AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
RSS
RSS


 :: L'histoire Ambrosienne :: Palais impérial :: Rez-de chaussée

EVENT | Le Bal du Renouveau

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
avatar
Aernia
La Grande Conceptrice
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 251
Date d'inscription : 12/04/2016
MessageSujet: EVENT | Le Bal du Renouveau Lun 18 Sep 2017 - 18:30
LE BAL DU RENOUVEAU


   

   Les parures du palais s’assemblent dans les teintes de l’Empire, alors que le manteau blanc s’épaissit sur la capitale, à l’intérieur du palais, le rez-de chaussée s’est enveloppé de couleur brunes et cuivres, arborant l’emblème de l’Empire, veillant sur la présentation des convives. Ce soir, il paraitrait que sa majesté choisirait un prétendant, ou informerait son choix sur l’un des candidats. Les avis divisés agitent les premiers invités, parvenu sous les flocons de neige, jusqu’au lieu.

   A l’entrée de la cour impériale, les gardes prennent les cartons d’invitation, l’on ne reçoit pas n’importe qui dans les entrailles du palais, les invitations ne sont entre les mains que des Grands, des Dignitaires reconnus et leurs cavaliers ont leurs identités de vérifier.
   Ce n’est pas de la paranoïa, c’est toujours ainsi alors que les courtisans déjà à demeures se pressent, les plus grands convives seront présent.

   Le Renouveau trouve son existence . On fête le changement d’année, et c’est à cette événement que l’Empire a choisi de proposer le Bal des prétendants.

   Tous ceux s’étant déclarés pourront obtenir une danse de l’Impératrice, sous le couvert des masques, qui dissimulent les visages. Point de déguisement outranciers, mais des tenues parfaites, le plus souvent arborant les emblèmes des pays. Une rumeur parle du choix d’un candidat dès ce soir, et l’on marmonne des idées, des suppositions !

   Le froid est présent et les âtres du palais redoublent de vigueur pour chauffer l’assemblée qui arrive, sous les énormes flocons, les météorologues prédisent la tempête mais n’en croit un seul mot, préférant penser à l’exquise situation, à la fête au palais et celle des rues !

   Dans la demeure impériale, l'on attends, l'Impératrice ferait son arrivée en temps et en heure, pour l'instant les regards observent qui ou quoi est déjà arrivés, l'on s'attends à boire les meilleurs vins et champagnes et déguster le plus parfait des buffets, sous le son des meilleurs musiciens.


Quelques règles de bonne conduite:
 

Participants:
 
avatar
Valerian d'Andressy
Gentleman cambrioleur
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t245-dignitaires-valerian-d-andressy-comedien-gentleman-cambrioleur#4847
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 363
Date d'inscription : 11/04/2017
MessageSujet: Re: EVENT | Le Bal du Renouveau Ven 22 Sep 2017 - 20:35
Je dois être sage, voilà ce qu’elle m’a dit, étrange adage qu’elle met dans ma vie. Valerian d’Andressy ignore bien volontiers, ce que le mot sage peut désigner. Un comportement distingué et figé ? Une façon de paraître toute maîtrisée ? Voilà qui peut paraître légèrement étranger à ma personnalité ! Pour autant j’ai plus ou moins céder à la demande de ma pupille adorée…il faut dire que je lui passe certaine facétie, sa grossesse faisant raison à mes avis. Je ne veux point la contrarier et que je le veuille où non, pour elle, je ne sais que m’inquiéter !

Si elle n’a point voulu me souffler le nom de celui qui l’a engrossé, mes oreilles ont plus ou moins entendu citer, le nom du prince de mon Empire adoré ! Mais entre les rumeurs et les vérités, il y a parfois un gouffre démesurée ! Moi-même on me prête milles enfants, alors que je n’en ai aucun séant. Il est dans ma nature de préférée, exporté les petits soldats de ma lignée, sur d’autres endroits que celui qui fait pousser les nouveau-nés !
Mais ne parlons point de biologie, ce n’est pas important dans cet instant de vie !

Costume simple, à la couleur distinguée, parfait pour à la cour se présenter, je suis tout à fait parfait. Il est de coutume que les bals masqués de l’Empire, ne demande point de drôle façon de se vêtir, au contraire en vérité, un vêtement de bonne texture et un masque voilà qui ne fait en rien parjure. Au bras de ma pupille, me voilà arrivé, descendant d’un fiacre que j’avais fait loué.

A une autre époque, dans un autre temps, mon compagnon aurait été Ross Brisendan, mais le comparse s’est envolé, avec sa compagne pleine d’un bébé, adieu et à jamais, folies d’aristocrate bien né ! Bien sagement donc je viens à m’avancer, le bras à la jeunesse donné.

-Ne vous en faites pas, rien ne se voit.

Un clin d’œil lancé, mon masque je viens resserré, mouvement élégant avant de nous diriger à la fausse aux lions, c’est un sacré soir pour jouer au pion. Il faut avouer que j’étais en amour à l’idée, d’être à la soirée, c’était ma pupille qui avait été principalement invitée et je ‘m’y suis gentiment plié !

Non car m’approcher ainsi de mon Impératrice ! Mon cœur loin de tout vice en à la fièvre exaltée ! Que demander de plus à un si dévoué sujet ? Certainement d’arrêter d’être Lampré, mais ça ce n’est pas la chose qu’il faut poser !

Quoi qu’il en soit, je nous fis rentrer, faisant partie de la foule qui arrivé, goutte à goutte et présenté, ce fut mon nom qui fut lancé, assemblée à celui de ma Pia adorée, et je reconnus quelques dames masquées sourire à mon arrivée.

Hélas, leur cœur je devrais briser, près d’Olympiane j’ai promis de rester ! Et ma parole je tiendrais !

Spoiler:
 


Lampré ou d'Andressy?
Charmant charmeurs, voleur de coeur, briseur de couche, l'on s'attarder pour un baiser de sa bouche. Mais est-il Valerian ou bien Lampré? Nul ne le sait séant, à vous de deviner
avatar
Olympiane de Thiam
Violoniste
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t305-pupille-olympiane-de-thiam-musicienne http://monde2resine.fr.gd/
Nationalité : Amethienne
Messages : 1049
Date d'inscription : 02/06/2017
MessageSujet: Re: EVENT | Le Bal du Renouveau Sam 23 Sep 2017 - 2:49
Ça pour être sage, j'espérai bien qu'il le soit. Il avait été bien agité quand nous avions reçu le carton d'invitation et j'avais été très stricte sur ce sujet. Pas de vague, je ne voulais pas qu'on attire l'attention sur moi. Pas avec ce qui grouillait dans mon bidon. Fort heureusement, il ne se voyait pas vraiment. Trop peu de mois encore pour ça. J'avais passé de longues heures à le contempler dans la glace, me demandant si j'avais prit la bonne décision. Je me demandais aussi ce qui pourrait se passer à ce fameux bal. Oh sans doute rien à part tous les petits jeux des personnes présentes. Et revoir Nicolas... J'osais espérer qu'il serait trop occupé pour s'approcher de moi et que je n'aurai pas besoin de lui dire quoi que ce soit. Mais après tout, je ne pouvais être sure de rien... Surtout avec Valerian à mes côtés.

J'avais finalement abdiqué et mit une belle robe rouge et or. La seule à vrai dire qu'il me restait dans mes armoires, toutes les autres ayant trouvé le chemin de différents endroits où elles seraient plus tuiles à d'autres. Moi, je ne les supportais plus ! De toutes façons, je ne pourrai bientôt plus les porter. Mais celle-ci, cette dernière robe, je n'avais pas pu me résigner. Elle avait quelque chose de particulier qui faisait que je ne pourrai sans doute jamais m'en séparer. Oui cette robe là, c'était celle que je portais ce fameux soir sur le bateau. Le soir où Nicolas et moi avions échangé notre premier baiser. Et bien plus encore. Est-ce qu'il le remarquerait ? J'en émit un sourire à cette pensée. Puis je l'effaçai bien vite et repris mes esprits. J'avais prit sur moi pour l'enfiler et si nous ne serrions pas trop les lacets, cela devrait passer pour la soirée. Il fallait espérer qu'elle ne dure pas trop longtemps. J'en soupirai d'avance.

Je ne cessais de me tortiller dans le fiacre, n'étant décidément pas à l'aise là dedans. Mais aussi parce qu'au final cette soirée me terrifiait, je devais l'avouer. Entre la peur qu'on découvre mon petit secret, celle de possiblement croiser Nicolas et tous les à côtés de la cour en général, je ne voulais pas faire de bourdes. Ou un malaise... Heureusement que mon tuteur m'accompagnait, je me sentais moins seule pour le coup.

Lorsqu'il me tendit son bras, je m'y agrippai comme une âme en peine, ne sachant quoi faire. Revenir dans ce palais faisait naitre des sentiments mitigés en moi. Je le trouvais toujours aussi beau, plus encore avec les décorations pour le bal. Mais il y avait aussi ce sentiment de ne pas appartenir à ce monde, je ne me sentais clairement pas à l'aise ici. J'avais déjà envie de faire demi-tour...

Sa remarque me fit légèrement sourire malgré moi. Cela me rassurait quelque peu. De toutes façons, avec les couches de tissu, je défiais bien les personnes de voir quoi que ce soit. Je rajustais moi-même mon masque et pénétrai avec lui dans ce fabuleux manège. Une fois nos noms annoncés, je pris une grande respiration et me laissai guider. Les oeillades charmeuses envers Valerian me firent sourire.

"Devrais-je être jalouse ?" lui dis-je alors près de son oreille.

Mais ne soyons pas trop familier, les rumeurs peuvent aller bon train au milieu de ces requins. Je ne m'y fiais pas vraiment mais je n'aimerai pas non plus être le centre de leur attention. Mieux valait se faire discret.

Spoiler:
 


avatar
Amélia Clark
Propriétaire du tabac et opiacé Clark
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t128-peuple-amelia-clark-proprietaire-de-plantations
Nationalité : ambrosienne
Messages : 128
Date d'inscription : 08/02/2017
MessageSujet: Re: EVENT | Le Bal du Renouveau Sam 23 Sep 2017 - 8:55
Logée dans un appartement prévu pour la famille impériale, je n’aime guère cela, mais je m’y plie. Je n’ai pas le nom de ma « merveilleuse et illustre famille ». Ma mère en a refusé le port après son choix d’époux, et si je dois avouer que me retrouver avec mes sœurs et leurs maris m’agacent au plus haut point, je m’y plie d’un sourire carnassier. Dans le logement qui fut autrefois le nôtre durant nos séjours d’enfance au palais, j’ai fais venir Zenon pour qu’il soit mon cavalier, non sans m’être enfermé avec lui pour éviter les dindes qui m’épuisent déjà.

Les dindes, parfaitement. Elles piaillent sans s’arrêter un seul instant, marmonnant à propos de ma proximité avec le comte et mon regard noir n’a eu de cesse de les dissuader aisément de continuer ! David, mon cher frère, a été penaud de me voir avec de Lascelle, et même franchement peu enchanté, je ne sais trop. Il a été assez stupide pour le coup !
Parfait !

-Vous êtes prêt ? Vous mettez presque plus de temps que moi à vous habiller !

Je me redresse, la robe sur le dos, un ras de cou en grenat, je soupire. Rouge et or, mes nouvelles couleurs…je ne sais pas, c’est venu comme ça et cela me plait. Ça change terriblement de ce brun d’Empire de vapeur, que je déteste de toutes façons. J’arrange un bracelet autours de mon poignet et vient me rapprocher du paravent d’où se cache Zenon.

-Je vous laisse finir, je vais souhaiter la bienvenue aux enfants.

Je me détourne, pour sortir et en ouvrant la porte, je reste surprise de voir mère et sœurs, me regarder avec émerveillement.

-Quoi ?
-L’amour t’embellit ma chérie.
-Mère…pitié.

Fut ma seule réponse alors que je choisis de les ignorer, mon frère me suivant dans sa tenue brune, je sais déjà de quoi il veut me parler, mais je vais le laisser faire le premier pas, et c’est dans la chambre réservée à mes enfants que je m’avance, déposant des baisers sur les fronts, bordant les plus petits et m’arrêtant à mon aîné, avec son livre dans son lit.

-Avez-vous toujours autant de fièvre ?
-Oui mère. –Je prends soin de toucher son front et fait une grimace -.
-Reposez-vous.

Je le laisse là, ne l’abandonnant pas sans un sourire, chose si rare, mais je crois qu’il commence à devenir assez intéressant pour ne plus me révulser. Ce qui n’est pas encore le cas des plus petits et surtout pas des jumeaux. Je ne les aurais pas pris ce soir si je n’étais pas certaine que cela ennuie mon ancien époux…je suis une garce, on ne l’oublie pas. En tous les cas, je les laisse.

-Tu sors vraiment avec Zenon ?

Ah mon frère…je le regarde et me contente d’un sourire, en me détournant, je ne peux m’empecher de retenir un rire, rajustant mon masque sur mes traits, alors que je vais chercher mon cavalier. Ma mère doit déjà être en train de lui poser milles questions et je le sauve en disant qu’il est temps d’y aller.

Il ne nous faudra pas plus de cinq minutes pour quitter les appartements et rejoindre le cœur centrale de cette soirée. Mes sœurs, leurs époux, ma mère, mon frère, Zenon et moi….

Spoiler:
 


avatar
Raimond Beauregard
Héritier d'un comté
Voir le profil de l'utilisateur
Nationalité : Eskrois
Messages : 30
Date d'inscription : 29/08/2017
MessageSujet: Re: EVENT | Le Bal du Renouveau Lun 25 Sep 2017 - 17:16
Le bal du renouveau, qui devenait le bal des prétendants. Cette coutume remontait loin, plus loin qu’à l’accession de Mérimin. Elle remontait au temps où mes ancêtres régnaient sur le continent. Et déjà alors il s’agissait souvent d’un bal masqué. Mais certaines coutumes s’étaient perdues, comme le fait qu’en plus d’être masqué, u thème soit présent, comme pour dessiner ensemble une fresque, un ensemble. Et en mémoire de mon aïeul, j’avais fait réaliser une tenue fort particulière, qui avait un côté un peu mystique. Une des fresques les plus connues était celle qui avait été fait pour le bal du renouveau du dernier souverain de la lignée deux-cimes, l’année précédant la révolution. La fresque se penchait sur les malheurs de Cébates, il y avait des siècles de cela, quand elle avait été maudite par les dieux. La ville n’existait plus, aujourd’hui, mais elle était restée longtemps dans les mémoires. L’une des légendes les plus cocasses était celle où un renard avait été envoyé par les dieux porteur d’une bénédiction : un voleur insaisissable, le renard aurait toujours ce qu’il voulait et ne pourrait jamais être attrapé. Son nom était Teumesse. Excédés, les gens se saignèrent aux quatre veines pour payer les service d’un chasseur dont le chien, porteur lui aussi d’une bénédiction, ne loupait jamais sa cible. Les dieux figèrent donc les deux animaux pour éviter un chaos indescriptible issu d’un tel paradoxe. Ma tenue, donc rappelait cette légende, au travers de sa mise. Si l’habit en soi, était noir, les boutons étaient en argent d’un côté, et en cuivre de l’autre. Le chien et le renard. Idem pour les petites épaulettes de style rappelant les tenues militaires. Le masque, lui était aussi dissocié. Mais plus étrange encore, le loup qui me couvrait le visage était coupé en deux au milieu, comme déchiré artistiquement, encore une fois rappelant la dualité présente, les deux couleurs s’approchant sans jamais se toucher. Comment tenait-il, ce masque ? Par un habile jeu dont je ne savais pas tout. Tout ce que je savais, c’était que ça tenait !

J’avais choisi de garder mon hôtel particulier et de prendre l’appartement proposé comme dignitaire et prétendant. L’un dans l’autre, cela me permettait de faire comme je le voulais. On m’avait offert le droit de résider au palais, pas l’obligation… et à ma connaissance, il n’y avait pas de date limite… donc je profitais des deux endroits, savourant le fait que le palais était plus utile pour venir habillé sur place, seul, sans cavalière. Les prétendants venaient sans cavalière, c’était la moindre des logiques. Si mère avait été vivante, elle serait entrée ici à mon bras. Puisse les dieux veiller sur son âme. Je restais silencieux un moment, attendre devant les portes de la salle de bal et d’y entrais alors, quand c’était mon tour. Je tendais mon invitation, où avait été rajouté mon ascendance. Le héraut acquiesça et me nomma à voix haute quand c’était le moment !

« Sire Raimond Beauregard, fils de sire Harold Beauregard, comte de Terrecorail. Prétendant à la main de son altesse l’impératrice ! »

Je grommelais en silence. Prince de la lignée deux-cimes, foutreciel ! Ce n’était pas si compliqué à dire, si ? Enfin bon, tant pis ! Je me mêlais aux invités.
avatar
Everard Zullheimer
Premier serviteur d'Ameth en Ambrosia
Voir le profil de l'utilisateur
Nationalité : Amethien
Messages : 1229
Date d'inscription : 14/04/2016
MessageSujet: Re: EVENT | Le Bal du Renouveau Lun 25 Sep 2017 - 19:58
Un bal masqué… encore une belle comédie. Mais bon, je n’y allais pas sans raison ; J’avais un but clair et net à y aller. Tout simplement ! Je soupirais et regardais ma tenue. Sobre, austère. Aucune fioriture, rien, juste une longue tunique cintrée, comme à mon habitude, avec le corbeau et le cheval en fils d’argent, et avec cela, un masque sur le visage, composé juste d’un loup avec un bec de corbeau en dur qui me caressais l’arête du nez. Je soupirais profondément avant de me décider à y aller. Je ne comprenais pas pourquoi une telle mascarade. Ç’aurait été moi, une nuit de prière aurait été bien plus bienvenue, plus logique ! Mais non, un bal. J’y allais parce que je n’avais pas le choix, et même si j’étais bon danseur, grâce à une éducation très large, je n’aimais pas l’idée de danser. On aurait dû célébrer les dieux pour le renouveau qu’ils offraient au pays, au monde, célébrer le regard bienveillant de la lignée… mais non… je soupirais et je me préparais à descendre, estimant que je perdais mon temps. Mais j’avais des obligations statutaires, déjà, et une annonce à faire, une annonce retentissante. Lilith aurait sans doute préféré le savoir avant, mais tant pis pour elle. Si elle avait été juste, avec moi, elle saurait déjà ce que je m’apprêtais à dire. Tant pis pour elle. Plus mon problème.

« Allez, il va falloir y aller…. Ameth tout puissant, ça va être pénible ! »

Je me recueillais un moment, en silence, et seulement après cela je prenais mon temps pour me rendre en bas. Autant expédier la corvée le plus vite possible. Je composais mon masque de prieur, austère et sévère. Le genre de personne à qui l’on ne va pas parler de prime abord sans une excellente raison. J’aurai pu prendre les passages secrets pour m’épargner la pénibilité des paons enfarinés, mais non, je devais agir comme n’importe quel quidam. Et je prenais ce que j’appelais le coupe file religieux, pour ne pas avoir besoin de faire la queue pour entrer, comme les courtisans. Je passais sans un regard pour eux, sans un regard pour les courtisans déjà présents, sans un regard pour le héraut qui annonçait « son éminence le premier serviteur d’Ameth en Ambrosia, le prieur Everard Zullheimer, ambassadeur du Protectorat en Ambrosia. » le titre était long, certes, mais pourquoi le raccourcirait-on ?

J’entrais dans la salle, ne laissant que peu de place au jeu des courtisans, préférant attendre dans un coin le début des « hostilités ».


avatar
Zenon de Lascelle
Propriétaire (fauché) d'un hippodrome
Voir le profil de l'utilisateur
Nationalité : Ambrosien
Messages : 47
Date d'inscription : 08/02/2017
MessageSujet: Re: EVENT | Le Bal du Renouveau Jeu 28 Sep 2017 - 18:50
Pourquoi est-ce que je sentais qu’Amelia allait me faire regretter cette soirée ? Peut-être parce qu’elle était d’une humeur de chien. Une humeur massacrante ; comprenez-moi, la mauvaise humeur d’Amelia était quelque chose de quotidien, on avait l’impression qu’elle s’écorchait le visage pour sourire quand on la connaissait, mais là, ce bal… autant vous dire qu’elle n’était pas de bonne humeur comparée à d’habitude, et qu’il allait falloir que je la supporte, pire, que je fasse en sorte qu’elle passe un moment moins désagréable que d’habitude ! Et ce n’était pas gagné ! Je lui souris et je finissais ma mise en pli.

« Oui, je sais, mais vous seriez tellement déçue si votre caniche n’était pas bichonné comme il faut, est-ce que je me trompe ? »

C’était de l’amour vache ou je ne m’y connaissais que peu… à force de se tenir à mes côtés, les rumeurs commençaient à aller et je me demandais si ce n’était pas, aussi, la cause de son agacement… peut être… l’autre surprise était David qui nous collait aux basques et me lançait ce regard lourd de désapprobation, auquel je répondais toujours pas un sourire et un clin d’œil espiègle, ce qui avait le don de le déstabiliser ! Mais bon, j’étais fin prêt. La tenue était magnifique ! Un rouge sombre, presque couleur fin, rehaussées de fil d’or, mais pas juste des fils d’or, non, le tailleur avait bien travaillé, il s’agissait de fils d’or et fils noirs mélangés, tressés ensemble, assombrissant la couleur pour un ensemble plus harmonieux.

Bien sûr, m’avait-elle dit, cela serait retenu sur mes gages. Je n’avais même pas régi, c’était sa manière à elle de dire qu’elle espérait m’avoir fait plaisir, sans doute… en fait je m’attendais à une vacherie à chaque instant, de toute façon… voilà, j’étais prêt, j’avais ordonné le léger jabot, et je tenais mon masque à la main pour enfin tendre mon bras à ma cavalière.

« Ma chère, devant vous l’astre pâlit. »

A ma connaissance elle était insensible aux compliments, mais bon, je ne pouvais pas m’en empêcher. Charmeur un jour… je complimentais, en toute logique, tout son entourage, y compris ses sœurs qui eurent le bon sens de glousser à un compliment bien trouvé, tant et si bien que leurs époux prirent le temps le temps de me foudroyer du regarde porter la main au côté, côté vidé pour l’occasion. Pas en armes durant un bal voyons. Un geste tressaillant légèrement en se rappelant qui était le plus grand duelliste de la ville, en toute humilité bien sûr !

« Détendez-vous, vous n’aurez qu’à danser, plonger vos yeux dans les miens et faire ce que vous faites de mieux : me foudroyer du regard en oubliant le reste. Comme d’habitude. »

J’avais approché mes lèvres de son oreille pour lui susurrer ce secret qui me vaudrait sans doute un regard noir. Enfin bon, nous entrâmes dans la salle « d’armes ». en effet, avec Amelia au bras, cela s’avèrerait sans doute être une lutte de tous les instants.


Prière de me MP sous le compte d'EVERARD ZULLHEIMER
avatar
Emily de Brez
Ambassadrice eskroise / future cantatrice
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t155-pupille-emily-de-brez-cantatrice#2422
Nationalité : Eskroise
Messages : 162
Date d'inscription : 26/02/2017
MessageSujet: Re: EVENT | Le Bal du Renouveau Ven 29 Sep 2017 - 15:25
Emily aurait pu objecter milles fois pour sa robe. Trop grande, trop volumineuse, trop ceci, trop cela. Mais pour plusieurs raisons, elle ne le fit pas. La première : la robe lui plaisait. Elle venait de Thorm et de ce simple fait, elle était carrément heureuse de la porte. Doublée habilement par de la fourrure que cela ne la fasse mourir de chaud, elle représentait à la fois Eskr et sa contrée. La seconde, c’est que plus elle se plierait à la situation, moins elle aurait de difficulté à prétexter de se sentir mal pour rejoindre, enfin, des instants plus amusant !

C’est donc avec un sourire qui ne quitte pas ses lèvres et masquée, une tiare de princesse même sur la tête pour désigner correctement son affiliation qu’elle s’avance, au bras de Monsieur l’Envers avec une certaine inquiétude tout de même. « Et si je me prends les pieds dans la traîne en dansant !? » ne cesse-t-elle de lui répéter. «Et si je reconnais pas un de mes sujets et que je passe pour une grosse bourge malpolie ? » Ce n’est qu’une longue série de question. «Et si j’ai l’air d’une godiche en fait ? »

Faisant preuve d’un manque flagrant de confiance la jeune femme porte pourtant parfaitement sa robe, et ne parait ni idiote, ni godiche, mais l’inquiétude lui rend les mains moites et sa gorge sèche. Elle devrait faire honneur à l’assemblée, et surtout, faire attention à tout ! TOUT ! c’est ce qui l’angoisse ! Pour autant personne ne la regarderait vraiment, ce serait tout pour l’Impératrice et c’est tant mieux, mais quand même.

Elle resserre son étreinte sur le bras de Nemrod, crispée par l’annonce soudaine du hérault sur son nom, les faisant rentrer officiellement dans la cour des grands et des lions. «Je vais me faire pipi dessus de frousse. » Gaël se serait foutu d’elle, mais l’envie de faire pipi lui cingle soudainement le bas ventre, à cause du stress et avouant cet état de fait, entre ses dents, à nemrod, elle s’attends à ce qu’il l’apaise de quelques paroles réconfortantes. Car il le faisait fort bien et c’était agréable…



Spoiler:
 




"C'est fou comme c'est une chose pratique le mariage.
On passe de fille de pécore à future duchesse de Brez"
avatar
Mélusine Duval
Ministre de l'éducation et des pupilles
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t66-grand-melusine-duval-ministre-de-l-education-et-des-pupilles
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 927
Date d'inscription : 26/01/2017
MessageSujet: Re: EVENT | Le Bal du Renouveau Sam 30 Sep 2017 - 15:23
Tout le monde avait l'air d'attendre avec impatience le Bal du Renouveau comme chaque année. A la différence que cette fois l'Impératrice choisirait son prétendant, ce qui en faisait une soirée exceptionnelle. Mélusine était curieuse de savoir qui allait remplacer Elrich, mais elle n'était pas vraiment impatiente d'aller à ce bal.

Elle avait néanmoins fait l'achat d'une nouvelle tenue, trouvant les autres trop vieilles ou trop délavés à son goût. Tout en restant dans ses tons sombres, elle avait choisi une robe noire avec de petites touches de doré ainsi qu'un masque de fines dentelles noires et or assorti d'une parure de boucles d'oreilles et d'un raz de cou en perles noires. Tout était pourtant parfait dans sa toilette mais il y avait une ombre au tableau. Elle n'avait pas de cavalier.

Elle avait l'habitude d'y aller avec Aÿmerik mais il était maintenant absent. Évidement, il était hors de question d'y aller avec Richard au vu des derniers évènements, et puis de toute manière il s'y trouverait peut être pas ou alors juste pour vérifier la sécurité. Elle avait donc fait son choix sur l'expert comptable du Ministère de l'Education, un petit homme rondouillard et jovial qui lui faisait toujours de la lèche quand il la voyait. Mélusine se méfiait de cet homme, sous ses apparences sympathiques, c'était un calculateur, et il espérait pouvoir un jour monter en grade au Ministère. Mais c'était le seul homme toujours disponible pour les mondanités, toujours à essayer de se mettre dans la poche les faveurs des plus grands.

Elle monta donc les marches du Palais en compagnie de Monsieur Jack Von Mayenburg, sous le froid glacial de la capitale. Le couple était très mal assorti, tandis que Mélusine avait une allure gracieuse, il avait une demi tête de moins qu'elle et il ressemblait à un pingouin dans son costume trop étroit. Il furent annoncés et débarrassés de leurs manteaux et ils entrèrent dans la fosse aux lions. Il y avait déjà beaucoup de monde et Jack n'arrêtait pas de sourire et de saluer tous ceux qu'il croisait, comme s'il était quelqu'un d'important, tout en se pavanant au bras de la Ministre de l'Education. Il énervait déjà Mélusine mais ce qui l'agaçait encore plus c'est qu'il ne lui parlait pas vraiment dans les yeux et se contentait de mater de temps en temps le corsage plongeant de celle-ci. Une soirée qui risquait d'être bien longue lorsqu'on est en mauvaise compagnie...

Spoiler:
 


avatar
Hélène de Valene
Comédienne
Voir le profil de l'utilisateur
Nationalité : Empire de vapeur
Messages : 336
Date d'inscription : 29/01/2017
MessageSujet: Re: EVENT | Le Bal du Renouveau Dim 1 Oct 2017 - 21:18
Le Bal du renouveau.
J'avais été angoissé à la venue de cette soirée.  Je m'étais même morfondue, seule, dans mes appartements. Parfois avais-je même hésité à me proposer, moi, comme prétendante à l’Impératrice avant de m'offusquer moi-même de mon audace.
Je n'avais été, et je ne resterai, qu'un amour de jeunesse pour ma chère Lilith, et jamais plus cela n'arriverait.
Nous nous étions peu vu ces derniers temps. J'avais eu ouï-dire qu'elle avait accepté une nouvelle dame de compagnie... J'étais dépassée.

Mais ce soir, je me devais d'être présente. Beaucoup de personne seraient là, et si je ne me montrais pas cela jaserait.
Je ne désirais plus être la pauvre petite Hélène de Valene condamnée à jamais au malheur et à la peine de cœur.
Je voulais être désirée et je méritais d'être aimée.
Je me surprenais à jalouser certains personnages que je jouais le soir au théâtre. Des femmes trouvant le grand amour, des femmes se battant pour l'être chère, des femmes sûre d'elle.
Je ne pouvais décemment pas continuer à m'apitoyer sur mon sort ad vitam aeternam. Je voyais les regards en coin, les moqueries à peine dissimulées d’Amélia Clark.
Non. C'était fini.
J'avais d'abord voulu porter une tenue de couleur noir, sobre et simple.
Et puis non.
J'étais Hélène de Valene, une Grande, une Comédienne, reconnue pour son talent que ce soit en écriture ou sur les planches. Je ne me définissais pas comme l'éconduite de l'Impératrice ou du moins plus maintenant.
J'avais donc choisi pour l'occasion une robe de couleur fuschia. Les jupons dégringolaient de mes hanches jusqu'au sol, un corset cintrant ma taille rehaussait ma poitrine, un peu trop surement. Un masque de dentelle noir serrait mon visage encadré par mes cheveux laissé libre sur mes épaules.
Coiffée, maquillée, masquée, je sortais de mes appartements, descendant les escaliers menant au rez-de-chaussé. Une boule d'angoisse dans ma poitrine, Caroline ne m'avait elle pas dit qu'une rumeur courait le long des couloirs. Lilith choisirait-elle son prétendant ce soir ?
Deux gardes me demandèrent mon invitation avant de me laisser passer. Non, je n'étais pas accompagnée.

Et c'est ainsi que j'entrais dans la salle de bal. Je ne fis que peu attention lorsqu'on m’annonça, habituée à ce genre de rituels depuis quelques temps maintenant. Je posais mon regard sur les convives, le gratin de la Capitale pour ainsi dire, quand j’aperçus le buffet contenant boissons et mets variés.
Je me dirigeais vers une bouteille de champagne, essayant de me faire le plus discrète possible, pour l'instant.

Alors qu'un domestique me servait une coupe, je pus enfin respirer. Peut-être même pourrais-je danser ?


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: EVENT | Le Bal du Renouveau
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques d'Ambrosia :: L'histoire Ambrosienne :: Palais impérial :: Rez-de chaussée-
Sauter vers:  
Il était une fois AmbrosiaNos Partenaires

Retrouver nous sur