AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
RSS
RSS


 :: Prologue final :: La salle des archives :: Archive des identités

PUPILLE - Cassiopeia Angleys - joaillière - terminé

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: PUPILLE - Cassiopeia Angleys - joaillière - terminé Dim 6 Aoû 2017 - 22:17
Angleys Cassiopeia
ft. EVA GREEN de série/artiste
Surnom :  Cassio'
Âge : 19 ans
Métier : joaillière
Nationalité et origines : citoyenne de ligue Raclusienne
Situation conjugale : Célibataire
Culte : Taelle et Karos  
Orientation sexuelle : bi
Groupe : Pupille
Carnation : claire
Taille : 1m57
Corpulence : normal
Cheveux :  long et brun
Yeux : bleu/vert
Signe(s) distinctif(s) : jambe droite tordu / porte toujours un collier avec un saphir .
Caractère :
Timide / naïve / serviable / gentille / pieuse / innocente / manque de confiance en elle / persévérante / sensible / calme / silencieuse / à l’écoute / secrète / fleur bleu /admirative / utopiste

Profondément naïve, Cassiopeia a toujours vu le monde sous un prisme manichéen. Il y a les bon, sa famille, et les mauvais. L’être humain est profondément bon de nature. Les gens méchants existent mais elle n’en a jamais rencontré.

Elle est profondément gentille et apprécie d’aider son prochain. C’est une jeune femme très pieuse et elle n’hésite pas à se rendre 2 ou 3 fois par semaine à des cérémonies.

Très timide, elle est maladroite dans ses relations sociales. Bien qu’elle connaisse les convenances, elle a bien du mal à les appliquer. Parler sans bafouiller, croiser le regard de ses interlocuteurs… Tout ça lui parait bien difficile.

Cassiopeia ne parle pas d’elle-même et lorsqu’on lui demande de se présenter, elle bafouille toujours un peu. Son manque de confiance en elle la tétanise. Elle est incapable de parler en public, même rencontrer de nouvelles personnes lui est difficile.

Mais lorsque la jeune femme parle de ses créations, c’est un tout autre personne. Elle déborde d’énergie, de charisme et d’assurance. C’est une artiste qui connait son métier. Elle veut apprendre et créer.

Elle est sensible à ce qui l’entoure, aux belles paroles et aux agressions. Cassiopeia vit les choses de façon extrêmes. La peur la paralyse, la joie la rend euphorique.

Lors de ses observations, emmurée dans son silence, elle tombe facilement en admiration devant les autres. Fasciner par leurs comportements, leurs énergies, leur audace… L’être humain est quelque chose de merveilleux.
Histoire :Naissance
C’était une froide journée d’hiver. La sage-femme avait demandé à Wiliam Angleys de ne pas entrer dans la chambre. Sa femme était en plein travail et cela se passait mal. Il l’avait tout de suite compris au regard de la professionnelle. On pouvait mentir, dire que tout allait bien mais ses yeux l’avait trahis.
Le joaillier était assis, se rongeant le sang. Eleonor et lui était mariés depuis leur vingt ans. C’était un mariage d’amour, un coup de foudre, un miracle. Il l’aimait toujours autant, si ce n’est plus que depuis le premier jour. C’était une femme intelligente, belle, séduisante.  C’était la mère de leur deux beaux enfants… Et bientôt du troisième.
Il pria, demandant aux Dieux que tout se passe bien. Un miracle c’était déjà produit dans leur vie, un deuxième était possible. A eux deux, ils avaient réussi à donner des lettres de noblesse à leur art. Créant une des premières maisons de joaillerie. Le commerce était florissant et commençait à être connu par de là le continent.
La porte s’entrevit et n’y tenant plus, William y entra. Ce n’était pas dans les convenances, mais sa femme, sa femme… Elle était sur le lit. Le visage blafard. Une odeur de sang embobinait la pièce. Il se précipita et se jeta près d’elle. Il posa sa main sur le visage de sa chère et tendre. Elle murmura :
-le bébé…
Elle ne pleurait pas. La chambre était silencieuse. Il n’y avait pas un cris, rien du tout. L’homme senti ses épaules s’affaisser. Il tourna lentement son regard vers la sage-femme.
-C’est une fille. Elle, elle respire.
Ce ton d’hésitation. Ce geste de protection. Son enfant, sa fille était en vie. Mais à quel prix ? La sage-femme apporta le bébé. Eleonor n’avait pas la force de lever le bras, encore moins de la prendre. Mais elle posa un regard sur cet enfant. Elle eut un sourire, un mince sourire. Mais c’était sincère. Wiliam prit le bébé dans les bras, puis regarda sa femme. Elle fixait le vide.
-Monsieur, Madame est
Il lui coupa la parole :
-Mais d’où vient tout cette eau ?
-Vous pleurez.
Il eut un silence criant de douleur.

Enfance
-Cassio !
La petite fille releva la tête vers son frère. Ce n’était pas juste, il courrait plus vite qu’elle ! Elle s’appuya sur ses genoux, essoufflée. Il venait de grimper dans le cerisier du jardin.
-Allez, vient ! Elles sont trop bonnes !
Edward attrapa une cerise puis l’avala. Il prit bien le temps de narguer sa petite sœur. Cassio hésita, elle s’approcha du tronc de l’arbre puis l’observa longuement. Son frère lui lança un noyau.
-Pff, peureuse.
Elle baissa la tête puis commença à grimper à l’arbre. Elle arriva sans peine à la hauteur de son frère. Il lui tendit une cerise. Elle sourit et la dégusta. Ils passèrent une bonne heure cacher dans l’arbre. Loin de tout adulte.
Au bout d’un certain temps, leur père les rejoint dans le jardin, les appelant. Il les découvrit tout deux. Il ne put s’empêcher de sourire, mais il était aussi inquiet.
-Cela suffit, vous avez assez manger de cerise comme ça. Descendez maintenant !
Edward se déplaça vers une branche plus basse puis sauta sans encombre. Cassiopeia le suivit, mais maladroite, elle glissa et tomba. Elle ressentit alors une vive douleur à la jambe. Elle cria et se mit à pleurer.


Adolescence
Le visage concentré, la jeune femme était en train de monter une parure. C’était une commande importante. Elle devait être précise au dixième de minimètre. Elle avait créé ses propres outils pour correspondre aux impératifs techniques de cette pièce. C’était une création personnelle. Un projet entier menait par elle.
La cliente était venu dans le petit salon, exprimant ses désirs, parlant avec William. La jeune femme était restée en retrait, écoutant, analysant les gouts de la marchande.
Quelques jours après, elle lui avait montré des croquis, des idées. Ensemble, elles avaient décidé du design de la pièce. Elles avaient choisi les pierres.  
Cassiopeia eut un sourire quand son opération était terminée. Le regard sévère, elle observa l’objet sous toutes ses coutures. L’œil inquisiteur, elle repéra les nombreux défauts de la pièce. Ce n’était pas parfait. Mais elle venait de terminer sa première commande menée en solitaire.
Malgré les défauts du bijou, la jeune femme était fière de son travail. Elle se leva pour la présenter à son père.
Même avec sion pantalon de travail bouffant, on pouvait voir à travers sa démarche sa jambe tordu. Elle était tombée d’un arbre plus jeune, se tordant la jambe.
Cassio serait une éternelle boiteuse.



Le départ
-Père, je ne comprends pas.
Il la regarda d’un air triste. Il s’était fait forcé la main. Il n’aurait jamais laissé sa fille chérie partir.
-Cassiopeia, tu vas aller préparer tes affaires. Tu pars demain à la première heure pour Ambrosia.
Elle baissa les yeux et serra ses petites mains.
-Mais… pourquoi ? Qu’ai-je donc fait pour me punir de la sorte ?
Il baissa les épaules, puis prit sa fille dans les bras. Il ne rajouta rien pendant un long moment. Profitant de cet instant en sachant pertinemment que sa fille partait en tant que Pupille. Elle ne reviendrait que dans longtemps. Il soupira :
-Allez, file maintenant.
Désespérée, la jeune femme ne lutta pas plus. Elle allait quitter tout ce qu’elle avait toujours connu. Elle ne voulait pas partir. Elle ne connaissait rien de cette ville. C’était se jeter dans l’inconnue. Cassiopeia  était terrifiée.


   
Divers : -sa famille a créé quelques bijoux pour le couple impériale
-la mort du prince consort quelques mois s’est déroulé au même moment que le gain d’influence de la famille
-Eleonor Angleys a été suspectée d’être une empoisonneuse avant son mariage
-Aurelien Angleys est marchand et voyage beaucoup
-Edward Angleys est devenu un représentant de la ville. Il souhaite faire carrière en politique
-Cassiopeia a été envoyé précipitamment en tant que pupille à l’Ambriosa alors que cela n’avait jamais été envisagée. Il y a-t-il eut du chantage ?
-son collier est une pièce offerte par son père pour son entrée en apprentissage dans l'atelier familiale.

Date de naissance février 1996  
Double compte : nop
Où nous as-tu trouvé? : top-sites
Commentaire : très beau forum mais difficilement lisible sur certains points. Il n'y a pas assez de différence entre les couleurs.
avatar
Emily de Brez
Ambassadrice eskroise / future cantatrice
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t155-pupille-emily-de-brez-cantatrice#2422
Nationalité : Eskroise
Messages : 165
Date d'inscription : 26/02/2017
MessageSujet: Re: PUPILLE - Cassiopeia Angleys - joaillière - terminé Lun 7 Aoû 2017 - 7:36
Bienvenue Cassiopeia!




"C'est fou comme c'est une chose pratique le mariage.
On passe de fille de pécore à future duchesse de Brez"
avatar
Beth Coste
Etudiante ambrosienne
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t335-peuple-beth-coste-etudiante-a-l-universite-terminee
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 297
Date d'inscription : 03/08/2017
MessageSujet: Re: PUPILLE - Cassiopeia Angleys - joaillière - terminé Lun 7 Aoû 2017 - 12:31
Bienvenue Smile
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: PUPILLE - Cassiopeia Angleys - joaillière - terminé Lun 7 Aoû 2017 - 22:28
Merci !

Après avoir terminé ma relecture, j'ai officiellement terminé ma fiche Very Happy


avatar
Everard Zullheimer
Premier serviteur d'Ameth en Ambrosia
Voir le profil de l'utilisateur
Nationalité : Amethien
Messages : 1239
Date d'inscription : 14/04/2016
MessageSujet: Re: PUPILLE - Cassiopeia Angleys - joaillière - terminé Mar 8 Aoû 2017 - 0:17
Bonjour et bienvenue !

Avant toute validation j’aurai quelques petites choses à te demander concernant ta fiche :
-Le fait de rédiger ta fiche avec de petits morceaux choisis de la vie de ton personnage est une bonne idée, mais cela ne suffit pas pour comprendre ton personnage. Je comprends que tu veuilles maintenir certaines idées dans l’ombre pour les développer en jeu, mais je vais me permettre d’être tatillon sur certains points, comme ce que tu mentionne dans les divers et qui sortent de nulle part un peu…

- Qu’en est-il vraiment de cette histoire de chantage ? Pourquoi est-elle partie aussi rapidement ?
- Les « simples » marchands n’envoient pas leur enfant en pupillage, ce sont les élus locaux et les personnes vraiment très importantes. D’accord il a un commerce très prospère mais ça ne suffit pas…
- La médecine a fait suffisamment de progrès pour que, si le commerce est si florissant, on puisse réparer la guibolle pour qu’elle ne boite pas. Alors pourquoi ?
- Pourquoi as-t-on soupçonné sa mère d’être une empoisonneuse ?
- Aurélien est son père ? Je ne vois aucune autre mention du prénom… de plus s’il est itinérant, il ne peut décemment pas avoir assez d’importance pour envoyer sa fille en pupillage. Et si une personne est si connue pour ses bijoux… disons que ce n’est pas elle qui vient , mais le client qui y va… question de logique.
- Pourquoi ont-ils eu ce soudain gain d’influence à la mort du prince consort ?

Je comprends que tu aies des envies de secret, mais bon… là c’est un peu… trop peu dirons-nous… pas dans la quantité mais dans les informations données !

Je te laisse déjà voir ça et on avisera pour la suite ! Si tu as d’autres questions, n’hésite pas !


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: PUPILLE - Cassiopeia Angleys - joaillière - terminé Dim 13 Aoû 2017 - 23:15
Héhé, merci pour le bienvenue Smile

Vu qu'il y a pas mal de sujets, je vais répondre moi aussi par tiret.
-J'ai choisi de passer par des tranches de vie du personnage car l'histoire en mode résumé n'est tout simplement pas assez longue. C'est un personnage simple, une bonne pâte qui a peu d'expérience. Je peux très bien reprendre l'histoire en mode résumé et rajouter des anecdotes, mais ça serait vraiment pour rajouter des mots. Ce que je trouve dommage.

-l'histoire de chantage est tout simplement un élément que je n'ai pas développer pour le moment. Je trouve beaucoup plus intéressant de garder cet élément en zone d'ombre (de toute façon le perso n'est pas au courant) car cela permet de trouver parla suite une raison qui soit réellement adapté à la situation du forum. C'est plus une façon de garder des élément sous le coude pour avoir des choses à raconter par la suites. Ce sont des intrigues, des complots, des plotwists qui ne sont pas encore imaginés pour le moment mais qui viendront naturellement lors des rps. C'est d'après moi la meilleur façon d'arriver à quelque chose de vraiment bien.
-pour le point de la pupille... Et bien j'étais convaincu d'avoir lu une partie de lors qui validé l'idée. J'ai du lire en diagonal.
- Pour ce qui est de la question de cohérence, je connais aujourd'hui quelqu'un qui boite à cause d'une mauvaise chute alors qu'il était gamin. Donc ça me parait crédible. Pour le côté boiteux, je souhaitais un personnage qui est de défaut physique. Je pensais le mettre de naissance mais je trouvais que c'était un peu trop ... Dramatique ?
-la question de la rumeur sur le fait que la mère de Cassio ait peut-être été une empoisonneuse, c'est pour avoir un cartouche d'avance. Ça peut servir pour la suite.
-Aurélien et Edward sont les frères ainés. Pour Aurélien, j'avoue ne pas avoir spécifié son rôle. Je rajouterai cet élément sans problème. Ils sont grands et indépendant et n'ont plus rien à voir avec le métier de base de leur famille. Aurélien est marchant itinérant mais il le fait seul.
Comme j'ai voulu le monter dans les passages de vie de Cassio, elle vit dans une maison avec un jardin. Il y a aussi un atelier et un salon de réception pour les clients.
-Pour la gain d'influence on peut imaginer deux choses : C'est un fait du hasard ou c'est parce qu'il y a un lien avec la mort du prince. Je pensais que ça pourrait être super intéressant que mon personnage se pose à un moment donné la question. Ce qui lui donnerait l’occasion de faire évoluer sa façon de voir le monde mais aussi de se détacher de sa famille si parfaite. J'étais simplement parti sur l'idée qu'un bijou enduit de poison peut être toxique sur le long terme. D'où la question si la mère de Cassio a pu être une empoisonneuse ou non.
Le gain d'influence peut aussi s'expliquer par le fait que tout le monde a voulu se procurer des parures proches de celle du prince pour lui rendre hommage... ce qui aurait grandement augmenter les ventes.


Voilà voilà, je sais qu'il reste un gros point noir sur le fait que Cassio soit pupille. Mais j'aimerai garder le concept d'avoir été forcé de partir. Sinon, hé bien tempi Smile
avatar
Everard Zullheimer
Premier serviteur d'Ameth en Ambrosia
Voir le profil de l'utilisateur
Nationalité : Amethien
Messages : 1239
Date d'inscription : 14/04/2016
MessageSujet: Re: PUPILLE - Cassiopeia Angleys - joaillière - terminé Mar 15 Aoû 2017 - 18:50
Ouais, je sais que y avait pas mal de points à poser ! J’espère que ça ne t’a pas découragé ! Enfin bon, voilà ce que je réponds !

- Je vois ce que je veux dire, et je comprends très bien, pour l’histoire ! :3

- Je comprends très bien aussi pour cette histoire de chantage, mais c’est quelque chose sur lequel je veux, si ce n’est toutes les informations, au moins suffisamment pour savoir de quoi il s’agit, je ne veux pas me retrouver avec un chantage incohérent. J’aimerai avoir un quelque chose qui puisse être cohérent, d’autant que je n’ai pas encore vu de justification sur le pupillat ! Tout le monde ne devient pas pupille ! Et on ne le devient pas à cause d’un chantage ! ^^’
Mais pour devenir pupille en venant de la ligue, tu peux :
- Avoir ton père comme élu local/national
- Etre promise à un élu local ou à un dignitaire étranger
- Avoir un proche assez influent sur le plan international pour qu’il vous obtienne un pupillat
On en discutera par mp si tu le désires !

- Je voudrais que tu ne donnes pas des informations qui sortent de nulle part, donc l’empoisonneuse à moins que tu ne me l’expliques, je ne suis pas d’accord ^^’

- Que ton personnage se pose la question sur le rapport entre le gain d’influence et la mort du princre consort, je suis tout à fait d’accord, mais il faut voir ensemble – même ne serait-ce que par mp, si ça a un rapport ou non. Nous n’inventons pas pour les personnages des joueurs, aussi, il faut se mettre d’accord ^^

Il faut que tu comprennes, c’est que ta fiche n’est pas ce que ton personnage sait, mais ce que les joueurs – et surtout le staff – ont à savoir, tout simplement ! ^^


avatar
Everard Zullheimer
Premier serviteur d'Ameth en Ambrosia
Voir le profil de l'utilisateur
Nationalité : Amethien
Messages : 1239
Date d'inscription : 14/04/2016
MessageSujet: Re: PUPILLE - Cassiopeia Angleys - joaillière - terminé Lun 11 Sep 2017 - 10:51
Bonjour Cassiopea !

Cela fait trois presque un mois que nous n'avons aucune nouvelle. Serais-tu bloquée ? Aurais-tu besoin d'un délai supplémentaire ?

Faute de nouvelles de ta part, nous devrons supprimer ton compte dimanche prochain (le 17 Septembre)


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: PUPILLE - Cassiopeia Angleys - joaillière - terminé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques d'Ambrosia :: Prologue final :: La salle des archives :: Archive des identités-
Sauter vers:  
Il était une fois AmbrosiaNos Partenaires

Retrouver nous sur