-50%
Le deal à ne pas rater :
Nouvel Echo Dot (4e génération), Enceinte connectée avec Alexa
29.99 € 59.99 €
Voir le deal

Anonymous
Invité
Invité
le Mer 6 Sep 2017 - 12:54
Il le sait, est ce qu'il ne l'a pas toujours su ? Fuir et tourner le dos à son nom n'était pas envisageable, parce que même s'il comptait que sa sœur perdure au pouvoir, il connait les charges qui peuvent peser sur ses épaules. Mais il y a quelque chose qu'il s'est rendu compte durant son éloignement, c'était bien qu'il devait protéger sa soeur. C'était en fait le meilleur moyen de s'assurer qu'elle règne avec plus de sécurité. L'idée n'avait certes rien d'exceptionnel, pourtant il aurait voulut chasser la douleur de ce regard si semblable au sien. Parce que cette question le taraudait sans cesse, s'il avait été là... Est ce qu'il aurait pu empêcher le drame ? Est ce qu'il aurait pu arrêter l'assassin ? Il voit bien qu'elle prend sur elle, elle l'a toujours fait, mais en même temps elle a toujours été là pour lui. Il déjoue pourtant la situation d'un sourire taquin avec une petite remarque taquine.

« Tant qu'on ne confond pas aider avec prendre la suite du pouvoir , je serais honoré de t'apporter toute l'aide que je pourrais te fournir. »

Il se sent gêné, quelque part il sait que ce qu'il a fait n'est ni correct, ni reconnu comme une bonne action. Et la suite des paroles le tétanise, il le sait très bien, avant même que les paroles ne passent les lèvres de sa sœur. L'Empire a toujours été au cœur de sa famille la première des priorités. Elle touche le sujet sensible, l'autre chose qui même s'ils ne l'ont jamais évoqué ensemble posent tout de même un doute sur ses origines. Le fantôme de leur mère planent entre eux un instant, leurs avis divergent il ne veut pas se disputer si tôt rentré et baisse seulement la tête sur le thé qui lui semble bien amer. Son coeur lui s'est gelé, renfermé sur lui même, l'envie de courir aux registres s'estompe face aux responsabilités qui reviennent sur ses épaules. Il connait son aînée, et elle qui l'a protégé depuis enfant saisit qu'elle ne tire aucun plaisir à lui rappeler qui ils sont.

Pour autant, Pia n'est pas non plus de basse extraction, et il pourrait peut être s’enquérir des origines de son père, puisque sa mère semblait bien au fait de toutes leur civilisation et l'a enseigné à sa fille. Il part déjà dans une autre direction, est ce que s'il faisait la cours correctement à la jeune femme elle pourrait recevoir l'aval de l'Impératrice ? Mais c'était s'emballer, qu'est ce qui lui disait qu'Olympiane désirait plus qu'une simple amitié .... Il avait finir par avoir des hauts le cœur tout seul à force de sentir son estomac se serrer et faire des loopings. Il poussa un soupir avant de sourire à sa soeur, après tout rien n'est encore joué, il verrait en la jeune femme si elle acceptait de le revoir.

« Elle est en effet délicieuse et d'une douceur sans pareille. J'espère dans ce cas parvenir à capter son attention dans une cours plus honorable, et ainsi obtenir l'aval de tous quand à une possible relation. »

Encore son sourire canaille sur ses lèvres il repose la tasse, point n'est besoin de se morfondre, c'est une longue journée qui les attends, et il compte tenir sa promesse. Il se relève avec agilité et tend galamment la main à l'Impératrice. Une fois debout il s'assure discrètement que ses doigts sont réchauffés, puis lui propose son coude après avoir carrer les épaules.

« Et que dirais l'Impératrice si je la secondais exceptionnellement aujourd'hui ? Pour décharger ses frêles épaules de sa lourde charge ? » Il s'attend presque à recevoir une tape sur la tête, mais elle est si petite aujourd'hui face à lui qu'il doute qu'elle parvienne à l'atteindre. Même si elle a confirmé ses craintes, il sait qu'elle tient à lui, autant qu'il tient à elle, malgré leurs parfois désaccords, il compte bien aujourd'hui protéger sa grande sœur, quoi qu'il lui en coûte.
Lilith de Choiseul
Nationalité :
Ambrosienne
Messages :
3786
Date d'inscription :
14/01/2017
Lilith de Choiseul
Impératrice de vapeur
le Jeu 7 Sep 2017 - 12:09
Un haussement de regard au ciel, je soupire affectueusement. Mon frère…

-J’aimerais que tu te rapproches des prétendants et que tu es à l’œil certain d’entre eux, d’une certaine manière, j’ai peu confiance en certaine personnalité et j’ai fort à penser qu’ils se dissimulent dans leur rang, des non-étranger à la mort de mon époux. De toutes façons, il y a des rumeurs comme quoi Beauregard serait intéressé…

Nul besoin de lui faire un court de rattrapage sur l’ancienne lignée d’empereur non ? l’homme n’est pas encore parvenu ici, mais j’aimerais que Nicolas l’ait à l’œil, ce n’est que de la vilaine suspicion, mais hélas, comment ne pas en avoir. Je voudrais qu’il se rapproche des candidats, pour en faire l’analyse précise, et puisse garder un œil dessus, étant un jeune homme de belle famille, il ne serait point étrange de le voir tenter de s’entendre avec un potentiel futur beau frère ! Non ?

-Pour le moment, le protectorat n’a pas annoncé encore ses intentions, mais te rapprocher du Prieur ne serait pas une idée saugrenue, c’est le seul que nous pensons en liste.

Je ne précise pas que c’est le seul que je pense en liste, car peu importe, je mens un peu à mon frère, ce que je ne devrais pas faire après tout, mais…il ne doit pas savoir, c’est plus aisé pour lui d’ignorer. Que penserait-il de moi après tout ? Bien ce qu’il veut mais cela me soucierait pour autant.

D’ailleurs je ne veux point résonner les élans de son cœur, il se doit de réfléchir et de réaliser par lui-même, sinon notre oncle lui rappellera son devoir. Je chasse les pensées politiques, cela sera plus aisée et me concentre sur d’autre, relevée et à son bras, je hoche la tête.

-Tu n’as pas peur de prendre un cour de pouvoir ? Car je pourrais t’enseigner quelques petites choses en cas de succession. Voilà ma tape sur l’arrière de son crâne, je ris doucement. Est-ce que tu retourneras en caserne mon frère ? J’avoue que ta présence manque au palais, et je pense que notre oncle aimerait t’avoir près de lui, je me demande parfois si tu ne pourrais pas au moins être positionné à la capitale, mais c’est probablement moins intéressant.

Lui souriais-je.


[CLOS]Le retour d'un frère PV - Page 2 VtJLfeC
Anonymous
Invité
Invité
le Jeu 7 Sep 2017 - 23:10
La mission qu'elle lui donne, parce qu'il ne le voit pas autrement, est sans aucun doute difficile et surtout à responsabilités. Mais il la comprend, après tout elle va de nouveau lier sa vie à l'un d'eux et il est légitime de penser qu'elle aimerait en savoir le plus sur les intentions. Il sait déjà qu'il y mettra tout son savoir acquis, restait à se fondre dans le décor et peut être jouer le rôle qu'on lui prêtait. Celui de l'héritier sans l'être, de pique assiette et impur, indésiré et indésirable. Il se hérissa légèrement à la mention du nom, il comprenait très bien que les recevoir à ce titre de prétendant pouvait choquer, mais il se doutait que sa soeur n'y était pour rien. Ce n'était certainement pas une de ses idées que de faire venir ses .... Calomnieurs ... Quand elle annonce le prieur il se sent beaucoup moins motivé, quand on a fauté avec la cousine de celui-ci, est ce qu'on peut aborder sereinement un homme d'église peut enclin à la plaisanterie ? Pourtant il fera de son mieux il le sait, peut être que c'est un test de l'Impératrice pour voir ce qu'il en est advenu de sa formation première.

Mais si ... Si jamais c'était le Prieur qui avait la faveur de sa soeur ... Cela rendait tout rapprochement avec Olympiane plus compliqué... Il hésita et se promit de chercher en temps voulut la solution la moins dangereuse pour tout un chacun. A l'instant, il ne savait plus vraiment quoi penser, il avait été égoïste de penser qu'à ses propres envies. Peut être qu'en revoyant la demoiselle et en guettant sa réaction à leurs "retrouvailles" cela le mettrait dans une idée de possible choix qui serait envisageables. Restait juste à savoir si elle voulait elle approfondir la relation, voire même parler de choses un peu plus ... Disons correctes allant jusqu'à un engagement peut être si elle le voulait aussi. Il refoula toutes ces pensées peut engageantes dans un coin de son esprit et sourit à sa sœur en la suivant dans les couloirs du palais qui les a vu grandir tous les deux. Il carra les épaules et fit le fier à sa remarque avant .

« Sachez Impératrice, que la peur n'est pas une chose que l'on ressent quand on assure votre protection ! Quand à la succession j'ai été très clair il me semble, on ne me verra pas le postérieur sur ce trône ! » Quant au reste il réfléchit, il a aujourd'hui plus de raisons de rester qu'elle ne l'imagine c'est donc un Prince bien conscient qu'il s'engage pour une durée plus longue sur le territoire qu'il a longtemps déserté. « Rien n'est plus intéressant que de protéger mon Impératrice, et surtout ma chère soeur, si ma chambre est toujours disponible et pas changée en atelier bien sur ! » L'idée fait son chemin, lentement et surement, peut être qu'en effet, cette rencontre sur le bateau le pousse à se tourner vers un destin plus grand qu'il ne l'aurait voulut.... « Je comprends la mission et l'accepte, je ferais en sorte de pouvoir te fournir suffisamment de données pour faire un choix qui t'apportera du bonheur autant qu'une bonne alliance. » Et il fera en sorte d'avoir cet arriviste de Beaumachin à l’œil, quitte à s'en faire un ami ou lui faire croire qu'il l'est pour mieux comprendre ce qu'il vient faire ici !
Lilith de Choiseul
Nationalité :
Ambrosienne
Messages :
3786
Date d'inscription :
14/01/2017
Lilith de Choiseul
Impératrice de vapeur
le Sam 23 Sep 2017 - 19:26
Je mens quelque peu à mon frère, et je le fais presque sans honte. Je pense que le prieur peut-être en liste, ou tout du moins je l’espère et je dois avouer que je ne sais trop ce qui peut en être. En tous les cas, me voilà à donner quelques missions à mon frère, sans danger, mais utile, nécessaire. Il n’était pas le seul dans l’affaire, mais certainement celui en qui j’ai le plus confiance.

Je roule des yeux, sans me retenir pour une fois, arborant un sourire à son encontre, à propos de son refus, plus ou moins clair encore, en cas de succession obligatoire.

-et bien soit, tu n’y seras pas, Philippe prendra ta place, et tu trahiras mon souvenir en cas de malheur. Bien bien. C’est vil…je sais. Je lui fais un clin d’œil. Ne t’en fait pas, un poison ne m’a pas tué, alors rien ne le fera pour l’instant. On me veut à la tête de ce trône et je suppose que le ou les responsables veulent le prendre en toute légitimité…

Je dis ces mots de façon inconsciente et c’est une fois qu’ils furent prononcés que je réalise leur sens. J’ai des raisons de douter des prétendants et cela de plus en plus. Mes pensées soudainement agitées à cette vérité, je reste silencieuse, avant de rire doucement.

-Ta chambre est intact, j’ai mon propre atelier, j’ai fais modifier en long et ne large le bureau de père.

Ah ça, oui, je l’ai clairement modifié. Sa chambre est intact, je n’ai jamais souhaité la modifier et je ne le ferais probablement jamais. La place de Nicolas est dans ce palais, quoi qu’il en pense, car c’est là qu’est sa place légitimie. Tâche ou pas tâche. Nous sommes au-delà du sang, nous avons vécu beaucoup ensembles et ce beaucoup grossira encore avec le temps.

-Parfait mon frère ! Allons donc faire notre devoir maintenant.

Je ne cache pas mon bonheur de l’avoir avec moi et je souris avec aisance, prenant son bras et nous entraînant vers la salle de doléance, bien plus impériale que gamine, je ne l’ai jamais été de toutes façons !


[CLOS]Le retour d'un frère PV - Page 2 VtJLfeC
Contenu sponsorisé
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum