CALVI Marissa
ft. Mia Wasikowska
[LIBRE]MARISSA CALVI - NOUVELLE MINISTRE DES FINANCES CCHVRQn
Surnom : La Taupe
Âge : 30 ans
Métier : Ministre des finances
Nationalité et origines : Raclusienne
Situation conjugale : Au choix
Orientation sexuelle : Hétéro
Religion : Timan
Groupe : Grands
Caractère :Travailleuse, sérieuse, peu confiante en elle-même et en ses capacités, stressée, impulsive, honnête, droite
Histoire :
- Vous êtes née à Raclus (cité au choix, sauf Thémis), mais votre père vous a emmené avec elle lorsqu’il est devenu ambassadeur en Ambrosia
- Vous y avez grandi, et vous n’êtes jamais retourné dans votre ville natale
- Vous avez fait carrière dans les finances après de longues études, malgré l’avis contraire de votre père
- Vous avez été remarquée mais très vie, vous vous êtes sentie dépassée malgré les éloges que les autres jugent méritées
- Vous avez obtenu un peu malgré vous le lourd travail de la gestion des greniers, et c’est pendant votre travail que vous avez relevé des erreurs et qu’en poussant, vous avez découvert les errements du ministre saint-clair.
- Vous venez d’être nommée grande pour service rendu à la nation et nommée à la tête du ministère des finances.
Liens : Préciser les liens du personnage.
•NEMROD L’ENVERS(Perso joué): A vous de le convaincre – Il a estimé que malgré vos compétences, vous étiez trop jeune, et pas assez formée… mais l’impératrice ne l’a pas écouté et vous a nommé quand même… pour vous, il est la personne à convaincre. Il vous fauit lui prouver qu’elle a eu raison. Une sorte de défi à vous-même…

•AUGUSTE SHARD(Perso non joué): Un petit coup de cœur ? – C’est à lui que vous avez révélé les magouilles du ministre des finances et il vous a un peu chamboulée… vous ne sauriez pourquoi, peut être par son aplomb, peut être parce qu’il a su vous écouter, ou autre chose… mais vous avez bien envie de le revoir… d’autant que vous avez eu raison de lui faire confiance… il n’a rien révélé de votre histoire avant qu’Aurelius file à l’anglaise…
A propos : Petite nouvelle du gouvernement. Elle n’a jamais voulu de ce poste, mais comment pourrait-on refuser ce que l’impératrice ordonne ? Vous n’êtes pas à l’aise, et vous devez encore vous faire votre place, c’est une évidence… et qui sait, vous avez l’espoir que quand on verra que vous ne convenez pas, vous serez remplacée aussi sec !