AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
RSS
RSS


 :: Prologue final :: La salle des archives

Rituels impies [pv Rodrick]

avatar
Amélia Clark
Propriétaire du tabac et opiacé Clark
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t128-peuple-amelia-clark-proprietaire-de-plantations
Nationalité : ambrosienne
Messages : 157
Date d'inscription : 08/02/2017
MessageSujet: Rituels impies [pv Rodrick] Sam 14 Avr 2018 - 22:59
Aux yeux avancées de la nuit, alors que le regard d’Aernia est voilé par la lune, les serviteurs de l’Innommable s’éveillent. Ils rampent hors de leurs tanières, glissent loin des ombres et se faufilent dans les rues secrètes, passent des endroits inconnus, crées au fils des siècles et des années. De ces endroits qu’on se murmure de bouche en bouche, secret à secret, dans l’instruction oral de nos élus. Nos registres sont les mots, confiés de la bouche du Grand Prêtre de notre religion, un jour, les Elus de l’Innommable chasseront les trinités, siègeront sur les hommes et ceux qui ont offert leur Foi seront récompensés. Je serais récompensée.

D’un masque qui prend tout le visage, d’une couleur sombre sur mes traits, seuls mes yeux se révèlent, le corps tout entier caché par la cape/manteau, dissimulant ce qui pourrait me différencier de tous en dessous, les cantiques du Grand Prêtre de Cabale résonne ses derniers psaumes. Nous sommes loin sous la cité,au creux de souterrains anciens, oubliés, abandonnés, là où l’ancienne lignée régnante pouvait s’échapper et qui n’a plus aucune vocation, si ce n’est la poussière.
Ce soir nous venons à honorer Om et ses traitrises pour nous permettre de continuer notre ouvrage, nous apaisons les élus chassés lors de tempête et nous offrons nos prières pour faire gagner à l’Infécond Tshoham plus d’emprise sur le monde.

-Qu’il fasse se nécroser les récoltes et engendre la faim…qu’il pourrisse les graines et crée la famine. Que les bouches ne puissent plus se nourrir, nous jeûnerons pour son arrivée et nous le ferons avec la volonté de sa gloire. Nous refuserons les denrées provenant d’Ameth et nous préférons mourir que d’en porter leurs goûts à nos lèvres.

Chacun répète ces quelques paroles, avec force de conviction, j’ignore qui est mon voisin de droite, ou même de gauche, mais comme il convient de le faire, je me suis tourné à ma gauche pour lui poser la question.

-Te nourriras-tu des grains venant de ce lieu d’hérétique ?

Il devra répondre et quand il me posera la question, j’en ferais de même. Nous savons tous qu’en cas de famine, la capitale demandera ses fonds à Ameth, ce fut avec ce genre de chose que le pacte de mariage de Litlih fut proclamé. Je ne cherche pas à savoir qui est mon interlocuteur, les secrets de nos identités est ce qui nous est vitale, quand la cérémonie sera terminée, alors je m’en irais, après le sacrifice de sang.


avatar
Rodrick Harp
Escroc
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t473p10-peuple-rodrick-harp-escroc#14364
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 105
Date d'inscription : 30/03/2018
MessageSujet: Re: Rituels impies [pv Rodrick] Dim 15 Avr 2018 - 20:35
Il y a mille et une façons de servir l’Innommable. Notre devoir envers notre seigneur et maitre peut revêtir autant de facettes qu’une pierre taillée sur un bijou impérial. Rare ceux qui peuvent avoir la prétention de comprendre le grand œuvre dans son ensemble. Notre devoir est de servir, pas d’essayer de comprendre la tapisserie que nos petites mains, fil après fil, sont en train de tisser sans se concerter. Toutefois, il reste un socle commun et solide, le seul qui fait que notre monde ne se résume pas seulement à notre initiateur ou nos initiés, quand on en a. Un moment qui prouve que nous sommes bel et bien une armée de fidèles a garder dans nos cœurs celui que ces hypocrites apeurés veulent faire passer pour un démon.

Je n’ai pas eu besoin de croiser le regard Guilbert lors de notre départ pour savoir ce qu’il y avait dans sa tête mieux que s’il avait formulé des mots. C’est vrai que je suis un peu juste niveau horaire, mais, si essayer de me rapprocher de la reine des voleurs et gagner sa confiance pour mieux anticiper ses traques religieuses n’est pas mince à faire, m’éclipser pour vivre ma foi sans susciter des interrogations est encore plus compliqué. Le principal est que je suis dans les temps non ?

Cela fait si longtemps que lui et moi nous nous connaissons. Même si je n’ai toujours pas réussi a démêler l’ensemble de ses mensonges, il semble bien que certains sont plus vrais que nature. Quelques aient été ses intentions quand il m’a pris sous son aile, le fait est que je le considère bel et bien comme mon père et j’ai la conviction qu’il a la faiblesse de me voir comme le fils qu’il n’a jamais eu (ou reconnu allez savoir).


C’est ainsi que nous sommes partis, dans la discrétion de la nuit, avec un choix d’itinéraire propre a nous assurer que nous n’étions ni suivis ni épies, rejoindre sur le lieu secret que seuls les initiés ont eu connaissance. Un autre des charmes de notre culte, c’est que l’on ne risque pas de se lasser des lieux de prière. Les persécutions allant bon train dans cette ville ou règnent des divinités craintives et revanchardes, conscientes du renouveau imminent qu’apportera l’Innommable sur notre monde, le secret est devenu plus qu’un art de vivre, c'est une question de survie.

Il n’y a qu’a connaitre le sort des honnêtes croyants dont le seul tort est de ne pas correspondre à la façon de penser et prier des soi-disant bonnes gens pour savoir qu’au moins, ceux qui choisissent de donner leur vie et leur âme à l’Innommable ne le font pas frileusement et avec hésitation. Il n’y pas de dévots paresseux dans notre ordre. Nous avons été choisis comme nous avons accepté ce destin plus grand que nous, même en connaissant le sort que certains d’entre nous devrons subir avant que l’Innommable ne puisse régner sur le monde des hommes.

Masqués et en cape, nous sommes arrivés parmi les autres fidèles. A notre habitude, et pour suivre le plus grand précepte de tous, nous nous sommes séparés. L’anonymat n’est pas que dans les masques et les capes, il l’est aussi dans nos gestes. C’est le meilleur gage de sécurité que nous savons donner à l’ordre.  

Voila comment je me suis retrouvé parmi les miens, a réciter avec ferveur les psaumes et a joindre ma voix aux cantiques. Après des semaines de prières silencieuses et de mascarades auprès de Pohn, pouvoir exprimer a haute voie ma foi est une délivrance inimaginable.

Tout à mes dévotions, je mets un certain temps a prêter attention à mes voisins de rang, ou plutôt a ma voisine sur ma droite. Le peu que son masque accepte de dévoiler semble des plus intéressants. La petite phrase « hey t’as de beaux yeux tu sais? » pourrait tout à fait se prêter a cette personne. Dommage que l’on ne soit pas à un office pour le Luxurieux, sinon je pense que je ne serais on ne peut mieux placé. C’est vrai que si on n’a pas le droit d’aller voir ce qui se cache sous les masques, pour les capes c’est une autre histoire.

Quand elle me pose la question rituelle, je lui réponds la phrase adéquate avec conviction :

« Si telle est sa volonté, mes lèvres resterons scellées entre mes chants à sa grandeur. Seules ma foi et sa gloire me nourriront en attendant son règne. Pas un grain de blé ou une goutte d’eau ne me feraient renoncer à lui, même après des jours et des jours de famine. Et si je dois périr le ventre creux, je le ferais avec le sourire de l’avoir servi sans le trahir. Et toi, te nourriras-tu des grains venant de ce lieu d’hérétique ?»

En prononçant ma réponse, je plonge mon regard dans le sien avec autant d’intensité que j’essaye de deviner un peu plus quelles promesses peuvent se cacher sous ce masque derrière cette jolie voix. Même si elle ne le voit pas, je sens une ébauche de sourire se dessiner sur mon visage. Guilbert ne cesse de me répéter que les femmes me perdront. J’imagine qu’il a raison. Mais, si l’Innommable m’a fait ainsi, qui serais je pour remettre en question ses dessins ?

Je ne perds pas de vue ma voisine bien décidé à tenter ma chance en fin d’office. Ma façon a moi de rendre hommage à l’innommable bien évidement. Qu'est ce que cela pourrait être d'autre?

HRP:
 
avatar
Amélia Clark
Propriétaire du tabac et opiacé Clark
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t128-peuple-amelia-clark-proprietaire-de-plantations
Nationalité : ambrosienne
Messages : 157
Date d'inscription : 08/02/2017
MessageSujet: Re: Rituels impies [pv Rodrick] Jeu 19 Avr 2018 - 20:49

Je me détourne de mon voisin, et me place, pour observer la cérémonie du sang, nous ne tuerons personne ce soir, notre grand prêtre fait couler de son sang. Les sacrifices ont été énormes ces derniers temps et l’obligation de se calmer est importante, nos proies ne sont plus si aisées d’accès et nous devons prendre notre temps. Contrairement à ce que les autres peuvent penser, l’empressement n’est pas dans notre coutume, nous prenons le temps, le temps de faire ces choses qui nous permettent de donner force aux élus pour accomplir le dessin de l’Innommable.

Mon cœur s’apaise aux derniers chants et ce soir, le calme est encore de mise, les chemins se séparent et à la lueur d’une lanterne faible, je me dirige à travers un chemin, nous ne sortons pas tous aux mêmes endroits, chacun connait des labyrinthes différents, et je marche, presque seule dans les couloirs, j’ai pourtant remarqué la silhouette de mon voisin, s’il ne saurait se différencier des autres à mon sens et si je ne souhaite en aucun cas savoir qui il est, je reconnais son regard intrusif.

-Vous feriez mieux de cesser de me suivre.

Lui soufflais-je alors dans un murmure calme, je ne suis point inquiète, ni même effrayée et je ne crains pas un de mes frères de culte. Cela ne veut pourtant pas dire que mon caractère « avenant » change. Je n’aime guère plus mes semblables sous ce masque et je ne cherche en aucun cas la proximité, ce chemin est un peu long et connu de peu, je n’ai aucune envie d’en offrir la route à cet autre.

-Que voulez-vous ?

Car il veut forcément quelque chose, sinon, pourquoi venir à ma suite. Peut-être que je me fais des idées ? Zenon pertube ma rationalité, oui, je l’accuse lui, c’est plus simple que d’admettre quoi que ce soit d’autre et que cet autre soit à ma suite éveille en moi des questions. Je doute que Zenon soit de mon culte, hélas, ce n’est qu’un de ses nombreux défauts….alors qui est cette personne ?


avatar
Rodrick Harp
Escroc
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t473p10-peuple-rodrick-harp-escroc#14364
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 105
Date d'inscription : 30/03/2018
MessageSujet: Re: Rituels impies [pv Rodrick] Ven 20 Avr 2018 - 7:14
L’office se déroule merveilleusement bien et je ne saurais vous dire à quel point j’envie ceux qui peuvent chanter et prier à la gloire de leur Dieu à la lumière du jour. Peut-être que cela aurait moins de saveur si nous le pouvions, mais cela reste pesant de devoir affirmer une dévotion sans faille a une idole en carton mâché alors que mon cœur a déjà été offert a notre seigneur sans que je sache en parler à quiconque.

Mon attention et ma bonne humeur sont décuplées par ma voisine, que je suppose charmante, à côté de moi. Ma curiosité est plus que piquée. Certes, techniquement parlant, nous sommes tous frères et sœurs à l’office. Cela dit en passant, lors de cérémonies pour le luxurieux, il semblerait que je ne sois pas le seul qui n’est aucun problème avec l’inceste religieux. Et puis, n’ayant pas, à ma connaissance, de sœur de sang, j’imagine que ce mot a moins de poids pour moi.

La cérémonie finie, je lui emboite le pas sans hésiter. Je croise le regard de Guilbert qui me connait que trop bien pour ne pas comprendre mon petit signe de main et mes intentions. Je le vois lever les yeux au ciel sous son masque tout en devinant très bien son sourire en coin. Il me taquine souvent en me disant que si le bourreau est une femme, même sur le bucher je serais encore capable de tenter ma chance. Je puis vous assurer que dans cette situation, je m’en voudrais de partir en cendre sans l’avoir fait effectivement.

La petite silhouette en cape finit par se retourner et m’apostropher Il faut bien dire que je n’ai rien fait pour être discret, sinon, il y a de grandes chances qu’elle n’ait toujours pas fait attention a ma personne. Je dois préciser que mon côté joueur m’avait bien fait imaginer quelques échanges verbaux entre nous, et même du non verbal, mais la dame est visiblement décidée a me surprendre ce soir.

Elle a le ton doux et délicat d’une donzelle incommodée par ses lunes et peu encline à des rencontres piquantes. Je n’irais pas jusqu’à dire qu’un inquisiteur pourrait être plus aimable s’il questionnait un bon croyant comme nous mais je sens qu’elle n’a pas encore réellement dégainé. Pour le moment cela ressemble plus à un tir de semonce. Là ou d’autre auraient déjà démontrer un comportement raisonnable en entamement un retrait avant d’y laisser plus qu’un morceau d’orgueil, moi je reste a sourire sous mon masque. Vous avais je dis qu’on parlait de moi sous le terme « inconséquent » ? Personellement je préfère me voir comme une personne aimant relever les défis, même perdus d’avance, rien que pour la beauté du sport et de l’effort. C’est donc sans me démonter et avec plus qu’une pointe de malice que je réponds à ses interrogations.

« Et bien, petite sœur de culte, j’ai toujours fait confiance à l’Innommable quand il guide mes pas, et il faut croire que ce soir il a eu envie que les miens suivent les tiens. Je ne saurais dire à quel dessin, je ne suis point prêtre. Mais qui sait s’il s’agit de faire une offrande au luxurieux ou autres dévotions ? »
avatar
Amélia Clark
Propriétaire du tabac et opiacé Clark
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t128-peuple-amelia-clark-proprietaire-de-plantations
Nationalité : ambrosienne
Messages : 157
Date d'inscription : 08/02/2017
MessageSujet: Re: Rituels impies [pv Rodrick] Ven 20 Avr 2018 - 15:11
Une mise en garde est suffisante pour un esprit un peu habitué. Celui qui me fait face, ne l’est visiblement pas. Et quand j’entends ce tutoiement détestable, je frémis. Non pas du tout de plaisir, d’un dégout parfait qui suinte le long de mon dos. Je pourrais lui jeter un regard simplement, qui le mettrait de nouveau en garde, mais je ne suis pas certaine qu’il puisse en comprendre le sens, alors sous ce tu insupportable, je ne lâche qu’une chose.

-Il voulait peut-être votre mort en vous poussant à me tutoyer ainsi, jusqu’à preuve du contraire, nous n’avons pas saigner les cochons ensembles.

La langue claque contre le palais d’un son désapprobateur. Le « tu » est une foutue connerie et je lui convie de le rappeler, quant à la petite sœur, mieux vaut ne pas lui accumuler trop de dette sur les épaules. Le pire dans tout cela ? C’est qu’il semble vouloir me convier, moi, à des choses de chairs, choses dont j’ai horreur. Car oui, le sexe n’est pour moi que prison à venir, et résultat désastreux, je l’ai en horreur et c’est épidermique. Fyel me pardonne, car je ne suis pas sa plus fidèle adepte, mais ma dévotion est sans faille.

-Et bien si vous n’êtes point prêtre, je vous encourage à ne pas faire d’interprétation sur les possibles chemins que vous feraient prendre les élus. Ce serait dommage que vous les parjuriez de vos libres interprétations.

Je ne souris guère sous mon masque, mais la voix masculine me convie vraiment à rester graver à mon esprit, je saurais probablement pas la reconnaître en d’autres lieux, mais je ne saurais l’oublier sous le masque.

-Pour ma part, si on joue de libre interprétation, je pense que les élus ont veillé à me mettre à l’épreuve en vous ajoutant à ma route.

Et ce n’est nullement positif, au contraire, car je sens déjà que le chemin pour remonter à la surface sera encore long accompagné de ce cher baratineur tutoyeur. Que l’Innommable a de drôle de façon de faire aller le hasard pour ses adeptes !


avatar
Rodrick Harp
Escroc
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t473p10-peuple-rodrick-harp-escroc#14364
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 105
Date d'inscription : 30/03/2018
MessageSujet: Re: Rituels impies [pv Rodrick] Ven 20 Avr 2018 - 21:43
Et bien ! Je pense que je ne me trompais pas pour les lunes. J’avais connu des pouliches mal débourrées plus aimables et je crois que j’ai du mal à me retenir de rire lorsqu’elle a la délicatesse de me rappeler que nous ne sommes, ni l’un, ni l’autre, gardiens de porcs. Je pense que je n’avais jamais considéré que cette profession puisse sembler aussi amusante qu’à cet instant. A vrai dire avec une partenaire gardienne aussi aimable que mon interlocutrice, les loups et les braconniers n’auraient qu’à bien se tenir.

A sa petite pique pleine d’esprit sur l’épreuve que je lui fais subir, je ne peux plus me retenir et je m’esclaffe comme il se doit. Je sais que la plupart des gentilshommes prennent d’autant plus la mouche quand c’est un adversaire en jupon qui les rabroue. Pour ma part, j’ai suffisamment d’ouverture d’esprit pour ne pas m’arrêter à un petit détail comme une absence de pénis pour me sentir offusqué. A vrai dire, la situation a quelque chose de bien trop cocasse pour que je puisse m’énerver.

Même si je sens que ce n’est pas ce soir que je viderais les bourses, il faut croire que l’Innommable avait tout de même prévu quelques amusements pour son humble serviteur avec cette sœur de prière pas commode. Pas la peine de lui demander si elle est mariée, il est évident que non. De même, si un amant s’est risqué à braver cette donzelle farouche, il faut croire qu’il fait mal son travail. Les femmes sont comme les chats : affamés, ils sont hargneux et querelleurs, mais quand leur faim a été assouvie, ils deviennent câlins et dociles.

« Et bien Madame, même si l’un des grands préceptes de notre culte dit, « Il est tout et nous ne sommes qu’un », il faut croire que je suis d’humeur suffisamment plaisante pour vouloir être agréable à une sœur souhaitant être vouvoyée. Et puis, c’est demandé si gentiment, comment dire non ? »


Si elle me voyait sans mon masque, je pense qu’elle ne pourrait pas avoir l’ombre d’un doute de la taquinerie et de la malice qui sont les miennes dans cette petite joute. J’ai beau être du peuple, je sais aussi mimer des belles manières. Qui que ce soit la personne qui se cache derrière son loup et pense faire ce qui lui plait (ohé ohé), j’ai suffisamment observé des dignitaires pour savoir que dans leur vision de la bonne conduite, il y a aussi un semblant de politesses hypocrites auquel je n’ai pas eu le droit. Aussi, même si je n’y mettrais pas ma main a couper, je gagerais que la frimousse masquée qui me regarde avec lassitude et agacement n’est pas de celles qui arpentent les couloirs du palais impérial. Tout cela fleure bon le mystère et c’est bien l’une des rares choses qui m’attire presque autant qu’une joute sous courtepointe.

« Bien, maintenant que nous sommes tous les deux au moins d’accord sur le fait que c’est l’Innommable qui a décidé que je serais votre escorte sur au moins une partie du chemin, nous ne pouvons plus nous défiler de nos devoir n’est-ce pas ? Promis, je m’employais à être une épreuve a votre mesure. »

Dans une parodie de noble, que je veux un peu théâtrale, je me penche pour l’inviter à ouvrir la route. Au-delà du jeu et du plaisir que je prends à cet instant, je ne peux pas nier un semblant de vérité dans mes affirmations. Pour moi, toute chose a un but que seul notre guide connait. Pourquoi a-t-il voulu que je rencontre cette femme ? Aucune idée. Mais faute de comprendre ses grands dessins, je compte bien m’acquitter de sa volonté comme je l’ai toujours fait. On verra bien ou cela nous mènera.
avatar
Amélia Clark
Propriétaire du tabac et opiacé Clark
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t128-peuple-amelia-clark-proprietaire-de-plantations
Nationalité : ambrosienne
Messages : 157
Date d'inscription : 08/02/2017
MessageSujet: Re: Rituels impies [pv Rodrick] Mer 2 Mai 2018 - 8:33
Je crois qu’il est l’heure d’obtenir mon propre chemin de souffrance, en l'occurrence, en étant accompagné du premier imbécile venu, espérant miser sur Fyel pour me posséder. Que les élus me pardonnent mon dégoût de la chose, et de tout ce qui s’en approche, mais je ne suis pas faites pour la luxure, car je n’en saisis nullement le plaisir qu’on peut y trouver, n’ayant personnellement jamais connu que le supplice lié à cette chose-là. L’obligation de sentir un autre aller et venir sous des soupirs chevalin, la transpiration en plus, sans parler, qui plus est, de l’horrible finalité dû à une fécondité, hélas, presque béni par les imposteurs.

-D’humeur ou pas, mieux vaut pour vous faire comme il le faut.

Ou plutot comme je le souhaite, cela lui éviterait probablement plus de mésaventures en ma compagnie, même si l’idée qui me sied est de l’abandonner dans ces dédales, mais je suppose que je n’aurais pas le loisir de le semer comme je le souhaite. Fichtre! Espérons qu’il n’aura pas la stupidité de nous faire repérer une fois à l’extérieur.
Il me décroche pourtant un rire léger et narquois. Une épreuve à ma mesure, oh, mais je commence à penser que les hommes idiots, imbéciles, pesant, sont mon lot d’épreuve et je parle bien d’un certain compte. Mais voilà que c’est un de trop. Et quand celui en face de moi rajoute de sa théâtralité je ne peux m’empêcher de hausser les yeux au ciel. Pitié.

-La galanterie veut que vous ouvriez la voie en vérité, il fait sombre. Et on ne sait jamais, si un Protecteur est au bout du chemin, vous vous sacrifiez.

Non? Ce serait fort agréable, ainsi, je lui laisse le loisir d’ouvrir la voie, car vous l’aurez compris, une fois qu’il aura fait cela, je me détournerais pour faire chemin inverse, lui laissant le loisir de réaliser au bout de quelques secondes, qu’il ne m’a plus dans son sillage, mais je doute que mes idées ne soient excellentes pour ce genre d’homme.

-Alors, vous d’abord…

J’aurais pu sourire, mais même sous le masque je ne le fais pas, lui laissant l’opportunité de montrer combien il est un gentilhomme, ce qui n’est pas le moins du monde le cas!


avatar
Rodrick Harp
Escroc
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t473p10-peuple-rodrick-harp-escroc#14364
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 105
Date d'inscription : 30/03/2018
MessageSujet: Re: Rituels impies [pv Rodrick] Jeu 3 Mai 2018 - 17:04
Les femmes et leurs lunes, un vaste sujet que même les poètes se gardent bien d’explorer. Il faut dire que celles qui sont censées être le doux ventre de l’humanité se transforme, chaque mois, en dragon querelleur sans que nous autres, pauvres victimes viriles, ne sachions faire autre chose que subir les princesses devenues mégères. Néanmoins, je suspecte le phénomène devant moi de ne point être le genre de donzelle accommodante même au naturel. Car je n’envisage pas une seule minute qu’elle ne puisse être incommodée par ses menstruations en ce jour vue ses reparties cinglantes.

Malgré tout, c’est l’amusement qui domine. L’habitude de travailler sous une femme me donne une certaine souplesse quant au fait qu’un adversaire en jupon oublie qui est le sexe fort. Je pense faire définitivement mon deuil d’une fin de soirée agréable avec cette créature. Pour autant, je ne compte ni me défiler du chemin montrer par mon seul Dieu, ni rechigner à la première difficulté.

Je ris franchement cette fois, tant pis si cela fait mal appris, quand elle me propose d’ouvrir la marche. Je ne sais définitivement pas qui se cache sous ce masque mais je gagerais mes parties précieuses qu’elle n’a pas froid aux yeux et est bel et bien capable de tenter de fausser compagnie a son épreuve du soir. C’est donc non sans malice que je lui réponds :

« Ma dame, ou Ma Damoiselle, je ne saurais me comporter comme un tel rustre en insinuant que vous n’avez ni le cran ni le pied assez léger pour ouvrir la marche. Mais ne craigniez rien, si d’aventures vous veniez à trébucher, je compte bien rester suffisamment près de vous pour vous rattraper, en tout bien tout honneur. Et puis, oserais-je vous avouer que vous seule connaissez le chemin ? Il me serait, alors, difficile de jouer le rôle d’éclaireur sans vous perdre, j’imagine, d’une façon ou d’une autre…»

Oui c’est mal de s’amuser autant alors qu’elle a l’air de prendre autant de plaisir qu’une pucelle entre les mains d’un incompétent. Je ne suis pas de ceux qui aime profiter seul des bonnes choses de la vie, aussi, je prends un air plus sérieux pour enchainer.

« J’ai bien compris que je ne vous inspirais pas l’envie de louer Fyel ce soir, néanmoins, je suis et reste sérieux sur une chose. Je ne crois pas au hasard, et si l’Innommable a voulu que je me sente dans l’obligation de vous raccompagner ce soir, sans que cela soir pour folâtrer, je suis sur qu’il y a une bonne raison a cela. Alors permettez-moi d’être votre escorte jusqu’à ce que je sois rassuré de la situation et je m’efforcerais d’être un compagnon de route moins enclin à la raillerie. Qu’en pensez-vous ? »


Je ne fais pas insulte à son intelligence a lui précisant que ma question quant à l’accompagner est purement rhétorique. Car s’il y a bien un devoir auquel je ne me défilerais jamais, c’est celui que je pense avoir envers mon Dieu. J’ai bien compris que la femme sous le masque est loin d’être lente d’esprit, bien au contraire. Maintenant je ne sais a quelle point va sa dévotion et si elle arrivera a comprendre mes motivations. Aussi mignonne puisse-t-elle être sous son masque, à mon seul Dieu j’obéirais.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Rituels impies [pv Rodrick]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques d'Ambrosia :: Prologue final :: La salle des archives-
Sauter vers:  
Il était une fois AmbrosiaNos Partenaires

Retrouver nous sur