AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
RSS
RSS


 :: L'histoire Ambrosienne :: Îles alentours

Acte 3, scène 02 : le voleur et l'étudiante

avatar
Valerian d'Andressy
Gentleman cambrioleur
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t245-dignitaires-valerian-d-andressy-comedien-gentleman-cambrioleur#4847
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 395
Date d'inscription : 11/04/2017
MessageSujet: Acte 3, scène 02 : le voleur et l'étudiante Mar 7 Aoû 2018 - 21:13
Bientôt les journaux pourraient en parler, à moins que Madame Clark ne souhaite tout étouffer ? Mais cela se saurait, et je dois avouer, que le coup est excellemment joué et je dis cela sans me vanter ! Quoi que…en vérité, je me vante carrément et sans me cacher. Je dois avouer avoir aimer lui voler un tel ornement, qui à son cou ne se trouvera plus jamais à présent. Quelle nécessité à un tel bijou ? A part faire beau à son cou ?

Mais peu importe en toute vérité, car en cette nuit bien avancée, j’ai eu une idée, fantasque et pleine de légèreté…les heures se sont avancées, un peu cruelles d’avoir filé, mais le ciel étoilé convie à de merveilleuse pensée. Le temps est désormais clément, plein d’enchantement et je souhaiterais en profiter, au bras d’une délicieuse demoiselle qui m’a soigné…
Mais parviendra-t-elle à me discerner ? Moi qui suis si étrangement grimé ? Je sais qu’elle doit quitter la bibliothèque où elle était en train d’étudier. Elle ne saurait tarder, et moi, de blanc parer, imitant un raclusien lointain à l’accent de « r » roulant, je l’attends séant, jusqu’à voir son minois m’arriver.

Elégant et bien présent, j’ôte le chapeau séant et lui souffle d’un air amusé.

–Mademoiselle Coste, pardonnez mon audace, mais je ne rêve que de votre présence à mon côté, pour une nuit courte mais délicieuse. Un dîner aux alentours…un carnet et des fleurs ne suffisent pas en remerciement…

Allait-il saisir mes intentions ? Ou bien s’offusquer de ma prétention ? Excellent question ! Je ne ressemble en rien à celui qu’elle a soigné, l’air un peu vieux, délicieusement grimé, je possède l’âge mur des hommes aux tempes salées et poivrées. Mais mon sourire me trahit probablement car il lui est sincère présentement.

-Mon fiacre vous attends, si vous voulez me suivre. ?

Voiture d’habillage sombre, nous attendant à l’ombre, je lui fais un clin d’œil, tendant ma main gantée d’un cuir couleur brun, voudrait-elle venir en ma compagnie ? Se dévergonder de sa petite vie !?




Lampré ou d'Andressy?
Charmant charmeurs, voleur de coeur, briseur de couche, l'on s'attarder pour un baiser de sa bouche. Mais est-il Valerian ou bien Lampré? Nul ne le sait séant, à vous de deviner
avatar
Beth Coste
Etudiante ambrosienne
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t335-peuple-beth-coste-etudiante-a-l-universite-terminee
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 532
Date d'inscription : 03/08/2017
MessageSujet: Re: Acte 3, scène 02 : le voleur et l'étudiante Mer 8 Aoû 2018 - 14:34
“On remballe ? Allez, vous avez raison, il est tard.”

Il leur fallut une bonne dizaine de minutes pour aller ranger tous les livres dans leur rayon. Ils le faisaient sous le regard circonspect de la bibliothécaire de garde qui ne rêvait que d’une chose… fermer et rentrer chez elle. Beth fut la première dehors. Elle était sortie sans vérifier si les autres avaient finis. Profitant de son avance, elle décida d’aller vérifier les horaires des Wharpz sur le quai. Ils avaient changé avec la nouvelle saison et elle ne s’en souvenait toujours pas des changements en question. Normalement, il n’y avait rien à vérifier, ils arrivaient à intervalles réguliers mais elle souhaitait passer un moment au calme seule, ne serait-ce que quelques minutes, ça lui ferait du bien.

Arrivée dehors, on la héla et elle se stoppa nette en regardant cet inconnu.. pas si inconnu que ça. Elle le regarda sans comprendre. Que faisait-il ici ? Était-il complètement fou de se balader comme ça alors qu’il était recherché par tous les membres de police de la ville ? Quelle inconscience !

“Que ? Je… Quoi !?”

Elle était si estomaquée de voir le devant elle que l’étudiante ne sut que répondre et elle n’était pas sûre d’avoir bien compris ce qu’il lui demandait. Elle rajusta sa besace sur son épaule en s’avançant vers lui. La lumière des lampadaires ne lui permit pas de bien distinguer ses traits convenablement mais sa voix et son accent ne laissait aucun doute, elle était bien en présence d’Ambrose Lampré. Alors qu’elle allait lui demander de répéter, elle entendit derrière elle ses amis qui sortaient. Un peu paniquée à l’idée de se faire surprendre, elle accueillit son invitation avec précipitation.

“Saperlotte !” s’exclama-t-elle. “On y va, vite !” dit-elle en se saisissant de sa main et en l’entraînant vers le fiacre.

Elle y prit place lui intimant de se presser et tapa au plafond plusieurs fois pour indiquer au cocher de partir.

“Oh c’était moins une et j’ai toujours eu envie de faire ça.” dit-elle joyeuse.

La jeune femme avait plusieurs fois vu des personnes dans des calèches ou fiacre signifier au conducteur de démarrer ou de s’arrêter mais elle n’avait jamais été en mesure de le faire elle-même. Ça coûtait trop cher, alors elle marchait ou elle prenait les transports en commun, comme une grande. Souriante, elle se tourna vers lui véritablement ravie de le revoir, même si le manque de lumière ne lui permettait toujours pas de noter son changement de visage.

“Désolée de vous avoir fait courir mais si mes amis nous avaient vu ça aurait créé trop de questions… et je ne veux pas leur mentir.
Vous allez bien ? Et votre épaule ? Qu’est-ce que vous faites dans les parages ? C’est pas votre territoire de chasse ici.”


avatar
Valerian d'Andressy
Gentleman cambrioleur
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t245-dignitaires-valerian-d-andressy-comedien-gentleman-cambrioleur#4847
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 395
Date d'inscription : 11/04/2017
MessageSujet: Re: Acte 3, scène 02 : le voleur et l'étudiante Ven 10 Aoû 2018 - 17:21
De mes lèvres, un rire vient à s’échapper, teintant dans l’habitacle de la voiture mener par le cochet. Un rien d’amusement que je trouve charmant, alors qu’elle nous a fait pressé pour que nous puissions nous en aller. Bien installé, ma jambe croisé, je me laisse donc aller, sourire et air amusé, alors que je laisse ma main s’envoler, chasser l’air qui vient nous entourer !

-Mon épaule va bien, et vous avez raison. Les gens sont terriblement curieux, je me demande pourquoi.

Les épaules sont haussées alors que je tire le rideau pour un peu nous dissimuler, la lumière artificielle nous suffit pour nous éclairer, d’une lueur douce et dorée. Je lui offre un clin d’œil amusé, avant de reprendre ce que je disais.

-Il pourrait croire que vous avez séduit un riche eskrois…à moins que je ne fasse Raclusien, qu’en pensez-vous ?

Dis-je en me redressant, me montrant, presque m’exposant, pour qu’elle puisse admirer, mon art de la grime et de la frime. Un petit mélange délicieux, qui je suis sûr, donne de l’éclat à mes yeux ! Mais je suis en train de m’amuser, l’étudiante semble m’apprécier et j’avoue que cela n’est que pour me charmer. D’ailleurs je reprends ma position, assis bien au fond.

-J’avais envie de vous voir, je trouve que je ne vous ai pas assez remercié ! Donc, cette nuit, je vous emmène ! Vous allez adoré !

Elle peut tout à fait refuser, me clamer qu’elle ne peut avec moi rester, quelque chose dans ce genre là, qui prouve qu’elle sera raisonnable cette fois. Mais je doute que ce soit le cas, car elle ne serait pas monté. En fait, je crois, qu’elle aurait dû s’en aller, mais un peu de piquant ne fait jamais de mal pas vrai ?

-Vous n’avez pas dîné j’espère ?

J’en serais fort attristé en vérité, de ne pouvoir la convier à ce que j’ai préparé parce qu’elle aura déjà mangé !


Lampré ou d'Andressy?
Charmant charmeurs, voleur de coeur, briseur de couche, l'on s'attarder pour un baiser de sa bouche. Mais est-il Valerian ou bien Lampré? Nul ne le sait séant, à vous de deviner
avatar
Beth Coste
Etudiante ambrosienne
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t335-peuple-beth-coste-etudiante-a-l-universite-terminee
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 532
Date d'inscription : 03/08/2017
MessageSujet: Re: Acte 3, scène 02 : le voleur et l'étudiante Mar 14 Aoû 2018 - 15:53
Déjà, il allait mieux, c’était un point positif. Il avait eu une mauvaise blessure, auto infligée hein, faut quand même pas charrier. Dans une course poursuite avec une dizaine de gens d’armes, voire plus, il était normal qu’il ne prenne une balle ! Normal... Mais bon, ce n’était pas pour ça qu’elle allait le laisser se vider de son sang sur son plancher pour autant. Partit aussi vite qu’il était venu, son passage chez elle avait duré juste assez longtemps pour que la bouilloire siffle l’ébullition. Autant dire pas très longtemps !

La curiosité était normale, c’était humain après tout. Beth ne colportait pas les ragots, elle était toujours la dernière informer des rumeurs qui circulaient à l’Université d’ailleurs. Mais, au fond, elle s’en moquait bien ! Ses amis la connaissaient assez pour savoir que la séduction n’était pas son fort. A vrai dire, elle était nullissime dans ce domaine !

“Oh se serait la dernière chose qu’ils penseraient, croyez-moi !
Hmmf… Raclusien ou Eskrois…”
commenta-telle à haute voix songeuse.
“Je dirai Raclusien ? J’ai rencontré un noble d’Eskr il y a quelques temps et il avait un accent mais complètement différent. Quoi que… les royaumes sont grands, alors je peux me tromper…”

Sa mémoire de poisson rouge c’était à nouveau manifesté… elle aurait parié qu’il était Ambrosien mais c’est vrai qu’il avait un accent assez prononcé, qu’elle n’avait jamais entendu avant. L’étudiante ne s’arrêtait pas à ce genre de détail, il avait une voix, c’était la sienne et puis marre. Elle se serait certainement intéressée s’il l’avait mentionné ses origines mais commencer une discussion sur le sujet ne lui ressemblait pas, cela ne lui serait pas venu à l’esprit.

“Bah quand même ! Les fleurs sont mortes mais j’ai toujours le carnet. Merci…” dit-elle en relevant la tête.

Le reste de sa phrase mourut sur ses lèvres. La vache ! Il avait pris un sacré coup de vieux ! Elle ne se rappelait pas tant de rides ou ses pommettes grisonnantes… Ses yeux étaient encore jeunes et rieurs mais son visage avait complètement changé. Qu’est-ce qui lui était arrivé ? C’était humain ce genre de transformation ? Non impossible, absolument impossible ! C’était physiologiquement absurde et totalement chimérique.

“Euh non… Même pas déjeuné à vrai dire, ça a été une longue journée ! Où allons-nous ?” déclara-t-elle finalement d’un ton absent.

Se mordant la lèvre, elle s’approcha de lui, observant sa peau sous les lumières artificielles en faisant la grimace avant de commencer à rigoler.

“Pardon mais ça me turlupine… Qu’est-ce que vous avez fait à votre visage ? C’est quoi ? Du maquillage ?” demanda-t-elle hilare.


avatar
Valerian d'Andressy
Gentleman cambrioleur
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t245-dignitaires-valerian-d-andressy-comedien-gentleman-cambrioleur#4847
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 395
Date d'inscription : 11/04/2017
MessageSujet: Re: Acte 3, scène 02 : le voleur et l'étudiante Sam 25 Aoû 2018 - 15:27
–Hum… Fis-je avec éloquence, songeur et plein de réflexion. L’accent eskrois du nord est différent du sud et complètement à l’opposé de celui de l’Est…mais hé ! Vous avez raison, ça fait nord Raclusien ! Ah je savais que j’aurais dû mieux le travailler !

Etait-ce voulu ? Oui, non, peut-être, entre nous, il ne s’agit que d’un jeu, n’est-ce pas ? En tous les cas, moi, je le prends ainsi et avec plaisir même. Ainsi donc, peu importe que ce soit l’un ou l’autre, cela reste un jeu et dans la voiture qui nous entraîne, cela ne sera rien de plus !

Elle parait avoir un choc en me regardant, alors que mon apparence vieillie est volontaire. Qui sait qu’elle est mon véritable visage ? Certainement pas les dames qui sont mes conquètes, bien que je ne leur offre pas ma couche, je laisse cela à Valérian. Valérian le gourmand des corps, qui s’est un peu assagis, il est vrai, mais ce n’est que partie remise en fait !

-Tsss manger est important ! Manquez-vous de ressource que je doive remercier à ce genre de chose ? Ou bien vous avez trop votre joli nez dans vos livres pour y penser ? J’aurais été capable de la couvrir chaque jour d’une corbeille de nourriture différentes pour qu’elle ne dépérisse pas, par plaisir, fantaisie et parce que cette demoiselle me plaisait. Non pas pour la mettre dans mon lit, mais seulement parce que c’était ainsi.

Je la regarde se rapprocher de mon visage, relevant un sourcils à sa proximité, son rire me fait sourire.

-Un maquillage travaillé… Je viens saisir sa main et ramener ses doigts sur ma joue, doucement, pour qu’au lieu de rire, elle puisse sentir la texture, le grain et jauger de l’artifice. Une véritable merveille, dont j’avais appris la maîtrise au fil du temps et que j’ai perfectionné pour les besoins de mes escapades. Il trompe l’œil des gendarmes et ainsi personne ne peut mettre un visage sur Lampré.

Un bel artifice, et ce n’est pas pour me jeter la fleur ! Mais il faut reconnaitre le talent quand il est là et quand il s’exerce. Je lui souris et lui fit un clin d’œil alors que la voiture continuait à disparaitre dans la nuit, sortant de la capitale et que nous passions les quelques temps de distance à discuter, de tout, de rien, du monde peut-être, avant de parvenir au bout d’un certain temps, là où je voulais l’emmener.

Nous étions loin, aux bords d’une falaise désormais, une table dressée au hauteur sous une tente d’agrément pour l’extérieur, à la lueur de quelques bougies et le tout dans une exquise vision, deux couverts, la mer et nous. Je lui offre mon bras pour descendre, et même l’accompagner jusqu’à la table.

-Nous allons veiller à ce que votre estomac soit décemment nourris, vous savez que si vous ne nourrissez que l’esprit, vous allez vous rendre malade ? quoi que m’inquiète ? Oh, si peu, j’aime bien avoir l’air paternaliste !


Lampré ou d'Andressy?
Charmant charmeurs, voleur de coeur, briseur de couche, l'on s'attarder pour un baiser de sa bouche. Mais est-il Valerian ou bien Lampré? Nul ne le sait séant, à vous de deviner
avatar
Beth Coste
Etudiante ambrosienne
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t335-peuple-beth-coste-etudiante-a-l-universite-terminee
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 532
Date d'inscription : 03/08/2017
MessageSujet: Re: Acte 3, scène 02 : le voleur et l'étudiante Mar 4 Sep 2018 - 16:07
Elle écoute les informations qu’il lui donne sur les accents en hochant la tête. En fait, ça tombe sous le sens. Même en Ambrosia ils ne parlent pas tous avec les mêmes intonations et inflexions.

“Vous devez avoir beaucoup voyager pour savoir tout ça.” commente-t-elle rêveuse.

En fin de compte, Eskrois, Améthien, Raclusien ou Ambrosien, elle ne faisait pas la différence. Elle n’avait d’ailleurs pas relevé son commentaire sur le travail et le temps qu’il avait pris pour son accent, ignorant de ce fait sa réelle origine bien Ambrosienne. Ce qui l’intéressait vraiment c’était de voir ces endroits pas de collectionner les connaissances étrangères ou de reconnaître les différents accents. Beth était avide de voyage et ce depuis toujours mais, ses maigres fonds ne lui permettait pas encore ce genre d’échappée belle.

“Euuuh… option numéro 2 ?” dit-elle peu convaincante en faisant la grimace. “Non je manque de rien. J’oublie, c’est tout.”

La stricte vérité… Elle avait passé une journée entière dans les livres à réviser et rabâcher et à lancer des blagues plus que saugrenus à ses amis pour casser la lourdeur de leurs études. Pour continuer sur le thème de la sincérité, l’étudiante n’avait besoin de rien de plus. Elle mangeait à sa faim et n’avait pas besoin qu’on la couvre de denrées. Elle se contentait de ce strict minimum sans s’en plaindre puisse qu’elle était satisfaite. Oh, elle savait bien qu’à côté de certains on pouvait avoir l’impression qu’elle crevait la dalle. Oui elle comptait ses revenus, faisait attention aux prix et devait garder des marmots certains soirs pour arrondir ses fins de mois mais ça ne la dérangeait pas le moins du monde. Elle était habituée à ce style de vie et n’en aurait pas voulu d’autre.

Hilare devant le visage grimé de Lampré, elle touche donc sa peau travaillée. Il a l’air d’une peinture moderne et ça l’amuse. Beth ne s’y connait absolument pas en maquillage. C’est une terrain inconnu de poudre et de couleur qu’elle me maîtrise pas du tout amis elle sait distinguer un beau coup de pinceau. Son travail est impressionnant de réalisme et elle aurait pu croire que c’était son vrai visage si elle ne l’avait pas déjà vu sans artifice.

Une fois arrivés, ils descendent donc du fiacre. Elle accepte son bras contente du coup de main car elle serait tombée sans.

“Merci.” dit-elle en se redressant de son faux-pas.

Contente d’avoir évité un nouveau bleu, elle le suivit vers la falaise et la tente qu’il a préparé. Le cadre est grandiose et elle se demande bien pourquoi il a fait tout ça. Plusieurs idées lui passent par la tête et son imagination l’emporte vers des contrées bien étranges.

“J’ai déjà entendu ça quelque part en effet…” dit-elle en souriant en coin à cette rengaine si familière. “Dites-moi, c’est pas ce genre de dîner où vous allez m’annoncer un mauvaise nouvelle au moins ? Vous allez pas quitter le pays ou un truc du genre ?”


avatar
Valerian d'Andressy
Gentleman cambrioleur
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t245-dignitaires-valerian-d-andressy-comedien-gentleman-cambrioleur#4847
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 395
Date d'inscription : 11/04/2017
MessageSujet: Re: Acte 3, scène 02 : le voleur et l'étudiante Dim 14 Oct 2018 - 22:46
”Pouah! Pas du tout, j’écoute ! J’imite ! Mieux qu’un perroquet ! » Dis-je avec amusement. Les accents, à la cour, ils sont partout. Voilà un point qui me trahit, mais faut-il encore y penser. Parce que je pourrais aussi travailler sur un navire, ou bien ailleurs. Le monde d’Ambrosia, rien que sa capitale, est un vaste microcosme !

« Et bien je ne vous félicite pas ! » Scandais-je à propos de l’oubli de nourriture. Voilà donc comment tuer un bel esprit, curieux et avide, donnez lui de quoi s’occuper et les besoins les plus naturels ne sont qu’oubliés ! Sincèrement ! ce n’est pas très intelligent ! Et d’ailleurs, je lui fais une moue qui veut tout dire, mais qui suis-je pour la gronder ! Moi je vole et je fais le fantasque !

Je la laisse observer mon visage, elle n’a jamais vu le réel en dessous, la dernière fois encore, il y avait du subterfuge, des choses pour empêcher de discerner clairement les choses. Mais bon, c’était là le beau de la chose ! Et en parler de chose, nous voilà parvenu !

L’accompagnant à notre rendez-vous surprise, je veille à ce qu’elle ne chute pas, j’espére que la maladresse de la jeune femme n’est pas trop poussé, je ne voudrais pas qu’elle manque une pierre et passe par-dessus bord ! Je réfléchis un peu à sa question.

« Allons bon, pourquoi m’en irais-je ? Ambrosia c’est chez moi ! Non, je voulais vous faire plaisir, ou essayer. Vous auriez préféré un sandwich je paris et lire un livre inédit ! Mais ça manquait de pep’s ! Et j’aime bien quand ça… » Je claque des doigts. « Pétille ! Comme votre regard en fait ! »

Oh la réputation de gentilhomme était vrai, j’aimais séduire les femmes et plus encore leur faire chavirer les pensées, peut-être que c’était ce que je cherchais avec Beth Coste, peut-être pas après ! Qui sait ?


Lampré ou d'Andressy?
Charmant charmeurs, voleur de coeur, briseur de couche, l'on s'attarder pour un baiser de sa bouche. Mais est-il Valerian ou bien Lampré? Nul ne le sait séant, à vous de deviner
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Acte 3, scène 02 : le voleur et l'étudiante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques d'Ambrosia :: L'histoire Ambrosienne :: Îles alentours-
Sauter vers:  
Il était une fois AmbrosiaNos Partenaires

Retrouver nous surDes mêmes auteurs