Le deal à ne pas rater :
Borderlands 3 pour PS4
6.99 €
Voir le deal

Lilith de Choiseul
Nationalité :
Ambrosienne
Messages :
3786
Date d'inscription :
14/01/2017
Lilith de Choiseul
Impératrice de vapeur
le Jeu 3 Mai 2018 - 9:52
Un pas de trop et puis la sensation d’avoir fait une erreur...je souris désormais faiblement à Everard, je ne suis pas vraiment blessée, surtout pas par lui, mais je me sens triste et stupide. Je ne suis pas à l’aise dans ces jeux-là, pas quand mon égal me fait face, et maintenant, après tout cela, j’ai l’impression de lui avoir fait plus de mal que de bien, sa phrase, son attitude, je réalise ma bêtise et je méprise soudainement mon laisser aller! Je n’aurais pas dû, ainsi, silencieuse, consciente, j’abdique pour une humeur moins volage, plus sérieuses et plus impériale.

Je ne peux lui faire plus mal, je m’y refuse, et je me demande désormais si l’idée fut bonne. Non, ça peu m’importe, je sais parfaitement que l’endroit convient pour ne pas nous éloigner en même temps du palais, que m’importe le reste, mais, je me demande si l’avoir en prétendant est une bonne idée. Son oncle ne pouvait pas savoir, ou bien, le savait-il, qu’importe, mais le destin se plait à nous offrir quelques souffrances de coeur que je ne peux qu’accepter.

Alors qu’il est au sol, et que je n’ai plus osé rien dire, je me demande si je parviendrais à me libérer de nouveau comme une amie se doit de le faire, mais je n’ai pas envie de le blesser de nouveau. J’aurais aimé qu’il reste le détestable beau frère agaçant et je méprise d’avoir posé mes lèvres sur les siennes dans la bibliothèque, non, je dois arrêter. Je ne me méprise pas.

Les yeux perdus sur l’entrée du belvédère, mes mains tentant de réchauffer mes bras, je frissonne de nouveau sous l’étrange solitude que je m’oblige à avoir. Dans un silence presque absolu de mes propres pensées, je finis par tourner mon regard vers lui, affichant une expression douce, souriante, je ne veux plus avoir la sensation de le faire souffrir dans une tentation que nous nous devons de repousser.

-C’est une excellente idée.

J’aimerais lui dire que je suis désolée, mais il doit le savoir maintenant et je viens m’installer à genou au sol, profitant de la chaleur du poële, sans être pourtant distante, juste en prenant soin de ne pas passer l’obstacle d’une frontière qui serait notre perte.

Dans le silence qui s’élargit, les yeux clos, les mains jointes, je viens à demander pardon aux Dieux pour ce baiser, acceptant d’avoir failli, tout comme je me laisse emporter par mon cantique silencieux, demandant à Aernia de me montrer le chemin à suivre, pour Everard, pour mon frère, pour mon futur époux...un long silence nous unit maintenant dans la prière, et seul le bruit des flammes crépitantes vient nous interrompre, le baillement d’un des chiens et les giboulés de printemps sur le temps de cette demeure…


Clos| Au coeur du labyrinthe [Everard] - Page 2 VtJLfeC
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum