AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
RSS
RSS


 :: L'histoire Ambrosienne :: Palais impérial :: Rez-de chaussée

[Clos]Soupçons

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Lilith de Choiseul
Impératrice de vapeur
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t35-grand-lilith-de-choi
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 2001
Date d'inscription : 14/01/2017
MessageSujet: Re: [Clos]Soupçons Mer 15 Mar 2017 - 11:15
Elena Spina peut être en désaccord, ne pas aimer que je ne veuille pas d’aide, mais elle n’en fait pas plus de cérémonie, ce qui est un bon point. Je ne l’aurais pour autant pas remise à sa place de me tenir tête, pour la simple et bonne raison que je ne suis pas de ce genre, mais j’apprécie pour autant le regard de Everard…

Il toussote pour attirer mon attention et je l’observe un instant. Vous savez, être empereur ou impératrice n’est en rien une partie de plaisir, nous sommes la figure de proue d’un empire, nous devons être irréprochable –ou presque- rentrer dans les codes demandés, ne pas se permettre de faire de la fierté mal placée et veiller à tenir une santé de fer. Pour autant je soutiens son regard, s’il pouvait, je suis certaine qu’il m’obligerait à m’allonger et à me reposer, ce que je ne peux lui reprocher…

Mais je ne peux concéder au repos pour le moment, au-delà de la volonté de savoir, d’être présente en cet instant, j’ai aussi besoin de ne pas être seule. La compagnie des automates peut-être sympathiques mais elle n’est pas plus intéressantes que cela.

Prenant soin de m’asseoir au sol, j’observe la balai d’Elena sur le corps de Elrich, un instant divaguant dans mes pensées, j’observe le corps inerte avec une étrange appréhension au fond du cœur, de l’âme et de l’esprit. Je ne me pensais pas autant de ceux qui se perdent dans leur pensée attristée, il faut croire que je ne suis pas différente des autres, malheureusement et pendant un instant, je suis loin, entendant dans des teintes étouffées les paroles d’Elena.

Je fronce les sourcils à mesure de ses paroles, relevant le regard. Everard parle avant moi et je préfère attendre la réponse de la jeune femme plutôt que de prendre parole.


avatar
Elena Spina
Herboriste
Voir le profil de l'utilisateur
Nationalité : Raclusienne d'Adop
Messages : 29
Date d'inscription : 22/01/2017
MessageSujet: Re: [Clos]Soupçons Sam 1 Avr 2017 - 22:09
Elena aurait aimé pouvoir apporter plus de réponses, plus d’informations à Son Impératrice. Elle aurait aimé la rassurer, ou lui expliquer, l’aider à trouver le coupable. Parce qu’il y avait forcément un coupable. Ces marques, ces traces qu’elle avait trouvées sur le corps du défunt n’avaient pu arriver là par hasard. Elles étaient la conséquence directe de l’ingestion d’un poison. Ou plutôt, d’un venin. Elle les avaient déjà vues, quelques années plus tôt. Sauf qu’alors, son père et elle avaient remarqué des marques de morsures sur le corps sans vie. Dans le cas de l’époux de l’Impératrice, il n’y avait ni morsures, ni blessures. Son corps était intact, ce qui ne pouvait dire qu’une chose : il avait dû ingérer le poison. Et elle ne l’imaginait pas l’avoir pris volontairement. D’une part, elle le savait profondément pieux. Il n’aurait pu attenter à ses jours. D’autre part… Il avait Lilith, sa femme. Et elle ne l’imaginait pas l’abandonner de la sorte. Surtout alors qu’elle portait leur enfant ! Non, il avait dû être drogué à son insu, ce qui signifiait qu’il avait été assassiné ! Mais cela, ils le savaient déjà. La seule information qu’elle avait pu leur apporter, c’était qu’il ne s’agissait pas d’un poison végétal, mais animal. Et malheureusement, ses connaissances étaient loin d’être suffisantes en la matière.

« Intéressant… Mais ne serait-il y pas possible de récupérer le venin d’un animal pour le faire ingérer ? Ce serait plus discret qu’une morsure tout en ayant des effets aussi dévastateurs ?  Enfin, je n’y connais rien, mais je me disais que ce serait efficace… on ne soupçonnerait pas un venin… »

Récupérer le venin d’un animal ? Bien sûr que c’était possible. La jeune femme acquiesça brièvement. « C’est tout à fait possible, je le crains. » Elle le craignait car c’était effectivement beaucoup plus discret ! Et du coup, plus difficile à découvrir. « J’ai connaissance de quelques remèdes nécessitant des… sécrétions animales. Mais rien de si… Létal. » Croyez-le ou non, mais dans certaines potions dont elle avait entendu parler, la sorte de bave sécrétée par les limaces était censée avoir d’importantes vertus. Certaines femmes pensaient que cette bave donnait un teint plus frais, plus rose. « … Ou dangereux. » Les morsures qu’elle avait aperçues, plusieurs années plus tôt, ne pouvaient provenir que de deux animaux. Soit il s’agissait d’un serpent, soit d’une araignée de très grande taille.

« Connaitrais-tu quelqu’un qui puisse l’identifier ? »

Elena ne put s’empêcher de ressentir une sensation de douleur dans la poitrine en entendant ces mots. Quelqu’un qui pourrait. Quelqu’un qui serait plus utile qu’elle. Sur son ventre corseté, elle joignit ses mains et tritura ses doigts, nerveusement. Tête baissée, elle fixa les dalles du sol, et réfléchit. Des herboristes qu’elle connaissait, aucun à sa connaissance n’était expert en venins d’animaux. Toutefois… Elle fronça les sourcils. « Il y a bien quelqu’un qui pourrait… Je n’ai jamais rencontré cette femme. J’en ai juste entendu parler. Selon les rumeurs que j’ai entendues, elle aurait une grande connaissance des plantes et des remèdes. Peut-être aura-t-elle aussi quelques connaissances en venins ? » C’était très flou et incertain mais… « Si vous le souhaitez, Majesté, je pourrais prendre contact avec elle, sans préciser que cela a un rapport avec le décès de votre époux. Je pourrais la contacter en tant qu’herboriste, et en profiter pour… Lui poser quelques questions ?! »
[/color][/color]
avatar
Everard Zullheimer
Premier serviteur d'Ameth en Ambrosia
Voir le profil de l'utilisateur
Nationalité : Amethien
Messages : 996
Date d'inscription : 14/04/2016
MessageSujet: Re: [Clos]Soupçons Lun 3 Avr 2017 - 17:40
Au moins nous avions quelques pistes désormais, un poison, c’était possible, et plus encore, un poison potentiel… Quelque chose qui allait pouvoir nous aider… si j’avais pu j’aurai contacté le père d’Elena qui était un empoisonneur professionnel ! Mais il avait été pendu il y avait de cela plusieurs années, pendant que je l’accueillais comme ma pupille ! Enfin bon, sans avoir de connaissances très poussées dans le domaine, elle en connaissait des bases, normalement, pour être capable de confectionner des antidotes ! Mais bon, cela excluait les poisons à mort rapide ! Je lui souris et la remerciais de la tête. Jusqu’ici, l’impératrice était restée impavide, à attendre sans doute les conclusions avant de reprendre la parole…

L’ennui, c’était qu’il serait sans doute impossible, ou pas loin, de trouver une personne qui puisse nous dire qui avait empoisonné les tasses de thé… après tout, dans le fourmillement des activités des larbins, difficile de dire qui s’était approché, ou ne s’était pas approché, des tasses… impossible ! Il allait falloir que nous explorions le reste des pistes potentielles… je soupirais un peu bruyamment devant cette impression de tâche colossale qui nous attendait ! Mais je ne renoncerais pas aussi aisément ! Je lui souris bien aimablement avant de finalement opiner du chef quand elle parla de la personne qu’elle pourrait contacter ! Moi ça m’arrangeait ! Je la regardais avec tendresse avant de doucement me baisser pour être à sa hauteur !

Oui, son idée était bonne, qu’elle aille l’interroger, en toute discrétion bien sûr ! Ou alors envoyer quelqu’un qui fasse se corser un peu les choses… ce ne serait pas complètement idiot ! Je la ferais suivre, si jamais elle y allait. Un de mes hommes de confiance la suivrait. Car si je ne produisais pas de violence physique par principe, recourir à ceux qui en faisait excès ne m’était, par contre, pas étranger… c’était fort pratique. Que chacun fasse son travail… que chacun fasse ce pour quoi il était doué ! ainsi, tout serait fait le plus efficacement du monde, tout simplement !

« Merci mon enfant… Puisse le seigneur Ameth vous bénir. »


avatar
Lilith de Choiseul
Impératrice de vapeur
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t35-grand-lilith-de-choi
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 2001
Date d'inscription : 14/01/2017
MessageSujet: Re: [Clos]Soupçons Mar 4 Avr 2017 - 21:22
J’aurais aimé être plus satisfaite que cela, mais ce n’est pas le cas, au final…au final je me sens désemparée face à tout cela. Prendre le bon côté des choses me pousse à me dire qu’elle a pu déterminer l’origine du poison en toutes suppositions, quelqu’un le voulait mort et voulait blesser l’Empire. Peut-être même le Protectorat…je ne peux concilier que cela me soit si intimement personnel, je suis l’Impératrice, dans mon existence, il y a fort peu de chose personnelle…

Un faible sourire de fatigue sur la bouche, elle semble attristée un instant et je la regarde avec bienveillance. Il ne faut pas, elle est encore jeune, elle a toute une vie pour en apprendre plus ! Mais je ne pense rien dire, simplement l’observer avec bienveillance. Mon esprit épuisé, mes forces éloignées, je finis par me redresser.

-Vous avez toute ma confiance Elena pour faire ce qu’il faut.

Qu’elle aille se renseigner, qu’elle cherche, je lui fait confiance et je me doute que Everard veillera aussi sur elle.

-Everard, je vous laisse la raccompagner.

Nous en avions finis…

Je reste avec Elrich seule quelques instants, le temps que Everard ne la raccompagne et j’apprécie son soutien pour me ramener à mon tour, sans avouer avoir besoin de soutient mais remerciant sa discrétion de ne pas me faire plus de remarque.
Je sais bien que je m’allonge dans mon lit en tenant mon ventre, mais je ne pleure pas, les yeux grands ouverts je reste enfermée dans le lourd silence du palais, dans mes pensées tournent beaucoup de chose, mais rien qui ne soit agréable.

Le plus dur viendra bientôt …


Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques d'Ambrosia :: L'histoire Ambrosienne :: Palais impérial :: Rez-de chaussée-
Sauter vers:  
Il était une fois AmbrosiaNos Partenaires

Retrouver nous sur