AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
RSS
RSS


 :: Préface Ambrosienne :: La vie Ambrosienne :: Carnets de bal

Ross Brisendan, Dignitaire

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Ross Brisendan, Dignitaire Dim 29 Jan 2017 - 15:54
Brisendan Roslin
ft. Todrick Hall
Surnom : Ross
Âge : 31 ans
Métier : banquier
Nationalité et origines : ambrosien
Situation conjugale : Marié
Orientation sexuelle : Gay
Groupe : Dignitaire
Recherches :
→ des explorateurs, professeurs avisés, ou étrangers aventureux qui m'aideraient à approfondir ma connaissance du monde.
→ des ennemis (ceux de la maison de Choiseul sont les miens, généralement, mais je peux aussi avoir des ennemis propres à ma personne).

La banque Gobelin est une ancienne institution qui a grandi avec l’Empire, et la famille qui la gère depuis les débuts est intimement alliée à la dynastie impériale.
Aujourd’hui, grâce au patronage de Lilith de Choiseul, la génération actuelle s’apprête à étendre sa présence jusqu’aux confins des terres connues.
L’héritier en vue est le jeune Roslin, dit Ross, fils unique et plus jeune membre décisionnaire, qui se passionne pour cette expansion et en gère la stratégie. Ses parents sont en charge de la succursale principale, établie dans l’ombre du palais impérial d’Ambrosia.

Sont recherchés :  

→ Des oncles, tantes, cousins et cousines, qui tiennent les principaux postes de décision, directeurs, fondateurs... Âges, avatars et noms à volonté ; les membres par alliance de la famille peuvent porter des noms divers selon les titres de leurs parents.
→ Des employés : personnel bancaire classique, mais aussi gardes de sécurité, constructeurs, serruriers… qui assurent l’expansion de la Gobelin Bank au quotidien.
→ Des contacts réguliers hors de la banque : détectives privés, chercheurs… de confiance, auxquels nous faisons appel au besoin pour nous assister dans la gestion de nos comptes les plus importants.
→ Des organismes que nous finançons à titre caritatif, et qui en retour nous font une certaine publicité ou donnent de nous une bonne image.

AUTRES PISTES :  
→ Ross envisage d'étendre ses talents de mécènes à la science, c'est encore un projet en l'air mais il commence à envisager, sous l'effet de certaines influences, l'intérêt d'automates humanoïdes très performants dans certaines tâches bien spécifiques. Il se renseigne parfois sur ce sujet, discrètement. Concluez-en ce que vous voudrez ^^
→ Comme les autres dirigeants de la banque, il a subi depuis ses dix ans une mithridatisation lente aux poisons les plus courants. Ils lui font toujours de l'effet et peuvent le tuer, mais plus lentement qu'une personne normale - le temps de lui apporter l'antidote, s'il existe, et de communiquer ses secrets à sa famille, s'il en a. Tout membre de la famille Brisendan redoute ce type de lente agonie.
→ Une enveloppe, qui semble ne recouvrir rien d'autre qu'une liasse de papier, marquée de la mention "A mon fils", est en sécurité dans sa chambre (personnelle, celle où son épouse n'entre pas.) Si l'écriture est la sienne, cela remonte loin car elle n'est pas reconnaissable. Il porte aussi un pendentif recelant ce qui semble être une petite mèche de cheveux roux. Appartiennent-ils à Miranda ? Bonne question.


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Ross Brisendan, Dignitaire Mar 31 Jan 2017 - 18:36
Dans mon passé...

I brought you daffodils in a pretty string,
Jeune enfant, Ross Brisendan scelle son destin à jamais en rencontrant la femme de sa vie.

I was alone,
"C'est l'ami aux si douces mains dont chaque matin nous sépare : adieu, voilà votre chemin."
Adolescent, Ross joue à être un prince, tout en apprenant le métier de courtisan. Il s’entiche sans y songer d’un ami décalé, irrévérencieux, reflet inversé qui l’attire comme une eau sombre, malgré les conseils avisés de son entourage.


&
De nos jours...
Prunelles félines sous les roses noires
Le prince consort Elrich a été assassiné. Ross se rend auprès de son amie pour lui témoigner de son soutien. Naturellement, leur conversation privée ne saurait durer longtemps ; son épouse le rejoint bientôt.

Bûcher funéraire,
Les funérailles du prince réunissent la Cour et ouvrent une nouvelle ère sombre. Dans quelle mesure l’unité affichée autour du défunt saura-t-elle se maintenir ?

Cambriolage à l'agence Wolter,
Des criminels entrent dans la nouvelle agence ouverte par Ross, terrorisent les clients, enlèvent un employé, et saccagent les lieux. A cette occasion, Ross entend pour ce qui lui semble être la première fois le digne Samuel Kobalt plaisanter.

Chimneys of Fire
Un pupille arrive chez les Brisendan. « Sémillant » serait le mot exact, et le banquier s’en amuse sans méchanceté, ingénument passionné par leurs différences. La maisonnée ignore quel sérieux et quelles ombres cette jeune tête abrite.

A circonstances lugubres, visées lumineuses
Ross accompagne la Ministre de l’Education et son secrétaire à l’orphelinat qu’il va désormais parrainer. Cette expérience insolite le confronte à la misère. Mais y compris dans ce contexte, il ne perd pas le Nord.

Dîner chez Pygmalion
Dame Miranda Brisendan attend un enfant : Ross fête cette heureuse nouvelle avec Sarah Vialanni. Sans celle, rien n’aurait été possible. La patronne de bordel excelle en potions de toutes sortes, qui l’ont aidé à surmonter son aversion naturelle pour le corps de son épouse.

Spread your wings
A la sortie de ce dîner, Ross rencontre son pupille Onésime de Malterre et une étrange altercation s’ensuit. Entraînés par l’enchaînement des événements, les deux hommes mettent le cap sur une île touristique des environs.



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques d'Ambrosia :: Préface Ambrosienne :: La vie Ambrosienne :: Carnets de bal-
Sauter vers:  
Il était une fois AmbrosiaNos Partenaires

Retrouver nous sur