AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
RSS
RSS


 :: L'histoire Ambrosienne :: 2nd niveau de la cité

[CLOS]EVENT | Le festival du Renouveau

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
avatar
Aernia
La Grande Conceptrice
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 277
Date d'inscription : 12/04/2016
MessageSujet: [CLOS]EVENT | Le festival du Renouveau Lun 18 Sep 2017 - 18:29
LE FESTIVAL DU RENOUVEAU




Le bal du renouveau était un incontournable !  Les danses, et la fête étaient au programme du palais. Mais en quoi est-ce que cela concernait-il le commun ? Eh bien, promenez-vous un peu, dans les rues… plutôt, venez sur le deuxième cercle ! Là se trouve la compensation du commun :  sur toutes les places, de grandes toiles sont traditionnellement tendues entre les bâtiments, des braseros sont installés un peu partout pour offrir un peu de chaleur aux personnes venues pour jouir de cette magnifique soirée de festivités. Partout dans la ville sont disposés des musiciens, le plus souvent à titre gratuit, qui jouent des airs traditionnels, des airs du commun, des ballades, des ritournelles, des chansons à boire. Le palais offre cidre, bière, et victuailles à profusion !  L’impératrice régale ! Et telle une fête des fous, tout le monde chante danse, bavarde, avec tout le monde. Partout, les enfants jouent dehors. Ce soir-là, ils peuvent veiller tard.

Il n’est pas question d’office religieux, ou très peu, mais de simple fête, les artificiers impériaux font lui dans le ciel mille et une fusées d’artifice, souvent, c’est le moment de l’année où les couples se déclarent leur flamme, ou demandent à un prêtre de la mère d’officialiser leurs vœux… en somme, c’est une nuit magnifique. Historiquement, c’est une nuit, presque à chaque fois, sans nuage, à mille et une étoile.

Mais cette année, c’était particulier, et une certaine effervescence pouvait se sentir dans l’air… en même temps, le bal du renouveau allait de pair avec un autre évènement que beaucoup de voyaient qu’une à deux fois dans sa vie, et que peu de personnes aspiraient à revoir aussi tôt : : le bal des prétendants. Théoriquement, cela signifiait que tous les prétendants s’étaient déclarés, et que l’impératrice commençait déjà à réfléchir au bon choix parmi eux. Mais en plus il y avait cette rumeur, et tous s’attendaient à entendre quelqu’un annoncer le nom de l’heureux élu dès aujourd’hui, ce qui donnerait lieu à des libations ou à des huées. Mais personne ne voulait rater ce moment ! En bref, tout le monde était prêt à profiter un maximum de cette fête ! Et qu’il puise neiger à gros flocons n’empêchait pas les gens de sortir en masse de chez eux. Les observateurs de la météo disaient qu’e tmpête arriverait dans la soirée… mais personne n’en croyait un mot. C’était la fête du renouveau !  Cela ne pouvait pas arriver tant les dieux voyaient d’un bon œil cette fête, n’est-ce pas ! N’est-ce pas ?

Quelques règles de bonne conduite:
 

Participants:
 


Dernière édition par Aernia le Mar 20 Fév 2018 - 16:35, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [CLOS]EVENT | Le festival du Renouveau Dim 24 Sep 2017 - 19:20
C'est en maugréant qu'Alessia se changeait dans la simplicité de sa chambre. Ce soir, le Festival du Renouveau battrait son plein et le haut-prête Julien suite à l'histoire avec Richard Welton lui avait ordonné de s'y rendre.
Se promener avec le peuple remettrait les idées de la sœur en place qu'il disait.
Elle détestait cela. Les festivités, là ou les hommes et les femmes, ivres des litres d'alcool ingurgités, se donnaient à toutes sorte d'acte, qui au sens d'Alessia, n'avaient pas leur place ici-bas. Que ce soit le sexe, la violence ou tout simplement à se retrouver à dégueuler sur le bas trottoir.... Non définitivement, elle détestait cela.
Ce soir, disait-on, l’impératrice choisirait son prétendant. Nul doute que chacun fêterait cela aussi grandement que cette circonstance était rare.

Une robe simple mais chaude d'un rouge sang, des bottes doublées de fourrure afin qu'elle puisse marcher dans la neige sans craindre quelques engelures, une cape de laine épaisse dotée d'une grosse capuche pour se protéger du froid mordant de l'hiver. Si ce ne se trouvait pas tant être une tenue de fête, Alessia préférait le confort et ne désirait attraper la mort.

La femme en noir sortit de son temple, ou le froid l’accueillit avec enthousiasme à coup de vent et de quelques flocons. Elle se renfrogna. Un festival par un temps pareil ? Cela ne promettait à son sens que quelques maladies, peut-être même serait elle amené à accompagner quelques mourants.
Ces pensées sombres l'accompagnaient alors qu'elle tournait à droite sur un grand boulevard.
Elle s’arrêta.  
Le souffle coupé, elle se rendit compte de l'ampleur de la fête.
Des braseros parsemaient le trottoir fournissant de la chaleur aux passants, des tentures accrochées sur les murs donnaient une atmosphère joyeuse à une Capitale précédemment endeuillée, les festivaliers excités discutaient un verre à la main. N'avait-elle pas entendu dire que l'impératrice offrait alcool et nourriture en cette soirée ?

Elle continua de marcher, son humeur maussade disparaissait au fur et a mesure de ses découvertes.  Pire, elle se surprit à sourire et à taper dans ses mains alors qu'elle se trouvait devant un petit groupe de musique. Un air entrainant s'échappait de leurs instrument et bientôt un petit groupe de personnes commencèrent même à danser autour de la sœur.
C'est alors qu'un jeune homme l'attrapa par le bras et la fit tourner sur elle-même avant de l'entrainer dans une danse qu'elle ne connaissait pas. Si elle essaya sans nul doute de se débattre et de s'enfuir, elle finit par se faire une raison et tenta tant bien que mal de suivre les pas de celui qui était maintenant collé à elle.
Intimidée par tant de proximité, elle réussit finalement à s'écarter de l'homme, les joues en feu et les jambes un peu tremblantes. La sœur de Mirai se dirigea alors d'un pas un peu chancelant vers un petit stand ou le propriétaire lui paraissait chaleureux et souriant, elle commanda un thé chaud et quelques friandises sucrés avant de reprendre sa route. Elle déambulerait dans la ville au hasard de ses trouvailles.
Le haut-parleur Julien n'avait-il peut être pas eu tort. Elle s'amuserait et apprendrait à connaître les habitants de la Capitale
avatar
Saraid Aisling
Maîtresse Fauconnier
Voir le profil de l'utilisateur
Nationalité : Raclusienne
Messages : 26
Date d'inscription : 21/08/2017
MessageSujet: Re: [CLOS]EVENT | Le festival du Renouveau Lun 25 Sep 2017 - 10:32
Les ambrosiens ont le donc pour faire la fête sous la neige… déjà l’année dernière, j’en avais jusqu’à mi-mollet sur les toits, pour regarder la fête du renouveau, le festival du renouveau… j’aimais voir tous ces feux, j’aimais voir tous ces gens qui riaient et qui dansaient, qui partageaient un repas, une boisson, ou juste un moment de franche amitié, de franche camaraderie ! Je restais silencieuse, assise sur le bord d’un petit toit de juste un étage, à observer qui venait, qui s’amusait, etc. J’aimais observer. Oh, je comptais participer, rassurez-vous ! Mais juste… juste j’aimais rester à regarder ! Voir qui faisait quoi… bon, je n’avais pas le derrière mouillé parce que j’avais bien choisi mon toit. La nuit était froide et il neigeait dru… on disait qu’il y allait avoir une tempête… non. Je ne pensais pas ! Cela me paraissait peu probable du moins… d’accord il neigeait. Mais la tempête… on… il n’y avait pas tant de vent que ça… je souris, allez, il était temps de passer une bonne soirée.

J’avais été acrobate pendant un bon moment, aussi, il n’était pas rare que je fasse des acrobaties dans la rue, pendant cette fête, juste pour amuser les gens. Alors j’enfilais des gants qui ne craignaient rien, et je me relevais. Plus, je portais mes doigts à ma bouche et émettais un long sifflement pour attirer l’attention de quelques badauds, et je regardais en dessous… pas bien haut, quoi, quatre mètres ? Oui, à peu près… pas grand-chose ! Je prenais un pas d’élan, puis je sautais en accompagnant mon saut d’un coup de reins pour faire pivoter mon bassin et effectuer un salto avant d’arriver vers le sol et me réceptionner en roulade, ravie de ma réussite, même si j’avais une légère douleur à l’épaule : j’avais attaqué ma roulade un peu trop abruptement ! mais ça allait, je souriais, ravie, alors que quelques personnes m’applaudissaient. Oh pas beaucoup, juste quatre ou cinq, mais c’était déjà ça… j’en connaissais une, une mère de famille qui tenait son fils par la main, lui répétant que non, il ne pouvait pas faire pareil, que c’était trop dangereux. Je lui suris et lui disait que moi j’avais droit de le faire parce qu’on un professeur me l’avait appris, alors qu’il fallait bien travailler à l’école et bien écouter ses professeurs. Je ne lui avais pas menti, certes, même si je savais que ce ne serait pas à l’école classique que l’on apprenait cela, mais bon, au moins sa mère aurait moyen de s’en sortir, avec cette excuse, non ?

Maintenant, je comptais aller boire un coup, je me demandais si Gaël était venu… 
avatar
Adrianne Langlois
Propriétaire du Moulin Rouge
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t354-peuple-adrianne-langlois-nouvelle-proprietaire-du-moulin-rouge http://monde2resine.fr.gd/
Nationalité : Ambrosia
Messages : 157
Date d'inscription : 05/09/2017
MessageSujet: Re: [CLOS]EVENT | Le festival du Renouveau Mar 26 Sep 2017 - 2:26
Adrianne avait eu de la joie dans le coeur à l'annonce du festival du Renouveau. Elle adorait cette fête ! Le chant, la danse, les cris de joie et les feux d'artifices. D'autant plus que c'était véritablement ce qu'il fallait à la capitale en ces temps funestes. Elle-même s'employait à donner de la bonne humeur aux gens en ayant reprit les rennes du Moulin Rouge. Mais le festival était clairement le niveau au dessus. De plus, il s'adressait à tout le monde. Adrianne était femme à aimer se montrer. Mais pour autant, elle n'avait jamais jalousé les participants du Grand Bal de l'Impératrice. Trop guindé à son goût. Elle préférait le côté plus populaire du festival.

Malgré tout ça, la jeune femme avait eu toutes les peines du monde à faire sortir Matilda de son trou. La jeune fille était quelque peu fébrile à l'idée de s'aventurer dehors depuis le fameux incident. Adrianne s'efforçait de la rassurer chaque jour un peu plus et le festival était selon elle le meilleur moyen de vaincre sa peur. Elle l'avait même accompagné faire les boutiques afin que celle-ci se choisisse une tenue sur mesure. Tout à sa charge bien évidemment. Et c'était elle qui lui avait proposé d'y aller ensemble.

Elles s'étaient donc apprêtées au Moulin, Adrianne ayant annoncé la fermeture exceptionnelle pour l'occasion. Et personne n'y avait trouvé à y redire. Tous les employés étaient ravis de pouvoir aller se mêler à la foule du festival. La jeune femme avait revêtu pour l'occasion une robe noire à broderies dorées rappelant les plumes d'un paon. Elle avait des bottines noires pour affronter la neige. Et un manteau de fourrure assorti complétait le tout. Ses cheveux parfaitement coiffés, son rouge à lèvres en place, voilà comment la diva fit son entrée au coeur du festival. N'oublions pas non plus quelques babioles aux poignets et au cou, rien de très extravagant ou de trop cher pour ne pas tenter les mains baladeuses. En y pensant, Adrianne se demanda si Ambrose ferait une quelconque apparition au festival et cela la fit sourire.

Adrianne ne s'éloignait pas de Matilda, telle une présence rassurante au milieu des festivaliers. Elle se rapprocha alors d'un stand et y commanda un vin chaud pour elle. Elle se pencha vers la jeune fille pour lui demander si elle désirait quelque chose et paya l'ensemble. Puis elle lui fit signe de se rapprocher d'un brasero et de s'assoir à une des tables présentes là. Il fallait d'abord prendre la température, si l'on pouvait dire, avant de se jeter dans la fosse. Mieux valait repérer les têtes les plus connues aux alentours.

Spoiler:
 


avatar
Elena Spina
Herboriste
Voir le profil de l'utilisateur
Nationalité : Raclusienne d'Adop
Messages : 40
Date d'inscription : 22/01/2017
MessageSujet: Re: [CLOS]EVENT | Le festival du Renouveau Mer 27 Sep 2017 - 20:09
Vexée, Elena contempla la robe qu’elle avait commandée, en prévision du Bal du Renouveau. Quand elle pensait qu’elle serait invitée. N’était-elle pas l’une des Dames de compagnie de l’Impératrice ? Cela, seul, ne lui valait pas le droit à une invitation ? Apparemment non. Puis,… Avouons-le, elle avait pensé qu’Everard lui proposerait de l’accompagner. Du moins, elle l’avait espéré. Mais non, là aussi, elle avait dû faire face à une amère déception. Et voilà que, ce soir, alors qu’Everard se rendrait au Bal, elle-même se retrouverait seule, dans ses appartements. À moins qu’elle ne décide de se rendre au Festival. Mais à quoi bon ?

- Voyons, vous n’allez tout de même pas rester ici au lieu de sortir vous amuser ?

Les paroles de la domestique qui venait s’occuper de l’entretien, parfois, lui revinrent en mémoire. Sortir s’amuser. Ce soir, Elena n’en avait aucune envie. Elle préférait… quoi ? Déprimer, seule, chez elle ? Réfléchir aux raisons pour lesquelles elle n’avait pas été invitée ? Elle les connaissait. Elle n’était pas suffisamment bien née. Certes, elle avait été admise à la tutelle, parce que son père avait, quelques mois, fait partie des élus de la Ligue. Mais il n’était pas noble. Et il ne faisait plus partie des hautes sphères depuis longtemps. En l’occurrence, il n’en faisait plus partie depuis qu’il avait été arrêté puis pendu, pour avoir – disait-on à raison – fourni à un autre élu de la Ligue un poison pour faire mourir son épouse… Si ce crime n’avait pas eu de retombée directe sur Elena, qu’Everard avait soutenue, et qui avait pu poursuivre son tutorat, elle demeurait la fille d’un assassin, d’autant plus que c’était cet homme qui lui avait appris tout ce qu’elle savait sur les plantes…

Non, elle ne pouvait décemment pas rester seule chez elle, ce soir, avec ses pensées moroses. Dédaignant la robe somptueuse qui trônait sur son lit, elle choisit une robe moins tape-à-l’œil mais très élégante également, faite d’un tissu aux tons bordeaux et noirs. Plus courte sur le devant, elle nécessitait de porter dessous un pantalon – noir de préférence – ce qui n’était pas habituel chez Elena mais… Pourquoi pas après tout ? Cela la changerait de ses robes longues. Avec des bottes de cuir noir aux pieds, une cape chaude sur les épaules, et coiffée d’une coiffure savante, alliant tresses et chignons lâches, Elena quitta ses appartements, bien décidé à profiter de sa soirée. Voilà comment elle se vengerait, de ne pas avoir été conviée au Bal. Elle s’amuserait. N’était-ce pas la meilleure façon de se venger ? Alors qu’elle parvenait dans les rues où jouaient les musiciens et dansaient les gens, Elena se sentit pleine d’une nouvelle énergie, et se sentait d’humeur… séductrice. Ce qui n’était clairement pas dans ses habitudes, quand on la connaissait.
avatar
Beth Coste
Etudiante ambrosienne
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t335-peuple-beth-coste-etudiante-a-l-universite-terminee
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 449
Date d'inscription : 03/08/2017
MessageSujet: Re: [CLOS]EVENT | Le festival du Renouveau Jeu 28 Sep 2017 - 16:16
La ville était animée depuis l’aube. Beth avait pu admirer la mise en place du festival ce matin-là. Voyant la populace s’afférer sous ses fenêtres et se rendre vers le deuxième cercle. En fin d’après-midi, elle avait parcouru les rues tout en se rendant chez ses parents. Une fois arrivée, on lui avait indiqué que sa robe de tous les jours n’était pas faite pour ce genre d’occasion et elle avait était envoyée dans son ancienne chambre pour revêtir la robe que sa mère lui avait faite pour ses 25 ans. Elle la gardait là-bas car elle prenait de la place et son armoire était trop petite pour la contenir.

Peu à l’aise sous des jupes plus bouffantes que d’habitude et regrettant un noir et blanc sobre au pourpre criard de sa nouvelle toilette, Beth avait quand même dû s’avouer vaincue. Même à l’âge de 26 ans, il était difficile de lutter contre l’entêtement maternel ! Le dîner qui suivit fut passée en famille avec tout le barda des Coste et la smala plus éloignée, le tout chez son oncle car il possédait la plus grande des maisons. Après un bon dîner, ils allèrent tous en ville pour profiter des festivités un moment avant que les jeunes se décident à partir pour aller rejoindre leurs amis. Soulagés, Beth et ses cousins s’éloignèrent en courant au son des musiciens avant de se séparer à nouveau. Ses cousins partir de leur côté pour retrouver leurs galantes et la jeune femme pour se rapprocher des artificiers.

Elle avait toujours apprécié leurs compagnies et leurs expertises. Certains semblaient un peu inquiets par une annonce de mauvais temps, les autres pensaient que c’était des balivernes et que rien n’arrêterait le festival. Après tout, la ville était en fête et rien ne l’arrêterait Profitant des dernières explications sur les choix de métaux utilisés pour créer les myriades de couleurs, elle prit congés pour flâner au gré des rues animées. Amusée devant la populace qui dansaient, chantaient et riaient, elle prit place sur un banc près d’un brasero et regarda les flocons tomber. Malgré sa robe et un bon manteau d’hiver, elle sentait le froid se faire plus présent avec la nuit qui s’installait.

Elle se divertit à observer la foule, leur inventer des histoires et décider où aller et qui aller voir. Puis, elle pensa aux personnes qui n’étaient pas présentes et qui ne se retrouvaient pas avec le peuple d’ordinaire. Entre autre, l’impératrice… Alors qu’elle attendait, un vendeur ambulant lui proposa une pomme d’amour qu’elle accepta avec plaisir avant de se remettre en chemin. Pour l’instant, elle n’avait rencontré aucune de ses connaissances, mais la soirée était encore jeune.
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [CLOS]EVENT | Le festival du Renouveau Sam 30 Sep 2017 - 10:42
De base, Matilda n'avait aucune intention de se rendre au festival. La raison en est assez simple; elle n'avait rien à célébrer. Non seulement elle se fichait pas mal de ce qu'il se passait "dans le monde d'en haut" (et ce uniquement car elle n'était pas concernée par la vie de fastes et de grandes sociétés), mais aussi car les récents événements avaient eu sur elle un impact bien plus considérable que ce que l'on aurait pu croire. Se faire malmener, ça arrive à toute prostituée, à un moment où à un autre de sa vie. Cependant, la situation de Matilda n'était pas aussi simple, et il est difficile de décerner le pire entre les blessures physiques et les blessures psychologiques qu'elle portait à présent.
Ainsi, ces derniers temps avaient été compliqués pour elle, et par conséquent, pour Adrianne également. La patronne du Moulin Rouge avait veillé avec soin à ce que la jeune fille ne manque de rien, et pourtant, Matilda restait cloîtrée, ne sortait que très peu et en cas d'urgence, et avait même perdu un peu de poids en prétextant une sérieuse perte d'appétit. Il allait falloir qu'elle se remette en forme si elle voulait retourner aux Vices et Délices, et pourtant, pour le moment, cette pensée était au plus loin d'effleurer son esprit. Si elle y tenait, à cette place, c'est pour les petites affaires qu'elle s'est elle-même montées. Ses contacts, son commerce caché, toutes ces informations qui n'attendent d'une oreille indifférente et une bouche fidèle pour trouver leur destinataire...cela représentait beaucoup pour elle. Une importance pour laquelle elle gâchait sa vie certains jours, et la risquait à d'autres.

Mais il faut croire qu'Adrianne avait su s'y prendre. Elle avait réussi à convaincre Matilda de mettre les pieds dehors et de l'accompagner faire un tour au festival. Si au début, la jeune fille s'était montrée tout sauf partante, elle avait fini par céder, convaincue par l'insistance de la Diva. Et puis, il y avait là une tenue à la clé. Allez savoir si cela a influencé la décision de Matilda (en temps normal, oui, mais là, les choses étaient plus délicates), mais elle avait fini par suivre Adrianne jusqu'à ce tailleur où elle a pu se faire faire une tenue sur mesure, et sur laquelle elle avait eu carte blanche.
Ainsi, Matilda avait opté pour quelque chose de charmant, tout simplement. Une robe longue et relativement sage, aux couleurs hivernales, aux ornements soignés et au tissus agréable, le tout quelque peu caché par un manteau moins imposant que celui de la Diva, mais qui lui convenait pleinement. Pour le moment, c'est tout ce qu'elle pouvait vouloir. Pas de bijoux ni autres fastueux attributs; du moment qu'elle était couverte, cela suffisait amplement à Matilda.

Spoiler:
 

Si Adrianne ne s'éloignait pas de Matilda, c'était également le cas de la jeune fille qui la suivait de près. La foule l'oppressait et lui provoquait cette sensation d'inconfort qu'elle n'avait que rarement ressentie auparavant. Mais maintenant, elle était comme ce petit animal peureux qui craint que chaque pas ne soit un risque pour sa vie. Elle ne quittait jamais Adrianne des yeux et n'osait croiser les regards des passants -et quand bien même cela lui arrivait, ce simple contact visuel lui projetait un long frisson dans tout le corps. Mais Matilda restait de marbre, et ne laissait paraître qu'une légère morosité soigneusement dessinée par ses allures d'enfant boudeuse, ou de jeune fille effarouchée.
Une fois installée à une table face à Adrianne, Matilda put enfin soupirer, à la fois par soulagement et par inconfort. Sa boisson chaude entre les mains, elle ne jetait que quelques regards autour d'elle, avec un air sempiternel. Au fond, elle avait sûrement l'air plus calme que ce qu'elle n'était réellement. C'était tant mieux.

« C'est une drôle d'idée d'avoir un festival en hiver...» souffla-t-elle comme un constat.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t246-peuple-amarillys-sacretti
Nationalité : Amethienne
Messages : 187
Date d'inscription : 12/04/2017
MessageSujet: Re: [CLOS]EVENT | Le festival du Renouveau Sam 30 Sep 2017 - 16:04
Mon premier festival du Renouveau ! Que j'avais hâte ! On sentait déjà l'effervescence de ce jour exceptionnel dans les rues de la ville. Pour l'occasion, Madame Flora n'avait pas ouvert la boutique mais m'avait demandé de distribuer les fleurs qui n'étaient plus vendables de la veille pour faire un peu de publicité pour sa boutique. Elles n'étaient pas encore fanées mais n'auraient pas supporté un jour de plus au magasin, aussi les avais-je soigneusement rangées dans un panier que je pourrais transporter à travers les rues. C'était les fleurs de l'hiver, hellébores, primevères, camélias, j'en avais fait de jolis petits bouquets pour les distribuer au gens que je croisais.

Je m'étais vêtue de la tenue la plus chaude que je possédais, une vieille robe doublée et un manteau en laine un peu miteux, mais qui me tenait un peu chaud. J'avais tressé ma natte comme d'habitude sur le côté mais j'avais rajouté quelques hellébores blanches dans mes cheveux pour égayer un peu en ce jour de festivités.

Mon panier sous le bras, j'étais partie joyeusement au Festival. La musique, les chants, les gens dansant et buvant, tout le monde y allait de bon cœur, c'était s'y plaisant à voir que je m'étais arrêtée plusieurs fois pour sourire et admirer le spectacle. Le temps d'une journée, toute la misère de la rue s'était comme évaporée dans un partage commun.

Je distribuais mes petits bouquets aux jeunes dames que je croisais qui étaient un peu étonnées de la gratuité de la chose. Ce n'était pourtant pas de gros bouquets bien garnis mais cela me faisait plaisir de voir leurs sourires illuminer leurs visages.

Tandis qu'une jeune femme avec une pomme d'amour à la main passait à côté de moi, je lui tendis un de mes bouquets sous le nez.

- Cadeau de la part du magasin Flora pour ce jour exceptionnel Madame ! Je vous souhaite une très bonne soirée pleine de surprises !

Je lui souriais poliment. Même si c'était un cadeau pour appâter le client dans la boutique dès les prochains jours, cela restait néanmoins un bouquet totalement gratuit qui faisait plaisir.
avatar
Gaël François
Valet de Nemrod
Voir le profil de l'utilisateur
Nationalité : Eskrois - Thormien
Messages : 85
Date d'inscription : 19/05/2017
MessageSujet: Re: [CLOS]EVENT | Le festival du Renouveau Mar 3 Oct 2017 - 18:29
J’suis pas compliqué, mais j’crois sévère dans les dieux. Du coup quand j’ai un jour d’congé, j’passe toujours au temple pis j’fais comme mon père l’a toujours fait. J’remercie Natos et j’prie. Enfin j’essaye. J’ai du mal à rester calme trop longtemps, c’est comme si tu d’mandais à une statue d’bouger, tu vois ! Et pis alors quand c’est la fête au village, alors là… là… là non seul’ment j’demande ma journée, mais en ^plus, en général, j’demande mon lendemain parce que j’finis général la tête dans l’caniveaux à m’faire sortir les boyaux par la gueule… voilà… là, aujourd’hui, j’l’ai fait aussi, mais comme j’sais qu’Lily est pas dispo, alors j’ai fait en sorte de m’préparer un peu ma p’tite saut’rie dans mon coin ! Et quand j’regarde les stands s’installer j’fauche un ou deux trucs pour bouffer, en douce… un morceau d’pain, une pomme d’amour… j’rigole en m’barrant. Et puis, j’prévois mon deuxième objectif. Ouais, deuxième objectif, m’amuser, et si jamais j’ai l’temps ou l’envie, courir la gueuse tard le soir. J’sais pas si j’vais rentrer, c’soir. Désolé Lily… mais j’veux m’amuser c’soir, pas poireauter. Et elle m’a donné aucune bonne raison, de vrai raison d’l’attendre à part « j’vais m’ennuyer toute seule » … ouais ben moi j’allais m’ennuyer aussi à poireauter en l’attendant…

Donc bref, ouais, l’second objectif, c’était du ravitaillement à des points stratégiques. Aka des boulets de canon. Enfin non, des boules de neige ! Du coup j’avais bien préparer et j’ferai selon la t’nue. Plus elle serait jolie ou sympa et plus je mitraillerais !  Dans la joie et la bonne humeur, bien sûr ! J’en avais pas mis d’partout, et j’savais que j’pourrais trouver d’la neige de partout, y s’était mis à neiger dru, alors j’en aurait toujours assez. Y avait aussi d’autres bonnes blagues à faire… genre balancer une bonne dose de neige ans un brasero … ça f’sait pschiiiiiiiiiiiit et plein d’vapeur… ouais, j’tais prêt à bien m’éclater. Pis bon ben si j’pouvais pas emmerder les autres aujourd’hui, alors quand ?

Ayé, c’était l’heure ! J’regardais autour de moi, par qui j’allais commencer ? Oh, tiens, je savais !  J’allais commencer par m’occuper du croisement d’la rue des Vyre et d’la Grand’rue ! Là y avait une entrée de cave et j’m’y mettais, vérifias qu’j’avais bien enl’vé mes gants pour pas les mouiller, pis j’attendais d’voir une jolie t’nue, et j’commençais à bombarder. Paf dans sa mouille à la greluche ! Pire, dans son décol’té, ça lui apprendrait à en mettre un par un temps pareil ! Mouhahaha ! Puis avant de me faire choper je foutais l’camp en direction d’la place principale… oui, j’suis un adulte. Oui, j’m’amuse ! Et alors ? J’courrais et j’dérapais maius j’arrivais, pis j’préparais ma blague suivante, j’regardais qui viser, pis j’vis deux nanas bien mises, genre des bourges qui f’saient semblant d’être du peuple qui prenait un truc à boire à côté du brasero, une robe noire et … c‘était d’l’or qu’elle portait dssus ? Oh la bourge… elle allait manger bon ! Et l’autre à côté, de dos, une blonde avec une robe bleue et blanche... ; elle avait pas l’air chaude... ; elle allait ramasser. J’ajustais la planche sur le caillou, je chargeais ma belle dose de projectiles. Pis je sautais à pieds joints sur la planche. Et j’gueulais.

« T’ention m’dames y neige dru ! »

J’regardais la trajectoire… parfaite ! Pis j’regardais la neige atterrir, la plus grosse partie dans l’brasero et l’reste, sur les jolies robes !  Et là :  instinct d’survie :  je m’barrais encore….

Spoiler:
 
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [CLOS]EVENT | Le festival du Renouveau Ven 6 Oct 2017 - 23:27
Alors qu'Alessia jetai le papiers gras qui avait contenu quelques sucreries dans une poubelle, elle s'assit sur un petit banc près d'un brasero, le thé réchauffant ses mains glacées, bien que gantées, et les flammes emplissant son cœur de joie.
Jusqu'à ce que celui-ci s'éteignent sous les projectiles de neige lancé par un homme roux paraissant à peine sorti de l'enfance.
L'enfance.
Elle se rappelait l'orphelinat. Si cela faisait bien des années qu'elle n'y avait plus pensé, la scène cocasse de deux dames se faisant bombarder par un inconnu lui fit instantanément remonter de nombreux souvenirs à la surface.
Ses amies et elle jouant dans la neige, piégeant les passants tout comme le rouquin l'avait fait à l'aide de boules de neige.
L’émerveillement et la joie de ne voir que du blanc autour de soi.
La journée qu'elles avaient passées à élaborer une stratégie afin de battre les enfants du village dans ce qu'ils appelait la guerre blanche.

Sans s'en rendre compte, elle avait à son tour confectionné une petite boule duveteuse entre ses mains. Son thé, posé à ses côtés, attendrait. Elle se leva doucement regardant l'homme ayant lancé les hostilités s'enfuir dans la rue.
Elle se dirigea vers les deux femmes, le sourire aux lèvres.

-Il ne vous a pas loupé à ce que je vois ! Un rire doux s'échappa, la nostalgie emplissant son regard. Il vous a eu par surprise, je suis sure que nous pourrions faire de même ! Suivons le !

Et sans se retourner, la Sœur partit à la poursuite de l'homme. Elle passa en trombe devant une jeune femme tenant plusieurs bouquets de magnifiques fleurs, sans réfléchir, elle lui prit le bras et l'entraina dans sa course.

-Viens avec nous ! Elle rigolait maintenant à gorge déployée tout en cavalant dans la rue. On va lui faire payer !

Si elle n'avait pas vérifié qu'on la suivait bien, elle ne doutait pas de rattraper le type qui avait commencé la guerre blanche de ce Festival du Renouveau.
Et elle comptait bien la gagner.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [CLOS]EVENT | Le festival du Renouveau
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques d'Ambrosia :: L'histoire Ambrosienne :: 2nd niveau de la cité-
Sauter vers:  
Il était une fois AmbrosiaNos Partenaires

Retrouver nous surDes mêmes auteurs