AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
RSS
RSS


 :: L'histoire Ambrosienne :: Palais impérial :: 1er étage

Au hasard des routes, au virage des chemins, je cherche .. Quoi déjà ? //Emily & Nemrod//

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Nemrod L'Envers
Maître espion
Voir le profil de l'utilisateur
Nationalité : Ambrosien
Messages : 96
Date d'inscription : 05/03/2017
MessageSujet: Re: Au hasard des routes, au virage des chemins, je cherche .. Quoi déjà ? //Emily & Nemrod// Jeu 11 Jan 2018 - 20:39
Cela vous faisait plaisir que vous retrouver à table avec ces deux personnes en particulier. D’un côté, la personne que vous considériez, que vous vous aviez élevé comme votre fils, devenu un homme dont vous étiez particulièrement fier, si vous aviez eu un fils, vous auriez aimé qu’il soit à son image. Un homme droit, un homme de devoir, et surtout, un homme bien. Son seul défaut, sans doute… peut être quelqu’un de trop bien pour ce que son avenir lui réservait, ou que l’avenir que vous lui aviez prévu lui réservait, plutôt….
Le gros avantage de votre table pour petit déjeuner, c’était sa parfaite forme ronde, vous permettant d’avoir à droite votre neveu préféré, et à votre gauche, une jeune femme qui, peu à peu, perdait le noir du carbone, pour devenir, peu à peu, aussi brillant qu’un diamant. Un diamant fort innocence, et encore à tailler, mais vous aviez déjà pu constater à plus d’un titre les progrès qu’elle faisait… une princesse dont vous étirez fier. Et si elle avait été célibataire, vous l’auriez sans nul doute, poussée dans les bras de Nicolas. Mais ce n’était pas le cas. Aussi, vous n’en feriez rien ! Vous vous contenteriez d’encourager une belle amitié entre eux.

« Emily. De la tenue ! »

Oui, elle se tenait face à un prince impérial quand même ! Alors qu’elle se tienne ! Vous restâtes sévère, malgré la joie que vous aviez de les voir tous les deux deviser, il fallait quand même qu’elle se montre à la hauteur. Qu’elle ne vous fasse pas honte. Elle n’était pas une rustaude, une paysanne mais une princesse royale, après tout ! Alors rester ainsi, avec le pain coincé entre ses lèvres, non, certainement pas ! Ce n’étaient pas de bonnes manières ! Quant au réponses suivantes qu’elle donna… autant dire qu’elles ne vous convenaient pas. Pas révisé ? Qu’avait-elle besoin de réviser ? Il n’y avait pas de mystère et elle devait toujours être prête pour faire la conversation. Ce n’était quand même pas si difficile, si ?

« Faites-le ou ne le faites pas. Il n’y a pas d’essais. Essayer, c’est déjà une forme d’échec... »

Vous restâtes silencieux avant de finalement voir que c’était votre neveu qui prenait le relais, pour l’aider. Non, ce n’était pas ainsi que cela se passait, donc ? A deux contre vous ? Voilà qui compliquait les choses. Il ne vous restait plus qu’à retourner sur une tactique conventionnelle :  diviser pour mieux régner… voilà une technique fort appréciée… ou alors vous laissiez deux se liguer et vous luttiez pour les aider à mieux s’apprécier, peut être… toutefois, la remarque sur la chasse vous fit sourire et vous laissâtes sortir quelque chose.

« Pas la chasse au silure en tout cas. Je l’ai emmenée à la rivière, elle a juste trouvé intelligent de jouer dans l’eau… toi au moins, tu savais t’appliquer. Il faisait combien, celui que nous avons attrapé ? Un peu plus de deux mètres, c’est ça ? »

Une manière de vous venger de n’avoir pas pu pêché avec elle ? Peut être… certes, elle s’était amusée, mais vous… beaucoup moins… enfin bon, pas la peine de revenir là dessus.

« En tout cas, évite de trop l’aider, Nicolas, tu ne lui rends pas service. »

Elle ne serait jamais prête si on l’aidait trop souvent. ET dans vous souvenirs, vous aviez fait la même chose à Nicolas, fut un temps, et peut être même aviez vous été plus dur que ça avec lui. Qui aimait bien châtiait bien, non ? Mais bon, qu’ils montrent un peu ce qu’ils avaient tous les deux appris.
avatar
Emily de Brez
Ambassadrice eskroise / future cantatrice
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t155-pupille-emily-de-brez-cantatrice#2422
Nationalité : Eskroise
Messages : 199
Date d'inscription : 26/02/2017
MessageSujet: Re: Au hasard des routes, au virage des chemins, je cherche .. Quoi déjà ? //Emily & Nemrod// Mer 31 Jan 2018 - 12:44
Emily regarde Nemrod la reprendre, Nicolas est trop bienveillant, pour que cela ne l’encourage pas à être un peu elle-même ou montrer qu’elle n’est pas à l’aise. Peut-être ne devrait-elle pas ? Il pourrait aller tout raconter à tous les courtisans et elle passerait pour ridicule ! Mais pourquoi ferait-il ça ? Il ne ressemble pas à tous ces poudrés de nobles qui font le vivier de la cour, cela donne à penser à Lily qu’elle se méfie sans raison. Oui, c’est surement cela et elle baisse le nez dans sa tasse pour ne pas avoir à trop regarder Nemrod, ou même Nicolas.

Elle se retient de rouler des yeux, ne pouvait-elle pas seulement profiter d’un petit déjeuner sans leçon, agréable, en toute simplicité ? Peut-être aurait-il pu devenir amicale ? Mais non ! Pourtant elle a un petit sourire pour le prévenant Prince qui essaye de la mettre à l’aise. Tout le contraire de son tuteur !

Allez savoir pourquoi mais la suite la fait drôlement sourire, nullement jalouse, et adorant le fait que Nicolas la défende un peu, elle ouvre de grands yeux et écoute la petite anecdote en la trouvant charmante. Oui, tout à fait. Elle retient son sourire amusé et le cache un peu avec sa main avant de souffler. «Il a joué avec moi au final, ça il ne le dit pas ! » Et toc ! Il n’allait pas être content, Monsieur l’Envers, mais c’était vrai ! «Vous auriez dû emmener Nicolas, au beau jour, ça devrait être sympathique pour vous d’y retourner ! Tous les deux ! Ah pardon, ça ne me concernes pas ! Réalise-t-elle. «Si mon oncle était aussi agréable que Monsieur l’Envers…j’irais souvent péché avec lui, mais je suis sûr qu’il profiterait de m’emmener à la rivière pour me noyer ! »

Quoi ! C’était vrai ! Oncle Morgoth n’est en rien un type sympa et en plus, dès qu’il a l’occasion, hop, un petit coup de puterie de derrière les fagots ! Se laissant un peu, trop, aller, la jeune femme sourit et avale un bout de son petit déjeuner avant de reprendre, la bouche nullement pleine !

Pourtant, la phrase qui vient, la fait soupirer, intérieurement. Elle ne veut pas que Nicolas se fasse reprendre à cause d’elle. Ce n’est pas juste ! Du coup, elle réfléchit un peu…

« Pour répondre à votre question votre Altesse, à Thorm si vous n’aimez pas trop la chasse, vous n’avez guère d’occupation. J’adore la chasse car cela fait partie entière de ma culture, les Eskrois sont en général trop porté là-dessus, mais les Thormiens…c’est pire encore ! Il doit faire deux mois presque beau dans l’année ! Sans parler de la coupure avec le monde. Je les ai toutes pratiqués, j’ai une petite affection pour la traque des bêtes. Elle sourit. « Et vous-même ? Chassez-vous ?

Une bonne question, Emily a évité de parler du dépeçage, des fourrures, et tout le folklore pécore qui va avec, elle espère ! Une petite œillade à Nemrod, elle espère que ça irait. Sauf si le sujet est totalement prohibé ! Elle se sent si peu elle-même quand elle prend cette façon de parler princière, avec … ce trémolo amusé sur certains mots et tout le bordel !




"C'est fou comme c'est une chose pratique le mariage.
On passe de fille de pécore à future duchesse de Brez"
avatar
Nicolas De Choiseul
Prince héritier / Soldat de l'armée ambrosienne
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t319-les-dignitaires-nicolas-de-choiseul-soldat-de-l-armee-ambrosienne#7164
Nationalité : Ambrosien
Messages : 516
Date d'inscription : 28/06/2017
MessageSujet: Re: Au hasard des routes, au virage des chemins, je cherche .. Quoi déjà ? //Emily & Nemrod// Lun 5 Fév 2018 - 22:59
Le Prince retrouve ses marques, bien que les choses changent avec le temps, cela ne semblait pas influer à son grand soulagement sur son oncle. Il demeurait le même, et la remontrance sur l'aide apportée à une jeune femme en détresse de conversation fit juste venir un sourire sur ses lèvres. Le grand stratège mis en déroute par deux jeunes gens ? Étonnant et surtout relativement comique, mais l'héritier se retient. Ne jamais pousser un fauve aux dents tranchantes dans ses retranchement, aussi, il baisse la tête acceptant la remarque et n'argumentant pas. Au souvenir de la silure, ce sont les bras du soldat qui se souviennent surtout du mal qu'ils avaient eu à tirer la bête hors de l'eau. La remarque de la jeune femme fait monter un sourire bien plus que voyant que le Prince s'empresse de cacher dans sa tasse. Ainsi, il faisait son homme dur mais accordait tout de même des temps de repos à la jeune fille. C'était une bonne chose, on n'obtient rien des gens à les forcer, que son oncle sache faire la part des choses ne le surprend pas. Obtenir le meilleur de chacun, c'est ce en quoi il excelle. A la mention de la jeune femme, le doute le prend à nouveau et son regard se voile. Au printemps... C'est si loin et proche à la fois, il sait que Lil' aimerait le voir rester, il pourrait justifier sa présence avec l'examen qu'il compte passer mais.... Il le sait, une autre raison le retient dans la capitale, et c'est une raison qui sera sans doute peu validée par son oncle. Il baisse la tête un peu plus, cachant les maux de son âme avant de se reprendre et offrir un sourire polit et courtois aux anecdotes familiales de la princesse. La chasse, il n'a pas vraiment eu l'occasion de pratiquer ce sport, cependant si c'est là un sujet dans lequel elle se sent à l'aise il lui répond après un instant de réflexion.

« Et bien j'avoue ne pas connaître beaucoup des coutumes d'Eskr et serait ravi que vous m'en appreniez à ce sujet, je n'ai jamais été dans ces lieux. Quant à la chasse, j'avoue que je n'ai pas prit le temps de m'y intéresser, je préfère comme mon oncle la pêche. »

Est ce qu'il tait en lui même le fait qu'il adorait ces moment passés avec son oncle, dans le silence et l'attente d'un poisson. Des instants de repos, sans leçons aucunes, à juste apprécier le moment présent. Moments passés à présent, qu'en reste t il à part quelques souvenirs... De nouveau son regard se fait vague en fixant sa tasse ne montrant rien de son trouble intérieur.

« La chasse est donc dans le quotidien de tous les Thormiens ? Mais dites moi, cela doit être long tous ces mois sans le soleil, est ce que cela est bien vécu par la population ?  . »

Il est vraiment intéressé par les réponses, Eskr n'a jamais été dans son planning de déplacement, et il le regrette aujourd'hui. Le peu qu'il connait de ce pays sont les noms des grands du royaume, et les querelles intestines qui le secoue bien souvent. Les populations malheureusement subissent toujours ces troubles sans pouvoir y faire grand chose, et si en plus le temps reste sombre et menaçant de pluie tout le temps, cela doit être déprimant à force.

« Mon oncle, pensez vous que les silures sont encore plus imposant là bas ? Avec toute ces eaux,
ils devraient prendre encore plus de taille qu'en pensez vous ? Les deux mètres de poisson ne sont probablement rien par rapport à ce qu'ils peuvent être là bas ?
. »


Inclure son oncle dans la conversation, s'il voulait qu'ils parlent, il devrait lui aussi participer, et l'éclat de malice dans le fond du regard du prince ne trompe pas. S'il se plie à la leçon, il ne compte pas laisser son parent y échapper, il participera, les règles sont posées, reste à voir si les autres désirent jouer !



THEMES
&
avatar
Nemrod L'Envers
Maître espion
Voir le profil de l'utilisateur
Nationalité : Ambrosien
Messages : 96
Date d'inscription : 05/03/2017
MessageSujet: Re: Au hasard des routes, au virage des chemins, je cherche .. Quoi déjà ? //Emily & Nemrod// Mer 14 Mar 2018 - 20:18
Certes, certes, vous vous étiez peut-être laissé aller à jouer avec elle dans l’eau, mais c’était surtout parce que sa bonne humeur était trop contagieuse dans ce genre de cas. Mais bon, il ne fallait pas exagérer, vous aviez eu mal au dois pendant deux jours et tout ça pour lui avoir appris à pécher, enfin, essayer de lui apprendre à pécher. Enorme nuance… mais bon, cela restait un souvenir plutôt agréable, même si vous n’aviez pas obtenu ce que vous escomptiez. Oui, la pêche vous manquait vraiment, mais vous commenciez à savoir que vous ne pourriez pas le faire éternellement… en fait ^peut être ce printemps, encore, mais le suivant… ça vous semblait peu probable… trop vieux…. Foutrerie que l’âge…. Enfin bon, cela vous ramenait des années en arrière tout cas, quand vous aviez appris à Nicolas… vous vous souveniez la lumière dans ses yeux, le pétillement de malice à la première prise… et le désespoir de sa gouvernante, le récupérant avec de la boue jusque dans les cheveux alors qu’il riait ! Tant de bons souvenirs…

Bon, une fois qu’on lui donnait du grain à moudre et pour que cela aille dans son sens, elle pouvait parler, même si elle avait tendance à aller sur des terrains trop peu féminins à votre gout… il y avait des limites à ne pas franchir, heureusement, elle ne les franchissait pas de bon matin ! C’était presque miraculeux. Vous sourîtes devant ses efforts. Bon, vous ne trouviez pas qu’elle avait été parfaite, mais vous n’attendiez clairement pas d’elle qu’elle ait pu être parfaite… loin de là. Emily resterait Emily… et même si vous mettiez une bougie dans une vessie, ça n’en faisait pas une lanterne pour autant… la conversation continuait et vous ne vous en mêliez que peu, préférant voir les deux jeunes gens discuter, regrettant que la jeune femme soit mariée, sinon, elle aurait fait une épouse de choix, en matière de caractère, pour Nicolas… toutefois, vous ne fîtes pas mystère de votre scepticisme sur les propos de Nicolas…

« Thorm est trop montagneux mon garçon, où as-tu donc la tête… pour qu’il y a du poisson de grande taille, il faut des fleuves, pas des torrents gelés entre septembre et juin… Et les silures préfèrent les eaux plus tièdes de milieux comme Ambrosia, voire un peu plus chaudes… sinon, c’est compliqué à pécher, surtout qu’il faut se foutre à la baille… mais j’ai entendu qu’en province on en avait trouvé un de trois mètres et demi… »

Puis vous grommeliez

« Pas capable de tenir en place cinq minutes… »

Oui, vous reveniez sur la pêche avec la jeune rouquine, mais vous finîtes par revenir sur la chasse.

« Mais sinon, la chasse est plus conventionnelle en Ambrosia, plus un loisir, le climat nous permettant de porter autre chose que des fourrures, mais ça a un certain charme… si on aime être entouré de monde… mais par tous les dieux, princesse, n’avez-vous pas d’autres sujets de conversation ? »
avatar
Emily de Brez
Ambassadrice eskroise / future cantatrice
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t155-pupille-emily-de-brez-cantatrice#2422
Nationalité : Eskroise
Messages : 199
Date d'inscription : 26/02/2017
MessageSujet: Re: Au hasard des routes, au virage des chemins, je cherche .. Quoi déjà ? //Emily & Nemrod// Ven 16 Mar 2018 - 9:46
«Quant on ne connait pas une année majoritairement ensoleillée, son manque ne fait de mal à personne ! » Répondit Emily avec simplicité et en souriant. Les questions du Princes sont fort légitimes, mais il faut avouer que si l’on ne vit pas avec un soleil radieux la majeur partie du temps, on ne peut pas être désappointé à sa disparition ! Retrouvant un air guilleret prometteur et une aisance plus propices à faire une véritable discussion, Emily déjeune en admirant ses comparses et elle ne peut, absolument pas, réprimer une expression espiègle qui gagne ses traits.

Elle a envie de rire, mais ne le fait pas, se retenant tant bien que mal, avant de simplement répondre à Monsieur son Tuteur. « Monsieur mon Tuteur, je m’engage sur un sujet qui m’est facile d’accès, pour me mettre à l’aise dans … l’art de la conversation. » Dit-elle en surjouant un peu ces mots « l’art de la conversation ». «Après, je pourrais dévier. La chasse, les fourrures, les fourrures à Ambrosia, la capitale, je tâtonne, j’essaye de trouver mes marques ! Il faut toujours que vous rouspétiez. Monsieur L’Envers vous êtes un Rouspéteur. C’est tout ! »

Elle soupire, sans hausser les yeux au ciel, mais en se retenant surtout. Le vieil homme est un râleur, à croire que ce genre de chose arrive avec l’âge, pourtant, il ne le fait pas tout le temps. Et cela lui va aussi bien. Cependant, elle sourit toujours et attrape sa petite cuillère pour tartiner presque délicatement une nouvelle tartine. «Pour en revenir à votre question, Prince, oui, tous les Thormiens savent chasser. Ça ou préparer les fourrures, mais ce n’est pas un sujet de table. » Dit-elle avant qu’un certain rouspéteur ne la reprenne. « A défaut de parler de Chasse, peut-être que le sujet de l’Opéra saura vous ravir un peu plus ? » Interroge-t-elle plus pour Nemrod que Nicolas. «Vous y connaissez-vous votre Altesse ? J’ai un amour démesurée pour Violetta* je crois que c’est un des premiers airs que j’ai appris… »

*La traviatta




"C'est fou comme c'est une chose pratique le mariage.
On passe de fille de pécore à future duchesse de Brez"
avatar
Nicolas De Choiseul
Prince héritier / Soldat de l'armée ambrosienne
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t319-les-dignitaires-nicolas-de-choiseul-soldat-de-l-armee-ambrosienne#7164
Nationalité : Ambrosien
Messages : 516
Date d'inscription : 28/06/2017
MessageSujet: Re: Au hasard des routes, au virage des chemins, je cherche .. Quoi déjà ? //Emily & Nemrod// Lun 19 Mar 2018 - 21:03
Quand elle évoqua l'Opéra, le regard du Prince étincela un instant avant de plonger dans sa tasse. Il n'était pas un mélomane reconnu, et surtout ne s'était jusque là jamais intéressé réellement à cet art. Aussi y montrer à présent de l'intérêt serait sans doute évocateur pour son oncle. Il savait déjà tant de choses sur lui, il ne devait pas non plus se trahir ainsi en quelques instants. Il vida sa tasse avec lenteur avant de répondre en choisissant ses mots en faisant attention à chaque mots.

« Et bien, j'avoue n'être qu'un novice en cette matière, mais je suis certain que mon oncle saura sans doute bien mieux vous répondre. »

Il posa la tasse sur la soucoupe et l'esprit de nouveau ailleurs il s'inclina vers la princesse doucement avant d'adresser un sourire à son parent.

« Je n'ai que trop pris de votre temps à tous deux. Mon oncle, nous nous verrons je l'espère plus tard, j'ai beaucoup à vous dire. »

Il s'inclina de nouveau vers son oncle, déposa un baiser galant sur la paume de la princesse, et se dirigea vers la porte. Il n'avait pas voulut s'imposer, surtout que le petit déjeuner restait le repas qu'il avait le plus de mal à avaler. Peut être aussi que le voyage qu'il venait de terminer avait été fort en émotions. Il quitta les lieux avant de prendre le chemin des écuries. Saluer sa famille proche était fait, restait son plus vieil allié à faire de même, s'il était encore là et pas déporté en des lieux de reproduction. Il manqua bousculer des courtisans dans les couloirs et s'excusa la tête ailleurs, toujours tourmenté de ne pas avoir de réponses à ses questions. Mais parler du sujet devant la pupille de son oncle, n'était pas vraiment dans ses cordes. Aborder des propos personnel restait problématique pour lui, même avec ses proches...





THEMES
&
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Au hasard des routes, au virage des chemins, je cherche .. Quoi déjà ? //Emily & Nemrod//
Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques d'Ambrosia :: L'histoire Ambrosienne :: Palais impérial :: 1er étage-
Sauter vers:  
Il était une fois AmbrosiaNos Partenaires

Retrouver nous surDes mêmes auteurs