AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
RSS
RSS


 :: L'histoire Ambrosienne :: Palais impérial :: Rez-de chaussée

Chapitre 06 : Assumer les consequences de ses actes!

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Constance Jane Enverse
Garde Impérial
Voir le profil de l'utilisateur
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 53
Date d'inscription : 27/03/2018
MessageSujet: Chapitre 06 : Assumer les consequences de ses actes! Lun 23 Juil 2018 - 12:49


Chapitre 06 : Assumer les consequences de ses actes!
©️ Never-Utopia

Tu sais qu’il est tôt et tu as compris, quand on est venu te chercher, t’indiquant de te rendre au Bureau de Nemrod l’Envers, qu’il était temps. Temps d’assumer la conséquence de ton acte. Les autres gardes ont fini par en faire des allusions, sans pour autant te faire te sentir mal à l’aise en leur compagnie. Tu as saisis en vérité que tu as fait une erreur. Non pas de sauver Monsieur Beauregard, mais de t’emporter face à lui. Seulement, ton seul regret a été de ne pas lui ouvrir la gorge, d’un geste, de l’oreille à l’autre et de le laisser baigner dans son propre sang. Cela t’aurait été une fin satisfaisante. Bien entendu, tu ne calcules pas tout le mal que cela aurait pu faire à la couronne de Choiseul. Tu te laisses encore trop emporté par tes ressentiments, ta jeunesse fait une bonne excuse pour l’instant. Bientôt, elle ne servirait plus. Tu traverses donc le palais par les corridors dérobés, dans ta tenue de garde, sans t’imaginer quoi que ce soit ! A quoi bon ? Tu n’es pas du genre à t’emballer pour quoi que ce soit, et tu sais que cette erreur, même si tu ne la conçois pas comme telle, doit être réprimandée. Cela peut te coûter ton retour sur l’île, et cette idée t’effleure sans te terrifier, cela ne serait que de ta faute.

Enfin dans le bureau, la clarté du jour de printemps te fait froncer les yeux. Immobile devant ton supérieur, tu restes silencieuse. Tu es rentrée, tu as salué et tu te tiens. Il ne s’agit pas de ton père, mais de l’homme qui se tient hiérarchiquement au-dessus de toi. Dans le silence le plus olympien qui soit, tu attends dans cette pièce chargée de son odeur. Tout est impeccablement rangée, méticuleusement organisé et vous attendez…


avatar
Nemrod L'Envers
Maître espion
Voir le profil de l'utilisateur
Nationalité : Ambrosien
Messages : 113
Date d'inscription : 05/03/2017
MessageSujet: Re: Chapitre 06 : Assumer les consequences de ses actes! Sam 28 Juil 2018 - 5:31
Vous ne saviez pas trop comment vous comporter avec votre fille. En effet, vous n’approuviez pas son comportement, mais d’un autre côté, vous étiez fier qu’elle ait ainsi pris la défense de sa famille, comme elle le devait. Vous étiez donc particulièrement mitigé. Mais bon, que vouliez-vous, d’une certaine manière, c’était une vraie de Choiseul dans l’âme :  passionnée et impétueuse. Comme vous, comme votre père surtout. Et puis bon, elle débutait… vous restiez silencieux et vous l’attendiez dans votre bureau secret. Oui, elle y avait accès, vous lui aviez expliqué comment s’y rendre. Mine de rien, au final, qui savait si dans quelques années elle ne serait pas plus utile à Lilith de cette manière. Oui, l’idée de trouver une relève pour votre poste vous dérangeait toujours… vous restâtes silencieux avant de finalement la regarder alors qu’elle entrait, comme elle avait été convoquée. Elle avait son uniforme impeccable et vous ne putes vous empêcher de sourire devant son allure avant de vous reprendre et afficher une mine sérieuse. Vous vous levâtes et vous la rejoignîtes pour lui baiser doucement le front.

« Je suis heureux de te revoir, même si les circonstances le sont moins. »

Vous sourîtes néanmoins et vous retournâtes vers votre bureau pour vous asseoir sur le plateau de celui-ci, avant de la regarder et vous demander ce que vous alliez bien pouvoir faire d’elle. Vous n’en saviez pas beaucoup, mais vous alliez trouver. Vous restâtes silencieux à la regarder avant de lui poser la question que vous semblait la plus importante.

« Regrette-tu ton acte et pourquoi ? »

Oui, c’était la seule chose à lui demander et qui avait vraiment de l’importance. Vous lui sourîtes et vous attendîtes sa réponse, avant de lui exposer le dilemme que son acte vous posait. Parce que oui, il y avait un dilemme bel et bien présent. Mais qui pouvait amener à une solution intéressante et qui pouvait tirer du bon sans doute.

« Tu as agressé un membre de la cour et un ressortissant étranger, quel qu’il soit et quelle que soit son origine. C’est grave. Tu n’avais pas à en arriver là. Tu aurais du pouvoir encaisser sans broncher, même s’il avait traité toute la famille de parjure devant les yeux ou ta cousine de catin. Ce n’est pas à toi de faire justice pour ce genre de choses, au final, tu es entrée dans son jeu, et ça, c’est mauvais. As-tu au moins une idée de ce que tu dois faire pour faire oublier cette histoire… j’essaye d’éviter l’incident diplomatique, mais je ne peux pas éponger tes errements à chaque fois. Et si tu avais été n’importe qui d’autre je t’aurai renvoyé sur l’île de la Garde. »

Oui, n’importe qui d’autre. Mais il y avait quelque chose à tirer de cela, sans doute, peut être…

« Donne moi une bonne raison de ne pas le faire… »


avatar
Constance Jane Enverse
Garde Impérial
Voir le profil de l'utilisateur
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 53
Date d'inscription : 27/03/2018
MessageSujet: Re: Chapitre 06 : Assumer les consequences de ses actes! Jeu 9 Aoû 2018 - 16:38

Tu ne t’attendais pas à ce baiser sur ton front, un peu surprise, tu le dévisages, les sourcils froncés, dans ce bureau secret. Tu aimerais lui dire de ne pas faire cela, car tu es certaine qu’il ne le ferait pas à un autre garde, pour toi, ta présence ici est lié à ton rôle, pas qui tu es en secret, ainsi donc, tu as du mal avec ce baiser, mais tu te forces à sourire, pour ne pas lui laisser le croire que tu ne l’aimes pas. Ton affection est ce qu’elle est, mais tu t’attendais à une remontrance de ton supérieur, pas de ton père et alors qu’il parle, tout se confirme et te voilà en partie estomaqué.

-Je regrette d’avoir déjoué l’attentat sur sa personne.

Voilà ce que tu dis, calmement. Cela n’est que la vérité. Tu aurais du laisser ses ennemis mettre fin à sa vie. Tout simplement et cela aurait parfait, mais tu sais que tu ne peux pas non plus laisser ce genre de chose se faire.

-Avant que vous ne continuez, je n’ai pas fait cela pour ma famille, mais pour l’impératrice que je sers et à qui j’offre ma vie, chaque jour que les Dieux font. Je vous demanderais, s’il vous plait, de me traiter ainsi que vous le feriez avec n’importe quel garde et de ne pas mélanger les choses. Je ne suis votre fille que dans le secret d’un bureau ou la discrétion d’un tête à tête, sinon, je suis pupille de la nation, soldate de la Garde Impériale, servant le trône et rien que le trône, pour l’Empire et seulement l’Empire.

Ton assurance s’estompe de crainte de le blesser, tu n’as pas mal en disant cela, c’est la vérité. Et tu sais qu’il le sait. Il n’aurait probablement pas reçu un autre garde comme il te reçoit. Alors, pourquoi faire un quelconque traitement de faveur ? Tu ne sais pas.

-J’en ai une excellente ceci dit, de raison, de tous les gardes présents, j’ai été la seule à lui sauver la vie, la plus réactive et la plus vive. Ce n’est pas du narcissisme, vous le savez. Je ne suis pas l’élément du siècle, mais j’en suis un excellent, mais je sais que cela ne suffit pas. Si vous estimez que je dois retourner sur l’île, alors soit.


avatar
Nemrod L'Envers
Maître espion
Voir le profil de l'utilisateur
Nationalité : Ambrosien
Messages : 113
Date d'inscription : 05/03/2017
MessageSujet: Re: Chapitre 06 : Assumer les consequences de ses actes! Ven 17 Aoû 2018 - 12:55

Vous ne dites rien de plus. Il n’y avait rien à dire. Vous étiez un peu déçu, et en même temps fier. Vous restâtes un moment silencieux avant de finalement la regarder alors qu’elle prononçait son seul regret, et malgré vous, cela vous arracha un sourire, bien que ce sourire ne soit pas dénué d’ironie. Oh oui, le faire tuer, voilà qui aurait été intéressant… mais bon, ce n’était pas si facile que ça ! Le problème aurait été néanmoins résolu. Et il restait toujours l’option de marier la sœur à Nicolas… enfin bref, problème, problème, problème, avec un P majuscule ! Enfin bon, vous soupirâtes alors qu’elle cherchait à mettre les poings sur les i. jugée en tant que garde uniquement, et non en tant que fille… oui, c’était logique.

« Quelle chance que nous soyons dans le secret d’un bureau. De plus si juger uniquement en tant que garde tu devais, je t’aurai laissée aux mains de tes supérieurs hiérarchiques. Tout simplement. Si nous avons cette discussion, c’est justement parce que tu es ma fille. Et parce que la déception d’un père est sans doute la punition la plus adéquate que je puisse trouver pour toi. Ça et le planton dans un coin perdu du palais… mais cela, ce n’est pas vraiment de mon ressort ! »

Oui, voilà, tout était dit. Si elle ne voulait pas de cela, elle n’avait qu’à sortir de ce bureau. Vous ne la forciez certainement pas à rester ici pour recevoir une réprimande de votre part. vous restiez silencieux avant de finalement l’entendre en rajouter un peu pour se défendre. Oui, personne n’avait été aussi réactif qu’elle, c’était une certitude. Mais ce n’étaiut pas le problème ! Vous ne dites rien, plongeant votre regard dans le sien, sans rien dire, sans rien faire, sans avoir d’autre idée en tête que de réfléchir à la suite à donner.

« Sais-tu quel est mon travail ici ? »

Oh la question était purement rhétorique. Elle le savait sans doute. De toute façon, vous ne lui laissiez pas le temps de faire autrement que d’écouter cela pour continuer. Vous saviez déjà quoi faire en fait, restait la manière de l’aborder.

« Mon travail est de gérer les affaires de l’ombre. Mon travail n’est pas de gérer les affaires de la garde. Clairement. Vous avez votre propre hiérarchie, chez les gardes. Vous n’avez pas besoin de moi. Et peut-être avais-je usé d’un assassin pour ces affaires de l’ombre… enfin bon. Peut être avaient-ils l’ordre d’intervenir. Que dirais-tu face à cela, par exemple ? »

Oui, l’argument était fallacieux, mais vous vouliez connaitre une information, une vérité que vous supposiez, un peu comme pour se diriger vers une suite logique ! Car oui, comme vous le disiez vous aviez un plan. Restait à voir ce qu’elle allait confirmer ou infirmer.


avatar
Constance Jane Enverse
Garde Impérial
Voir le profil de l'utilisateur
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 53
Date d'inscription : 27/03/2018
MessageSujet: Re: Chapitre 06 : Assumer les consequences de ses actes! Lun 3 Sep 2018 - 16:47
Il utilise le mot qu’il faut pour tes oreilles. Ton esprit piqué au vif semble se draper d’une humeur étrange, animal dans la lueur des phares d’un fiacre trop rapide, tu inspires un grand coup et tu te raidis. C’est plus fort que toi. De la déception. Tu n’en saisis pas la logique mais peu t’importe. Il est déçu. Et c’est la seule chose qui te préoccupe en l’instant. Ça et le fait qu’il t’ai pris en privé pour t’expliquer les choses. Tes supérieurs devraient se charger de ta punition. Mais te voilà ici. Tu ne dis mot, tu accuses le coup, et tu baisses un peu les yeux. Mais tu ne parviens pas à regretter. C’est plus fort que toi, il a insulté ton univers, et c’est comme prendre ton lapin d’enfance et s’essuyer le cul avec. Un affront qu’on ne peut laisser passer ! pourtant, il continue et tu redresses ton regard, dévisageant l’icône qu’est ton père. Il te pose une bonne question et voilà que vous ne pouvez vous en empêcher.

-- Si c’était un de vos assassins, il n’était pas très efficace. »[/b]

Tu n’as pas à être dans les confidences de ces choses, mais il faut reconnaitre que de la bleusaille, arrêtant un assassin, c’est un déshonneur. Ou presque. Tu regardes ton père, devant cette vérité simple à ton esprit et tu inspires, t’excusant au fond de ta rationalité. Tu as merdé, mais tu ne peux pas non plus dire les choses autrement.

--Ecoutez père, quoi que j’ai pu faire, je l’ai fais avec la meilleure intention du monde. Je suis bien consciente de mon emportement, et je ne le justifierais pas en disant avoir un caractère vif. A dire vrai, je ne peux rien dire de plus. Ce sont des choses qui s’apprennent et j’en ai bien conscience, je suppose que présenter mes excuses à cet homme n’arrangera rien. Il est probablement de ces étranges natures qui aiment à prouver qu’ils sont au dessus, et mis à part me mettre à son service, m’apportant l’humiliation suffisante qui lui flattera l’égo, je n’ai pas de solution. »

Ça, Tu le sais. Tu en ignores des choses, mais tu en sais beaucoup d’autre. Et cela, c’est une évidence. Il ne serait satisfait qu’en t’humiliant ou en « t’apprenant la vie ». Mais peu importe, tu accepterais d’arranger les choses car même si tu t’étais emportée pour l’Empire, tu ferais de ton mieux pour tout arranger, pour ce même Empire. Voilà tout.


avatar
Nemrod L'Envers
Maître espion
Voir le profil de l'utilisateur
Nationalité : Ambrosien
Messages : 113
Date d'inscription : 05/03/2017
MessageSujet: Re: Chapitre 06 : Assumer les consequences de ses actes! Mar 4 Sep 2018 - 22:51
Vous n’aimiez pas cette situation. Vous saviez que dans sa situation, à son âge, vous auriez sans doute agi comme elle. Mais ce n’était pas pour ça que les choses étaient plus acceptables. C’était ça, sans doute, le problème, sur le sujet ! Vous regardiez la jeune femme avant de finalement soupirer profondément alors qu’elle répliquait. La question n’était pas de savoir si c’aurait été une manœuvre adroite ou pas… loin de là, même… le problème c’était le après… en fin de compte le tuer aurait pu être plus s… ah non, il y avait ces histoires avec le prince régent, cela aurait sans doute compliqué les choses.  Et en plus elle la ramenait… non, ça, ça ne passait pas.

« Ne fais pas la maligne, Constance. »

Oui, le même ton sans doute que celui de ses sergents instructeurs, quand elle avait eu sa première épée de bois entre ses mains. Enfin bon. Vous soupirâtes de nouveau alors que finalement, elle reprenait la parole pour se justifier. Mais elle avait raison sur comment était Beauregard. Et des excuses seules ne suffiraient pas. Toutefois, elle avait deviné elle-même comment elle allait récupérer le coup… vous sourîtes avant de finalement opiner du chef.

« Il est de la race des crétins pompeux et arrogants, mais ne le prends ni pour un imbécile, ni pour un faible. Certes, il a de l’égo, mais ce n’est pas complètement sans raison non plus… et il fait partie des hommes les plus dangereux que je connaisse, ce qui n’est pas peu dire… s’en faire un ennemi quand on peut l’éviter est une erreur. »

En tout cas son anticipation de la possible méthode de pouvoir éviter les problèmes était bonne ! et vous vous dites qu’elle ressemblait définitivement à son père, trop… vous prîtes un petit morceau de papier sur votre bureau que vous lui tendiez. Il y avait un reliquat de cire, preuve que vous en aviez déjà pris connaissance. Mais quoi de plus normal ? Vous aviez des instructions.

« Première chose avec cette affectation. Je veux que tu aies les yeux grands ouverts. Je veux un rapport détaillé de chaque mouvement, de chaque geste. Et je me fiche de savoir ce que diront tes autres ordres. Considère ça comme prioritaire. Et mon autre consigne, c’est de te confronter à lui lors d’entrainements aussi souvent que possible… cet homme est côté au moins autant que Zénon de Lascelle à l’escrime. Malgré lui, tu apprendras beaucoup. Pour le reste, je vais te remettre un dossier complet sur le personnage, que tu sois familière. »

Vous restates un instant silencieux avant de prononcer une évidence.

« Autant te dire que tu n’auras sans doute pas d’autre chance. »


avatar
Constance Jane Enverse
Garde Impérial
Voir le profil de l'utilisateur
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 53
Date d'inscription : 27/03/2018
MessageSujet: Re: Chapitre 06 : Assumer les consequences de ses actes! Mer 3 Oct 2018 - 7:48
Tu baisses ton nez, ne pas faire ta maligne. Tu n’as pas fait ta maligne, tu as simplement exprimé ton avis. Bon d’accord, cela ne sonne pas en ta faveur, mais ce n’est pas grave. Tu acceptes tout à fait que cela peut sonner plus narquois que cela ne le devrait. Mais tu ne pouvais pas te taire, pas tout à fait. Le ton de ton père est aussi sévère que celui de tes instructeurs. Tu l’écoutes, tu ne dis rien, même si tu en as envie. La force d’un noble tel que le prince des Deux-Cîmes est simple pour toi : il peut commander aux hommes. Une fois la gorge tranchée d’une oreille à une autre, il ne pourrait pas se défendre. Tu ne le sous estimes pas, tu sais simplement comment sont les personnes de ce gabarit noble. Tu ne dis rien, mais tu t’empares du papier qu’il te tends. Et tu écoutes, c’est ce que tu sais faire de mieux. Visiblement tu savais déjà ce qui t’attendait avant même qu’il ne la rende officiel.

--Bien Monsieur.

Tu ne peux rien dire de plus sur l’instant, ce sont des ordres, mais tu n’es pas très friande de conversation à rallonge, ce n’est pas dans ta nature. Tu es concise et précise, tu aimes la simplicité et être direct. Enfin soit. Tu ne vas pas chercher midi à quatorze heures.

--Je ne vous ferais pas déshonneur Monsieur.

Tu ne dis rien de plus, tu aurais peut-être dû l’appeler Père, plus que Monsieur, mais tu ne veux pas toi-même, mettre une familiarité de trop entre vous. Tu attends un instant, tu n’as rien à rajouter et tu n’as rien à dire de plus. Tu patientes, et à moins qu’il n’ait des choses à rajouter avant de le saluer strictement et de t’en aller. Ainsi donc tu dois prendre ton nouveau poste, tu n’angoisses pas, mais tu appréhendes tout de même un peu. Tu sais parfaitement que tu vas devoir prendre énormément sur toi pour les temps à venir mais c’est le prix que tu dois payer après tout.


avatar
Nemrod L'Envers
Maître espion
Voir le profil de l'utilisateur
Nationalité : Ambrosien
Messages : 113
Date d'inscription : 05/03/2017
MessageSujet: Re: Chapitre 06 : Assumer les consequences de ses actes! Ven 5 Oct 2018 - 20:06
Ce n’était jamais qu’une petite erreur, et votre cœur de père oscillait entre deux possibilités somme toutes un peu extrêmes l’une vis-à-vis de l’autre. D’un côté, vous aviez été déçu par son emportement, par ses réactions, et de l’autre, vous étiez fier. Vous auriez agi exactement comme elle, au fond… vous luis ourites, pur adoucir le tout puis, finalement, vous vous approchâtes. Elle avait ses ordres, elle savait ce qui lui restait à faire, non ? A disposer et à agir en conséquence. Mais vous n’en aviez pas envie. Vous vous doutiez que ce n’était guère l’heure, toutefois, maintenant que le travail avait été exposé, il restait un autre point sur lequel vous pouviez revenir. Il était bien plus léger.

« Je sais parfaitement que tu ne désires pas me déshonorer ni déshonorer la garde. Et tous les nouveaux peuvent être amenés à faire des erreurs. Il est des choses que l’on ne peut vous enseigner sur l’île… »

Oui, le ton était plus doux. Vous lui fîtes un sourire avant de finalement lui demander, comme pour adoucir.

« Est-ce qu’un père peut parler à sa fille ou est-ce que la garde souhaite rompre les rangs ? »

Oui, vous lui offriez l’opportunité de décliner sans rien avoir à justifier, si elle le désirait. Toutefois, vous ne pouviez vous empêcher de vous dire que ce serait dommage, quand même… vous qui appréhendiez, mine de rien, un peu, la manière dont elle aurait pu prendre le fait de se rapprocher de vous, vous vouliez essayer, peut-être, de forger, bien que cela soit tardif, un peu plus de lien père fille… vous lui sourîtes avant de finalement l’inciter à prendre place si elle souhaitait.

« Alors, dis-moi, comment trouves-tu cette ville ? j’ai fait en sorte que mon valet te la fasse visiter, j’espère qu’il a su se tenir… il souffre d’un déplorable manque de savoir vivre ainsi que d’un envahissant excès de personnalité. Mais il est fiable… si jamais tu as des messages à me faire passer, ou quelque chose à me transmettre, n’hésite pas à le lui dire, il me le relaiera. »

Sauf qu’étant donné l’animal, vous ne doutiez pas un seul instant qu’il ait été trop loin. Mais bon, vous la pensiez bien assez affirmée pour lui coller une droite si jamais il la dérangeait. Ce petit rustre était bien pratique, mais son éducation était déplorable. Pire encore, il avait une mauvaise influence sur votre pupille, la ramenant à ce que vous essayiez tant bien que mal de faire disparaitre… enfin bon, cela faisait partie du prix de la bonne volonté d’Emily de Brez, donc bon… vous soupirates avant de lui demander.

« Est-ce que tu aimerais que nous mangions ensemble, un de ces jours, entre père et fille ? »

Voilà qui était lancé, un joli pavé dans la mare. Vous vous repreniez aussitôt pour ajouter.

« En privé, et loin des regards, cela va sans dire… je ne voudrais pas t’indisposer… »

Vous vous perdiez dans vos idées, un peu, mais bon… père d’une jolie jeune femme, cela ne s’improvisait pas… et quand bien même, vous cherchiez à essayer, au moins...


avatar
Constance Jane Enverse
Garde Impérial
Voir le profil de l'utilisateur
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 53
Date d'inscription : 27/03/2018
MessageSujet: Re: Chapitre 06 : Assumer les consequences de ses actes! Mar 16 Oct 2018 - 7:02
Tu restes droite quand il se rapproche, pensant que tu n’avais plus qu’à disposer, mais il semblerait qu’il ait encore des choses à te dire. Son ton plus doux, tu restes pour autant imperturbable, droite et fière. Il semble t’excuser, mais il ne devrait pas vraiment le faire. Ton erreur, tu devrais apprendre à te tenir, mais tu ne brimerais pas de remettre à sa place, d’une manière ou d’une autre, l’homme princier. Il a éveillé en toi une certaine colère que tu as chassé, certes, mais qui reste…un peu. Tu es étonnée quand il parla de père et de fille, tes yeux trahirent ta surprise et tu mets un peu de temps, avant d’acquiescer. Pour toutes réponses. Tu ne peux pas refuser, ce père que tu adores et que tu adules, pour une fois, il t’offre quelque chose de filial, même s’il a déjà fait beaucoup pour toi…

--La ville est grande et étrange. Il y a beaucoup d’agitation pour rien, et de loufoquerie qui ne sont pas nécessaire. Ça manque de rigueur.

Dis-tu froidement, tu ne veux pas paraître sévère et sans compassion, mais tu ne peux dire que tout est parfait. L’ordre manque. L’ordre de l’île, strict et simple, te manque un peu. Ce n’est rien que de la nostalgie, tu as connu cela toute ta vie après tout, alors forcément, le changement est brusque et tu ne vas pas aduler cette agitation.

--Quant à votre valet et bien…il est eskrois mais cela ne gâche pas le fait qu’il soit agréable, avec quelques pensées arriérées mais sommes toutes normales pour un eskrois.

Tu dis cela comme si tu faisais un rapport, ce n’est pas un mal, c’est ainsi que tu t’exprimes. Mais tu notes en tous les cas que tu peux communiquer avec ton père par son biais. Quand il te propose de manger ensembles, tu redresses la tête surprise. Cela n’est pas arrivé bien souvent, tu ne dirais pas jamais, mais c’est une chose dont tu n’as pas l’habitude, ainsi avant de répondre, tu le regardes avec intrigue.

--Si vous voulez…

Tu ne sais pas quoi répondre d’autre. En privé ne te dérange pas, tu n’as aucune envie que les regards curieux ne s’empressent d’imaginer autre chose. Vous vous ressembliez, mais … pas tout à fait. Et devant l’ignorance de détail, tu sais que le monde imaginerait autre chose. En tous cas tu barres tes lèvres d’un sourire, un peu doux, pour essayer de casser ton image, mais ce n’est pas chose aisée.

--Cela me fait plaisir aussi, bien entendu.

Tu précises cela pour qu’il n’imagine pas que ce n’est pas le cas, mais le problème c’est que tu ne sais pas quoi dire d’autre. Ton père et toi n’êtes pas proches et tu n’as jamais réellement su faire ce genre de pas, tu restes donc assise, un peu perdue et perplexe, le dîner s’annoncerait aussi palpitant ? Probablement…mais tu trouverais bien des sujets de conversation.

--Vous devez certainement connaître mes heures de fonction pour arranger le jour qui vous conviendra le mieux, je suppose. Je n’ai rien de prévu en particulier pour l’instant, je vous laisse donc convenir du moment qui vous ira au mieux.

Tu ne sais que rajouter de plus, cela te fait plaisir, même si on ne dirait pas, mais c’était un peu étrange. Tu n’avais pas noué avec ton père de lien indestructible, malgré tout, il reste ton modèle.


avatar
Nemrod L'Envers
Maître espion
Voir le profil de l'utilisateur
Nationalité : Ambrosien
Messages : 113
Date d'inscription : 05/03/2017
MessageSujet: Re: Chapitre 06 : Assumer les consequences de ses actes! Sam 3 Nov 2018 - 9:30
Vous ne saviez pas si ce temps qu’elle avait mis à répondre d’un signe de tête était parce qu’elle avait juste été surprise, ou si elle avait juste cherché à refuser sans trouver de bonne manière de faire. Vous regardâtes avec un certain contentement toutefois, le fait qu’elle reste ici, avec vous. Votre fille était sans doute la personne que vous aimiez le plus au monde, quoiqu’elle puisse imaginer. Vous lui sourîtes avant de finalement l’entendre parler de sa visite de la ville… grande et étrange… a vraie dire, c’était normal pour une jeune fille qui n’avait jamais grandi que dans une ile forteresse garnie de soldat… c’était sûr que c’était complètement différent. Mais c’était une bonne chose qu’elle apprenne à découvrir son nouveau lieu de vie. La capitale vous donnait toujours des impressions de fourmilière désorganisée d’une taille peu commune, mais ce n’était peut-être que votre avis, sur le sujet. Vous lui sourîtes et vous.

« La rigueur ne peut seule maintenir un pays, Constance. Si le peuple est soumis à trop de rigueur, la créativité, l’inventivité, et la spontanéité sont étouffées sous la rigueur… et le peuple ne serait pas content… »

Et on ne dirigeait pas un peuple comme on dirigeait une armée… Nouveau sourire. Vous souvenant avoir fait de telles remarques à votre propre père… c’était intéressant de savoir cela… vous lui faîtes un nouveau sourire. Puis, vous l’invitâtes à se mettre lus à l’aise, que ce soit en prenant un des deux fauteuils près du feu. Vous, en tout cas, vus vous y dirigeâtes avant de poser vos mains vers le feu pour les réchauffer. Puis, vous regardâtes la jeune femme, alors qu’elle parlait du valet et vous ricanâtes… ce petit était une terreur, mais il était diablement efficace. Et diablement utile… et cela compensait ses manières et son langage. Vous aviez fait une croix sur l’idée de l’éduquer en ce sens. Et le fait qu’il ne sache pas lire était un peu un avantage… il ne cherchait alors pas à lire les messages qu’il transportait…

« Alors soit, si ça te fait plaisir, nous pouvons faire cela. Je vais me regarder pour que tu sois libre à ce moment-là. Et nous mangerons ici. En cas d’alerte tu seras sur le pied de guerre en quelques minutes ! Tu ne sais pas à quel point cela me ferait plaisir. Je n’ai pas l’ambition, pas plus que la folie, de croire pouvoir créer plus de lien entre nous ou de rattraper le temps perdu. Mais j’aimerai au moins en avoir l’illusion, pendant un repas. Histoire qu’un vieil homme puisse croire qu’il n’a pas juste été qu’un mauvais père... »

Mais vous l’aviez été. Clairement… oh, vous aviez été très occupé et personne n’aurait pu vous blâmer, car même si la chaleur paternelle avait manqué, vous lui aviez offert éducation et situation… mais au-delà de ça… voilà, un bien mauvais père. 


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Chapitre 06 : Assumer les consequences de ses actes!
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques d'Ambrosia :: L'histoire Ambrosienne :: Palais impérial :: Rez-de chaussée-
Sauter vers:  
Il était une fois AmbrosiaNos Partenaires

Retrouver nous surDes mêmes auteurs