AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
RSS
RSS


 :: L'histoire Ambrosienne :: 2nd niveau de la cité

Clos | Mon petit oiseau a pris sa volée. A pris sa... A la volette. A pris sa volée.

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Emily de Brez
Ambassadrice eskroise / future cantatrice
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t155-pupille-emily-de-brez-cantatrice#2422
Nationalité : Eskroise
Messages : 199
Date d'inscription : 26/02/2017
MessageSujet: Re: Clos | Mon petit oiseau a pris sa volée. A pris sa... A la volette. A pris sa volée. Jeu 7 Sep 2017 - 9:42
Emily est bien heureuse de voir une autre demoiselle aussi joyeuse qu’elle, et surtout, aussi simple. elle sesent bien plus à l’aise qu’en compagnie d’autres, mais elle ne cotoie que peu de pupille, plutôt affairée à d’autres affaires que celle de se faire des amies et manquant, de toutes façons énormément de temps !Elle partage donc le rire d’Olympiane, bien plus à l’aise que sa condisciple avec le froid. «Pour réchauffer vos mains, glisser les entre vos cuisses, c’est l’endroit le plus chaud du corps. » Dit-elle en lui montrant, coinçant ses mains dans le tissus de sa robe, entre ses cuisses, avant de les ressortir. «Je viens d’un pays où il fait froid la majeure partie du temps, ce n’est pas très distinguée, mais ça vous réchauffera les doigts. » L’encourage-t-elle d’un sourire.

«Le temps va probablement se gelé un peu plus, au vu des nuages de neige qui arrive, je ne saurais trop vous conseiller de vous acheter une paire de gant fermé et bien doublé. Et une toque de fourrure. Vous paraissez peu aimer le froid. »

La différence se sent entre Emily qui ne ressent que des picotements et Olympiane qui parait gelée. Mais il faut dire qu’en se baignant dans un torrent glacé, le froid n’est rien du tout pour la demoiselle rousse.

«Oh, la foire est en honneur de la trinité populaire, c’est peut-être normal que vous ne connaissiez pas, puisque votre pays prie plutot Ameth. » Elle mesure ses paroles en disant cela, ne souhaitant en rien offusquer la jeune femme. Même si elle reconnaissait aux Amethiens beaucoup de son respect car ils l’avaient aidé, elle ne reconnaissait pas la religion. Sauf que c’était trop délicat et que leur fanatisme leur mettait des œillères. «On remercie Meira, la mère, Helia la Météréologue et Natos le moissonneur. Si je ne me trompe pas, mais je ne suis pas sûre, d’habitude, on fait ces célébrités à la fin des vendanges, ou avant, il faudrait que je demande à Monsieur l’Enver, mon tuteur. »

Est-ce qu’elle se foirait ? Elle n’en avait pas du tout idée, et cela la dérangeait un peu. Mais bon, au pire, elle se ferait reprendre et elle ferait la commission à Olympiane. «Qui est votre tuteur ? J’ai eu la chance de tomber sur l’oncle de l’impératrice ! Il est agréable, mais strict ! »




"C'est fou comme c'est une chose pratique le mariage.
On passe de fille de pécore à future duchesse de Brez"
avatar
Olympiane de Thiam
Violoniste
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t305-pupille-olympiane-de-thiam-musicienne http://monde2resine.fr.gd/
Nationalité : Amethienne
Messages : 1113
Date d'inscription : 02/06/2017
MessageSujet: Re: Clos | Mon petit oiseau a pris sa volée. A pris sa... A la volette. A pris sa volée. Lun 11 Sep 2017 - 19:50
Je levai un sourcil en écoutant son conseil. Cela semblait un peu... bizarre ? Mais je m'exécutai alors et cela eut le mérite de fonctionner. Je hochai aussi la tête quand à sa suggestion d'opter pour une paire de gants plus chaude. Il est vrai que je n'avais pas pensé qu'il ferait un tel froid ici. J'espérai bien ne pas me transformer en glaçon avant le printemps.

Puis elle m'indiqua quelques informations sur la fameuse foire. Cela avait l'air amusant. Et puis, c'était en l'honneur de la trinité populaire. Cela devait contribuer grandement à son succès et à l'enthousiasme des gens bravant le froid pour aller s'y amuser. Je souris alors qu'elle pensait que nous ne connaissions qu'Ameth. Certes il est notre dieux principal mais notre enseignement théologique comprend l'ensemble du panthéon divin. Ce que beaucoup de personnes oublient au profit de quelques préjugés sur les améthiens.

"C'est bien cela Emily" lui répondis-je alors. "Ce sont bien les trois dieux de la trinité populaire. Monsieur L'envers ne vous en tiendra pas rigueur. Et puis, personne ne le lui dira n'est-ce pas ?" lui dis-je en clignant de l'oeil?.

"L'envers"... Ce nom là me disait quelque chose... Mais impossible de mettre le doigt dessus... Jusqu'à ce qu'elle me pose une question au sujet de mon tuteur et mentionne le fait que le sien était l'oncle de l'Impératrice. Et donc, l'oncle de Nicolas... Pendant un temps mon sang se figea. J'allais devoir être prudente avec elle. Si jamais elle apprenait certaines choses et qu'elle les répétait à son tuteur, ça ne serait pas bon du tout. Ni pour moi, ni pour Nicolas...

Je lui fis néanmoins un sourire, gardant mes pensées en moi. Je me rappelais les conseils avisés de mon amant du bateau, me faisant des remontrances sur le fait ne pas se confier à n'importe qui. Pourtant à bien y regarder, elle n'avait pas l'air si mauvaise que ça Emily... Mais bon, mieux valait prévenir que guérir. Qui sait ce qui se passerait si on apprenait notre petite aventure sur ce navire ?

"Et bien mon tuteur est Valerian d'Andressy" lui dis-je alors. "Je ne sais pas si vous le connaissez. Apparemment c'est un comédien très connu à Ambrosia. Et très demandé par ces dames" ajoutai-je en riant légèrement. "Rien de bien étrange à ça vu comme il est beau garçon. Il fait beaucoup de manières vous voyez. Mais au fond, il a un coeur d'or. Mais chut ne dites pas que je vous l'ai confié ou il en ferait une maladie" fis-je tout bas presque en chuchotant vers elle mais le sourire aux lèvres. "Et vous, Monsieur l'Envers, pourquoi est-il aussi strict envers vous ? Je pense bien que c'est à cause de votre rang mais tout de même, vous êtes encore une toute jeune fille."

Non, je n'avais aucune honte à glaner quelques informations. Et puis, ma curiosité me piquait au vif quand à ce personnage. J'avais envie d'en savoir plus sur lui. Nicolas avait l'air de dire que c'était quelqu'un d'important pour lui. Autant savoir pourquoi. Emily avait l'air d'en connaitre un rayon sur les grands de ce monde. Elle saurait surement me renseigner.

D'autant plus qu'elle avait l'air d'être de fort agréable compagnie. J'étais plutôt contente d'avoir trouvé une personne de mon âge à qui je pouvais parler. Non pas que discuter avec Valerian me déplaisait, loin de là. Mais il fallait bien que je mène mon chemin dans cette grande ville un peu seule. Il était mon tuteur mais il n'avait pas besoin de m'escorter pour toutes les choses que je faisais ou que j'allais faire.


avatar
Emily de Brez
Ambassadrice eskroise / future cantatrice
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t155-pupille-emily-de-brez-cantatrice#2422
Nationalité : Eskroise
Messages : 199
Date d'inscription : 26/02/2017
MessageSujet: Re: Clos | Mon petit oiseau a pris sa volée. A pris sa... A la volette. A pris sa volée. Mer 13 Sep 2017 - 20:51
«Ah j’ai fais une bourde ? » Demande le rossignol en ne comprenant pas tout à fait, prête à s’excuser à l’explication de Pia et même à rougir devant son ignorance, ou ses préjugés bébêtes !

Elle écoute sa réponse à propos de son tuteur et dodeline de la tête, avec des hum hum, muai et autres, avant de rétorquer assez simplement, secouée par la cariole. «Je crois que j’ai vu une affiche ! Il faut que je propose à Monsieur l’Envers d’aller au théâtre pour le voir ! Je crois que j’ai entendu des dames aussi, parler de…ses aventures. Au palais. Vous savez, amant de Madame de…heu Savignac et qu’il a essayé de faire concurrence à travers les cloisons avec le Prieur Zullheimer. » Partie dans ses pensées, elle secoue la tête, accompagnant ses propos d’un petit pff. «Les rumeurs de couloir. »

Elles ne sont jamais très fiables, mais elles ne sont pas pour autant impossible. Emily se fiche bien de ce genre de détail de toutes façons ! «Parce que je suis actuelle reine régente d’eskr, future duchesse de Brez et ambassadrice de mon pays. Sauf que je viens de Thorm et que j’ai des manières qui ne vont pas aux péteux de la cour ! »

Rit-elle subitement, avant de réaliser. Si Olympiane n’est pas une gentille demoiselle, alors, elle est foutue ! complètement. Mais tant pis, elle lui donne envie d’être simple, est-ce un mal ? Oui dirait Monsieur l’Envers, elle, elle soupirerait en guise de réponse. «Je dois apprendre beaucoup, pour bien faire, pour bien paraître, tout un tas de corvée procédural, initié par je ne sais qui, et qui oblige les gens à être différent. Mais ce n’est pas grave, je m’y fais. »

Tant qu’elle peut chanter au final, non ?




"C'est fou comme c'est une chose pratique le mariage.
On passe de fille de pécore à future duchesse de Brez"
avatar
Olympiane de Thiam
Violoniste
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t305-pupille-olympiane-de-thiam-musicienne http://monde2resine.fr.gd/
Nationalité : Amethienne
Messages : 1113
Date d'inscription : 02/06/2017
MessageSujet: Re: Clos | Mon petit oiseau a pris sa volée. A pris sa... A la volette. A pris sa volée. Jeu 21 Sep 2017 - 3:05
Je me contentais de sourire à son air hébété. Nous avions le même âge et apparemment, la même spontanéité. Je l'appréciais déjà. J'espérais ne pas me tromper. Lorsque je lui parlais de Valerian elle eut l'air enthousiasmée d'aller le voir jouer. Moi-même je n'y étais jamais allée. Mais peut-être que quand j'irai mieux, nous pourrions y aller ensemble elle et moi. Je notais ça dans un coin de ma tête pour y penser. Mais les informations qui suivirent firent s'élargir mon sourire. Alors comme cela il avait une maîtresse au palais ? Intéressant, j'aurai de quoi l'asticoter avec cette belle information de premier choix. Il allait devoir tout me raconter ! Par contre, j'aurai pu me passer des frasques de mon cousin... Je fis d'ailleurs une légère grimace lorsqu'elle évoqua cette partie là.

Sa réponse au sujet de la discipline dont faisait preuve son tuteur avec elle me fit soupirer. Il fallait qu'on dise aux gens qu'ils n'avaient pas besoin d'être stricts pour que nous étudiions mieux. Emily était quelqu'un de franc et direct. Et je souris en voyant qu'il n'y avait pas que moi qui détestait les courtisans et leur petit manège. Son rire fut communicatif, il m'emporta avec elle.

"Ne vous en faîtes pas, je ne suis pas non plus partisan de toutes ces hypocrisies et ces ronds de jambe. Je suis très bien chez mon tuteur, je ne troquerai pas ma place pour un appartement au palais, même pour tout l'or du monde."

Peut-être répèterait-elle ce que je venais de dire à son tuteur, peut-être pas. Et quand bien même, ce n'était un secret pour personne que je n'avais aucune envie de prendre part à leur petit jeu. J’eus une pensée pour Nicolas, lui qui n'aimait pas non plus les manigances des courtisans et détestait son rang. J’espérais qu'il allait bien. Je me disais que j'aurai peut-être dû lui dire au revoir. Mais je ne me sentais pas capable à ce moment-là...

Une nouvelle secousse de la carriole et la nausée se rappela à mon bon souvenir. Tiens donc, ça faisait longtemps... Je portais alors ma main à ma bouche, fermant les yeux et appuyant ma tête contre le dossier. J'essayai de respirer lentement et en profondeur pour calmer la chose. Sans grand succès à mon grand regret. Je voulais vraiment aller à la foire avec Emily. Ce n'était vraiment pas le moment.

"Je suis désolée Emily..." fis-je après avoir retrouvé un semblant de calme, ouvrant les yeux. "Il semblerait que je sois malade depuis mon débarquement sur les terres d'Ambrosia. J'osais espérer que cela se soit calmé. Mais force est de constater que ce n'est pas le cas..."

J'en avais plus qu'assez de cet état. Je soupirai alors, me disant que j'allais céder au final aux remontrances de Valerian qui me tannait pour que je vois un médecin. J'enverrai un billet à la seule que je connaissais ici et qui m'avait laissé une très bonne impression lorsque nous nous étions rencontré, Elena Spina. En espérant qu'elle était à même de me dire de quoi je souffrais.

"Je ne pense pas que cela soit contagieux. Ça doit être du stress ou le mal du pays. Je ne suis jamais partie très loin de ma famille, c'est la première fois que je quitte la maison et que je laisse ma mère seule. Cela doit beaucoup jouer. Mais ça devrait se calmer d'ici quelques instants et nous laisser l'opportunité de nous amuser un peu à cette fameuse foire. Enfin, si vous désirez toujours y aller."

J'allais prendre sur moi, je voulais aller à la foire et j'irai !


avatar
Emily de Brez
Ambassadrice eskroise / future cantatrice
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t155-pupille-emily-de-brez-cantatrice#2422
Nationalité : Eskroise
Messages : 199
Date d'inscription : 26/02/2017
MessageSujet: Re: Clos | Mon petit oiseau a pris sa volée. A pris sa... A la volette. A pris sa volée. Jeu 12 Oct 2017 - 8:24
« J’aurais pas eu tout ça, si j’avais pu rester célibataire. » La moue du rossignol barre ses lèvres d’une grimace triste. Elle aurait pu venir en Ambrosia sans avoir à apprendre tout cela, malheureusement Lowell l’avait épousé de force et elle se retrouve donc là, à apprendre plein de chose, qui au final, ne lui déplaise pas, mais ne la mette pas à l’aise. Elle n’est pas faites pour les mondanités strictes, peut-être qu’elle s’agirait en compagnie de Nemrod ou qu’elle apprendrait à avoir deux facettes, mais au fond, elle a terriblement peur de devoir devenir une Dame, une vraie, ce qui l’éloignerait de Gaël…

C’est effrayant…en y pensant.

Papillonnant des yeux, la jeune demoiselle retourne son visage vers Olympiane, alors qu’un instant perdue dans ses pensées moribondes au sujet de son avenir et de ses amitiés, elle n’a pas tout à fait vu, le visage nauséeux de sa comparse. Elle la dévisage,sans méchanceté, simplement par surprise, et la regarde avoir cet air plutôt malade qu’encourageant. «Vomissez un bon coût et ça devrait passer. » Lâche Lily de but en blanc. «C’est ce que me disais toujours Nane, la cuisinière, quand j’étais malade. On a des nausées, des nausées et puis on vomit un bon coût, on se vide tout l’estomac et on se sent mieux ! ça a le plus souvent marché, pour moi ! Avec l’index et le majeur bien calés au fond  de la gorge, vous devriez arriver à vous faire vomir une bonne fois pour toutes ! »

L’idée lui parait si merveilleuse et si vrai qu’elle est prise comme pour acquis, mais elle en la forcerait pas ! Quand même. Emily se contente de donner des conseils, de grand-mère si l’on peut dire, pour aider la jeune femme. «Si ça va pas du tout, vous savez, on peut remettre à plus tard ! Moi cela ne me dérange pas ! »

Il ne faut pas non plus que Olympiane se fasse du mouron alors qu’elles pourraient tout à fait reporter l’improvisation à une journée bien organisée !




"C'est fou comme c'est une chose pratique le mariage.
On passe de fille de pécore à future duchesse de Brez"
avatar
Olympiane de Thiam
Violoniste
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t305-pupille-olympiane-de-thiam-musicienne http://monde2resine.fr.gd/
Nationalité : Amethienne
Messages : 1113
Date d'inscription : 02/06/2017
MessageSujet: Re: Clos | Mon petit oiseau a pris sa volée. A pris sa... A la volette. A pris sa volée. Mar 24 Oct 2017 - 3:05
Je fis les yeux ronds quand elle m'enjoignit à vomir. Là tout de suite dans la calèche ? Elle n'était pas sérieuse n'est-ce pas ?... Malgré tout, cela me paraissait être la meilleure idée au final. Elle avait peut-être raison, quand on a plus rien dans l'estomac on ne peut plus avoir de nausées non ? Je notais ça dans un coin de ma tête et fis une grimace lorsqu'elle m'expliqua la marche à suivre.

Et plus je l'écoutais et j'y pensais, plus je me sentais mal en vérité... Je fis arrêter la voiture alors qu'elle m'assurait pouvoir reporter notre petite sortie. Une fois dehors, je n’eus pas besoin de faire la manipulation précédemment expliquée par la jeune fille pour rendre tout le maigre contenu de mon estomac sur les pavés, le tout devant les yeux horrifiés des rares passants. Heureusement que mes cheveux étaient noués et que je plaquais mon manteau contre moi. J'eus même le loisir d'épargner mes chaussures, c'est pour dire !

Une fois cela fini, je sortais un mouchoir de ma poche et m'essuyai la bouche. Je me sentais légèrement mieux en effet mais à présent, je sentais le froid me glacer les os. Je remontai dans la calèche et m’emmitouflais de mes bras. Je grelottais légèrement et n'arrivais pas franchement à me réchauffer. Pour le coup, il fallait que je me fasse une raison...

"Je pense que nous allons devoir annuler je le crains..." dis-je alors à Emily. "Je suis désolée, j'aurai vraiment aimé vous y accompagner. J'espère bien que ce n'est que partie remise. Dès que j'irai mieux, nous irons ensemble à la foire d'accord ?"

Je soupirai un peu, j'en avais tellement envie. Et voilà que mon état gâchait encore tout. J'allais devoir finalement me plier à mon tuteur et bel et bien voir Elena et cela sous peu. Il fallait que je sache de quoi je souffrais. Cela ne pouvait plus durer.
Je demandais alors à la voiture de me raccompagner chez moi, ne me sentant pas la force d'y aller moi-même. Une fois arrivée, je descendis avec peine les quelques marches et m'arrêtais à la portière.

"Je suis désolée pour les désagréments Emily. Mais sachez que ce fut un plaisir de vous rencontrer. On trouve peu de personnes vraies et sincères de nos jours. Et j'espère que nous nous reverrons bientôt."

Je lui tendis alors la main pour la lui serrer. Elle n'avait pas l'air d'aimer le protocole, tout comme moi. Alors je me disais que ce geste la conforterait dans notre relation loin de tous ces codes guindés de la Cour.


avatar
Emily de Brez
Ambassadrice eskroise / future cantatrice
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t155-pupille-emily-de-brez-cantatrice#2422
Nationalité : Eskroise
Messages : 199
Date d'inscription : 26/02/2017
MessageSujet: Re: Clos | Mon petit oiseau a pris sa volée. A pris sa... A la volette. A pris sa volée. Dim 5 Nov 2017 - 8:47
Ne sachant pas trop que faire, Emily la soutient moralement en posant une main dans le dos de la jeune femme précipitamment sortie de la voiture à chevaux. Elle n’aurait pu faire plus ! Si ce n’est jeter des regards noirs aux passants. Elle vomit, ce n’est pas la mort ! Pourquoi la fixent-ils comme des patates ? Emily hausse les yeux au ciel et finit par remonter, constatant que la demoiselle est gelée. Elle défait son propre manteaux et vient le poser sur les épaules d’Olympiane. «J’ai grandis dans le froid, chez moi, il fait beau à peine trois mois dans l’année, gardez-le le temps qu’on vous raccompagne chez vous. »

Le froid ne dérange pas le rossignol qui se retrouve pleine de pep’s en le sentant mordiller ses membres. Elle passe une main dans le dos de la jeune femme, histoire de la réchauffer, hochant la tête. «Oui dès que vous irez mieux ! Vous avez peut-être attraper une bactérie…je sais pas trop ce que c’est, mais une fois, la mère de mon meilleur amie en avait attrapé une, à cause d’un truc mal cuit. Elle a vomit et vomit et puis, après une bonne grosse diete, pouf, plus rien. »

Et des médicaments dont elle n’a pas le nom. Le rebouteux avait dit qu’il fallait qu’elle se repose, Olympiane devrait sûrement en faire de même. Loin d’être calée en maladie, la jeune femme sourit pour donner du réconfort à sa comparse, ne sachant pas que faire d’autre.

Et ce fut ainsi jusqu’à la raccompagner, la laissant s’en aller en récupérant son manteau, elle lui serre la main avec plaisir. «Je prendrais de vos nouvelles Mademoiselle !! Soignez-vous bien ! »

Dit-elle avec politesse, pensant écrire un petit mot dans les jours à venir pour savoir comment elle se portait.




"C'est fou comme c'est une chose pratique le mariage.
On passe de fille de pécore à future duchesse de Brez"
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Clos | Mon petit oiseau a pris sa volée. A pris sa... A la volette. A pris sa volée.
Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques d'Ambrosia :: L'histoire Ambrosienne :: 2nd niveau de la cité-
Sauter vers:  
Il était une fois AmbrosiaNos Partenaires

Retrouver nous surDes mêmes auteurs