pour autant, je sais que je ne peux accepter la façon de faire. Si les Impies sont, à leur sens, juste et droit, officiant pour Ameth, il y a des difficultés à mon sens pour croire qu’ils ne font pas avouer, parfois, un peu ce qu’ils attendent à la personne torturée.

Le trait d’esprit de Richard me détache un sourire faible, mais présent, alors que je suis soucieuse du comment faire. Mais si j’ai choisis Le Limier, ce n’est pas pour réfléchir seule à ce genre de sujet. Je finis par hocher la tête.

- Faites, je vous fais confiance, quant au lien de parenté avec Monsieur de Voisin, le Père de Rossmond ne l'affiche pas réellement, je crois qu'ils sont demi-frère plutot . Mais je vous donne vos 48heures et je vous laisse le soin de faire au mieux Richard.

Que dire de plus ? Je ne vais pas le retenir plus longtemps, à vrai dire, je préfère qu’il mette les choses en place, nous pourrons dès lors avancer. Je le laisse donc s’en aller avec la salutation d’usage et me renfrogne un peu, je ne peux confier ce que je viens d’apprendre à Everard, il irait fort probablement aux traqueurs et c’est un risque qui ne doit pas être pris.

Je pense à Elrich et une main glisse sur mon ventre, une douleur fantôme m’assaille et me donne envie de vomir…je n’attends que le jour où nous découvrirons le meurtrier…


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [CLOS] Où en sommes nous Monsieur Welton ? [Richard]
Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques d'Ambrosia :: L'histoire Ambrosienne :: Palais impérial :: 2nd étage-
Sauter vers:  
Il était une fois AmbrosiaNos Partenaires

Retrouver nous surDes mêmes auteurs