AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
RSS
RSS


 :: L'histoire Ambrosienne :: 2nd niveau de la cité

Mon petit oiseau a pris sa volée. A pris sa... A la volette. A pris sa volée.

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Emily de Brez
Ambassadrice eskroise / future cantatrice
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t155-pupille-emily-de-brez-cantatrice#2422
Nationalité : Eskroise
Messages : 138
Date d'inscription : 26/02/2017
MessageSujet: Mon petit oiseau a pris sa volée. A pris sa... A la volette. A pris sa volée. Sam 17 Juin 2017 - 22:07
Le froid s’est abattu sur la cité, un froid prenant et vivifiant pour une thormienne. Le genre de chose qui lui permet de se sentir chez elle, et qui lui offre, un grand sourire sur les lèvres. Emily évolue à travers le temps avec une certaine facilité, endossant le rôle de princesse et d’altesse régente avec une aisance qui lui donne encore le tournis. Quiconque l’observerait verrait tout à fait qu’elle s’y plait, mais la vérité est différente. La lourdeur des charges et les obligations lui paraissent si étouffante qu’elle se demande parfois, si elle ne ferait pas mieux de tout plaquer.

Hors tout plaquer est impossible, d’une parce qu’elle refuse d’abandonner ses terres et de deux, elle ne l’avouerait à personne, elle a finit par aimer se plaire dans ces jeux politiques, appréciant totalement l’immersion dans laquelle elle se met, et partageant avec son tuteur, des discussions et des choses agitées. Elle n’aurait pas cru que cela soit possible, à vrai dire, elle a parfois l’impression que bon ou mauvais , elle le gêne Thoromir pour les complots.

Pour autant, aujourd’hui la demoiselle s’est éloignée des affaires un peu protocolaire, ses cours ce chant terminés, elle a besoin de faire quelques achats en partition, et autres petites affaires, le magasin de musique non loin du conservatoire ferait l’affaire pour cela et avec toute les obligations d’une épouse de Prince Régent, le Rossignol de Thorm quitte le conservatoire pour se rendre au magasin, à pied ! Nemrod lui reprocherait plus tard, tantpis !

La neige tombant sur les rues ambrosienne ne peut que la pousser à profiter, le nez levé le ciel, elle n’a jamais rien connu d’autre. Dans sa cape doublée de fourrure de loup blanc issu de son territoire eskrois,la jeune femme a le cœur bienheureux, rêveur, et cela, malgré la suite de son chaperon de Garde, Orlane, toujours là.

Elle en oublie de faire bien attention et quand elle manque de percutée une jeune femme, se rattrapant tant bien que mal pour ne pas lui rentrer dedans, le gel sur le trottoir lui fait pousser un cri de sursaut, jusqu’à ce qu’elle se vautre, fesses la première, dans un grand fracas inélégant….




"C'est fou comme c'est une chose pratique le mariage.
On passe de fille de pécore à future duchesse de Brez"
avatar
Olympiane de Thiam
Violoniste
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t305-pupille-olympiane-de-thiam-musicienne http://monde2resine.fr.gd/
Nationalité : Amethienne
Messages : 596
Date d'inscription : 02/06/2017
MessageSujet: Re: Mon petit oiseau a pris sa volée. A pris sa... A la volette. A pris sa volée. Mar 20 Juin 2017 - 17:05
Quel froid ! Les hivers étaient vraiment plus rigoureux que par chez moi. Je me recroquevillais dans mon manteau doublée. Heureusement que j'avais opté pour des nouveaux vêtements à la place de ses robes affreusement non pratiques. Le vendeur m'avait d'ailleurs conseillé un pantalon, apparemment c'était la nouvelle mode par ici. J'avais quelque peu levé un sourcil quand il m'avait montré ça. Mais je devais bien reconnaitre aujourd'hui que ça a quelques avantages. Notamment contre le froid.

Mais du coup, l'achat d'une nouvelle garde-robe avait quelque peu entamé mes économies. Et mon violon avait décidé de casser ses jolies cordes au mauvais moment... Tout cela alors que j'avais prévu de faire de la musique mon métier pendant mon pupillat. Bien sûr, cela serait temporaire. J'aspirais toujours à intégrer le monastère d'acier pour traquer l'impie et ses immondices qui défilaient sur notre monde. Mais bon, en attendant, il fallait bien vivre de quelque chose. Et je ne comptais pas que ma mère ou mon tuteur m'entretienne.

Quoi qu'il en soit, j'étais donc seule dans la ville enneigée en quête d'une échoppe où je pourrai porter mon précieux compagnon. Il était bien rangé dans son étui que je serrai fort contre moi. Fort heureusement, on m'avait dit que le magasin près du conservatoire avait peut-être ce que je cherchais. Cela me permettrait en plus de mieux visiter ce quartier dédié aux arts.

Je ne pus m'empêcher de regarder tout autour de moi, de scruter le moindre détail. Je trouvais tout ça vraiment joli et je m'émerveillais d'un rien. Quelques fois, je demandais mon chemin aux quelques passants bravant le froid tout comme moi. La neige tombait vraiment à gros flocons et mon avancée se fit plus difficile au fur et à mesure. Me couvrant quelque peu les yeux en cherchant le magasin du regard, je vis une demoiselle qui manqua de me percuter puis tomber les quatre fers en l'air en essayant de se rattraper.

Aussitôt, je me précipitai vers elle, lui tendant ma main gantée pour l'aider à se relever, maintenant mes appuis sur le trottoir pour éviter de finir comme elle.

"Est-ce que ça va ? Vous n'avez rien de cassé ?"

J'espérai bien que ce ne soit pas le cas. Elle n'avait pas l'air d'être tombé doucement et cela m'inquiéta un peu.


avatar
Emily de Brez
Ambassadrice eskroise / future cantatrice
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t155-pupille-emily-de-brez-cantatrice#2422
Nationalité : Eskroise
Messages : 138
Date d'inscription : 26/02/2017
MessageSujet: Re: Mon petit oiseau a pris sa volée. A pris sa... A la volette. A pris sa volée. Dim 9 Juil 2017 - 21:17
Emily est l’épouse du régent d’Eskr, à ce rythme peut-être la future reine de son pays, chose dont elle se passerait. Elle est aussi l’Ambassadrice, mais elle reste, malgré tout, la maladroite jeune femme qu’on connait. Ses fesses n’ont pas eu grand loisir de se sentir protégée par un quelconque faux cul, voir même quelques jupons rajoutés. Le popotin souffre d’une manière vive, alors que son coccyx semble encore vibrer du choc. Bien entendu, il en faut plus pour la jeune femme, alors qu’elle a les yeux fermés, et qu’elle retient sa douleur entre ses dents.

Elle n’est point du genre à pleurnicher, pas du tout, mais les yeux brillent, ah si Gaël la voyait, il plaisanterait. Elle n’en a pas envie. Au lieux de cela, elle déglutit et ravale ses plaintes en entendant la voix féminine qui tends à s’inquiéter pour elle. Elle reprends son souffle, jusque-là retenu pour assainir sa souffrance, et ouvre les yeux pour découvrir une jeune demoiselle de son âge. « Je vais bien, c’était plus surprenant que douloureux ! »

Un petit mensonge, mais elle n’a rien de cassé en vérité, si ce n’est une douleur vive, cela se transformerait peut-être en hématome, un bleu quoi, qui viendrait prendre place dans le creux de ses reins. Saisissant la main de l’autre, Emily se concentre quelques instants dans l’espoir de ne pas donner le spectacle d’une nouvelle pirouette, préférant plutôt, serrer les dents, et se concentrer avant de se relever une bonne fois et s’éloigner de la plaque de verglas. «Nous aurions été dans un sacré pétrin si je vous avais fait tomber, et nous aurions ressembler à ces petits faons qui découvrent les surfaces gelées. A Thom, c’est un spectacle hivernale absolument risible et merveilleux de les voir s’agiter et tomber sur la glace ! »

Un ravissement étire les traits de la demoiselle à ce souvenir venu toquer à la porte de son esprit. «Merci Mademoiselle…Mademoiselle ? » Emily tends sa main, elle va devoir se présenter chose qu’elle déteste faire depuis…depuis qu’elle joue son rôle. « Emily de Brez ! »

Elle n’ a pas envie de préciser son altesse, et elle n’aime pas le rappeler aux autres. Tout protocole que ce soit, les titres, c’est chiant ! Peut-être qu’en privé elle pourrait faire l’impasse ? ce n’est pas une notion dommageable !




"C'est fou comme c'est une chose pratique le mariage.
On passe de fille de pécore à future duchesse de Brez"
avatar
Olympiane de Thiam
Violoniste
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t305-pupille-olympiane-de-thiam-musicienne http://monde2resine.fr.gd/
Nationalité : Amethienne
Messages : 596
Date d'inscription : 02/06/2017
MessageSujet: Re: Mon petit oiseau a pris sa volée. A pris sa... A la volette. A pris sa volée. Mer 12 Juil 2017 - 19:17
J'étais heureuse et rassurée que la jeune demoiselle n'ai rien. Elle semblait avoir le même âge que moi apparemment. Était-elle une pupille elle aussi ? A n'en point douter vu qu'elle disait venir de Thorm. Je souris quand à sa réflexion. Mais leva un sourcil, un peu surprise quand elle me racontait prendre plaisir à voir les petits faons tomber sur la glace. Je ne voyais pas personnellement ce qu'il y avait de risible là dedans mais bon, les eskrois étaient des gens plutôt bizarres d'après ce qu'on disait d'eux.

Je tendis ma main lorsqu'elle tendit la sienne. On m'avait plus souvent apprit à faire des révérences quand je croisais quelqu'un mais ce n'était visiblement pas le cas pour elle. Alors je me pliais volontiers au jeu. Peut-être qu'une courbette m'aurait fait tomber les quatre fers en l'air comme elle plus tôt après tout.

"Enchanté Mademoiselle. Je me nomme Olympiane de Thiam pour ma part."

Cela aurait pu m'arriver aussi après tout. Cet hiver était terriblement glacial. Rien qu'en y pensant, je frissonnais d'ailleurs. Je tenais toujours fermement mon étui, ne perdant pas de vue ce pour quoi j'étais venue. Et la neige qui s'intensifiait me poussait de plus en plus à vouloir entrer dans ce magasin.

"Je ne voudrai pas paraitre grossière mais je dois vraiment faire arranger mon instrument. Peut-être pourriez-vous entrer quelques minutes à l'intérieur le temps que la neige se calme ? Vous pourriez ainsi reprendre un peu vos esprits par la même occasion."

Mes gestes se joignant à la parole, je lui indiquai la boutique. Je lui tins la porte pour la laisser entrer à ma suite. Une fois à l'intérieur, je m'époussetai quelque peu et me réfugiai quelques instants auprès du poêle. La chaleur qu'il dégageait était agréable et réconfortante.

Quand mon corps eut retrouvé un semblant de vivacité, je me dirigeai vers le comptoir et expliquai la raison de ma venue ici. Le vendeur examina mon violon quelques minutes et m'assura finalement pouvoir faire ça dans la journée. Il me laissa gentiment patienter à la boutique le temps qu'il le répare et je ne me fis pas prier pour retourner près de la source de chaleur bienvenue.

Ma curiosité me poussa à en savoir plus sur la jeune fille qui avait croisé ma route. Aussi j'en profitai pour m'adresser à elle en souriant.

"Vous allez mieux ? Il fait tout de même meilleur à l'intérieur non ? Moi j'avoue que je n'ai pas vraiment l'habitude de ce froid. A Ameth le temps est relativement plus clément. Mais que faisiez-vous dehors par un temps pareil Mademoiselle de Brez ?"


avatar
Emily de Brez
Ambassadrice eskroise / future cantatrice
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t155-pupille-emily-de-brez-cantatrice#2422
Nationalité : Eskroise
Messages : 138
Date d'inscription : 26/02/2017
MessageSujet: Re: Mon petit oiseau a pris sa volée. A pris sa... A la volette. A pris sa volée. Ven 28 Juil 2017 - 8:30
Le nombre d’erreur de la part d’Emily ! Nemrod en serait contrarié, et il serait bien sévère dans les retouches. Emily est une princesse, elle ne doit pas serrer des mains comme la première ribaude venue et encore moins se faire appeler Mademoiselle. Elle est mariée, mais cela ne la dérage point. Pourtant, cela devrait. Elle lutte contre elle-même pour ne pas se plier aux convenances, mais elle sait parfaitement qu’elle a perdu d’avance ! «Madame. Et votre altesse serait plus juste. Non que je le veuille vraiment, mais si je ne vous fais pas la remarque, mon tuteur va m’incendier. » Elle a l’air désolé de faire ce rappel. Lily déteste totalement être différencier ainsi, surtout avec une demoiselle qui parait aussi jeune qu’elle, mais elle ne peut pas ignorer.

«De Thiam… » Elle réfléchit. Vu le nombre de court sur les familles importantes que Nemrod lui dispense, elle connait ce nom. «De la famille dignitaire du Protectorat. Vous êtes la nièce de Neymar Wyross ! Je suis encore plus heureuse de vous rencontrer ! »Elle est en pupillat et ne doit avoir encore aucun titre de ce monde là-bas, en tous les cas, Emily ne les connait pas encore bien, les titres et ne s’y risque pas !

La douleur dans le bas de son dos est assez vive mais pas totalement insoutenable, elle devrait disparaitre bien rapidement, assez pour que du blabla la lui fasse même oublier ! «Oh mais j’y allais aussi justement ! Des partitions à acheter ! Allons-y ! » Fut-elle ravie de dire en se dirigeant d’un pas décidé vers la porte, non sans tâtoner le trottoir pour éviter de glisser de nouveau sur une plaque de glace. Un bleu oui mais pas deux !

Dedans, Emily a chaud, d’entrée de jeu et d’un naturel enjoué et vivace, elle retire sa toque de fourrure en souriant, libérant la vue de sa chevelure de feu. «Pas l’habitude du froid n’est-ce pas ? » Demande-t-elle poliment à Olympiane en la voyant se mettre près du feu. Ah les Ametiens n’aiment guère le froid.

Emily s’en va dans son coin chercher cahier de musique et partition spécifique, faisant naître dans ses bras une charmante montagne de livre. «Je m’en viens chercher des partitions et des cahiers de musique pour mes cours au conservatoire. Je n’en ai plus. » Ils sont usés, maintenant qu’elle a de l’argent de son mari sans devoir faire des économies, non qu’elle soit dépensière, elle peut se permettre des achats. Auparavant, quémader des pièces à son oncle le pingre n’était point chose aisée. « Je ne fais qu’un peu de piano et de clavecin, mais j’aime beaucoup. A coté il me faut aussi des cahiers de chant. J’allais oublier ! » Elle se frappe gentiment le front en riant. «Vous êtes violoniste alors Mademoiselle de Thiam ? Ils cherchent de nouveau violon à l’Opéra il parait, des auditions ont lieu aujourd’hui ! Vous y allez ? »

Demande-t-elle avec curiosité.




"C'est fou comme c'est une chose pratique le mariage.
On passe de fille de pécore à future duchesse de Brez"
avatar
Olympiane de Thiam
Violoniste
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t305-pupille-olympiane-de-thiam-musicienne http://monde2resine.fr.gd/
Nationalité : Amethienne
Messages : 596
Date d'inscription : 02/06/2017
MessageSujet: Re: Mon petit oiseau a pris sa volée. A pris sa... A la volette. A pris sa volée. Mar 1 Aoû 2017 - 23:46
"Madame" ? Si jeune et déjà mariée ? Jeune mariée alors. Je savais bien qu'il y en avait quelques uns qui se mariaient tôt mais j'avais toujours du mal avec ça. Je ne me voyais pas prendre mari tout de suite, au grand dam de ma mère. Je voulais profiter tranquillement de mes années de pupillat et ensuite intégrer le monastère. Quand on se dévoue corps et âme à Ameth, il n'y a pas vraiment de place pour un mari. Le visage de Nicolas survint dans mes pensées mais je le chassais bien vite.

Son enthousiasme à mon sujet me fit lever un sourcil interrogateur. Je suis peut-être une cousine de Neymar Wyros mais assez éloignée pour que peu de personnes le sachent. C'est incroyable ce que cette fille connaissait. Je me demandais bien qui était son tuteur.

Je fus ravie de voir que visiblement elle aussi était une artiste. Je notais dans un coin de ma tête de lui demander sa spécialité. Une fois à l'intérieur, je ne pus que me diriger vers le poele, me contentant de sourire à sa remarque. Je remarquai cependant ses magnifiques cheveux. Les miens sont assez quelconques au final.

Mais c'est quand je la vis les mains pleines de cahiers que mes yeux s'écarquillèrent. Visiblement, elle n'avait pas de problèmes d'argent. Ou bien c'était son tuteur. Je réfléchis un moment mais... N'avait-elle pas dit "votre altesse" plus tôt ? Quel genre "d'altesse" était-elle au juste ? Elle était au conservatoire aussi, je me demandais bien si les cours étaient durs. Pas que j'en avais besoin moi-même mais ma curiosité était fortement attisée.

Je souris à ses questions.

"Je suis violoniste effectivement. Et ce depuis l'âge de sept ans. Je n'ai jamais vraiment pensé en faire mon métier à vrai dire. Jusqu'à ce que j'arrive à Ambrosia. Je ne voulais pas être un poids pour mon tuteur ou ma mère. J'ai donc décidé de subvenir à mes propres besoins. Mais je me destine à autre chose une fois que je serai revenue chez moi. "

Je regardai le comptoir de la boutique et mon sourire se teinta de tristesse.

"Cependant force est de constater que je vais devoir y renoncer. Ou tout du moins, reporter cela. Mon gentil compagnon a décidé de casser ses cordes lors de ma séance d'exercices hier. Et je ne pense pas pouvoir aller à cette fameuse audition. Le vendeur va me le réparer car il y a des petites choses en plus que je n'avais pas vu. Mais cela va prendre du temps."

Cela tombait effectivement mal. J'avais bien entendu l'intention de participer à cette audition. Mais cela n'allait pas être possible dans ces circonstances. Néanmoins je n'allais pas me laisser abattre pour si peu ! Je repensai alors à la note de Nicolas. Je ne voulais pas l'utiliser mais je n'allais visiblement pas avoir le choix. Je soupirai avant de reporter mon regard sur la jeune fille, esquissant un léger sourire.

"Mais cela n'a pas d'importance. Je saurez trouver une solution à cela" lui dis-je. "Et vous Madame de Brez ? Oh pardon, Votre Altesse ! Désolé, je n'ai pas l'habitude. Et donc, Votre Altesse, vous comptez donc faire de la musique votre métier plus tard ? Et d'ailleurs, pardonnez-moi mais... pourquoi Votre Altesse ? Quel est votre rang si je puis me permettre ?"

La curiosité est un vilain défaut m'a t-on dit souvent. Mais quelques fois elle me brulait la langue. Et cela avait été une fois de plus le cas. Je mourrai d'envie de connaitre son histoire. Après tout, elle paraissait si jeune, sans doute une pupille comme moi. N'avait-elle pas dit qu'elle venait de Thorm ?

Pia tu aurais dû plus écouter les leçons de géographie que maman t'enseignait !


avatar
Emily de Brez
Ambassadrice eskroise / future cantatrice
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t155-pupille-emily-de-brez-cantatrice#2422
Nationalité : Eskroise
Messages : 138
Date d'inscription : 26/02/2017
MessageSujet: Re: Mon petit oiseau a pris sa volée. A pris sa... A la volette. A pris sa volée. Lun 7 Aoû 2017 - 21:59
«J’adore le violon, c’est magnifique, je joue un peu de piano, mais ce n’est pas extraordinnaire. » Déclare la demoiselle en haussant les épaules, c’est sans importance ! «Que voulez-vous devenir en rentrant chez vous Mademoiselle ? » Sans faire de rapprochement entre Ameth, famille importante et prêtrise, Lilly demande poliment, histoire de la connaître un peu. Les pupilles ne sont pas rare, mais ceux avec qui elle s’entends plutôt bien, si.

«Ah mince…. » Emily plie ses lèvres d’une jolie façon, désolé pour Olympianne, elle n’a guère d’influence à l’Opéra, ou en tous cas, n’estime pas en avoir pour arranger et elle suppose qu’un musicien se sent plus à l’aise avec son violon. «C’est que cela ne devait pas se faire aujourd’hui ! » Lâche-t-elle.

Oui, de la bonne humeur et de la bonne espérance. Cela ne devait pas se faire, ainsi que les Dieux l’ont voulu, une prochaine fois, peut-être ? Emily ne le sait pas, mais elle est bien certaine que la chose est vrai. Elle hoche sa tête. «Les Dieux veillent sur nous et ce que nous devons faire, votre violon ne devait peut-être pas jouer à l’Opéra. »

Elle dit cela avec la sincérité d’une jeune femme pieuse, elle sait qu’avec une amethienne c’est un peu délicat de parler des Dieux, mais elle s’y risque tout de même. C’est avec une sincère surprise qu’elle reçoit la suite des propos de Pia et son sourire, amusé, se trahit sur sa bouche, il est rare de croiser des gens qui ne savent pas que Emily de Brez est la femme de Lowel IV, futur héritier du dûché de Brez, l’un des principaux Eskrois mais surtout.

«Je suis l’épouse de Lowel IV, prince régent du pays eskrois dans l’attente de la fin du pupillat de son cousin, futur duc de Brez. Ce qui fait de moi, et bien, une princesse d’Eskr, et surtout, la future duchesse de Brez. » Voilà, un peu de pedigree…que Emily n’aime pas donner, mais Nemrod gueulerait s’il apprend qu’elle ne rectifie pas les gens. «J’aimerais bien devenir cantatrice, mais je suppose que mon avenir sera plutôt composé par mon rôle d’épouse, quoi que si je continue mon role d’ambassadrice, je pourrais jongler avec les deux,…. Perdre ma voix ce serait…mourir à petit feu. »

Emily ne veut pas porter le glas sur la situation, mais chanter est tout ce qui lui va dans la vie. Elle se sent ainsi vivante et libre, et puis, c’est une seconde nature, alors forcément ! Ses yeux se sont perdus lors de ses dernières paroles, son attention revient sur Olympiane.

«C’est comme cela que je sais de qui vous êtes la cousine ! J’ai du apprendre des noms par cœur, mon tuteur y tient , il veille à m’apprendre ce qu’il faut pour la politique, mais aujourd’hui…je prends un peu de temps pour moi ! Je pensais aller faire un tour à la foire tout à l’heure, de quoi y passer l’après-midi, cela vous tente ? »

Naturellement Emily propose, il faudrait prendre le ferry mais ce serait agréable, si la demoiselle ne veut pas, elle pourrait y aller avec Gaël ? Quoi que, un lieu public, on pourrait croire que c’est son amant…oh, elle s’en fout !




"C'est fou comme c'est une chose pratique le mariage.
On passe de fille de pécore à future duchesse de Brez"
avatar
Olympiane de Thiam
Violoniste
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t305-pupille-olympiane-de-thiam-musicienne http://monde2resine.fr.gd/
Nationalité : Amethienne
Messages : 596
Date d'inscription : 02/06/2017
MessageSujet: Re: Mon petit oiseau a pris sa volée. A pris sa... A la volette. A pris sa volée. Ven 11 Aoû 2017 - 0:22
Je me contentai de lui sourire lorsqu'elle évoqua le fait de jouer elle-même du piano. j'avais un peu essayé moi-même mais force était de constater que je n'étais pas douée pour ça au vu des crises que ma mère laissait éclater dans mes essais infructueux. Nous avions donc convenu que le violon irait très bien et suffirait.

J'avais bien entendu sa question sur ce que je voulais faire plus tard mais mon esprit était quelque peu absorbé par mon précieux instrument et l'état dans lequel il était. Aussi, oubliai-je rapidement de lui répondre et pris un ton quelque peu morose en énonçant la suite.

Fort heureusement ses paroles me réchauffèrent un peu le coeur et je me remis à sourire. Notre discussion se poursuivit alors et je me conduisis comme  une sotte en omettant son rang. Mais visiblement, elle ne s'offusqua pas de ma maladresse. Elle sourit et j'en fis de même, un brin gênée. Mais mes yeux s'écarquillèrent quand elle me révéla son véritable statut. Une princesse d'Eskr ?? Rien que ça ! J'aurai vraiment dû écouter plus assidûment les leçons de géographie !

Je ressentais la tristesse dans sa voix quand elle parlait de son rêve. J'avais de la peine pour elle, forcée de suivre un destin qu'elle n'avait peut-être pas choisit ou pas envisagé tout du moins. Je lui pris alors la main en souriant de façon compatissante. Est-ce que j'avais le droit de faire cela d'ailleurs ? Avec son rang, je devais respecter quelques notions d'étiquettes non ? Mais elle n'avait pas l'air très bien dans son rôle de princesse eskroise après tout. Et si ça la gênait, elle me le ferait savoir.

Je lui lâchai a main alors que son attention revenait visiblement vers moi. Et je comprenais mieux à présent comment elle avait pu savoir qui j'étais vraiment. Je me demandai bien qui était son tuteur par contre qui lui faisait apprendre autant de choses sur autant de gens...

"Vous avez raison, quelques fois il faut prendre du temps pour soi ! Sinon on finit par s'enfoncer dans la monotonie de la vie. Il faut en profiter tant que nous sommes jeunes non ?" lui répondis-je alors en lui faisant un clin d'oeil.

Mon air interrogatif fit place alors à ma mine enjouée.

"La... foire ?" lui demandai-je.

Bien sûr, j'avais entendu certains parler d'une foire lorsque j'étais à la volière. Mais je ne savais pas de quoi il retournait à vrai dire. Ce n'était que la deuxième fois que je venais en Ambrosia. Et avec mon état patraque, je n'avais guère eut le temps de visiter la ville avec Valerian. C'était une chance que j'avais pu sortir aujourd'hui. Même s'il faisait relativement froid, j'étais tout de même contente d'avoir mit le nez dehors. rester enfermée commençait à me rendre chèvre.

"Je veux bien venir à la foire avec vous, Emi... Votre Altesse. Cela pourrait être amusant."

Pia, essaie de faire un effort voyons !

"Il faut juste que j'attende que mon instrument soit réparé, je ne peux pas me permettre de le laisser ici. Oh mais peut-être que je vais l'abîmer à cette fameuse foire non ?"

Je portai une nouvelle fois un regard sur le comptoir vide, le gérant étant affairé dans l'arrière boutique. J'hésitai dans la marche à suivre. Emily avait un chaperon qui pouvait porter ses affaires pour elle. Mais moi, j'étais seule. Je ne pouvais pas me permettre de perdre mon outil de travail. De plus, il me tenait beaucoup à coeur. C'était ma mère qui me l'avait offert et j'y tenais beaucoup.

"Vous croyez que le gérant pourrait garder mon instrument le temps que je vous accompagne ? Je ne voudrai pas l'embêter. Mais je ne voudrai pas non plus abîmer mon précieux violon..."


avatar
Emily de Brez
Ambassadrice eskroise / future cantatrice
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t155-pupille-emily-de-brez-cantatrice#2422
Nationalité : Eskroise
Messages : 138
Date d'inscription : 26/02/2017
MessageSujet: Re: Mon petit oiseau a pris sa volée. A pris sa... A la volette. A pris sa volée. Sam 12 Aoû 2017 - 12:39

«Il y a encore mieux que ça ! Venez ! »Emily a un sourire espiègle, ses bras chargés, elle dépose tout en caisse, et se râcle la gorge, discrètement, histoire d’attirée l’attention du responsable. «Bonjour Monsieur, j’aimerais que vous mettiez tout cela, sur ma note. Serait-il possible que vous fassiez livrer mes fournitures d’ailleurs ? Au palais Impérial, appartement du Sieur l’Envers ? »

«Votre altesse, comme à l’habitude, bien entendu. »

«Parfait, serait-il possible que mon amie bénéficie de la livraison au domicile de son tuteur aussi ? »

« Bien entendu votre altesse. »

Emily est satisfaite, elle échange un petit peu avec le vendeur avant de s’excuser et de s’éloigner, prenant le bras de Pia pour lui parler sur un ton plus confidentiel. «Ils vont prendre soin de votre violon, ce n’est pas toujours marrant marrant d’être princesse mais ils veillent sur la clientèle que ça leur rapporte. Votre violon sera livré au domicile de votre tueur, vous n’avez qu’à leur donner l’adresse, tout se passera parfaitement, il en va de leur réputation ne vous en faites pas ! »

Que olympiane ne se fasse donc pas de souci, tout serait parfait et elles pourraient aller à la foire, il suffisait de prendre le ferry ! Sur cet chose entendue et à moins que la demoiselle ne souhaite point laisser son précieux violon, Emily l’entraine avec joie au dehors. Un fiacre se présente rapidement devant elles, il ne faut guère plus de temps à la princesse pour yy grimper en y invitant Olympiane.

«Je ne suis pas à l’aise avec l’idée de vous avoir repris tout à l’heure, mais j’y étais obligée. Mon tuteur me le rappelle sans arrêt et comme je dois d’endosser mon rôle. » Elle hausse les épaules. «Bien entendu, vous pouvez m’appeler Emily, cela ne me dérange pas ! Puis-je vous appeler Olympiane en retour ? »

Dit-elle avec politesse alors que le fiacre est en chemin !




"C'est fou comme c'est une chose pratique le mariage.
On passe de fille de pécore à future duchesse de Brez"
avatar
Olympiane de Thiam
Violoniste
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t305-pupille-olympiane-de-thiam-musicienne http://monde2resine.fr.gd/
Nationalité : Amethienne
Messages : 596
Date d'inscription : 02/06/2017
MessageSujet: Re: Mon petit oiseau a pris sa volée. A pris sa... A la volette. A pris sa volée. Ven 1 Sep 2017 - 2:11
Mes yeux roulèrent de surprise alors qu'elle allait discuter avec le vendeur et qu'elle y allait visiblement au culot. Mais le vendeur s'exécuta. Jamais je ne pourrai faire ça moi-même... Mais au moins, je n'avais plus à m'en faire pour mon instrument. Il serait en sécurité avec lui et encore plus une fois qu'il serait chez Valerian. Du coup, je m'approchais du gérant de la boutique pour lui laisser ladite adresse avant qu'Emily ne m'agrippe le bras pour m'amener au dehors.

La neige continuait de tomber à gros flocons. Mais le vent s'était sensiblement calmé. Merci Ameth, je n'aurai pas les doigts complètement gelés une seconde fois. Un fiacre se présenta devant nous et nous montâmes alors rapidement à l'intérieur. Il ne faisait pas excessivement chaud mais au moins, nous étions mieux que dehors. Je soufflais un peu sur mes mains pour les réchauffer. Vivement que ce froid cesse, je n'étais vraiment pas habituée à ça...

Pendant que notre voiture était en chemin, Emily voulut se confier à moi. Apparemment son tuteur devait être très à cheval sur les convenances. Et cela n'avait pas l'air de lui plaire vraiment. Je lui pris alors les mains en souriant.

"Bien entendu ! " répondis-je. "Nous sommes après tout des pupilles toutes les deux. Et deux jeunes filles pleines de vie. Je ne vois pas pourquoi nous devrions nous embarrasser du protocole" ajoutai-je en riant.

J'étais quelque part heureuse d'avoir trouvé une jeune fille qui semblait me ressembler quelque peu. Ou tout du moins, aimer la vie autant que moi. J'espérai bien que nous pourrions devenir amies elle et moi. Le courant avait l'air de bien passer entre nous. Et qui sait ? Peut-être qu'elle finirait par me parler de son pays et combler les lacunes que j'avais malheureusement au sujet d'Eskr.

Alors que nous étions en route, je me demandais bien ce qu'était exactement que cette foire. J'avais entendu quelques filles en parler à la Volière. Et Valerian m'en avait touché deux mots lui aussi. Mais avec mes nausées récurrentes, nous n'avions pas pu nous y rendre malheureusement. J'espérai bien qu'elles me laissent tranquille aujourd'hui. Apparemment, cette foire était quelque chose de très beau et assez unique en Ambrosia.

"Dites moi Emily, qu'est-ce que au juste cette foire ? Je ne connais pas et je suis curieuse de voir à quoi cela ressemble. Nous n'avons pas vraiment ce genre de choses à Ameth."

Il ne fallait pas que je rentre trop tard d'ailleurs. Sinon Valerian risquerait de se faire du souci. Il ne m'avait pas donné de chaperon parce qu'il me faisait confiance et que je l'avais rassuré sur le fait que je puisse me débrouiller seule. Mais si je me permettais trop de libertés, peut-être bien qu'il m'en attribuerait un même si je n'étais pas d'accord, ne serait-ce que pour ma propre sécurité. Je soupirai rien qu'en y pensant...


Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques d'Ambrosia :: L'histoire Ambrosienne :: 2nd niveau de la cité-
Sauter vers:  
Il était une fois AmbrosiaNos Partenaires

Retrouver nous sur