AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
RSS
RSS


 :: L'histoire Ambrosienne :: 1er niveau de la Cité :: Quartier des sciences :: [En Rénovation] Atelier Tolano | " L'imaginaire pour seule limite "

" C'est pour quoi ? Dépêchez-vous, je n'ai pas le temps ! "

avatar
Gilliam Tolano
Inventeur loufoque
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t505-peuple-gilliam-tolano-bricoleur-dilettante#15143
Nationalité : Ambrosien
Messages : 144
Date d'inscription : 08/08/2018
MessageSujet: " C'est pour quoi ? Dépêchez-vous, je n'ai pas le temps ! " Mer 8 Aoû 2018 - 12:51
_ " Satanée tempête, regardez-moi tout ce foutoir. Ah je ne retrouverai jamais ce porte-marteau. Il me le faut pourtant ! Vite vite vite ! "

Il bougeait dans tous les sens, soulevant là un morceau de mur, ici une brique, dans l'espoir de retomber sur ce fameux objet. Mais qu'est-ce donc que ceci ? Et bien voilà, Gilliam avait en horreur de porter atteinte à son corps alors il avait confectionné un porte marteau à ventouse équipé d'un petit levier central creux dans lequel placer l'outil susnommé. Ensuite par un mouvement de balancier nécessitant très peu d'efforts, on pouvait faire aller et venir l'outil dans le but d'enfoncer les clous sans l'aléatoire du coup de marteau à la main qui peut faire très très mal. Et là, il lui fallait son porte-marteau puisqu'il avait des clous à planter.

Le groupe de maçons qui déambulait tentait tant bien que mal de retaper la petite bicoque à demi écroulée du bricoleur toqué. Mais cela n'était pas évident car il allait et venait dans tout les sens bousculant ici et faisant valdinguer les outils des maçons là. Il cherchait frénétiquement dans une pile de débris lorsqu'un ouvrier le héla : " On l'a trouvé pour sûr, l'est sur vot' bureau là ! ", il pointait de son doigt la planche sur deux tréteaux qui lui servait temporairement d'établi.

_ " Ah chic chic chic ! Le voici ! Merci mon gars, tu me sauves sur ce coup là. "

Il épousseta un peu son ustensile avant d'aller chercher un sac en jute dans sa chambre. Il revint et enfourna l'engin dans le sac. Il s'apprêtait à partir lorsque : "

_ " Hey les gars ! Vous avez tout intérêt à ne pas traîner. Si les travaux sont finis avant la date prévue, j'vous file une prime hein ! "

Les ouvriers surpris s'étonnaient et mesuraient la probabilité que le bricoleur soit sincère. Face à ses yeux tempétueux, ils comprirent qu'en effet, il ne se moquait pas d'eux. Il allait vraiment leur donner un supplément si l'atelier était fini avant l'exposition universelle. Cela allait demander beaucoup de travail, mais il était possible qu'ils y parviennent. Ils redoublèrent d'efforts dans leurs tâches et Gilliam soulagé se tournait vers la rue, son sac en travers de l'épaule lorsque : "

_ " Ah zut, c'est bien d'avoir le porte-marteau, mais avec un marteau c'est mieux ..." Il laissait ses mots en suspens un instants, se caressant le menton à l'aide de l'index et du pouce d'une main, tout en gardant son sac sur le dos de l'autre. " Et des clous ! Ah ça pour sûr, ce s'rait bien mieux ! "

Les ouvriers pouffaient. Ce n'était pas la première fois qu'ils le voyaient à l’œuvre et il avait tout de l'archétype de l'homme de science ésotérique. Le regard furetant dans tout les sens et les méninges semblant fumer, il courait plus qu'il ne marchait et s'exclamait plus qu'il ne parlait. Il réfléchissait à voix haute parfois, mais son charabia était incompréhensible des pauvres hères qui cohabitaient avec lui en journée.

Il reposait donc son sac sur le "bureau" et partit fouiller dans son fatras, pour l'instant assemblé en vrac en attente de la fin des travaux. Jetant derrière lui sans ménagement les objets dont il n'avait l'utilité, il rangerait plus tard. Il lui fallait se presser. Ce clous n'allaient pas se planter tout seul et :

_ " Ah voilà ! "

il sortait du fouillis une pochette contenant les clou et le marteau qui lui servait pour son porte-marteau. Et bien oui, les dimensions ne sont pas universelles et n'importe quel marteau ne fait pas l'affaire. Et question marteau, notre bricoleur n'était pas en reste.
avatar
Valerian d'Andressy
Gentleman cambrioleur
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t245-dignitaires-valerian-d-andressy-comedien-gentleman-cambrioleur#4847
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 404
Date d'inscription : 11/04/2017
MessageSujet: Re: " C'est pour quoi ? Dépêchez-vous, je n'ai pas le temps ! " Ven 10 Aoû 2018 - 16:42
J’ai besoin d’un inventeur pour mon idée, il va me falloir un homme plutôt perché. J’aimerais vous dire qu’ils sont tous « cinglés », mais ce n’est pas tout à fait vrai. Certains le sont un peu plus que d’autre et c’est eux dont je veux être l’apôtre. Mes petits oisillons m’ont soufflé un nom, et c’est vers son atelier maison, que je me rends désormais, magnifiquement grimé avec la seule idée, de voir si je peux, mon idée, lui confier.

J’ai l’attitude des explorateurs, ceux qui vont crapahuter pendant des heures, dans des contrées inexplorées, dans l’espoir de déceler des histoires du passé. Ce genre de tenue qu’ils aiment à porter, qui signe qu’ils sont des gens qui savent explorer, moustache et barbe bien taillés, grimé dans le sens du parfait, j’ai même le ventre rebondis, d’un homme d’âge mur dans sa vie. Je prendrais l’intonation forte, peut-être même haute, des gens qui s’expriment clairement, détachant chaque syllabe précisément. Un homme à la voix un peu traînante, bref, je joue un rôle, c’est ce qui me tente.

On m’a recommandé, cette boutique éventrée, malmenée par la tempête, il semblerait qu’elle fasse un peu la tête. Mais puisqu’il reste ouvert, et ne ferme pas à cause de la tempête de cet hiver, je peux tout à fait me présenter. A sa boutique je viens d’entrer, constatant que je me fais ignorer, malgré le monde qui est là, à la peupler. D’un pas lourd et élégant, je m’avance et j’attends, mais face au manque de présence séant, je fais sonner la petite clochette qui ding dans un beau tintement.

-Ola commerçant !

Dis-je non sans une pointe d’accent, déposant sur le compotoir, quelques dessins de mes plans. Je veux qu’il me fasse un nouveau grappin, qui pourra supporter mon corps et rester correctement dans ma main, bref une belle invention, que j’ai dessiné au crayon, elle doit pouvoir supporter un certain poids pour mes vols ma foi !


Lampré ou d'Andressy?
Charmant charmeurs, voleur de coeur, briseur de couche, l'on s'attarder pour un baiser de sa bouche. Mais est-il Valerian ou bien Lampré? Nul ne le sait séant, à vous de deviner
avatar
Gilliam Tolano
Inventeur loufoque
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t505-peuple-gilliam-tolano-bricoleur-dilettante#15143
Nationalité : Ambrosien
Messages : 144
Date d'inscription : 08/08/2018
MessageSujet: Re: " C'est pour quoi ? Dépêchez-vous, je n'ai pas le temps ! " Ven 10 Aoû 2018 - 23:10
Gilliam n'avait pas du tout, mais alors pas du tout aperçu l'énigmatique individu s'immiscer dans sa boutique. La clochette le fit sursauter :

_ " Oh hey ! Ça va bien hein, je suis là !
" C'est pour quoi ? Dépêchez-vous, je n'ai pas le temps ! "
"

Son intonation se teintait d'un mélange de surprise et d'énervement. Il se retournait dans un volte-face circulaire impeccable et ancra ses bottes dans le sol tandis que son costume finissait de virevolter pour finir par se poser le long de ses hanches. L'inconnu le saluait et le jeune Tolano distinguait un accent détonant. Il ne venait pas du quartier, et peut-être même n'était-il pas originaire d'Ambrosia. Sa tenue lui donnait un look indéniable. Pour peu que l'on apprécie les sorties en plein air dans les lieux dangereux et mal connus. Cependant, sa pilosité taillée impeccablement retenait son attention.

Le bricoleur eut à peine le temps de le dévisager que celui-ci posait des plans sur l'établi. Alors Gilliam penchait la tête pour observer le motif qui avait poussé cet homme à l'interrompre dans ses divagations. Son visage s'illumina, ses oreilles se plaquèrent contre son crâne dans un mouvement qui faisait se hérisser sa chevelure. La chair de poule apparente, il se reprit vite à l'aide de deux petites tapes sur la joue :

_ " Oh, par Aernia ! Qu'est-ce donc que cette idée là. Mais c'est génial. J'ajouterai juste un modulateur de puissance à gaz ici si j'étais vous. Et là, ça ne va pas du tout, on peut trouver un matériau plus souple et plus solide pour la corde et Ooooh ... "

Son engouement lui avait fait perdre toute trace de colère et d'empressement. Ses neurones fumaient, sa tête dodelinait de gauche à droite et il marmonnait entre ses lèvres un charabia inaudible, tandis qu'il prenait les croquis et les faisait passer l'un après l'autre devant ses yeux. Aucun problème de vue ne l'affectait, mais ça ne l'empêchait pas de regarder les papiers de très très près.

_ " Dites-moi, ils sont de vous ? Ça a l'air génial ! Oh, je vous en prie, laissez-moi vous proposer quelques améliorations. "

Complimenter le client pour son imagination, voilà qui devrait le mettre dans les meilleurs conditions. Check !
Remettre en question le projet et proposer de l'améliorer dès les premiers coups d’œil lui permettait de passer pour un professionnel. Ce qu'il était en réalité, mais l'apparence compte souvent plus que les faits. Check !
Modifier le prototype lui permettrait de s'en octroyer sinon tous, au moins une partie du mérite. Check !

Et quel prototype que voici. L'idée géniale méritait en effet que l'on se penche sur la question des grappins et de leur potentielle utilisation dans la vie de tout les jours. Des images de sacrement et de célébrations passaient à travers l'esprit du bricoleur qui s'imaginait déjà présenter "le nec le plus ultra" en terme de grappin à l'exposition universelle, devant une impératrice médusée par son ingéniosité.

Et tandis qu'il lâchait brièvement l'instant présent pour contempler son imagination, un sourire satisfait se dessinait doucement sur ses lèvres.
avatar
Valerian d'Andressy
Gentleman cambrioleur
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t245-dignitaires-valerian-d-andressy-comedien-gentleman-cambrioleur#4847
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 404
Date d'inscription : 11/04/2017
MessageSujet: Re: " C'est pour quoi ? Dépêchez-vous, je n'ai pas le temps ! " Lun 13 Aoû 2018 - 21:32
Les inventeurs ne sont pas des commerçants, je vous le dis. Le sautillant bonhome malingre semble déprécier d’être déranger, mais l’explorateur que je suis, un peu debondant et à la moustache retroussée, se contente de tourner celle-ci pour qu’elle tortille en une jolie boucle. Allure assurée et écrasante, je dévisage un instant le type, plan posés, l’assurance de l’homme qui a voyagé et presque tout fait ! Mes dessins ne sont que des idées, je n’ai pas l’esprit d’un inventeur, mais je saisis tout de même les préceptes de base, histoire de me débrouiller.

En tous cas l’esquisse semble déjà enthousiasmer le jeune homme, un rire s’échappe de ma bouche, un peu lourd et glutural, vous savez, le rire de l’oncle Jule. J’ignore si vous connaissez dans un autre monde, c’est un personnage de Pagnol. Mais quoi qu’il en soit, le rire vient du ventre et secoue les épaules.

-Je vois que ça vous plait ! C’est une idée, rien qu’une esquisse, je suppose que c’est à vous de la peaufiner.

Le voilà bien intéresser, alors que la main toujours tortilleuse de moustache, je l’observe en train de s’intéresser au dessin. Immobile, assez fier d’intéressé soudainement ce type qui était pressé, je me demande ce qu’il se dit dans sa tête. Quand il me complimente, j’incline la tête et le laisse encore admirer avant de lui lancer.

-Soyons clair, j’ai besoin d’un grappin qui ramène un certain poids en haut du sommet qui le réclame, il doit être léger, maniable, facile d’utilisation et transportable, voir démontable pour plus de facilité. Vous avez moins de deux mois pour le concevoir, si vous voulez être payé pour votre travail.

Mais je doute que le prix l’intéresse, cependant, je ne m’empêche pas de glisser un petit papier sur le comptoir pour qu’il puisse admirer le prix que je suis prêt à mettre. L’appât du gain n’intérese pas toujours ce genre de personnage mais qui sait, autant de roue d’or lui permettrait de restaurer cet endroit ou de renflouer un peu ses bourses.


Lampré ou d'Andressy?
Charmant charmeurs, voleur de coeur, briseur de couche, l'on s'attarder pour un baiser de sa bouche. Mais est-il Valerian ou bien Lampré? Nul ne le sait séant, à vous de deviner
avatar
Gilliam Tolano
Inventeur loufoque
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t505-peuple-gilliam-tolano-bricoleur-dilettante#15143
Nationalité : Ambrosien
Messages : 144
Date d'inscription : 08/08/2018
MessageSujet: Re: " C'est pour quoi ? Dépêchez-vous, je n'ai pas le temps ! " Lun 13 Aoû 2018 - 22:37
L'irruption surprise n'avait pas particulièrement plu à Gilliam. Mais les étincelles (induites par l'idée qui lui avait été apportée ) pétaradaient à la lisière de ses pensées. Et tenter de les retenir et de les apposer dans la réalité lui demanderait du temps. Quel étrange client avait-il donc dégotté aujourd'hui.

Un rire franc et guttural le fit sursauter à nouveau et il lâchait dans un réflexe de surprise les parchemins qu'il tenait à la main. Dans un tour de cou, le regard de l'inventeur vint à se poser sur le visage incroyablement froid qui contrastait avec l'intonation employée. Ses yeux vinrent à fixer légèrement le bout de la moustache triturée par des doigts fins et nickels.

Quelque chose ne tournait pas rond, mais Gilliam ne saurait refuser un tel travail. C'est alors avec naturel qu'il répondit :

_ " Oh pour me plaire, votre idée à tout les prérequis. Me laisser travailler l'engin serait en réalité un honneur que vous me feriez. "

Enfin, l'étrange inconnu lui faisait part de ses attentes véritables. Un grimpeur ? Un randonneur ? Un explorateur ? Qu'entendait-il par "sommet" ? Souhaitait-il atteindre les plus hautes cimes naturelles ? Ou bien les cimes les plus inatteignables au commun des mortels ? Ou bien encore cherchait-il à dissimuler son attrait pour les aéronefs ? De quel poids certain parlait-il ? Il restait tant d'inconnues pour pouvoir établir l'objet parfait, celui qui était vraiment désiré. Oh, Gilliam pouvait bien confectionner un outil qui serait moyen pour chacune de ces tâches, mais avec plus de précisions, il savait pouvoir rendre son client encore plus heureux.

Ce coup était un grand coup. Une telle trouvaille allait lui apporter la  renommée qui lui manquait.Il se penchait alors pour ramasser les plans. Ce faisant, il s'adressait à cet inconnu :

_ " Ne cherchez pas plus loin, Aernia a bénit ce lieu. Vous aurez ce que vous voulez, si ce n'est mieux. Simplement, pour pouvoir vous satisfaire au mieux mon bon monsieur, il me faudrait quelques informations supplémentaires ... "

Ayant fini de récupérer les amorces de ses réflexions chaotiques, il reposait les schémas sur l'établi et se tournait dans un arc de cercle parfait, pivotant sur un talon et finissant son mouvement en fixant son deuxième talon dans le sol, se campant ainsi devant cet homme à la moustache si élégante. C'est alors que celui-ci lui tendit un petit morceau de papier indiquant le prix qu'il était prêt à mettre pour l'ouvrage. Tout de même interloqué par l'amplitude de celui-ci, Gilliam levait un sourcil instinctivement dans une moue dubitative.

_ " Oh oh hé hé ... Vous êtes tombé au bon endroit mon bon monsieur. Gilliam Tolano, pour vous servir. Sans aucun doute le meilleur bricoleur de toute la cité. Cependant, pour vous être totalement dédié, il me faut quelques informations supplémentaires.
Dites-moi, quel poids ? Quelle hauteur ? Quelle rapidité voulez-vous ? Il me faudrait également votre nom.
"

Marquant une pause, il tendit une main respectueuse à son hôte, écoutant sa présentation avant de sceller d'une poignée de main leur rencontre.

_ " Je veux dire monsieur que plusieurs prototypes différents permettraient de s’accommoder au mieux de chacune des tâches qui s'affichent à mon esprit. Si je savais l'utilité concrète qu'il doit avoir pour vous, alors vous auriez exactement ce que vous voulez, voire mieux encore. "

Si le sourire ravi qui traversait le visage de l'inventeur exprimait toute l'attention qu'il portait au projet, ses yeux lui volaient la vedette et pétillaient, crépitant devant le feu de la créativité qui tournoyait dans son crâne, faisant légèrement rougir ses oreilles qui restaient plaqués dans une expression d'émerveillement.


avatar
Valerian d'Andressy
Gentleman cambrioleur
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t245-dignitaires-valerian-d-andressy-comedien-gentleman-cambrioleur#4847
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 404
Date d'inscription : 11/04/2017
MessageSujet: Re: " C'est pour quoi ? Dépêchez-vous, je n'ai pas le temps ! " Sam 25 Aoû 2018 - 14:25
Dans la batisse éventrée en train de se faire rafistoler, je me tiens, le dos droit, la position du vainqueur. Vous savez, un poing fermé sur la hanche, l’autre triturant ma moustache, oscillant entre ridicule et prestance. Mais ce n’est pas ce qui importe, je joue le rôle que j’incarne, j’ai besoin d’un esprit plus à même de créer mon petit projet, car même si je ne suis pas médiocre en matière d’esprit, je n’ai pas l’équivalent d’un spécialiste sur le sujet.

Je réalise bien que ses yeux s’attardent, le masque pourtant me donne l’air tout à fait normal, mais peut-être ai-je omis des détails…des riens trahissant et je laisse ma main redescendre, naturellement. J’avais oublié de la ganter ! Un instant je me reproche ce détail, mais ne le garde pas en mémoire, préférant tout à fait l’éloigner pour ne pas y penser abusivement moi-même.

Comme chacun, l’argent semble le motiver un peu plus et je le regarde, d’un air entendu. Parfait. Ils ne changent pas de tous les êtres vivants !

-Augustus McFerwel ! Proclamais-je fièrement, comme si mon nom était réellement connu. Augustus McFerwel est une identité établie et connue, venant d’Eskr, et qui ne saurait souffrir d’une quelconque mise à mal. Et bien mon poids mon cher, environ 90-95 kilos, quant aux hauteurs, je veux pouvoir escalader ce que j’ai envie ! Montagnes et autres ! Voyez-vous j’aime gravir des hauteurs vertigineuses mais c’est très long, abrégez-moi tout ça !

L’air jovial, je lui explique donc ma passion pour l’escalade entre autre chose et mon besoin de me changer la vie pour ces petits moments. Je divague dans des détails, jusqu’à venir lui serrer la main.

-Je souhaiterais une certaine rapidité dans la conception, je repars pour Eskr au début de l’été, et j’ai un vaste domaine à arpenter !

pourrait-il concevoir l’objet dans les temps ? Je l’ignore, je suppose qu’il essaierait, même si essayer n’est pas ce qui faut se dire. Il faut qu’il le fasse. Je lui laisserais les lauriers tant que je détiens la conception et au pire de tous les cas, je viendrais voler le résultat final, en espérant qu’il ne me pète pas à la tronche…


Lampré ou d'Andressy?
Charmant charmeurs, voleur de coeur, briseur de couche, l'on s'attarder pour un baiser de sa bouche. Mais est-il Valerian ou bien Lampré? Nul ne le sait séant, à vous de deviner
avatar
Gilliam Tolano
Inventeur loufoque
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t505-peuple-gilliam-tolano-bricoleur-dilettante#15143
Nationalité : Ambrosien
Messages : 144
Date d'inscription : 08/08/2018
MessageSujet: Re: " C'est pour quoi ? Dépêchez-vous, je n'ai pas le temps ! " Sam 15 Sep 2018 - 8:17
Quelle allure ! Décidément ce personnage dénotait étrangement du commun des clients de l’inventeur. Et il en avait vu des gens lambdas. Celui-ci avait une moustache toute particulière qu’il ne cessait de tripoter sans que cela ne lui enlève quelconque grâce. McFerwel … Inconnu au bataillon. L’inventeur le rencontrait pour la première fois et n’en a jamais entendu parler auparavant. Il devait être important pour débourser autant d’argent dans un loisir.

Enfin, c’est ainsi qu’il en parlait devant un Gilliam absorbé par la description d’une activité qui lui était inconnue, ou presque. Ce n’est pas que Gilliam n’aime pas la montagne ou la nature … mais les hauteurs ne le mettent pas dans les meilleures conditions. Si une idée s’affichait en premier dans le paysage de ses pensées, c’est la sécurité. Inconcevable de proposer à ce client un objet défaillant. Mais un quintal, sans compter l’équipement d'alpiniste ou de randonneur … Il faudra définitivement trouver un matériau assez résistant. Peut-être l’occasion de prouver l’utilité de sa dernière trouvaille accidentelle.

Au début de l’été … Ce qui veut dire qu’il faut un équipement assez classique car ce monsieur McFerwel n’aura pas le temps de s’entraîner à manier quelque chose de trop exotique. Cela devrait être gérable même en tombant à un moment aussi critique. Peut-être avec l’aide de quelqu’un les projets seraient plus gérables. Mais qui ? L’inventeur en  était là dans son raisonnement lorsque l’individu lui empoigna la main finalement, acceptant de laisser l’honneur de la création de cette oeuvre à la famille Tolano. Ses pensées sortirent de sa bouche sans même qu’il s’en aperçoive :

_ “ Je ne vais pas avoir le temps de m’occuper de ça tout seul en si peu de temps. Oh … Oups !

Se rendant compte de s’être exprimé à voix haute, l’inventeur se reprit prestement, enchaînant sans avoir l’air de se préoccuper de son raté :

_ “ Voyez-vous mon bon monsieur, en ce moment j’ai énormément de choses à gérer et je pense que de l’aide me serait tout à fait profitable. Peut-être connaitriez-vous une personne assez débrouillarde désireuse d’apprendre les choses de la création. Aernia bénit de nombreuses âmes.

Il terminait sa phrase en jetant un oeil à la bourse sur le comptoir, espérant vraiment pouvoir remplir un contrat si intéressant. Il serait trop dommage de ne pas pouvoir en profiter. Ah tout tombe très mal et au même moment. Intérieurement, Gilliam priait sa déesse de l’aider à surpasser cette course contre l’horloge. Il exécrait ne pas tenir un timing mais son attitude volatile et curieuse l’empêchait de s’arrêter sur une seule chose à la fois.


avatar
Valerian d'Andressy
Gentleman cambrioleur
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t245-dignitaires-valerian-d-andressy-comedien-gentleman-cambrioleur#4847
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 404
Date d'inscription : 11/04/2017
MessageSujet: Re: " C'est pour quoi ? Dépêchez-vous, je n'ai pas le temps ! " Dim 14 Oct 2018 - 22:46
Je pris une mine de réflexion, cherchant à lui offrir une réponse qui lui conviendrait. De l’aide…hum… « Henry Wolverton ! » Je lachais ce prénom et ce nom simplement, tout réjouit de me souvenir de son nom visiblement. Mais j’avais cherché hein, ou fait bien semblant ! C’était un autre inventeur, pas plus réputé que celui-ci, mais pour qui j’avais hésité. Le souci étant qu’il ne semblait pas terminer ses idées ! En tous les cas, je lui donne ce nom avec un sourire.

« C’est un inventeur… un autre…comme vous. On m’a donné son nom, mais vous paraissiez plus intéressant. Faites ce que vous voulez, tant que vous me créez l’objet !!! Ma sœur dit que c’est encore une de mes fantaisies sans queue ni tête, mais je ne saisis pas pourquoi ! » Dis-je goguenard, comme si une nouvelle lubie me prenait chaque jour et que je la vivais à fond avant de passer à une autre. Oh, c’était pourtant bien la façon d’exister du personnage que j’étais en train d’incarner, tout simplement parce que c’était aussi aisé. Créer un personnage et le faire vivre était facile.

« Vous acceptez donc ? » C’était bien ce qui m’intéressait ! Savoir s’il était partant ou pas, savoir surtout aussi s’il était d’accord. Après tout n’était que du détail. Moi j’avais besoin de ce genre de chose pour faciliter mes vols, et quand il le saurait, ce serait trop tard, mais il vivrait probablement dans le secret que le grappin était de sa conception, qu’elle idée d’aller déclarer être complice ! Enfin, je poussais un peu !


Lampré ou d'Andressy?
Charmant charmeurs, voleur de coeur, briseur de couche, l'on s'attarder pour un baiser de sa bouche. Mais est-il Valerian ou bien Lampré? Nul ne le sait séant, à vous de deviner
avatar
Gilliam Tolano
Inventeur loufoque
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t505-peuple-gilliam-tolano-bricoleur-dilettante#15143
Nationalité : Ambrosien
Messages : 144
Date d'inscription : 08/08/2018
MessageSujet: Re: " C'est pour quoi ? Dépêchez-vous, je n'ai pas le temps ! " Mer 7 Nov 2018 - 16:34
Les premiers froncements de sourcils de Mr McFerwell n'enchantaient pas notre inventeur qui priait Aernia en silence afin qu'elle l'aide à accomplir ce travail. Tout d'un coup, le client lâcha un nom. Gilliam sursauta légèrement surpris puis se ressaisit, un sourire illuminant son visage avenant. Il n'avait cependant jamais entendu auparavant ce nom.

_ " Wolverton vous dites ? Oh super. Je vais tout faire pour trouver cet homme ! Par Aernia, la science brillera ! "

Voici une péripétie des plus appétissantes pour Gilliam dont les yeux écarquillés manifestaient en cet instant la joie qu'il contenait à peine. Un confrère, un inventeur qui plus est d'après les dires de ce client à l'air paisible. Tout dans sa façon d'être confortait notre doux étourdit de Tolano qui semblait réellement enclin à le croire sur parole.

Il semblerait que son projet n'était en réalité qu'un parmi tant d'autres. Et bien si cela exaspérait sa soeur, à l'inverse, Gilliam ne pouvait que se réjouir de dénicher la même journée un client prometteur et le nom d'un confrère à la réputation montante.  Et puis, s'il croyait Valérian dans ses dires, il ne se fiait pas à son jugement quant aux valeurs respectives des deux inventeurs. Peut-être même serait-ce ce monsieur Wolverton qui prendrait Gilliam en apprentissage. Qui sait ? En tout cas, Gilliam ne savait pas, mais avait hâte.

_ " Et bien mon bon monsieur, j'accepte. Je ferais mon maximum pour produire un prototype de qualité. "

Il tendit sa main à monsieur Mc Ferwell afin de sceller l'accord des deux parties. Un nouveau projet débutait pour Gilliam : Trouver Henry Wolverton. Sa première étape fut de le graver sur son bureau avec un burin, afin de ne pas l'oublier. Et puis, le papier était à l'autre bout de la pièce alors que le bureau était là juste à côté.


avatar
Valerian d'Andressy
Gentleman cambrioleur
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t245-dignitaires-valerian-d-andressy-comedien-gentleman-cambrioleur#4847
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 404
Date d'inscription : 11/04/2017
MessageSujet: Re: " C'est pour quoi ? Dépêchez-vous, je n'ai pas le temps ! " Mer 7 Nov 2018 - 20:19
Je lui avais donné le nom d’un autre inventeur. Leur point commun ? Ils n’étaient pas jugés assez important pour qu’on surveille réellement leur création. Disons le, je les avais choisis parce qu’ils étaient en fait…comment dire, un peu hors du circuit. Une manière de se protéger. Comme une autre et j’avais bien espéré qu’il me demande le nom d’un autre, ainsi je l’orientais vers lui, indirectement. Je me disais aussi que leurs esprits étaient assez rocambolesque pour parvenir à quelque chose d’unique, j’aurais franchement pu voir un inventeur plus cadré, mais non…je préférais faire ainsi.

« Parfait ! Parfait ! » Balançais-je guilleret, ne perdant pas la joie de vivre du personnage. Bien, maintenant, je devrais attendre qu’il réussisse, mais j’étais un homme assez patient, et je ne misais pas tout sur le grappin, cela aurait été une aide magnifique pour la suite de mes méfaits, mais cela restait une option !

Je serais vivement la main de Gilliam Tolano, le secouant un peu au passage car cela faisait partie du personnage. Un homme guilleret et robuste qui n’aurait pas fait de mal à une mouche. Je tripatouillais le rebord de la moustache et j’opinais du chef.

« Je repasserais dans une bonne semaine pour suivre vos avancées, si vous avez nécessité de me contacter, une lettre à l’hôtel Waldorf en mon nom suffira. Je vous souhaite, une belle journée ! »

En tous les cas, j’avais bonne fois quant à la suite des choses. Je le quittais là et sortais de la boutique pour reprendre mon bonhomme de chemin. Je me demandais comment cela allait terminer, je testerais minutieusement le grappin avant de l’utiliser, qui sait ce qui aurait pu m’arriver avec ! Mais je suppose qu’il ne se permettrait pas de refourger quelque chose d’obsolète…quoi que, par inadvertance. Les inventeurs étaient souvent tête en l’air !


Lampré ou d'Andressy?
Charmant charmeurs, voleur de coeur, briseur de couche, l'on s'attarder pour un baiser de sa bouche. Mais est-il Valerian ou bien Lampré? Nul ne le sait séant, à vous de deviner
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: " C'est pour quoi ? Dépêchez-vous, je n'ai pas le temps ! "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques d'Ambrosia :: L'histoire Ambrosienne :: 1er niveau de la Cité :: Quartier des sciences :: [En Rénovation] Atelier Tolano | " L'imaginaire pour seule limite "-
Sauter vers:  
Il était une fois AmbrosiaNos Partenaires

Retrouver nous surDes mêmes auteurs