AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
RSS
RSS


 :: L'histoire Ambrosienne :: 2nd niveau de la cité

[CLOS]EVENT | Le festival du Renouveau

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
avatar
Daeron Azuran
Protecteur de la Foi en Ameth
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t389p10-dignitaire-daeron-azuran-chasseur-d-impie#10770
Nationalité : Amethienne
Messages : 33
Date d'inscription : 12/10/2017
MessageSujet: Re: [CLOS]EVENT | Le festival du Renouveau Lun 6 Nov 2017 - 20:20
La neige continue de tomber, recouvrant tout, et se faisant ignorer par les enfants trop grands pour la bataille ! Daeron n’a jamais jouer dans la neige, cela n’existe pas au Protectorat. Daeron n’a jamais vraiment jouer à Ambrosia, le froid est une chose qui lui bouffe le sang et le frigorifie, de plus, il est rare de voir des chasseurs d’impies se détacher de leurs devoirs en public. Pourtant, cette fois, l’homme se prête, emporté par l’effervescence, alors qu’il suit la jeune femme, réalisant de qui il s’agit. «Mademoiselle Costes ! » Il attrape le bas de son camouflage et le baisse brusquement, révélant son visage. «Protecteur de la foi Azuran ! »

Cela le fait rire. Il lui sourit, avant de préférer cacher son visage. Où se trouve-t-il ? Il a suivi. Il s’est pris des boules de neige, il en a envoyé, dissimulé maintenant derrière le banc, il cherche des yeux quelques cibles, s’esclaffant parfois de rire, tendant des boules de neige aux deux jeunes femmes, Elena donc et Beth, sans se formaliser plus que cela de l’inaproprié de toute la situation.

Il entends des cris de victoire hors de leur jeu, des parieurs ravis de leur mise sur Everard Zullheimer et il entends gueuler du haut des fenêtres des immeubles « Et alors, qui ? » « L’prieur s’est présenté, j’ai raflé ma mise ! » Des hurlements plutôt content, mais qui ne le détourne pas !

Daeron balance une slave, avant de se recacher rapidement, glissant un peu et se vautrant le cul en premier sur le sol, ce qui le fait rire. Ça fait mal, mais ça le fait rire, il n’a jamais autant pris de plaisir à faire l’idiot et n’aurait jamais cru cela possible.


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [CLOS]EVENT | Le festival du Renouveau Mer 8 Nov 2017 - 23:31
Adrianne avait accepté avec joie la proposition du gérant du stand et savourait son breuvage chaud, toujours en compagnie de Matilda. Mais cette dernière était de plus en plus grincheuse. Le coup de la neige n'avait rien arrangé aux choses. Adrianne soupira alors, ne sachant trop quoi faire pour lui changer les idées.Tout à coup, la liesse gagna la foule et les gens s'agitèrent. On entendait des cris et des rires non loin, signe que la bataille de boules de neige battait son plein. La ville était visiblement en joie ce soir.

En tendant l'oreille, la diva attrapa quelques informations. Apparemment, le Prieur s'était déclaré. Elle sourit alors, ses sources n'étaient pas si mauvaises après tout. Elle aurait peut-être dû parier elle aussi. Mais son sourire s'évanouit en voyant l'attitude de la jeune fille qui l'accompagnait.

"Écoute Matilda, si tu ne veux pas être ici tu peux rentrer au Moulin. Je ne te retiendrai pas. Je voulais juste que tu sortes un peu et que tu t'amuses. Mais je vois bien que cela n'amène à rien" dit-elle avant de soupirer à nouveau. "Je vais demander à quelqu'un de te raccompagner ne t'en fais pas, je ne te laisse pas rentrer seule. Je te rejoindrai un peu plus tard."

Adrianne imprima un baiser sur la tête de la jeune fille. Puis elle héla un jeune homme de sa connaissance et lui demanda d'accompagner la belle grincheuse au Moulin Rouge. Il ne se fit pas prier, les piécettes aidant à la chose. Elle préférait cela à laisser Matilda partir seule et risquer de retomber sur son bourreau.

C'est à ce moment qu'une fille s'approcha du petit groupe, l'air un peu gêné.

"Ne vous en faites pas" lui dit Adrianne en souriant. "C'est la fête après tout. Il n'y a pas de mal à vouloir s'amuser. La neige n'a fait que nous effleurer en légers flocons."

Mais par contre, elle commençait à tomber de façon plutôt intense. Il n'allait pas falloir trop trainer à rentrer sous peine de rester coincée quelque part en ville sans possible retour.

"Mon amie est sur le départ" répondit la diva. "Mais j'accepte volontiers votre invitation."

La jeune femme frotta légèrement les bras de Matilda avant de lui faire quelques recommandations à elle et son accompagnant. Puis elle les laissa partir tous les deux. Un léger stress la parcourait en la voyant s'en aller mais elle ne pouvait pas rester indéfiniment à la couver. Et puis, elle voulait rester un peu à la fête malgré le temps.

Elle suivit alors l'étrange rousse venue s'excuser pour ami jusqu'au stand vendant la fameuse boisson.

"Je suis désolée je ne me suis pas présenté. Adrianne Langlois, enchanté. Pour vous remercier, je vous invite à venir au Moulin Rouge un soir si le coeur vous en dit. J'en suis la propriétaire. Mais si possible, évitez d'amener cet énergumène avec vous. Je ne veux pas de vague dans mon établissement. A qui ai-je l'honneur ?"


Dernière édition par Adrianne Langlois le Lun 4 Déc 2017 - 17:49, édité 1 fois
avatar
Beth Coste
Etudiante ambrosienne
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t335-peuple-beth-coste-etudiante-a-l-universite-terminee
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 508
Date d'inscription : 03/08/2017
MessageSujet: Re: [CLOS]EVENT | Le festival du Renouveau Lun 13 Nov 2017 - 16:40
Gaël s’était dégageait comme lui seul savait le faire, Beth pouffa tout en le voyant prendre la tangente. Quel énergumène ce môme, au moins il s’amusait, ce c’était pas le cas de tout le monde. La jeune prêtresse de toute à l’heure venait de les rejoindre près du banc et elle était livide, prête au meurtre. Vu la montagne de neige qu’elle avait pris, ce n’était pas étonnant. L’étudiante, elle, prenait part à cette bataille comme il se devait, visant n’importe qu’elle silhouette en vue qui avait l’air de vouloir joindre le mouvement.

A peine avait-elle finit son stock que Daeron lui en passait une autre. En effet, le Protecteur de la Foi qu’elle avait rencontré tantôt ne lui était pas totalement inconnu et il avait la bonté de partager son stock. Depuis qu’il avait découvert son visage assez longtemps pour qu’elle le reconnaisse, Beth ne pouvait s’empêcher de rire en posant son regard sur lui.  Il s’était énormément déridé depuis la dernière fois, peut-être que l’ambiance électrique de la place avait gagné son tempérament plus… réservé.

Alors que la bataille battait son plein, la jeune femme aperçu une de ses connaissances lui faire signe. C’était un des artificiers qu’elle était allé voir en début de soirée. La distrayant de l’annonce sur les prétendants, elle suivit le regard que lui indiquant ce roi du feu d’artifices pour voir les nuages de plus en plus menaçant au-dessus d’eux. Si le ciel laissait penser à une accalmie avant que le festival ne commence, ce n’était plus le cas désormais.

Avant qu’elle ait eu le temps de dire un mot sur le sujet, l’Améthien venait de se prendre un vol de première à côté d’elle, la faisant exploser de rire. Ses yeux larmoyait tant elle était hilare et elle fut prise par l’hilarité de la situation. Assez pour profiter de son désavantage et lui lancer une boule de neige dans le torse pour bonne mesure. Oh pas fort, c’était juste un jeu, elle n’avait pas l’intention de lui faire mal. Pourtant, le sort n’était pas de son côté puisse qu’elle ne tarda pas à se retrouver au sol elle-même ayant pris un projectile en pleine tempe qui lui fit perdre l’équilibre.

“Ok, je l’avais bien cherché.” dit-elle joyeusement en roulant sur le dos tout en haussant des épaules.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t246-peuple-amarillys-sacretti
Nationalité : Amethienne
Messages : 191
Date d'inscription : 12/04/2017
MessageSujet: Re: [CLOS]EVENT | Le festival du Renouveau Sam 18 Nov 2017 - 14:23
La bataille de boules continuait malgré le vent et la neige qui ne cessait de s’accroître. C'était la première fois que je m'amusais ainsi dans la neige, et je trouvais ça très drôle. Je ne connaissais pas cette saison au Protectorat, et les premiers flocons qui étaient tombés sur la Capital avait quelque chose de magique pour moi. Madame Flora m'avait d'ailleurs surprise derrière les vitres de la boutique, observant le spectacle avec les yeux d'un enfant. Certes, je ne m'attendais pas à ce qu'il fasse aussi froid, mais je m'étais peu à peu acclimatée en me couvrant chaudement lorsque je sortais.

Tandis que je me cachais derrière un groupe de personne, j'entendis très distinctement leur conversation. Un choc. Mon panier tomba sur la poudreuse reversant tous les petits bouquets par terre. Le Prieur Zullheimer venait de demander la main de l'Impératrice. Je restais là, bouche bée, à les écouter se moquer ouvertement de la nouvelle. Je ne riais pas, j'étais même triste quelque part. Une boule de neige vint s’écraser contre ma joue, mais je ne rétorquais plus, j'étais absente, le regard dans le vide.

Alors je me mis à courir dans la direction opposée de la bataille, cherchant un endroit pour être seule quelques instant, oubliant le panier renversé, les larmes me montant aux yeux alors que la tempête me brouillait la vue. J'avais foncé sur deux ou trois personnes au passage, n'ayant pas le temps de m'excuser je continuais ma course folle jusqu'à apercevoir un porche où je pouvais me mettre à l'abri. Je trouvais refuge en dessous, haletante, les joues rouges d'avoir couru ainsi.

- Pauvre petite sotte, murmurais-je à moi-même.

Je me sentais si stupide. Le Prieur avait sa vie, ses obligations, jamais je ne pourrais lui dire la vérité. Et si jamais l'Impératrice l'épousait, alors je ne pourrais plus jamais le revoir, et je tirerais sans doute définitivement un trait sur ma révélation. Qui étais-je pour venir gâcher sa vie ? Je ne lui demanderais jamais rien en retour, mais est-ce qu'au fond lui dire que j'étais sa fille était primordial ? Je me sentais perdue, ne sachant plus quoi faire à présent. Peut être était-il temps de rentrer au pays ?


avatar
Gaël François
Valet de Nemrod
Voir le profil de l'utilisateur
Nationalité : Eskrois - Thormien
Messages : 92
Date d'inscription : 19/05/2017
MessageSujet: Re: [CLOS]EVENT | Le festival du Renouveau Mar 21 Nov 2017 - 21:13
J’suis un vrai tueur dans l’rôle du lanceur d’boules de neiges ! Y a pas un gonz’ qui m’arrive à la ch’ville, c’est normal ! J’suis plus doué qu’eux c’est tout. Et la seule personne qui pouvait m’battre, ce s’rait Morv’ !  Mais il est pas là. Il a foutu l’camp comme le prince charmant dans la chanson ! Pis du coup j’vais m’battre jusqu’à la mort !  J’me rendrai pas ! Vous verrez !  J’finirais vainqueur ! Du coup, j’profitais d’ma charge pour filer dans une ruelle qui est pas exposée. Pis j’monte sur un toit en m’accrochant aux pierres qui dépassent pour m’fout’ sur un toit. Il est pas haut, y a genre deux étages au max… si on comptait le rez-d’chaussée !

J’lui souris et j’restais un peu en silence. J’me couchais dans la neige. Y avait des traces de pas. Mais pas profondes et pas grosses. Des traces de nana… j’parierai volontiers que c’étaient celles de la miss swann !  J’souris en m’disant qu’personne allait m’roder, couché dans la neige. F’sait pas assez froid pour être malade ! Enfin, si, mais pour les frileux d’ici ! Mais pour un Thormien… que dalle ce truc !  On connaissait d’ces tempêtes de neige… là, y ventait même pas un peu.

Bon, allez, fallait repérer les ennemis. J’m’ettais mes mains en visière et j’regardais !  Ah, là ! Y en avait un attroupement !  Je r’gardais l’toit au d’ssus. Il avançait assez pour un sale coup, mais pas au d’ssus d’eux… et y devrait être montable… j’regardais ailleurs. Rien d’bien potable. La blondinette elle s’était planquée à l’abri ! Bon, allez !  On courre et on f’sait gaffe ! J’fauisais l’tour en rasant l’sol juste au cas où. Pis j’grmpais. Pas facile, le mur était lisse…

Ah voilà !  J’regardais en d’ssous… j’réunissais un p’tit mur d’neige pour faire un bon bain en d’ssous, pis une fois assez d’neige ensemb’, j’balançais tout d’un coup sur le groupe en bas. Y avait une jolie brune que j’voyais au palais, un mec que j’connaissais pas !  Pis y avait Beth aussi. Pis penché en avant ça peut vite rentrer dans l’froc, ou dans l’ou !  Du coup, j’leur poussait tout d’ssus, pis j’me marrais sans bouger. Y pouvaient bien m’tuirer comme un lapin, j’étais d’jà plein d’neige et j’avais pas peur  de p^rend’fois. J’aurais pu y courir à poil… Oh, tiens, ça m’donnait une idée !

J’me tournais,  j’choppais mon futal… pis j’montrais mes miches aux tireurs…

J’m’attendais pas à c’que quelqu’un vise si bien… j’étais en train d’remonter mon fut’ quand j’sentis du froid et du mal. Une boule de neige dans les miches… et un caillou d’dans. Et de la neige plein l’calbutte !  Pis à cause du mal, j’réfléchissais pas. J’faisais un pas en arrière… mais y avait qu’le vide… du coup j’tombais sur les arrosés de neige…

La neige amortirais, hein ?
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [CLOS]EVENT | Le festival du Renouveau Dim 26 Nov 2017 - 18:09
Le prieur Everard Zullheimer s'était présenté comme Prétendant. Ou en tout cas, d'après les commentaires des personnes autour d'Alessia, il lui sembla que ce fût le cas.
Ne s'étant que peu intéressée à la politique durant sa vie, elle ne retira aucune émotion particulière de cela. Tant que chacun y trouvait son compte et que cela ne faisait aucun mal à l'Empire. L'impératrice pouvait bien se marier avec qui elle le souhaitait non ?
Bien sûr, la prêtresse n'était pas aussi naïve, elle n'ignorait pas qu'un mariage d'une telle ampleur avec autant de responsabilités des deux cotés ne sera en aucun cas un mariage d'amour mais calculé pour provoquer le plus de bonheur pour l'Empire. Le reste, ce n'était que le jeu des plus Grands et elle n'en faisait pas parti.

Sur ses pensées, Alessia commença à avoir froid. Ses pieds ne tarderaient pas à être trempés, ses doigts commençaient à être congelés, et elle ne sentait plus le bout de son nez.
Cela annonçait la fin, pour elle, de la guerre blanche. Elle ne pouvait actuellement se permettre d'avoir le coup de froid. Il y avait beaucoup à faire au Temple lorsque les premières neiges arrivaient. Que ce soit à la campagne ou à la Capitale.
Si elle s'était rendue compte que le peuple ici, n'était pas différent de son peuple la-bas, il n'en était pas moins que la maladie pouvait toucher n'importe qui.
Et elle détestait rester alitée.

C'est sur cette réflexion et d'un regard à la recherche d'une source de chaleur proche et abritée du vent, qu'elle aperçu l'homme qui avait déclenché toute cette joyeuse bataille.
Non, pas l'homme. Mais ses fesses. Son large fessier aux poils, s'il ne faisait pas aussi nuit, sans aucun doute orange carotte.
Une boule de neige fusa d'un lancer rapide et franc, droit vers sa délicate raie.
Quoique vu le bond qu'il a fait, nul doute qu'elle ne serait plus jamais aussi délicate qu'avant.
En tout cas, il tomba de sa perche.
Peut-être la Soeur aura-t-elle du travail ce soir, après tout ?
avatar
Aernia
La Grande Conceptrice
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 287
Date d'inscription : 12/04/2016
MessageSujet: Re: [CLOS]EVENT | Le festival du Renouveau Dim 26 Nov 2017 - 19:59
Les Dieux auraient-ils quelque chose contre le festival du renouveau ? Avec le vent et la neige qui continuent encore à s’accentuer, désormais, on commence à peiner à y voir, et le vent est tel que vous auriez l’impression que la structure même d’Ambrosia se mettrait à grincer, voir même à chanter. Un chant lugubre et de fort mauvaise augure. L’heure ne serait alors plus au plaisir ou à la joie ? Qu’est-ce qui vous ferait dire cela au juste ? En tout cas, avec les éléments contre vous, difficile de passer un agréable moment. Mais il deviendrait presque impossible de rentrer chez soi en toute sécurité ou sans se perdre dans le Froid Blanc.

Que faire ? Comment survivre ? Voilà une question qui se pose… surtout qu’il semblerait que la meilleure chose à faire serait de se mettre à l’abri, difficilement, certes, mais nécessaire. A moins que des courageux n’aient une idée démente ? A vous de voir. Mais rien n’indique que cela devienne moins violent. Bien au contraire.

Après Thémis, serait-il temps que Tsoham s’occupe du centre du monde ? Ou peut-être Helia est-elle mécontente ?
avatar
Saraid Aisling
Maîtresse Fauconnier
Voir le profil de l'utilisateur
Nationalité : Raclusienne
Messages : 29
Date d'inscription : 21/08/2017
MessageSujet: Re: [CLOS]EVENT | Le festival du Renouveau Mer 29 Nov 2017 - 18:10
Une chose est sure, elle était douée dans la mesure, cette dame… un peu de neige les avait effleurées… il y en avait eu plus que ça sur leur mimine, mais bon, c’était tout à son honneur de dédramatiser de la sorte… et du coup, je me sentais un peu mieux mieux ! Même si, à l’origine, je n’y étais pour rien, j’avouerai que j’essayais, quand je pouvais de veiller sur Gaël… c’était juste un grand gamin… il faisait des farces, parfois un peu déplacées, mais jamais en pensant à mal. Il ne pensait qu’à s’amuser, après tout ! Donc, il fallait bien quelqu’un pour essayer de réparer ses bêtises, ou au moins, s’excuser pour lui… c’était la moindre des choses !

Je restais un peu silencieuse, avant d’ouvrir la bouche et de bêtement la refermer. Voilà !  Et dire que je me suis dit qu’elle me rappelait quelqu’un, mais oui !  Je l’avais vue en photo dans le journal !  Elle avait fait la une, oui, pour cette histoire du rachat du moulin rouge… je me souvenais maintenant ! Je refermais la bouche avant d’avoir l’air stupide. Puis je faisais un truc qui ressemblait à une révérence pas trop ratée, mais pas bien belle non plus… Je lui souriais quand même en me confondant en excuse et en me présentant, même si elle ne l’avait pas demandé.

« Moi, je m’appelle Saraid, Saraid Aisling… et je vous remercie de votre invitation. Promis je viendrais sans lui… mais… mais avec les rumeurs… ce n’est pas plutôt pour un public masculin ? »

Des danseuses en tenues pas trop épaisses qui dansaient sur scène… c’était vrai que c’était peut-être plus tourné vers un public masculin que féminin… enfin, après, c’était la rumeur, je n’y avais, pour ainsi dire, jamais, mis les pieds. Je n’avais pas d’argent à gâcher comme ça ! Enfin, non, pas gâcher, ce n’était pas le terme le mieux approprié… disons que j’avais d’autres priorités ? Oui, voilà, c’était mieux !

« J’espère que votre amie n’a pas pris trop ombrage de la farce de Gaël… »

Oui, cela m’ennuyait quand même un peu, mais bon, c’était normal. Même si je ne comprenais pas pourquoi je prenais cette peine.
Un coup de vent plus froid, plus vif que les autres, vent me glacer les os, alors je rapprochais mes bras de mon corps pour les mes frictionner un peu… avec ce vent, ça sentait un peu la tempête, et plus les minutes passaient, plus la visibilité était mauvaise ! Et comme on commençait à voir de moins en moins, je la prenais par la main – of, en douceur hein – pour la conduire rapidement au stand où je demandais deux thés du chasseur, des thés au rhum, aux agrumes et aux épices. Puis, quand vint le moment de payer, je me penchais et prenais dans une doublure de mes bottes les quelques pièces pour payer avant de reprendre notre conversation… enfin, ce qui y ressemblait ! Il ne restait plus qu’à retourner à l’abri…

« Venez, il fait de pire en pire et il faut vite se mettre à l’abri… »

Je lui tendais néanmoins le thé pour qu’elle puisse faire comme moi, se réchauffer complètement les mains en les calant contre le gobelet ! J’en soupirais de contentement. Bon dieu que ça faisait du bien !

« Et vous, vous n’aimez pas profiter de la neige comme les autres ? Je crois bien que j’ai même vu un traqueur d’impie qui lançait des boules de neige… »

Bon, cela aurait pu s’appliquer à moi aussi ! Mais à la différence, j’avais prévu de m’amuser, à l’origine, avant que Gaël ne fasse ses pitreries ! Mais là… ça sentait le sapin… je lui souris et je lui lançais alors, pour revenir à ce qu’elle faisait.

« Je fais un métier qui ressemble un peu au votre moi… enfin… si on ne regarde pas de trop près, comme le dit l’expression, de dos dans le brouillard, je tiens des spectacles avec des rapaces, au zoo… en tant qu’assistante… »

Ouais, enfin, je nettoyais surtout la fiente et les volières… mais bon, je préférais jouer avec les oiseaux et de lui ! Oh mon dieu !  Mon petit Dio !  J’espérais qu’il s’était bien abrité, le pauvre qui n’aimait pas le froid !
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [CLOS]EVENT | Le festival du Renouveau Dim 3 Déc 2017 - 19:08
Spoiler:
 

Se lever et aller s’amuser ? Avait-elle vraiment l’air de vouloir s’amuser ? Pendant plusieurs jours, voire semaines, elle avait attendu avec impatience ce soir, espérant être invitée par Everard à l’accompagner ! En vain, car jamais il n’avait prononcé les paroles qu’elle attendait. Cet homme qui avait été son premier et seul amant, son premier et seul amour aussi, même si elle l’aimait d’un amour à sens unique, l’avait tenue à l’écart. Ce n’était que par dépit et par esprit de vengeance qu’elle avait décidé d’assister au Festival. Elle avait espéré – follement – y rencontrer un bel homme, avec qui elle aurait pu passer la soirée et une partie de la nuit, comme d’autres dames avaient coutume de le faire. Peut-être espérait-elle aussi, de la sorte, susciter la jalousie chez le Prieur ? Mais au lieu de tout cela, elle avait été heurtée par de la neige froide et humide, et se trouvait à présent assise par terre ! Ses fesses étaient, littéralement, en train de geler ! Avisant la main que l’inconnue lui tendait, elle la saisit, davantage par réflexe que par envie. Mais une fois debout, elle secoua la tête. Elle n’avait pas envie de jouer, ou de s’amuser. Elle n’aurait pas dû quitter ses appartements. Elle regarda donc l’inconnue s’éloigner et demeura ainsi, immobile, quelques instants. Revenant sur terre, elle épousseta vaguement sa jupe puis sa veste. Elle ferait mieux de rentrer chez elle. Elle n’avait pas le cœur à la fête, alors autant limiter les dégâts. Une fois chez elle, elle pourrait se changer, et se réchauffer devant un bon feu.

Elle n’avait fait que quelques pas quand une rumeur lui parvint. « Le Prieur, tu sais, cet homme austère ! Le frère du défunt mari de l’Impératrice, oui… On m’a dit qu’il s’était proposé ! Oui, comme prétendant ! » La commère avait continué de parler à son amie, mais Elena n’en avait rien entendu. Everard… Prétendant ? Soudain, elle eut l’impression d’avoir plus froid, en elle, que la température extérieure. Everard ? S’était-il réellement… Proposé ? À l’Impératrice ? Tout son corps était parcouru d’un frisson d’effroi. Everard… Qu’elle aimait depuis si longtemps… Fiancé à l’Impératrice ? Choquée par la nouvelle, Elena vacilla sur ses jambes, proche de l’évanouissement. Non, ce ne pouvait être vrai. Il ne pouvait pas avoir fait cela.

Mais… Après tout, s’il avait prévu de prétendre à la main de l’Impératrice, il était logique qu’il ne l’ait pas invitée, elle, son ancienne pupille, à être sa cavalière… Les larmes lui montaient aux yeux. Son cœur lui semblait être en train de se fissurer, lentement mais surement. Déboussolée, elle regarda autour d’elle, mais ne parvenait pas à fixer son regard, flou, sur le moindre élément. Everard… Elle qui avait depuis si longtemps espéré qu’il commence à l’aimer… Elle qui avait fait en sorte de lui plaire, depuis tant d’années, dans l’espoir justement qu’il réalise qu’elle était la femme qu’il lui fallait… Autour d’elle, le vent s’était amplifié. Les gens couraient ou se pressaient. Mais Elena demeurait immobile. Bientôt, toutefois, une vieille dame apparut devant elle, et n’hésita pas à la gifler doucement, pour la ramener à la raison. « Il vous faut vous abriter, ma petite ! » Oui, sans doute. Mais à quoi bon ? Non, elle ne pouvait pas penser de la sorte ! C’était stupide et indigne d’elle ! Ce n’était qu’une rumeur après tout ! Peut-être cette commère avait-elle mal compris. Puis, même si c’était vrai… Non, cela, elle préférait ne pas y penser. Suivant d’autres personnes, elle avança vers un abri pour se protéger du temps.
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [CLOS]EVENT | Le festival du Renouveau Lun 4 Déc 2017 - 18:23
Adrianne se prit à sourire en voyant que la jeune femme essayait tant bien que mal une révérence. Elle ne comprenait d'ailleurs pas pourquoi elle se donnait tant de peine, elle-même ne faisant pas partie de la cour. Puis la diva fit un peu les yeux ronds en entendant Saraid parler de "public masculin". Enfin, elle se mit à rire légèrement. Les gens avaient décidément une imagination débordante en ce qui concerne cet établissement et le cabaret en général. Mais qu'importe, Adrianne avait l'habitude de ce genre de choses. Elle se calma puis tendit la main à la jeune fille.

"Enchanté Mademoiselle Aisling. Nul besoin de vous courber devant moi, je ne suis pas une dame de la cour. Juste une femme du peuple tout comme vous. Et quand à ce que vous pouvez penser du Moulin Rouge, laissez moi éclairer un peu votre lanterne" ajouta t-elle en souriant. "Beaucoup trop de gens pensent que c'est un lieu de débauche où on voit des femmes nues sur scène. Or, il n'en est rien. Oh certes quelques unes de mes tenues font légèrement scandale mais dans l'ensemble, les danseuses sont très vêtues je vous rassure. De plus, il y a aussi des hommes dans le show. Et pas seulement de la danse mais aussi du chant, de la comédie. En fait, c'est très varié le cabaret vous savez. La rumeur qui veut qu'il n'y ait que de l'effeuillage n'est au final qu'une rumeur" fit-elle avec un clin d'oeil. "Alors au vu de tout cela, j'espère donc vous y voir très prochainement, ne serai-ce que pour vous faire votre propre idée."

Apeès s'être excusée à la place de l'auteur du trouble, elle s'enquérait de l'état de Matilda. Adrianne eut un sourire chaleureux en entendant cela. Elle secoua la tête négativement. Mais lorsqu'elle alla répondre, un coup de vent froid les cingla alors. La diva referma quelque peu les pans de son long manteau plus encore qu'ils ne l'étaient déjà et frictionna ses mains gantées l'une contre l'autre. On y voyait quasiment plus et les gens commençaient à s'abriter les uns après les autres.Les marchands abandonnaient peu à peu leurs stands, à regret, pour se mettre à couvert.

Adrianne se laissa guider par Saraid vers leur destination finale, non sans peine. Elle alla sortir sa bourse pour payer mais au final, la jeune fille la précéda. Elle accepta avec plaisir le breuvage chaud qui réchauffait ses doigts. Alors qu'elle le goutait, son esprit se perdit alors sur l'immensité blanche qui s'offrait à elles. Elle avait d'un coup le coeur qui se serrait en pensant à Matilda et au jeune homme qui devaient rentrer au Moulin Rouge. Est-ce qu'ils allaient rentrer sans encombres ? Après tout, on ne voyait pas à cent mètres avec cette tempête... La remarque de Saraid la tira néanmoins de ses pensées et elle leva alors la tête vers elle à demi-souriante.

"La neige ne me dérange pas mais j'ai passé l'âge de batifoler pour une bataille de neige. Et puis, je ne suis pas vraiment vêtue pour ça comme vous pouvez le voir" lui fit-elle en montrant ses vêtements.

La jeune fille embraya sur son métier. Mais Adrianne leva quelque peu un sourcil. Certes elle faisait des spectacles mais de là à dire que leurs métiers étaient semblables... Elle espérait que c'était de l'ironie, cela y ressemblait en tout cas. Mais elle nota quand même l'étrangeté de Saraid.

"Et bien, le monde du spectacle est vaste" dit-elle. "Je n'ai jamais eu l'occasion de me rendre à un show au zoo de la ville. Les animaux ne m'attirent guère à vrai dire. Je préfère largement les êtres humains" lui chuchota t-elle à l'oreille avec un léger sourire. "Ils sont un sujet d'analyse passionnant."

Chasser le naturel, il revient au galop. Adrianne se devait de plaire en toutes circonstances. Même sous une tempête de neige. Et puis, la jeune fille avait un joli minois après tout. Même si elle n'avait pas l'air des plus futé. Se laisser aller lui permettait de ne pas se focaliser sur sa protégée qui s'était peut-être perdue dans cette tourmente.

"Pensez-vous que nous allons rester coincés ici longtemps ?" dit-elle après avoir prit une gorgée du délicieux thé. "C'est fort dommage que nous n'y voyons pas grand chose avec cette neige. Le Moulin Rouge n'est pas très loin. J'aurai pu vous faire visiter les lieux de façon... privilégiée..." ajouta t-elle en ajustant une mèche de cheveux de sa toute nouvelle proie.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [CLOS]EVENT | Le festival du Renouveau
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques d'Ambrosia :: L'histoire Ambrosienne :: 2nd niveau de la cité-
Sauter vers:  
Il était une fois AmbrosiaNos Partenaires

Retrouver nous surDes mêmes auteurs