AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
RSS
RSS


 :: Préface Ambrosienne :: Registres ambrosiens :: Identités ambrosiennes

DIGNITAIRE - Dante Oak, bibliothécaire de l'université d'Ambrosia [TERMINEE]

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatar
Dante Oak
Bibliothécaire à l'Université
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t317-dignitaire-dante-oak-bibliothecaire-de-l-universite-d-ambrosia-terminee
Nationalité : Raclusien d'origine, ambrosien d'adoption
Messages : 55
Date d'inscription : 25/06/2017
MessageSujet: DIGNITAIRE - Dante Oak, bibliothécaire de l'université d'Ambrosia [TERMINEE] Dim 25 Juin 2017 - 23:26
OAK Dante
ft. Martin Freeman  acteur
Surnom : -
Âge : 32 ans
Métier : Actuel bibliothécaire à l'université ambrosienne
Nationalité et origines : Raclusien d'origine, ambrosien d'adoption
Situation conjugale : Célibataire
Culte :  Il vénère Meira, Taren, Jatren, Sarkemos ainsi que Yoth
Orientation sexuelle : N'a connu que des femmes. Ne côtoie que des femmes. Que doit-on en déduire ?
Groupe : Dignitaire
Carnation : Blanche
Taille : 1m69
Corpulence : Petit mais bien bâti, avec des épaules carrées et une stature droite
Cheveux : Entre le blond et le châtain clair, courts
Yeux : Marron
Signe(s) distinctif(s) : Une barbe qu'il entretient plus que de raisons...
Caractère : Dante Oak est un homme qui agit toujours avec diplomatie et impartialité. La justice implique objectivité et recul, et c'est avec cet état d'esprit qu'il tente d'agir au quotidien et à chaque décision importante. Bien qu'étant une personne soucieuse, voire anxieuse, il fait preuve de maîtrise et a appris au fil des années et des épreuves à se montrer calme et déterminé. Grand solitaire, il ne dédaigne cependant pas la vie en communauté et sait que c'est en son devoir que d'apparaître en public. Il se montre alors amical et souriant, mais toujours quelque peu distant et effacé. Lorsqu'il se sent la cible de tous les regards ou la source de conversation, il devient alors presque jovial, et fait preuve de bonhomie. C'est avec beaucoup d'intérêt et de curiosité en toute chose qu'il cherche continuellement à s'instruire. La connaissance est la plus belle et la plus grande des armes, et il sait combien elle pourra lui être utile dans sa vie. Il entraîne également sa mémoire, souhaitant ne rien oublier, ne rien voir s'effacer. Il ne peut s'empêcher d'observer les autres, avec un intérêt sûrement  trop grand aux yeux de la société, et de collecter des informations sur leurs personnes et leurs vies. Car à bien des reprises, Dante s'est rendu compte que les gens étaient liées, de bien des manières. En plus d'apprendre, Dante inculque également des connaissances à autrui par le biais de son travail de bibliothécaire, et c'est pour lui, quelque chose de précieux. Toujours partant lorsqu'on le sollicite, il ne supporte cependant pas que l'on essaye de l'aider en retour. Plutôt secret sur sa vie personnelle, Dante partage son intimité avec un nombre réduit de personnes, si ce n'est personne. Et là est son plus grand défaut.
Histoire : C'est dans la Cité Etat de Themis en Ligue Raclusienne qu'est venu au monde Dante Oak. Du moins, celui que vous connaissez désormais sous ce nom. C'est là que sa mère lui a donné naissance, c'est également en ce lieu qu'il a grandi – de manière simple mais heureuse – jusqu'à atteindre l'âge de pouvoir marcher, parler, et de se rendre à l'école. Ses parents, d'honnêtes gens, faisaient de leur mieux au quotidien pour subvenir aux besoins de leurs deux enfants, Dante et Elizabeth. Bien que marchands et faisant parties du peuple, ils travaillaient d’arrache-pied pour que l'avenir de leur progéniture ne soit que prospérité et stabilité. L'instruction et les valeurs de partage, d'amour, de probité et de justice étaient des points fondamentaux à leurs yeux, qu'ils désiraient voir perpétuer par le biais de leur descendance. C'est sur la place de son village natal que Dante aura vécu ses plus belles années, entre le commerce de fruits et légumes de ses parents, et les jeux d'enfants à partager avec ses camarades sur le marché.

Comme pour tout, cela ne dura qu'un temps. Ce n'est pas en grandissant, comme tout autre petit garçon, qu'il perdit son innocence, mais en étant témoin de l'arrestation de ses parents par le Stratège local. Témoin, mais impuissant. Il n'écouta que partiellement les instructions de sa mère, quelques minutes avant l'instant fatidique. Sa concentration n'était pas optimale, il ne comprenait pas, ne le voulait pas. Les sons et les voix étaient amoindris faces aux visages en larmes de sa mère, et à celui frémissant d'une colère sourde de son père. Instinctivement, il prit la fuite avec sa petite sœur, après avoir vu ces hommes vêtus d'uniformes similaires à ceux de l'armée, embarqués de force la moitié de sa famille.

S'en suivit des jours, des semaines, où seuls, Dante et Eliza furent livrés à eux-mêmes, parcourant les rues, cherchant nourriture, abris et réconfort, ayant bien vite abandonnés l'idée de rentrer chez eux, de se rendre à l'école, de demander de l'aide à quiconque. Ils n'étaient que deux très jeunes enfants, tentant de survivre, et encore maintenant, les sensations d'abandon, de désespoir, et de famine lui reviennent parfois à l'esprit, et surtout au corps et au cœur. Le but unique du jeune garçon était de veiller sur sa sœur, devenue prunelle de sa vie. Puis tout s'accéléra de nouveau. Ils tombèrent sous la coupe de véritables malfrats qui arpentaient les rues en quête de nouveaux orphelins à revendre aux plus offrants. Au cœur d'un réseau d'esclavage et d'un trafic d'être humains, il y connut ses pires jours, le plus terrible étant, celui où il fut acheté et séparé de sa sœur.  Éprouvé de nouveau ce qu'il endura en ce jour où il perdit Elizabeth, l’achèverait à coup sûr. Véritable déchirure, il ne se remit jamais de cette perte, refoulant sa haine et son dégoût pour ces actes de séparations répétés dont il n'avait le choix.

Travaillant comme larbin dans une échoppe malfamée, dormant dans la cave et se nourrissant de ce que voulait bien lui donner le gérant, il fut plus que surpris le jour où l'on demanda à le voir personnellement. Une femme, élégante mais éreintée, désirait le voir en personne après avoir arpenter la ville et ses bas-fonds des jours durant. Il s'agissait ni plus ni moins de sa tante, sœur de son père. S'en suivit une discussion animée ainsi qu'un échange d'une somme d'argent, exorbitante, et Dante fut emmené. Sans sa sœur. L'Empire de Vapeur fut son nouveau pays. Sa tante et son oncle, furent sa nouvelle famille. Fils de dignitaire fut son nouveau rang. On lui attribua ainsi un nouveau nom de famille et exigea de lui plus qu'il ne pouvait le faire de bon cœur. Sa nouvelle mère, sa tante, fut le réconfort incarné, l'amour à elle seule, le point d'encrage des années qui suivirent pour Dante. Emplie d'amertume, car ne pouvant donner naissance elle-même à un enfant, elle s'était battue pour retrouver la trace de son neveu en terre raclusienne, après que l'annonce de l'arrestation de son frère et de sa belle-sœur lui fut parvenue. Enseignante de profession, elle inculqua à son neveu des valeurs et une instruction similaires à ce que Dante avait connu auparavant. Raclusienne elle aussi, elle y vécu la première partie de sa vie avant de suivre son mari, originaire d'Ambrosia. Son mari, l'oncle de Dante. Oncle qui ne fut même pas l'ombre d'un nouveau père. Ce dernier prenait la décision qu'avait eu sa femme d'adopter Dante, avec répugnance et dédain. Cette décision n'était pas la sienne. Peu lui importait le fils de son beau-frère. Militaire, dévoué corps et âme à sa vocation, il représentait une autorité dure et impartiale, et non pas la figure paternelle dont Dante avait grand besoin. C'était une éducation faite de coups et de stigmates émotionnelles qu'il défendait, se faisant ainsi l'opposé de son épouse aux yeux de Dante.

C'est sous le joug de son oncle, et sous la tendresse de sa tante, qu'il atteint l'âge adulte. Les années passèrent et le sujet difficile et douloureux de l'arrestation de ses parents et de la disparition de sa sœur furent de plus en plus taboo. Malgré cela, Dante n'avait de cesse de vouloir savoir et c'est auprès de sa tante aimée qu'il finit par apprendre que ses parents furent abattus sur décision du Stratège local pour meurtres. Agissant pour le compte d'un groupuscule obscurantiste, leur discours virulent et leurs opinions bien tranchées allaient contre la Ligue Raclusienne, prêtant allégeance au Royaume d'Eskr, passant par des actes forts, tels que des attentats. Les raisons des agissements, inconsidérés et même aliénés, de ses parents font cependant parties du pan de sa vie qui restera à tout jamais non clarifiés.

A l'âge de 20 ans, il devint pupille d'un confrère de son oncle (originaire du comté de Thorm en Royaume d'Eskr), pour qui il n'éprouva à un aucun moment ne serait-ce qu'une once de sympathie. Le tempérament de l'homme ainsi que ses manières ne lui étaient pas abjectes, mais il ne pouvait malgré lui, appréciait un homme qui se trouvait être si proche de son oncle qu'il tenait en horreur. Ces années passées auprès de son tuteur furent instructives de bien des façons mais elles ne furent clairement pas des plus palpitantes. Dante n'avait d'autant plus qu'une hâte : être débarrassé de ces trois années en tant que pupille afin d'être libre de retourner en Cité de Themis pour y retrouver Eliza.

Voué à devenir militaire à son tour (comme son oncle), cette idée, bien qu'elle lui fut abjecte, n'était non négociable et c'est à l'armée que sa vie était prédestinée. Mais la mort, tragique selon certains, de son oncle, véritable régent de la famille, autorité suprême, remis en question, de manière inespérée, la vie professionnelle de Dante. Seule, avec son unique enfant (d'adoption), sa tante ne souhaitait que le voir accomplir son rêve depuis toujours : devenir bibliothécaire. Ce n'était pas sur les champs de bataille, au milieu d'éventuels conflits que se voyait le jeune homme, mais auprès des livres. Ils ne l'avaient jamais déçu, jamais blessé, jamais trahi. Contrairement aux hommes.

Après deux longues années passées à Themis et ses environs, à chercher trace de sa sœur cadette – en vain – et sous les demandes répétées et pressantes de sa tante, Dante Oak, revint enfin en Empire de Vapeur pour y exercer sa profession. La bibliothèque de l'université d'Ambrosia devint son nouveau lieu de travail, son nouveau refuge, et on ose à peine le dire, sa nouvelle maison semble-t-il. Occupant ce poste depuis peu, sa vie était désormais plus douce, il était plus serein. Cependant, jamais il n'abandonna sa sœur, et bien que très loin d'elle, c'était chose sûre, il savait qu'il la retrouverait, car il mettraient tout en œuvre pour y parvenir, quelques soient les moyens, quelqu'en soit le prix.

DiversFait récent : Sa tante, dernier membre de sa famille à ce jour, est décédé il y a quelques mois.
Rumeurs : On dit bien des choses sur Dante Oak, notamment qu'il exècre la compagnie d'autres hommes et ne supporteraient que celle des femmes. Jusqu'à quel point et pourquoi s'affiche-t-il quasiment qu'en présence de celles-ci ? Cela en fait-il un « homme à femmes »?
Date de naissance : 02/1993
Double compte : Non
Où nous as-tu trouvé? : J'ai brièvement fait partie de la V1 !
Commentaire : Heureuse d'être de nouveau sur ce forum !   Dites-moi si cette fiche vous convient. Et si quelqu'un souhaite m'aider pour mon avatar, je suis preneuse !
avatar
Lilith de Choiseul
Impératrice de vapeur
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t35-grand-lilith-de-choi
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 1983
Date d'inscription : 14/01/2017
MessageSujet: Re: DIGNITAIRE - Dante Oak, bibliothécaire de l'université d'Ambrosia [TERMINEE] Lun 26 Juin 2017 - 8:25
Coucou Dante! Bienvenue sur le forum, nous allons lire ta fiche! Que veux tu de spé pour ton vava? un kit? Je m'en charge dans la matinée ou journée Very Happy


avatar
Dante Oak
Bibliothécaire à l'Université
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t317-dignitaire-dante-oak-bibliothecaire-de-l-universite-d-ambrosia-terminee
Nationalité : Raclusien d'origine, ambrosien d'adoption
Messages : 55
Date d'inscription : 25/06/2017
MessageSujet: Re: DIGNITAIRE - Dante Oak, bibliothécaire de l'université d'Ambrosia [TERMINEE] Lun 26 Juin 2017 - 10:16
Bonjour Lilith ! Merci pour ton accueil et ta sollicitude ! Very Happy
Un kit serait génial oui !  Wink  Veux-tu d'autres photos ?
avatar
Lilith de Choiseul
Impératrice de vapeur
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t35-grand-lilith-de-choi
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 1983
Date d'inscription : 14/01/2017
MessageSujet: Re: DIGNITAIRE - Dante Oak, bibliothécaire de l'université d'Ambrosia [TERMINEE] Lun 26 Juin 2017 - 10:17
Si tu as des préférences, par MP tu peux m'en passer, si elles sont HD sinon j'irais fouiner le monde merveilleux de l'internet héhé


avatar
Dante Oak
Bibliothécaire à l'Université
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t317-dignitaire-dante-oak-bibliothecaire-de-l-universite-d-ambrosia-terminee
Nationalité : Raclusien d'origine, ambrosien d'adoption
Messages : 55
Date d'inscription : 25/06/2017
MessageSujet: Re: DIGNITAIRE - Dante Oak, bibliothécaire de l'université d'Ambrosia [TERMINEE] Lun 26 Juin 2017 - 10:22
Je te laisse fouiner dans l'Internet Merveilleux alors ! L'experte c'est toi. Tant que Monsieur a sa barbe, tout me va ! Very Happy
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: DIGNITAIRE - Dante Oak, bibliothécaire de l'université d'Ambrosia [TERMINEE] Lun 26 Juin 2017 - 10:25
bonjour et bienvenue.
avatar
Dante Oak
Bibliothécaire à l'Université
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t317-dignitaire-dante-oak-bibliothecaire-de-l-universite-d-ambrosia-terminee
Nationalité : Raclusien d'origine, ambrosien d'adoption
Messages : 55
Date d'inscription : 25/06/2017
MessageSujet: Re: DIGNITAIRE - Dante Oak, bibliothécaire de l'université d'Ambrosia [TERMINEE] Lun 26 Juin 2017 - 10:29
Merci Mademoiselle Sarah !


avatar
Everard Zullheimer
Premier serviteur d'Ameth en Ambrosia
Voir le profil de l'utilisateur
Nationalité : Amethien
Messages : 996
Date d'inscription : 14/04/2016
MessageSujet: Re: DIGNITAIRE - Dante Oak, bibliothécaire de l'université d'Ambrosia [TERMINEE] Lun 26 Juin 2017 - 12:02
Bienvenue parmi nous !
Je vais passer direct à ta modération ! Autant être efficace ! Wink

Pour te valider, j'aurai aimé avoir plusieurs réponses à des questions que nous - le staff - nous posons !

- Pourquoi est-ce que les parents de Dante ont été vraiment arrêté ? Non pas que ça soit essentiel, mais en fait c'est plus une curiosité logique en la matière

- Pourquoi l'armée s'est-elle mise en chasse de Dante et de sa soeur ? Et pourquoi les séparer ?

- D'ailleurs, pourquoi l'a-t-on envoyé chez sa tante au lieu de le mettre au turbin comme esclave ou autre ? N'aurait-ce pas été plus logique ?

- Comment sa tante pouvait avoir le temps d'être enseignante, de faire l'éducation de Dante , et de représenter la ligue ? C'est trop sans doute, non ?

- Pourquoi n'est-il pas question qu'il ait fait son pupillat ? Il est devenu fils de dignitaire, par adoption, non ?

- Pourquoi dis-tu que l'armée protège les grands ? Les grands ne sont pas davantage protégés par l'arme ambrosienne que les autres. Et en plus il aurait été plus logique qu'il fasse son service militire en terre raclusienne à cause de la position de sa tante ?

Et pourquoi ne connait-t-on pas son age exact ? N'étant pas orphelin, et qui plus est étant le neveu d'une personne aussi puissante...


Je sais, ça fait peut être beaucoup de questions, j'en suis désolé ! Mais je reviendrais vers toi pour la suite quand j'aurai ces réponses ! Bien sur, en cas de besoin, je suis tout à fait disponible par mp pour répondre à tes propres interrogations ! ^^

Bonne journée ! Wink


avatar
Nemrod L'Envers
Maître espion
Voir le profil de l'utilisateur
Nationalité : Ambrosien
Messages : 45
Date d'inscription : 05/03/2017
MessageSujet: Re: DIGNITAIRE - Dante Oak, bibliothécaire de l'université d'Ambrosia [TERMINEE] Lun 26 Juin 2017 - 12:10
Bonjour ! Et sois le bienvenu dans notre petit monde à nous !^^
avatar
Dante Oak
Bibliothécaire à l'Université
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t317-dignitaire-dante-oak-bibliothecaire-de-l-universite-d-ambrosia-terminee
Nationalité : Raclusien d'origine, ambrosien d'adoption
Messages : 55
Date d'inscription : 25/06/2017
MessageSujet: Re: DIGNITAIRE - Dante Oak, bibliothécaire de l'université d'Ambrosia [TERMINEE] Lun 26 Juin 2017 - 21:18
Merci à tous les deux pour votre accueil !

J'ai bien conscience que cette fiche comporte quelques lacunes. Je vais étoffer tout ça et reviens vers toi ! Merci pour tes questions et conseils.


Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques d'Ambrosia :: Préface Ambrosienne :: Registres ambrosiens :: Identités ambrosiennes-
Sauter vers:  
Il était une fois AmbrosiaNos Partenaires

Retrouver nous sur