AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
RSS
RSS


 :: L'histoire Ambrosienne :: 2nd niveau de la cité :: Le Moulin Rouge

[CLOS]Show must go on [PV Valerian]

avatar
Adrianne Langlois
Propriétaire du Moulin Rouge
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t354-peuple-adrianne-langlois-nouvelle-proprietaire-du-moulin-rouge http://monde2resine.fr.gd/
Nationalité : Ambrosia
Messages : 109
Date d'inscription : 05/09/2017
MessageSujet: [CLOS]Show must go on [PV Valerian] Mer 6 Sep 2017 - 16:17
Adrianne était au milieu de la salle, contemplant son nouveau bien. Enfin ! Le Moulin Rouge était à elle ! Depuis longtemps elle rêvait de posséder les ailes du moulin qu'elle voyait luire au loin. Au final, il y avait eu moins de travaux à faire que ce qu'elle pensait. Quelques tentures à remplacer, les peintures à refaire, dépoussiérer l'appartement qu'il comportait et le remettre à neuf. Le contremaitre avait beaucoup aidé à la chose. Elle en souriait en se mordant le bout du doigt en y repensant. Cela serait parfait pour convier quelques uns des prétendants qui se bousculaient encore et toujours à sa porte. Et les voisins arrêteraient peut-être de la dévisager à chaque fois qu'elle en invitait un chez elle. Non pas que ça la dérangeait, ça l'amusait beaucoup en vérité. A tel point qu'elle leur faisait toujours de grands sourires. Mais cela pourrait être amusant, comme si les relations devaient être cachées, comme une maîtresse qu'on refuse de dévoiler au monde. Elle eut un petit frisson d'excitation à cette pensée.

Quoi qu'il en soit, un parfait petit cadeau qu'elle venait de se faire là. Elle n'y connaissait pas grand chose en gestion d'un tel lieu. Mais cela ne pouvait pas être trop compliqué non ? Elle haussa les épaules et parcourut un peu le bâtiment pour s'assurer que tout était bien prêt pour ce soir. La grande réouverture du Moulin Rouge ! Avec en prime son tout nouveau spectacle ! Elle y pensait depuis quelques temps et avait hâte de le présenter. Avec un sourire en coin, elle pensait à Ambrose Lampré. Est-ce qu'il serait assez fou pour enfin venir à elle ? Elle l'espérait. C'était lui qu'elle avait en tête en imaginant tout ça. Uniquement dans le but de l'attirer vers elle. Et elle avait prit bien soin de faire placarder des affiches un peu partout en ville.


Adrianne avait aussi fait planer la rumeur comme quoi elle allait utiliser un de ses bijoux personnels dans le spectacle. Tout le plan était en place. Restait à voir s'il allait fonctionner. Elle soupira en y pensant. Et au pire, elle aurait diverti la foule. Elle haussa une nouvelle fois les épaules et se dirigea au final dans ce petit appartement où elle rangeait désormais aussi ses costumes et accessoires de scène.

********

Le soir venu, Adrianne se sentait un peu nerveuse. Après tout, cela faisait quelques temps qu'elle travaillait sur ce nouveau show. Bien sûr, elle n'était pas seule. Les fameuses danseuses de cancan allaient faire montre de leurs cuisses légères et elle les rejoindrait par la suite. Et puis, nous avions aussi une chanteuse à la voix cristalline. Mais l'entrée en matière, c'était tout de même elle sur scène. Elle seule avec son précieux collier et la foule devant elle. Elle se demandait si cela allait plaire. C'était assez d'avant-garde, rien que pour son costume composé d'une combinaison de velours noir qui mettait parfaitement ses formes en valeur.

Alors que la jeune femme se regardait dans la glace, perdue dans ses pensées, on vint la chercher pour lui annoncer son entrée sur scène. Elle ajusta finalement son masque de cuir noir sur son visage, rajoutant un brin de rouge à lèvres et se dirigea vers le lieu où elle se sentait le mieux, devant la foule. Lorsqu'elle passait devant les quelques danseurs que comportaient la troupe, certaines langues semblaient pendre à terre et des sifflements se faisaient entendre. Cela eut le mérite de raviver la flamme en elle et son sourire s'étira sur ses lèvres. Et lorsque la musique s'éleva, Miss CanCan entra sur scène confiante et pleine de liesse.

Une composition sans faute devant un public visiblement enjoué et réceptif. Le tout était découpé en trois tableaux. Le premier présentait Adrianne en voleuse pulpeuse subtilisant effectivement le collier d'émeraude et de diamants dans une vitrine. L'alarme finit par retentir mais elle parvint à s'enfuir avec son butin. Le deuxième faisait place à Adrianne en femme de la ville, passant inaperçue aux yeux des gens et essayant de ne pas apporter les soupçons sur elle. Le troisième tableau quant à lui dépeint l'arrestation d'Adrianne par le chef de la police. Et dans une conclusion, il la laisse s'enfuir, trop éprit d'elle pour la garder captive. Tout cela était agrémenté de chant et de danse.

A la fin, les spectateurs se levèrent même de leurs sièges, couvrant la troupe d'éloges. Beaucoup de fleurs tombèrent sur scène pour le plus grand bonheur de la propriétaire. Elle n'avait pas prévu qu'autant de monde se masserait pour la réouverture du Moulin. Mais cela faisait bien son affaire. Après tout, plus il y avait de gens, plus il y avait d'argent. La starlette finit par regagner sa loge et laissa place au reste de la soirée. La chanteuse prit le relais et enchanta elle aussi les coeurs. Et les danseuses de cancan bouclèrent remarquablement le spectacle avec Mis CanCan en meneuse de revue hors pair.

Fatiguée mais heureuse, elle laissa le reste de la nuit aux autres et partit dans son petit appartement. Cela faisait longtemps mine de rien qu'elle n'avait pas autant dansé. Elle ne se sentait plus la force de regagner son véritable foyer et s'allongea sur le lit. Ses pensées divaguèrent alors que la musique résonnait encore dans le bâtiment. Finalement, Ambrose Lampré ne s'était pas montré ce soir... La jeune femme soupira alors, son plan n'avait pas fonctionné comme prévu et cela l'ennuyait quelque peu. Certes, le show avait bien prit pour les badauds mais le principal intéressé n'avait même pas fait montre de sa personne ne serait-ce qu'un minute. Pour peu, elle en serait presque vexée à dire vrai. Tout ça pour lui et il ne vient pas ? Quel mufle !

Adrianne se releva finalement et ôta son costume qu'elle jeta négligemment sur un des fauteuils. Puis elle passa sous la douche rapidement et enfila un déshabillé qui ne cachait pas grand chose. Elle se laissa tomber à nouveau sur le lit et se mit à regarder la neige tomber en soupirant.


avatar
Valerian d'Andressy
Gentleman cambrioleur
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t245-dignitaires-valerian-d-andressy-comedien-gentleman-cambrioleur#4847
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 359
Date d'inscription : 11/04/2017
MessageSujet: Re: [CLOS]Show must go on [PV Valerian] Mer 6 Sep 2017 - 19:34
Une lettre cachetée, sur son lit, posée. Un papier immaculé, portant ses initiales en lettre gravée. Une fenêtre ouverte en guise de présence passée, et les traces de pas enneigé. Le verrait-elle ? Prendrait-elle le temps de regarder ? Je ne sais et je ne le saurais, j’aimerais être une mouche pour voir la réaction de ses traits.

Madamoiselle Langois, Miss Cancan.

Si j’ai été fort charmé de votre spectacle, sachez que j’ai eu dans l’idée de subtiliser la rivière de véritable bijou que vous portiez. Néanmoins, le bijou que vous avez entre les mains, ou toujours autours de votre cou, comporte quelques irrégularités que je tiens, en tant que gentilhomme, à vous préciser.

Le nom de cette parure est « La couleuvre de Sandor », originairement offert par Kakash Kerr, dirigeant de la cité de Sandor, état Raclusien en l’an 300 AM, si je ne me trompes pas, offert à sa maîtresse, la magnifique Ly’hala Batrisva qui le porta un soir de réception et ébloui tant l’assemblée, qu’elle tapa dans l’œil de l’épouse de Kakash , Mor’Hana Kerr.
Elle reconnut les émeraudes, issus d’une de ses mines offertes en dot mais surtout, la plus grosse d’entre elle, qui était, du fait de son propre ouvrage. Furieuse de constater que les pierres de sa dot paraient le cou d’une maîtresse, elle la fit décapitée, non sans avoir fait, par de judicieux stratagème fait accuser son mari d’impiété.

On le retrouva tout endormi et nu en compagnie d’un eunuque du palais. De là, les traqueurs eurent bon soin de faire avouer tout ce qu’ils désiraient !

La maîtresse fut décapitée donc, le bijou récupéré par Mor’Hana qui dit-on, le jeta dans une rivière en offrande aux Dieux, ce qui ne fut pas vrai, elle garda en coffre fort sécurisé. Il fut retrouvé il y a une centaine d’année…dans les appartements de la descendance de Mor’Hana.

De là, il fut vendu aux enchères, mais en vérité, j’ai toujours pensé que ce bijou était un faux, mis sur le marché par des escrocs. Après l’avoir vu ce soir, je vous confirme que l’émeraude principale est une fausse, une très belle fausse. J’espère que le prétendant qui vous a confié ce bijou l’ignorait.

Personnellement je pense que la rivière de Sandor fut reconvertie en bracelet, car Mor’Hana porta jusqu’à la fin de sa vie, une chaîne de cheville semblable à feu ce collier et un magnifique bracelet, que j’ai, en ma possession.

Pardonnez-moi, en déposant cette lettre, pour autant, de n’avoir pas pu résister à emporter le tableau qui siégeait sur un de vos murs, je vous en ai délesté car il ne vous manquera en rien, je le sais fort bien ! Pas avec la foule de curieux venu voir qui a osé acheter le Moulin Rouge et ses capacités ! Une belle soirée !

Il va s’en dire, que si vous êtes fâchés, je promets de me faire pardonner.

Bien à vous.

Ambroise Lampré.


J’avais compté voler son bijou,je le reconnais, en le faisant même sur la scène en étant un de ses danseurs, mais je ne le pouvais, mon bras était blessé, hélas et je me retrouvais en habilleur bien déguisé, mais voilà que j’avais pu admirer, d’un œil exercé toute la fausseté de la pierre principale, quel scandale !

J’espérais ne pas l’avoir fâcher avec cette vérité. La lettre était manuscrite, mais l’écriture changée, pour cela aussi, j’étais doué.


Lampré ou d'Andressy?
Charmant charmeurs, voleur de coeur, briseur de couche, l'on s'attarder pour un baiser de sa bouche. Mais est-il Valerian ou bien Lampré? Nul ne le sait séant, à vous de deviner
avatar
Adrianne Langlois
Propriétaire du Moulin Rouge
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t354-peuple-adrianne-langlois-nouvelle-proprietaire-du-moulin-rouge http://monde2resine.fr.gd/
Nationalité : Ambrosia
Messages : 109
Date d'inscription : 05/09/2017
MessageSujet: Re: [CLOS]Show must go on [PV Valerian] Mer 6 Sep 2017 - 23:25
Un frisson parcourut la belle à moitié endormie sur le lit. Quelque chose la fit tiquer alors et elle se leva de sa couche pour rejoindre la fenêtre. Elle n'avait même pas fait attention que celle-ci était entrouverte. Elle l'ouvrit en entier, regardant derrière elle dans la pièce puis au dehors. Elle se pencha pour chercher si quelqu'un était là mais personne... Elle frissonna à nouveau et s'apprêta à fermer la vitre quand des traces de pas attirèrent son attention. Elle se figea légèrement et referma bien la fenêtre avant de s'en éloigner.

Une fois retournée à son lit, elle s'y assit. Mais sa main frôla quelque chose. Elle fronça les sourcils en sortant une lettre un peu cachée sous l'oreiller. Comment avait-elle fait pour ne pas la voir avant ? Elle était vraiment fatiguée pour laisser passer ça... Elle porta un nouveau regard dans la pièce, tout cela commençait à lui faire peur. Peut-être n'était-elle pas seule ici...

Adrianne prit une grande respiration et se mit à lire la lettre attentivement. L'histoire était bien belle certes mais arrivée à la fin, lisant la signature elle ne put s'empêcher de pousser un hurlement de rage. Elle froissa la belle lettre et la jeta dans un coin de la pièce. Puis ce fut un vase qui suivit son chemin et un autre le rejoignit en miettes sur le sol.

"Le mufle !!" hurla t-elle.

Sa fureur n'alerta cependant personne avec le son de la musique qui jouait encore dans la salle de spectacle. De toutes façons, tout le monde savait qu'il ne valait mieux pas aller la voir quand elle était dans cet état. Elle n'appréciait pas qu'on lui dise non ou qu'on la tourne en ridicule.

Après de longues minutes de rage, elle finit par se calmer. La jeune femme se servit un verre de Cointreau et se posa finalement sur le lit, regardant la lettre en boule dans un coin de la pièce. Elle posa finalement son verre et alla la rechercher en soupirant. Puis elle la lissa et la replia, la rangeant soigneusement dans un tiroir de la coiffeuse avant d'y mettre un tour de clef.

Ses pensées tournaient dans sa tête. Elle avait fait tout ça pour rien. Il avait été là et elle ne l'avait même pas vu. Tous ces efforts réduits à néant... Adrianne avala le verre d'un trait et le jeta là où se trouvait déjà les restes des vases dans un dernier accès de colère. Elle se frotta le front puis prit une grande respiration. Elle sortit finalement l'écrin où était la rivière et la caressa du bout des doigts. Oh bien sûr qu'elle savait que la pierre principale était fausse. Philip avait été formel là dessus en la lui offrant. Elle n'aurait pas dû essayer de le duper... Mais elle connaissait à présent l’histoire derrière tout ça. Et savoir qu'une pièce de ce bijou se trouvait chez ce... ce...

Elle soupira alors en reposant la boite dans la table de nuit. Malgré tout ça, elle n'arrivait pas à le chasser de son esprit... Elle finit par s’étendre sur le lit et se laisser gagner par le sommeil.

*********

Le matin venu, Adrianne fut réveillé par le gardien du Moulin Rouge qui toquait à sa porte. Elle l'avait engagé pour veiller à la bâtisse lorsque c'était fermé. Elle ouvrit péniblement les yeux, n'ayant que peu dormi. Mais lorsqu'elle ouvrit la porte, elle vit débarquer alors des fleurs. Plusieurs livreurs se succédèrent pour remplir l'appartement de multiples bouquets tous plus beaux les uns que les autres. Les yeux de la jeune femme s'arrondissaient devant tout ça. Serait-ce ses nombreux admirateurs qui la couvraient de fleurs ?

Peu à peu, son sourire s'étira sur son visage alors que son regard se portait sur tous ces ornements qui embaumaient délicieusement l'appartement. Puis un livreur s'arrêta devant elle et lui tendit une carte. Sur celle-ci, seulement deux initiales d'inscrites en lettres d'or : A.L. Adrianne cacha ses lèvres avec la carte alors que son sourire se faisait doux derrière. Comment pourrait-elle lui en vouloir après ça ? Son coeur fondait en pensant à lui. Une fois tout le monde partit, elle s'étendit sur le lit au milieu des fleurs, serrant la carte contre elle.


avatar
Valerian d'Andressy
Gentleman cambrioleur
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t245-dignitaires-valerian-d-andressy-comedien-gentleman-cambrioleur#4847
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 359
Date d'inscription : 11/04/2017
MessageSujet: Re: [CLOS]Show must go on [PV Valerian] Ven 22 Sep 2017 - 21:21
J’auraias aimé être une petite souris pour voir la dame s’énerver ceci-dit. Elle me cherchait mais à peu d’hameçon je mordais. Ah Adrianne quoi que vous pensiez, vous êtes loin de la vérité. Dame de pensée, demoiselle de cabaret, je m’amuse avec vous, je ne vais pas le nier, mais je ne peux rien vous promettre voyez-vous ?

Parmi les livreurs du matin, en tenue de labeur, je viens lui déposer beaucoup de fleur. Petite chose nullement compliqué, chez la jolie Amarillys j’en avais acheté, sous les traits d’un homme aussi déguisé, elle pourrait me montrer ce que son esprit pouvait trouver ceci dit ! Le ferait-elle ? C’est à elle de l’envisager ! En attendant moi je me contente de me faire pardonner !

J’ignore un peu en vérité ce qu’elle souhaite à ainsi me chercher, dame séduite et s’imaginant dans mes draps blancs ? Etait-ce le rocambolesque de mes actions qui lui plaisait ou bien, autre chose en vérité ? Mes coups bien menés ? Mon talent inné ? Je ne saurais dire en vérité ! Peut-être qu’elle finirait par m’attraper ou bien me laisserais-je approcher ?

J’ignore encore ce qu’il en est, car pour ce genre de détail, j’aime improviser. Quoi que je dis que j’improvise, mais tout est réfléchit à ma guise. Je réfléchis avant d’agir, un raté et je devrais sûrement fuir !

Enfin, je la livrais donc avec plaisir, sans même rien dire, avant de m’en aller, je lui délaissais d’ailleurs le costume de livreur, que je pliais sans ardeur dans un coin de son cabaret avant de m’en aller. Dans sa loge adorait même je le délaissais, laissant écrit sur le miroir de ta table d’artiste un mot rouges tracé : Lampré.


Lampré ou d'Andressy?
Charmant charmeurs, voleur de coeur, briseur de couche, l'on s'attarder pour un baiser de sa bouche. Mais est-il Valerian ou bien Lampré? Nul ne le sait séant, à vous de deviner
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [CLOS]Show must go on [PV Valerian]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques d'Ambrosia :: L'histoire Ambrosienne :: 2nd niveau de la cité :: Le Moulin Rouge-
Sauter vers:  
Il était une fois AmbrosiaNos Partenaires

Retrouver nous sur