AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
RSS
RSS


 :: L'histoire Ambrosienne :: Palais impérial :: 2nd étage

[CLOS]Promesse tenue, Altesse en vue [PV Lilith - Nicolas]

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Lilith de Choiseul
Impératrice de vapeur
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t35-grand-lilith-de-choi
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 3021
Date d'inscription : 14/01/2017
MessageSujet: Re: [CLOS]Promesse tenue, Altesse en vue [PV Lilith - Nicolas] Sam 21 Oct 2017 - 16:31
Pas de piège, pas de guet apens, rien qui ne soit en défaveur de Olympiane ou de Nicolas, seulement la promesse d’une sœur, à son frère. Le fait est que la rencontre soit plus privée, n’est pas réellement de ma faute, je ne voulais pas entièrement la recevoir en audience public, elle est, après tout, la cousine de Elrich, et de toutes façon, ce matin, il était trop tard.

Bref…pas de piège.

Je souris à Nicolas, et j’observe les réactions de la jeune femme. De l’émoi, du trouble, ce genre de chose bien trop visible qui l’aurait directement fait alimenter des rumeurs. Mais en privé, il n’y a que peu de risque. Je laisse volontiers les amants se parler de prime abord, attention, je n’ai aucune vocation de marraine la bonne fée, au contraire, je compte parler et continuer notre goûté.

-L’on a parfois des coups de cœur pour certains artiste Mademoiselle de Thiam, cela ne s’explique pas, c’est ainsi que certain adore un peintre plus qu’un autre. Notre père, pour l’exemple, adorait un peintre qu’il avait fait Grand : Beauvarie. J’ai toujours détesté sa peinture. Je souris. Mon frère adore votre musique et moi-même je la trouve réellement intéressante, elle a fait venir en moi des souvenirs du passé. Peut-être suis-je un peu trop aisément mélancolique mais vous êtes douée. Je compte sur vous pour que cela soit entretenus et que cela ne se perde pas, ce serait dommage.

L’on pourrait croire que je lui donne un ordre, mais pas du tout, elle ferait bien ce qu’elle veut à ce sujet et elle ferait sa vie. En tous les cas, j’avoue volontiers avoir aimé. Je ne fais pas grands cas des émois dans la pièce, d’une part, cela ne me regarde pas réellement, Nicolas peut avoir des amantes, et même aimer, mais il sait que si l’Empire le réclame, alors il sera à l’Empire. Je voudrais pouvoir le pousser à faire comme notre oncle, mais je prendrais son départ ou son retrait comme une trahison. Je ne suis pas seule pourtant, mais je me sens proche de mon frère.

Nous avons vécus des choses ensembles, et si j’ai veillé sur lui, comme notre mère aurait dû le faire, je ne peux m’empêcher de m’en vouloir d’avoir parfois bien besoin de lui et de sa seule présence. Un jour je devrais bien arrêter d’être égoïste…n’en est-ce pas après tout ? Je me le reproche parfois…

-Où étais-tu donc mon frère, pour arriver si tardivement ? A Olympiane. Vous me pardonnerez de l’avoir convié à notre goûter, mais nous devions le prendre ensemble, à la base.

Un vilain mensonge, mais nullement mauvais, juste justifier cette soudaine arrivée.


avatar
Nicolas De Choiseul
Prince héritier / Soldat de l'armée ambrosienne
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t319-les-dignitaires-nicolas-de-choiseul-soldat-de-l-armee-ambrosienne#7164
Nationalité : Ambrosien
Messages : 530
Date d'inscription : 28/06/2017
MessageSujet: Re: [CLOS]Promesse tenue, Altesse en vue [PV Lilith - Nicolas] Sam 21 Oct 2017 - 23:03
Apprendre uniquement qu'elle avait été souffrante sur l'île avait été une chose atroce, parce qu'il ne pouvait rien y faire, ni même se rendre à son chevet. De par la naissance lier à un destin il n'avait que peu de pouvoir pour montrer ses propres sentiments, même s'il s'était sans doute laissé allé à être plus lui même qu'il ne l'avait jamais été sur le bateau. Pourtant, il avait été on ne peut plus clair, car même si sa sœur n'avait pas à le lui demander, il n'était pas son oncle et assumerait son rang, même s'il se refusait à monter sur le trône, pour le bien de l'Empire, il ferait ce qu'il le fallait. Son regard restait sur sa sœur, ne voulant pas trop appesantir ses yeux sur elle, pour ne pas.. comment aurait dit Nemrod ? Donner de faux espoirs ? Il était pourtant ravie de la voir, et elle ne semblait pas vraiment souffrir de maladie, il se rassurait lentement et surement, regardant les biscuits et le thé servit avec peu d'entrain. Non pas qu'il n'avait pas faim, la course l'avait quelque peu stimulé mais il n'avait pas encore trouvé le temps de discuter avec sa sœur d'une chose qui l'avait percuté.

Il cherche un siège près de l'Impératrice et fait un signe négatif de la tête à Baptiste. Point de liquide pour lui, il est simplement heureux de pouvoir s'assurer de ses yeux qu'elle était en forme. Il garde le regard sur son aînée, non pas qu'il ne désire pas observer plus longuement Olympiane, il essaie de rester à sa place. Peu friand des sucreries on apporte pourtant des petites choses salées qui le tente beaucoup plus déjà et il ne se retient que pour donner le choix aux dames de se servir en premier. Il sourit à sa soeur qui a déjà tout imaginer pour justifier sa présence mais quelque part un malaise persiste de la conversation surprise plus tôt. Il devra prendre le temps de lui en parler, et le trouver surtout parmi toutes les choses qu'il se doit de faire. Il prend un air contrit quand elle lui fait remarquer son arrivée tardive, mais en effet, s'il était resté en salle d'étude il serait sans doute arrivé plus tôt. Restait qu'il ne pouvait pas décemment expliquer à L'Impératrice que son frère était encore une fois allé déranger ces messieurs des registres pour avoir plus d'informations sur où trouver une demoiselle qui était dans cette même pièce.

« Je vous présente mes excuses altesse, j'ai été retardé en ville, je n'ai pas vu le temps passer, et une fois que je m'en suis rendu compte j'ai reprit le chemin du palais le plus rapidement possible, bien que je ne me doutais pas que tu sois en si galante compagnie. » Il se tourne vers Olympiane un instant avant d'incliner la tête de nouveau et lui sourire. « Il y avait encore une fois du monde et je n'ai même pas eut les informations que je cherchais, mais je suis ravie d'apprendre que ce n'était qu'un désagrément passager. » Et de détourner le regard, le protocole, lourd déjà en temps normal lui pèse et il commence à se rendre compte de la folie de son geste sur le bateau. Il tend la main vers celle de sa soeur et la presse en douceur. « Pardonne moi de ne pas être venu aussi vite que je l'aurais dû, j'aurais besoin de quelques instants avec toi plus tard s'il est possible. » Rien de plus il sait qu'il ne peut prononcer plus de mots mais par son geste il sait qu'elle a saisit qu'il ne fait pas un caprice, c'est bel et bien une demande d'audience privé qu'il lui fait. Il relâche sa main et lui sourit avant de se tourner vers l'invité de l'Impératrice, restant courtois sans montrer d'attachement particulier.

« Avez vous eu le temps de parcourir quelque peu la cité Mlle de Thiam ? A-t-elle changé par rapport à vos souvenirs ? »

De la sollicitude mais pas trop, de l'intérêt mais le garder poli, depuis son retour, à part en présence seule de Lilith il est resté distant avec tous et toutes. Il sait quels dangers peuvent arriver s'il marque une préférence, ou même un sourire trop long et devant sa soeur il se refuse à se laisser aller. Il doit également revoir les documents sur sa table qu'il n'a pas prit le temps de relire depuis qu'il les a emprunté à la bibliothèque impériale. Le temps lui manque dans les journées et les nuits sont bien trop courtes, que ce soit en sommeil ou en réveil. Il tend la main de nouveau vers les friandises salées et en prend une avant de reprendre avec un air de ne pas trop s'y connaître.

« J'avoue volontiers ne pas avoir entendu l'orchestre depuis longtemps, mais je ne doute pas que vous y trouverez votre place rapidement. » Il n'avança rien sur le fait qu'il s'était déplacé exprès une fois là bas pour discuter avec le chef d'orchestre qui l'avait informé de l'absence de Pia aux essaies. Il se tourna vers sa soeur pour ne pas l'indisposer trop de son regard. « C'est vrai que père préférait largement les peintures, pour ma part c'est la musique, vers quoi va ta préférence Lilith ? »




avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [CLOS]Promesse tenue, Altesse en vue [PV Lilith - Nicolas] Mar 24 Oct 2017 - 1:47
Je souris alors à l'Impératrice quand à sa réponse. J'avouais volontiers que Nicolas était tombé en amour devant ma musique. Et plus que ça je le savais bien. Moi de même je devais bien le reconnaitre... Je hochais la tête quand à sa recommandation.

"Je suis désolée d'avoir fait remonter ces souvenirs en vous. Mais je vous promets de continuer à m’exercer tant que la vie me le permet Votre Altesse" lui répondis-je alors.

Je m'en voulais quelque part de lui avoir fait éprouver ça. Mais d'un autre côté, elle m'avait assuré avoir aimé. Et savoir que ma musique avait plu à l'Impératrice en personne faisait naitre une légère chaleur à l'intérieur. Je pourrai me vanter auprès de Valerian d'avoir joué de mon précieux instrument pour sa belle et tendre Impératrice. Je souris légèrement en y pensant, le cachant dans ma tasse pour ne pas qu'on se pose de questions.

"Je vous en prie" dis-je lorsqu'elle se tourna vers moi. "Il est vrai que cette audience privée n'était pas prévue et je m'en excuse encore."

Mon regard se posa une nouvelle fois sur Nicolas et je ne pus m'empêcher de sourire. Mais je le détournais assez rapidement, trouvant tout à coup les pâtisseries très appétissantes, me forçant à me concentrer sur le goûter. Et sur le fait que nous n'étions pas seuls... Et d'ailleurs, lorsqu'il lui demanda du temps en privé, je me sentis légèrement mal à l'aise, pas à ma place au final ici. Ils avaient l'air si proches. Je me demandai bien pourquoi Nicolas n'en avait pas fait mention sur le bateau. Je ne lui aurai pourtant rien dit. Quelque part, j'enviais un peu leur complicité. Je n'avais jamais eu de frère ou de soeur. Même choyée par ma mère et le fait que nous étions complices elle et moi, ce n'était pas exactement la même chose.

Je relevais la tête, sortant de mes pensée alors qu'il s'adressait à moi. C'était tellement étrange de le voir si distant avec moi alors que nous mélangions nos corps sur le navire nous menant ici il n'y a même pas un mois. Et en même temps, je comprenais. Tous ces codes, tout ce protocole... Comme nous en parlions avec Emily, je n'ai jamais vraiment aimé ça. Cela faussait horriblement les gens. Mais bon, il fallait bien jouer le jeu. Nous étions en présence de l'Impératrice, nous ne pouvions nous permettre d'être aussi intimes que nous l'avions été auparavant.

"Et bien, j'ai parcouru quelque peu la ville. Mais pas encore dans son ensemble. La cité est très grande. Néanmoins, je dois avouer qu'elle a beaucoup changé en huit ans. Peut-être qu'en trois ans j'en aurai enfin fait le tour" fis-je en souriant.

Et c'était ô combien vrai. Déjà petite je trouvais la cité terriblement grande. Et aujourd'hui alors que j'avais vingt ans, mon impression était toujours la même. Ambrosia n'avait rien à voir avec la Ville Sainte d'Ameth. Deux villes et même deux pays radicalement différents. Et cela piquait d'autant plus ma curiosité. Même si certains quartiers n'avaient pas forcément besoin qu'on s'y attarde.

"Et bien vous devriez venir nous voir jouer un soir" répondis-je à Nicolas. "Vous seriez agréablement surpris je pense."

Je goûtai alors les quelques friandises salées arrivées plus tôt et laissai l'hôte nous répondre. Je me demandai moi aussi si elle avait une quelconque affinité avec un art.
avatar
Lilith de Choiseul
Impératrice de vapeur
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t35-grand-lilith-de-choi
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 3021
Date d'inscription : 14/01/2017
MessageSujet: Re: [CLOS]Promesse tenue, Altesse en vue [PV Lilith - Nicolas] Mer 13 Déc 2017 - 14:23
[HJ]OMG désolé pour le méga-retard, j'l'ai pas vu passer ce temps Sad[OFF]

-Bien sûr mon frère. Répondis-je en répondant à sa main dans la mienne d’un geste simple : je lui serrais en retours. Il peut avoir tout le temps qu’il souhaite avec moi, bonnes ou mauvaises choses, je suis toujours là pour lui et disponible, quel que soit ces discussions qui peuvent nous agiter.

Me laissant tout à fait porter dans la conversation, délaissant ce que je sais, au profit de la simplicité de l’instant, je laisse un des chiens venir réclamer une caresse, silencieuse, gratouillant le sommet de son crâne tout en écoutant mon frère.

-La mécanique. Souriais-je avec amusement, ne pouvant absolument pas rétorquer autre chose à sa question. J’aime certains arts, j’en adore d’autre, mais la mécanique et ses possibles, les machines, voilà une passion qui me colle à la peau. Je suis une inventrice dans l’âme, et j’aime décortiquer les créations des autres, je m’entends bien avec notre cousin, Philippe, pour cela.

Sans fausse pudeur, un beau sourire sur les lèvres, je ne peux mentir aucunement quant à ce genre de chose, il m’est agréable de passer du temps avec Nicolas et avec Olympiane, la jeune femme aurait été de charmante compagnie avec Elrich. J’ai parfois l’impression de le voir assis là à mon côté et à sourire, comme il savait le faire, tout simplement heureux d’écouter les autres parler.

-Nous pourrions peut-être aller voir une des prochaines représentations de l’Orchestre effectivement. Prenant l’invitation pour nous deux, mais réalisant que j’allais devoir supporter longuement les prétendants et leur accorder presque tout mon temps libre. Ou faire venir l’orchestre au palais… Réfléchis-je à voix haute avant de chasser cette pensée d’un revers de la main. En parlant de palais, j’espère vous voir au Bal Mademoiselle de Thiam, avez-vous déjà choisis votre cavalier ?

Me renseignais-je par curiosité, en tant que pupille, elle devrait venir sous chaperon, voir son tuteur, sauf s’il est en couple ou marié bien entendu, mais autant savoir si elle serait des nôtres.


avatar
Nicolas De Choiseul
Prince héritier / Soldat de l'armée ambrosienne
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t319-les-dignitaires-nicolas-de-choiseul-soldat-de-l-armee-ambrosienne#7164
Nationalité : Ambrosien
Messages : 530
Date d'inscription : 28/06/2017
MessageSujet: Re: [CLOS]Promesse tenue, Altesse en vue [PV Lilith - Nicolas] Mer 20 Déc 2017 - 22:31
Le prince porte son attention sur les canidés présents souriant comme toujours en voyant la meute de sa soeur qui ne la quitte que peu. Est ce qu'ils auraient sentit quelque chose lors du triste événement ? Il pose la main sur le chien le plus proche et sourit quand la langue rencontre son épiderme et caresse la tête du chien en gardant le visage heureux de la réponse de sa soeur. Lui savait déjà cela, mais il n'avait pas laissé échappé grand chose de sa famille en fait même avec Olympiane. Pourquoi et bien peut être sa formation, ou bien encore de sa réserve naturelle qu'il conservait par rapport aux autres êtres humains. C'était relativement agréable de passer un moment loin du stress quotidien, pour un peu ils pourraient en oublier l'Impératrice et son titre. En fait c'était un peu toujours comme cela qu'il voyait Lilith, comme sa soeur avant son statut impérial, cela lui vaudrait sans doute des éclats dans le futur, mais contrairement aux rumeurs qui pouvaient courir sur de possibles mésententes, elles n'avaient pas cours. Nicolas aimait sa soeur, et savait où était sa place bien qu'il refuse les plus hauts accès. A la mention de Philippe il sourit, il appréciait son cousin lui aussi, qui comme lui avait fait remarquer l'Impératrice ferait un bien piètre empereur s'il refusait de prendre ses responsabilités.

Pourtant, Lilith devait bien le sentir, s'il le refusait c'était fondamentalement à cause de cette histoire qui continuait encore et si bien de le poursuivre. Il détourna les yeux et remarqua le jour qui baissait, il avait encore tant de choses à faire, il espérait bien qu'il en aurait le temps. Il tapota la tête du canidé et se promit de sortir les animaux sous peu qu'ils se défoulent. Ils en avaient certainement besoin, et lui serait sans aucun doute de bonnes compagnie pour cela une fois qu'elle ne serait plus là. Il se permit de détailler la silhouette de la jeune fille et se perdit dans ses pensées avant de revenir au présent. Il ne pouvait décemment pas s'imposer plus longtemps, surtout que le thé était à présent tiède et en faire revenir serait déplacé. Alors il acquiéça à ce que sa soeur venait de dire, ignorant de quoi elles venaient de discuter.

- Mesdames, je ne peux rester plus longtemps, merci pour le thé Lil', il est toujours excellent, ça me fait plaisir de voir que certaines habitudes te reste. Je passerais te prendre la meute ce soir, si tu veux bien, ça leur fera du bien de courir. Mademoiselle de Thiam ce fut un réel plaisir, j'espère vraiment que vous vous plairez parmi nous durant ces trois ans, et que nous aurons de nouveau l'occasion de discuter.

Rester aurait été certainement plaisant, mais il ne peut compromettre la jeune femme ainsi, surtout que les rumeurs partent si vite dans ces lieux. Il se lève et s'incline devant sa soeur avant de serrer sa main, lui rappelant par là sa promesse de discussion plus tard. Puis de se tourner vers la jeune femme, son regard caché à tous sauf à elle se fait très doux alors qu'il s'incline également sur la paume qu'elle lui tend. Si je pouvais rester je le ferais auraient dit ses yeux s'il pouvait parler. Il ne s'attarde pas plus, se faisant reconduire par le chien qui avait accepté sa caresse il passe rapidement les portes pour quitter les lieux un peu plus serein. Quand on lui a appris le mal de la jeune femme il s'était inquiété, elle semblait pourtant en forme à présent et c'était ce qui comptait le plus à ses yeux. Ce n'est qu'une fois de nouveaux devant ses rapports d'étude qu'il manqua de se frapper la tête sur la table. Il avait oublié de lui demander où elle résidait, pourtant il espérait qu'elle avait compris qu'il voulait la revoir... Sa phrase était si bien déguisée... Faites par les Dieux qu'elle ait saisit... Il s'empêcha de se lever sur le champs pour se placer sur le chemin de la jeune fille et l'arrêter pour lui demander tout ce qu'il s'était retenu devant sa soeur. Le destin ferait en sorte qu'il la croise de nouveau, et s'il ne le faisait pas, il le forcerait !




avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [CLOS]Promesse tenue, Altesse en vue [PV Lilith - Nicolas] Mer 3 Jan 2018 - 18:47
Je levais un sourcil à l'évocation de la passion de l'Impératrice. La mécanique ? Vraiment ? J'avais beau l'avoir entendu par quelques personnes et par mon tuteur mais l'entendre de sa propre bouche, une bouche si belle sur une femme si élégante, que cela me faisait un léger choc. Comme quoi, l'habit ne faisait pas le moine effectivement. Et puis, vu son sourire cela avait l'air de l'enchanter de mettre les mains dans le cambouis. C'était cependant étrange que Nicolas ne m'avait pas parlé de cela, ça n'était pas exceptionnellement secret. Je baissais les yeux et me rendais compte à quel point il n'avait été qu'évasif sur sa propre vie au final. Alors que lui connaissait beaucoup de moi.

Je relevai la tête à l'évocation de leur venue à une représentation et me mit à sourire. Effectivement, j'avais lancé l'invitation pour Nicolas. Mais je n'étais pas contre qu'il vienne accompagné de sa soeur. Celle-ci était de charmante compagnie. Lorsqu'elle ajouta qu'elle pourrait faire venir l'orchestre au palais, mon coeur se mit à battre un peu plus fort. Jouer devant le gratin de la société dans l'enceinte du palais me stressait déjà d'avantage. Mais elle fit mine de balayer cette idée de ses pensées et je repris alors mon souffle. J'étais vraiment plus à l'aise dans le cadre de l'Opéra. Me trouver entre ces murs me mettait quelque peu mal à l'aise. Heureusement que la rencontre se passait plutôt bien, cela me décrispait quelque peu. Et puis la venue de celui qui occupait mes pensées était une bien belle surprise je devais l'avouer. Je souris une nouvelle fois alors que mes yeux se posaient sur lui. Pour un peu j'aurai rougi.

Mais la question de l'Impératrice me tira de mes songes et je hoquetai presque de surprise. Et avant même que je réponde - je ne sais quoi d'ailleurs vu que je n'y avais pas encore songé - Nicolas me prit de court et s'échappa. Non sans m'avoir fait un subtil baise-main et avoir plongé ses beaux yeux bleus dans les miens. Mon palpitant se mit à cogner dans ma poitrine tant j'étais captivée et le rouge me monta finalement aux joues. Je ne pus m'empêcher de le suivre du regard avec une moue un peu triste alors qu'il sortait de la pièce. Qui sait si nous nous reverrions un jour ?

Je reportai finalement mon attention sur l'Impératrice. Côté discrétion pour le coup on avait fait mieux...

Quelle sotte tu fais Pia ! Tous ces efforts pour rien, maintenant elle va tout savoir...

Je me raclais la gorge et repris la conversation là où elle en était, sans vraiment oser la regarder.

"Oui, en ce qui concerne le bal et bien je vous avoue que je n'y ai pas encore songé. Mais maintenant que nous en parlons, il serait de coutume il me semble que je vienne avec mon tuteur. Je pense qu'il sera ravi de m'y accompagner" fis-je en souriant.

Valerian aurait surement plaisir à venir voir sa bien aimée Impératrice effectivement. Et puis, il semblait plutôt à l'aise dans ce genre de milieu, il ferait un support plus que bienvenu pour moi. Je frémissais légèrement cherchant ce que j'allais pouvoir me mettre sur le dos. Certes mon ventre n'était pas bien rond mais il ne fallait supposer aucune chose. Tout du moins, tant que nous ne savions pas comment annoncer les choses et comment.

"Je suis désolée" lui dis-je alors. "Je ne suis pas très coutumière des grands bals. Enfin, cela fait longtemps que je n'ai pas dansé, j'espère ne pas me montrer ridicule devant l'Impératrice et sa Cour" ajoutai-je un peu gênée.

C'était en effet vrai. J'avais bien prit des cours, au grand dam de mon professeur et je n'étais pas si piètre danseuse mais je fuyais généralement ces évènements comme la peste. Je détestais les mondanités et je ne m'y présentais que lorsque oncle Nemar en faisait expressément la demande. Ou que ma mère m'y forçait par tous les moyens...


Dernière édition par Olympiane de Thiam le Mar 27 Fév 2018 - 0:37, édité 1 fois
avatar
Lilith de Choiseul
Impératrice de vapeur
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t35-grand-lilith-de-choi
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 3021
Date d'inscription : 14/01/2017
MessageSujet: Re: [CLOS]Promesse tenue, Altesse en vue [PV Lilith - Nicolas] Mar 20 Fév 2018 - 19:21
Au départ de mon frère,je n’esquisse qu’un sourire, il pourrait sortir les deux chiens à sa guise, tandis que je veillerais à mes correspondances. J’aime mon frère bien-aimé, au point de penser à son bonheur possible avant tout, il a été bien mal loti depuis la mort de notre mère, chahuté par des rumeurs et autres, que je voudrais qu’il puisse être heureux. Mais ici, alors que la sœur parle, l’Impératrice lève les yeux au ciel, intérieurement.

Car elle sait et je sais…

Mais faisons comme si ce n’était pas le cas, durant quelques secondes.

D’ailleurs, autre chose est à faire comme si de rien n’était au final. La phrase déguisée de mon frère, les joues rouges d’Olympiane et son regard qui le suit. De la politesse et de la prudence. De la politesse, on ne fait pas remarquer à une personne des choses privées, même en étant impératrice et si on le fait, on se gage d’avoir un statu assez proche d’amitié. De la prudence, car aux amours de jeunesse je ne peux prêter main forte.

Hélas.

Ainsi donc je fais comme si de rien était, buvant mon thé et acceptant le silence, sans même chercher à le couper, jusqu’à revenir à notre conversation. Je n’ai rien vu, rien n’entendu, rien su. Peut-être devrais-je conseiller à mon frère ce que l’on ne m’a pas conseillé du temps de Hélène. Peut-être ! Je ne sais trop, je ne veux point le braquer de quelques façons que ce soit. En tous les cas, j’hoche la tête.

-Le Comte d’Andressy est parait-il un fervent Impérialiste, je ne saurais qu’apprécier sa présence. Est-il un tuteur convenable à votre caractère d’ailleurs ? Simple curiosité, j’ai eu bien de la chance à ma jeunesse pour avoir un tuteur qui m’allait, mais cela n’est pas donné à tout le monde !

Une simple question de politesse, là encore, je ne fais que m’enquérir de sa personne et de lui prêter de l’attention. Un beau sourire vient gagner mes lèvres.

-Allons, l’important est pour vous de passer un moment agréable. La Cour ne va regarder que les prétendants et piailler sur les différents visages qui s’y présenteront. Et je pense que je serais aussi épiée et acidulent critiquer. Vu la tenue que j’ai envisagé, je le sais d’avance. Mais peu importe…

J’observe la nuit qui tombe, il fait encore jour, mais je crois qu’il est temps de couper la prise du thé, je n’en ai pas envie, Mademoiselle de Thiam est une jeune femme fort agréable…profitons de terminer le breuvage.

-J’apprécie de vous avoir rencontré Mademoiselle, oserais-je espérer vous recevoir une nouvelle fois pour un dîner ?

Ce serait une occasion de nouer une entente entre nous, entre cousines par alliance, peut-être que cela ne l’intéresse pas et je ne m’en vexerais pas…


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [CLOS]Promesse tenue, Altesse en vue [PV Lilith - Nicolas] Mar 27 Fév 2018 - 2:45
Je me contentai de hocher la tête à sa question concernant mon tuteur. Le tout avec un sourire sincère. Valerian était certes extravagant mais je n'aurai jamais cru avoir un tuteur si soucieux de mon bien-être pendant mon pupillat. De même que nous nous étions si bien entendus et ce depuis le premier jour. Apparemment ce n'était pas le cas pour tout le monde. Je priai Ameth de m'avoir favorisé.

Je ne pus retenir un léger rire accompagnant mon sourire à sa remarque sur le bal. J'espérai bien qu'effectivement on ne remarquerai que peu mes maladresses. Valerian saurait surement me guider. Avec qui devrais-je danser ? Je ne suis plus très au fait des codes des bals. Devrais-je faire un carnet de danse ? Ou bien attendre et voir ? Et puis, c'était un bal masqué non ? Il me faudrait un masque... J'espérai aussi ne pas m'évanouir en pleine salle. Pour le coup, ce serait moi qu'on regarderait. Et je m'y refusais.

Je la vis qui tourna la tête par la fenêtre et m'apercevais à mon tour du jour qui déclinait doucement. L'après-midi était finalement passé très vite. Plus encore avec la belle surprise de Nicolas... Un sourire songeur passa sur mon visage alors que j'étais plongée dans mes pensées. Le revoir m'avait emplie de nostalgie et avait enivré mon coeur d'amour. Ciel je ne pensais pas être autant éprise de lui...

Pia reprends-toi, tu sais bien qu'il n'y pas d'avenir entre vous...

Ça pour le savoir, je le savais très bien... Mais une part de moi s'accrochait à l'étincelle d'espoir qui brillait encore au fond. Elle voulait croire que si tout était réuni, lui et moi pourrions vivre ensemble et construire notre famille. Je ne voulais pas croire que cela nous soit impossible. Enfin, il avait fait preuve d'un grand intérêt pour moi. Restait à savoir si cela était de l'amour pour lui ou simplement quelque chose de plus... animal dirons-nous. Et comment il réagirait en apprenant la nouvelle par la suite...

"Moi de même Votre Majesté" répondis-je, sortant de mes pensées. "Je... J'en serai ravie" ajoutai-je à sa proposition un peu hésitante.  "Et peut-être pourrez-vous me parler un peu plus d'Elrich la prochaine fois" osais-je dire. "Enfin... Si cela vous convient... Je ne voudrai pas raviver des souvenirs douloureux..."

Je me sentais tout à coup très bête. Peut-être n'avait-elle pas envie d'en parler après tout. Je désirai ardemment en connaitre plus sur ce cousin que je n'avais jamais rencontré et dont tout le monde me disait tellement de bien. Mais je n'avais pas pensé à la peine que cela pourrait lui procurer. Je laissais un blanc, baissant les yeux, ayant peur d'avoir fait une bêtise devant elle. Et puis, le simple fait de me retrouver une fois de plus en sa compagnie et potentiellement celle de Nicolas me rendait quelque peu nerveuse. Pour peu qu'elle invite aussi mon cousin, la situation serait un brin anxiogène...

"Je... Je pense que je vais y aller" finis-je par dire. "Je ne voudrai pas abuser de votre précieux temps Votre Majesté."

Je m’apprêtai alors à me lever mais me rassis immédiatement. Un vertige me prit et mes jambes se dérobèrent sous moi. Je fermai alors les yeux et respirai un bon coup, attendant légèrement que le tout passe. Je venais de me goinfrer de petits gâteaux comme un porcelet et j'arrivai encore à avoir ce genre de choses avec tout cela dans le ventre... Décidément, je n'y comprendrai jamais rien à la grossesse.

"Cela va passer ne vous inquiétez pas Votre Majesté" dis-je en reprenant contenance. "Cela m'arrive quelques fois. Il suffit d'attendre un peu et tout ira bien."
avatar
Lilith de Choiseul
Impératrice de vapeur
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t35-grand-lilith-de-choi
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 3021
Date d'inscription : 14/01/2017
MessageSujet: Re: [CLOS]Promesse tenue, Altesse en vue [PV Lilith - Nicolas] Mar 27 Fév 2018 - 17:21
-C’est une excellente idée, nous pourrons demander à votre cousin de se joindre à nous. Ses souvenirs en compagnie de son frère font du bien au cœur. Souriais-je en guise de réponse.

Je ne sais précisément si Everard et moi pourrions accepter la présence de l’un de l’autre, je ne sais si j’en aurais la capacité personnellement, mais ce genre de chose n’a pas à occuper mes pensées maintenant. Je préfère encore me laisser loin de ce genre de réflexion.

Nous voilà donc à la fin de notre échange, les cieux se couvrent du voile de nuit et il faut nous quitter là, je me redresse en sa compagnie pour la raccompagner, il aura été agréable de vivre un instant d’après-midi en sa compagnie, le court passage de Nicolas m’aura fait sourire. Je fais choix d’oublier ses confidences, histoire de ne pas penser à des choses complexes. Si Nicolas et moi étions libre, nous ferions probablement bien plus de chose…

De cette pensée volubile, je suis tirée, surprise par le petit mouvement de la jeune femme, j’ai un mouvement pour la soutenir, fronçant les sourcils, je suis pour le moins surprise. Pourtant ses paroles ne me rassurent pas et je m’en voudrais s’il lui arrivait quelque chose.

-Je vais faire appeler le médecin Impériale. Asseyez-vous. Elle n’aurait guère la possibilité de m’en empêcher, pour la simple et bonne raison que cela pourrait tourner en ordre impériale. Je l’invite à se rassoir, c’est préférable, elle n’est pas épaisse, mais en poids mort, je doute de pouvoir la soutenir. Une clochette et Baptiste revient, les ordres donnés, je souris à Olympiane. Le temps est froid cet hiver, c’est peut-être le début d’une mauvaise grippe, mieux vaut être sûre. Les Amethiens supportent généralement moins bien le froid Ambrosien.

Je la laisserais bien entendu avec le médecin impériale si elle me le demande. Mais en tous les cas, une fois le docteur passé, je saurais assurée de son état. Je ne voudrais pas que l’on dise que je ne prends pas soin de ma famille, toute par alliance qu’elle soit.


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [CLOS]Promesse tenue, Altesse en vue [PV Lilith - Nicolas] Lun 5 Mar 2018 - 17:24
Bien joué Pia, tu as tout gagné, niveau discrétion on y repassera...

Avant même que je ne puisse rétorquer, l'Impératrice fit appel à son médecin pour m'examiner. Je soupirai légèrement, me demandant dans quel guêpier je m'étais encore fourrée. Juste un vertige et tout tournait au vinaigre. Cela n'arrangeait vraiment pas mon affaire... Si elle savait ce qui me tracassait vraiment, cela amènerait un débat dont je ne voulais pas. Tout du moins pas tout de suite. Et je n'osais imaginer la réaction d'Everard lorsqu'il serait au courant de l'affaire...

Je regardai le majordome venir quérir ses ordres et fini par sourire à Lilith lorsqu'elle s'adressa à moi. Elle pensait bien faire, c'était indéniable. Elle n'avait aucune conscience de l'embarras dans lequel elle me mettait...

"Je vous assure que je vais bien..." tentai-je de dire, en vain.

Je savais très bien en vérité le pourquoi de ces malaises. La grossesse oui mais surtout cette satané tenue qui m'enserrait comme un rôti. Vivement que je m'en débarrasse...

Le médecin vint à apparaitre alors dans l'encadrement de la porte accompagné du majordome. Je le saluais sans pour autant me lever. Pas que je ne m'en sentais pas capable mais l'Impératrice semblait si inquiète que je ne préférai rien tenter. Mon regard passa de lui à elle, cherchant le moyen de sortir rapidement de cette histoire.

Réfléchis Pia, il y a bien un moyen d'amoindrir l'impact...

Je posai finalement mes yeux sur Lilith, légèrement gênée.

"Je... Pourriez-vous sortir je vous prie ?"
tentai-je de dire. "Vous comprenez... Nous ne nous connaissons pas encore si bien..."

J'essayai de me dépêtrer avec des arguments quelconques. Mais à ma grande surprise elle s'exécuta. Déjà une bonne chose de faite. Restait à convaincre le docteur de ne pas m'examiner. Cela allait être un brin plus compliqué... Il commença par s'assoir à mes côtés et à me poser quelques questions de routine. Comment je mangeais, je dormais, ce que je faisais de mes journées ou après le travail, etc. J'y répondais sans protester, après tout je n'avais rien à cacher de ma vie quotidienne. Mais lorsqu'il prit son stéthoscope, mon coeur bondit.

"Écoutez, non pas que je ne veux pas que vous m'examiniez" dis-je alors. "Mais j'ai déjà vu un médecin il y a quelques jours de cela."

Il parut étonné et je poursuivis alors.

"Ces vertiges m'ont prit lorsque j'ai débarqué sur les côtes ambrosiennes. Elle m'a assuré que c'était simplement un problème d'oreille interne et que ça passerait avec le temps. Après un mois passé sur un bateau, apparemment cela peut arriver quelques fois."


"Elle ?" me demanda t-il.

"Oui, elle. Le seul médecin que je connaissais à Ambrosia, ou du moins ce qui s'en rapprochait était Elena Spina. Elle m'a donné un traitement pour pallier aux symptômes. Vous pourrez vous enquérir vous-même du bien fondé de mes dires en allant la voir. C'est elle qui me suit."

Je ne cillais pas en disant cela. J’espérai simplement qu'Elena tiendrait sa langue comme elle l'avait fait jusque là et ce, même devant le médecin de la cour. Ce dernier sembla hésiter un moment mais finit par se raviser. Et le soulagement me gagna alors. Je n'étais pas passée loin d'une éternelle discussion politique sur le comment du pourquoi de mon avenir et de celui de cet enfant. Et d'un sermon mémorable par mon cousin et mon oncle par la même occasion.

Le docteur rangea alors ses instruments, presque à regret puis se dirigea vers la porte.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [CLOS]Promesse tenue, Altesse en vue [PV Lilith - Nicolas]
Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques d'Ambrosia :: L'histoire Ambrosienne :: Palais impérial :: 2nd étage-
Sauter vers:  
Il était une fois AmbrosiaNos Partenaires

Retrouver nous surDes mêmes auteurs