Le deal à ne pas rater :
Borderlands 3 pour PS4 à 6,99€
6.99 €
Voir le deal

Jason Duchatelet
Nationalité :
Origine : Raclusien Adoption : Ambrosien
Messages :
108
Date d'inscription :
27/01/2020
Jason Duchatelet
Copropriétaire de l'Impériale
le Mar 11 Fév 2020 - 12:00
Un cliquetis qui se déclenchait, suivit d’un second quelques secondes plus tard. Semblable aux piliers imitant des colonnes en relief sur les murs, la silhouette se tenait là à l’antre de cette immense salle. Il y avait un peu d’activité, normal quand les jeux s’invitaient, la foule était au rendez-vous. Légèrement nerveux, Jason jouait avec sa montre à gousset. Il aimerait bien garder un œil sur le temps, mais manipuler ce précieux héritage semblait avoir un effet bénéfique sur lui. Bien qu’il soit Dignitaire, Duchatelet paraissait-être un spectre invisible dont le beau monde se souciait peu ou pas du tout de sa présence. Sans doute était-ce mieux ainsi.
Quelques rires venant des canapées richement rembourrés et des tables en bois ovale, des dames luxueusement vêtues qui flattaient l’égo de ces gentlemen le tout sous cette éclairage électrique émanant des appliques murales aux formes florales. Un joli petit salon qui semblait très chaleureux, et dont Jason préférait aux réceptions qui pour lui, furent d’un ennui mortel. Rangeant sa précieuse montre dans son veston sombre, Duchatelet tenta de faire quelques pas dans cet antre du divertissement. Ce petit monde aidait à garder la salle au chaud, et quelques volutes de fumée, agressèrent les yeux et la gorge du jeune homme, qui se pressa d’attraper un verre sur le plateau d’un serveur au passage.

Comment tous ces gens arrivaient à se sentir à l’aise et chez eux dans pareil monde ? Sans doute étaient-ils nés ici et ne connaissaient aucune autre forme de vie. Jason était une sorte de médiateur. Venant des rues, il n’oubliait pas l’existence dans les bas-fonds. Tout ceci pouvait être plaisant, la détente, la bonne rigolade, le buffet… Mais tout restait aux yeux du copropriétaire de l’Impériale superficiel et n’apportait pas grand-chose. Alors, pourquoi venir ici pour supporter les éclats de rire de la noblesse et l’odeur de leur plaisir ? Tout simplement parce que Duchatelet fut convié et pas n’importe qui.

"Monsieur Duchatelet. Par ici je vous prie." Demanda un majordome qui tendant son bras vers le fond de manière souple, légèrement théâtrale.

Jason abandonna donc son verre sur une des tables et suivit l’employé du palais, qui le guida à travers les tables et fauteuils, pour le mener vers un endroit bien plus intime, s’isolant un peu de l’ambiance de la foule. Le majordome ferma donc la marche, laissant donc Duchatelet découvrir cette table privée qui manqua de le mettre aux émois.

"Majestée ! C’est un honneur que vous me faites à m’inviter à votre table." Déclara t’il tout en exécutant une révérence frôlant la perfection.

En effet, Jason Duchatelet se trouvait en présence de l’impératrice Lilith de la dynastie des De Choiseul. Bien que cette dame au combien distinguée paraisse plus jeune que notre ami, ce dernier lui rendit tous les hommages et respects dû à son rang. Bien sûr, les deux familles ont étroitement collaboré pour faire d’Ambrosia ce qu’elle était. Mais grâce à l’éducation de son père adoptif, Jason n’oublia pas son humilité et que, c’était toujours l’empereur ou l’impératrice qui avait le dernier mot.
D’ailleurs, les de Choiseul manquèrent de peu de devenir les nouvelles divinités de la famille Duchatelet, ce n’était pas pour rien qu’on les désignait comme les plus fervents serviteurs de la couronne.
Jason avait aussi déjà vu l’impératrice, mais ce fut souvent dans un cadre plus « professionnel » ou protocolaire. Là, venir dans ce cadre plus intime le mit quelque peu mal à l’aise, se sentant indigne d’un tel honneur et ayant surtout peur de faire un faux pas. Mais il ne pouvait pas non plus décliner l’invitation de l’impératrice, il veillait donc à ce qu’il faisait.

On pouvait alors dire que le jeune homme avait le trac. Malgré son calme olympien, son souffle se fit extrêmement silencieux, frôlant la coupure. Les muscles de ses bras, de ses jambes et même de sa nuque se raidirent, provoquant une pointe dans sa poitrine. Mais tout ceci, il ne le montra point, restant maître de son corps il fit son maximum pour paraitre au mieux devant le cœur de l’empire. Et comme n’importe qui l’attendrait selon le protocole, il attendait les ordres ou autorisation de Lilith de Choiseul pour se lever, s’assoir ou autre chose.
Lilith de Choiseul
Nationalité :
Ambrosienne
Messages :
3780
Date d'inscription :
14/01/2017
Lilith de Choiseul
Impératrice de vapeur
le Mer 19 Fév 2020 - 19:14
Dans l’alcôve intimiste, il se trouvait une dame : Monsieur D’ombrevoix et Monsieur Garëthe. Respectivement dignitiaires Ambrosien gérant les mines de Cuivre de l’Est et Garëthe homme de confiance qui devrait bientôt gérer les terres Beauregards, enfin, n’entrons pas dans les détails, c’est une toute autre histoire. Il nous manquait un quatrième joueur, mon choix s’était arrêté sur le jeune Duchatelet, histoire de varier un peu les visages présents à ma table. Je portais un costume masculin féminisé, ma chevelure fermée dans un chignon serré, un cigarillo sur les lèvres, j’observais la donne, sans être ravie de mes cartes. Je n’aimais pas particulièrement jouer, à dire vrai, je préférais le contact plus léger de la discussion autour de la tablée, nous ne jouions pas réellement, c’était l’occasion de fumer avec une personne agréable et boire un verre.

J’appréciais cela.

Everard allait mieux, alors mon cœur s’enhardissait, j’étais heureuse de le savoir en vie et j’attendais avec plus d’impatience désormais de révéler mon choix au monde. Je savais que les choses allaient être délicates mais je ne désirais plus jouer à quoi que ce soit à ce niveau, je désirais l’épouser et cela se ferait ! Enfin bon !

« Monsieur Duchatelet, c’est un plaisir. »

Je me relevais, immitais par ces messieurs et je laissais le jeune homme faire un baise main à celle que je présentais, une fois cela fait, je me réinstallais et d’un signe, j’invitais ces messieurs à en faire de même.

« Voici Pierre D’Ombrevoix, gérant des mines d’Ombrevoix et Monsieur Hugo Garëthe, un administrateur de terre ambrosienne. Il … gère quelques domaines agricoles au centre de l’Empire. Nous avions besoin d’un quatrième joueurs et je vous ai aperçu. L’occasion était parfaite pour vous convier à ma table. Comment se porte votre famille ? »


[CLOS] A la table de jeu Impériale [pv Lilith De Choiseul] VtJLfeC
Jason Duchatelet
Nationalité :
Origine : Raclusien Adoption : Ambrosien
Messages :
108
Date d'inscription :
27/01/2020
Jason Duchatelet
Copropriétaire de l'Impériale
le Mer 26 Fév 2020 - 8:34
Duchatelet se sentait réellement des plus honorés ce soir. Bien que sa famille, d’adoption, fut l’une des meilleures alliées des De Choiseul, le jeune homme n’oublia pas qu’il restait avant tout un étranger, non un intime, qui n’avait encore rien fait d’extraordinaire pour mériter l’affection de sa souveraine si ce n’était son éternel allégeance. Alors il se fit la promesse en son plus fort intérieur, de tout faire pour ne pas gâcher cette soirée. Loin d’être un homme maladroit, on lui reprochait surtout son franc parler qui déplaisait souvent la noblesse attachée à son étiquette. Mais la vigueur de sa langue n’était pas animée par le désire de rébellion ou la provocation ou tout autre forme d’irrespect. Il n’avait pas à cœur le mensonge, jugeant ce défaut bien responsable de malheur dont il aimerait y mettre fin.

Saluant ces messieurs, Ombrevoix et Garëthe d’illustres noms conviés avant lui à cette table, Duchatelet prit donc place avec eux. La cadre paraissait tout à coup moins protocolaire. Plus intime, même si cela demeurait un minimum intimidant, Jason se sentait un peu plus en confiance. Peut-être à cause de la tenue de l’impératrice. N’étant point une robe tape à l’œil symbolisant son rang et sa puissance, ce vêtement semblait plus adapter à un modeste dignitaire cherchant à se détendre pendant une fraiche après-midi de printemps.

"Mon père semble aller un peu mieux votre majesté, je vous en remercie. Il ne peut plus trop sortir malheureusement, mais nous veillons à lui apporter le monde et ses nouvelles au mieux." Répondit-il avec un beau sourire.

En effet, la santé de Tristan Duchatelet était vacillante, et les moments où elle semblait s’améliorer furent rare en comparaison des rechutes. Bien entendu, on accablait la vieillesse et même si les médecins engagés se montraient de plus en plus pessimiste, Jason garda cette naïveté comme quoi, un jour il révérait son père de cœur gambader comme les premières années de leur rencontre.
Malheureusement le vieil homme semblait de plus en plus clouer dans son fauteuil ou son lit, ne sortant plus que pour prendre l’air dans le jardin et ne voyant plus le monde que part ses fenêtres et les journaux. Jason fit de son mieux pour alléger le sort de ce brave homme qu’il admirait tant. Il lui lisait bien entendu les nouvelles, et même, le tenait au courant de ce qui se passait à l’Impériale, écoutant ses conseils comme s’il était toujours membre de la boîte.
Certains pourraient pensées que l’Impératrice demandait des nouvelles par pure politesse. Mais Jason n’y croyait pas. Après tout, son père avait tant œuvré pour le bien de l’empire, en contribuant à en faire une ville moderne et fut un des premiers défenseurs de la famille De Choiseul. Il était tout à fait normal que Lilith puisse éprouver une réelle inquiétude à son encontre. Et d’ailleurs, Jason en fit tout autant.

"Si vous me permettez cette demande, comment va donc également votre très chère oncle ? J’ai cru entendre que ce brave homme retrouvait de sa force de lion."

Jason ne connaissait pas vraiment Everard Zullheimer. Même son père ne lui parlait pas beaucoup de cet homme comme si on voulait cultiver un culte du mystère sur ce membre de la famille Impériale. Après, entre les dires et les prétendus faits, Jason se voulu prudent. Et de ce qu’il savait étant sûr sur cet homme fut qu’il était oncle de Lilith de Choiseul et qu’il devait bientôt se marier avec une femme plus jeune s’il ne se trompait pas. Mais s’il devait s’inquiétait pour ce vieil homme, c’était surtout sur les retombés possibles sur l’impératrice où ses craintes le menaient.

Au moins, si les nouvelles étaient justes, Everard se porterait à merveille ce qui était largement rassurant. Leur parent respectif montrait bien à la face du monde qu’il était toujours bon de se battre face à l’adversité. Sur cette note positive, la partie de carte pouvait commencer sous de bons auspices.
Lilith de Choiseul
Nationalité :
Ambrosienne
Messages :
3780
Date d'inscription :
14/01/2017
Lilith de Choiseul
Impératrice de vapeur
le Jeu 12 Mar 2020 - 17:45
Je n’avais pour l’héritier Duchatelet encore rien de spécial, rien de particulier, il était le fils de…cela se stoppait là. il avait encore tout à prouver comme tout à conquérir, mais sa jeunesse me plaisait et je préférais l’inviter à ma table, que de me retrouver avec un énième vieil aristocrate toujours disposé à parler des même choses. Je m’enquerrais des nouvelles de son père, il faudrait que je fasse envoyer quelques petites choses pour souligner que l’Empire ne l’oubliait pas, dans quelques jours, il recevrait une lettre manuscrite à mes soins, prenant de ses nouvelles. Pour le peu que je connaissais le père, j’avais quelques bons souvenir, et puis, il nous soutenait depuis toujours. Je fus toutefois bien surprise de la question au sujet de mon Oncle.

Je ne le cachais pas d’ailleurs, Monsieur Nemrod l’Envers avait une santé de fer, un bon vieux militaire un peu rouillé mais rien ne laissait entendre qu’il était malade. Quelle rumeur idiote courait encore ? j’aurais compris s’il avait parlé de Nicolas, mon frère était officiellement « malade » ce qui devrait désormais se finir, sinon on allait le croire mourant, mais je règlerais cela plus tard ! Enfin…je laissais passer mon étonnement.

« Monsieur l’Envers est en pleine forme, comme tout bon ancien militaire, il va même mieux que la plupart des membres de notre famille. C’est pour vous dire, mais je lui ferais savoir que vous vous êtes souciez de sa santé, cela lui fera probablement plaisir. »

La partie débuta, toutefois, nous n’étions pas tout à fait là pour jouer, nous discutions, et ces discussions étaient parfois pas si légère que cela. Les deux hommes présents étaient des proches amis, pour ainsi dire et j’appréciais fortement de les avoir sous la main.

« Avant votre venue, Monsieur d’Ombrevoix me faisait part de son avis sur les potentiels premier Ministre sur lequel je devrais arrêter mon regard, Pierre estimait que Welton aurait été parfait, toutefois, je soulignais que cela laissait la justice sans ministre…ce que Hugo ne pensait pas problématique si, place de Welton, j’avisais de prendre mon oncle en premier ministre. Et vous qu’en pensez-vous ? »


[CLOS] A la table de jeu Impériale [pv Lilith De Choiseul] VtJLfeC
Jason Duchatelet
Nationalité :
Origine : Raclusien Adoption : Ambrosien
Messages :
108
Date d'inscription :
27/01/2020
Jason Duchatelet
Copropriétaire de l'Impériale
le Lun 16 Mar 2020 - 10:47
Jason n’arrivait pas à enlever le stress qui s’agitait dans ses tripes. Tout en restant souriant et aimable, il redoutait à chaque instant le faux pas. Après tout, Tristan lui avait présenter la famille De Choiseul comme une famille quasi-divine, élue par la grande conceptrice. Et étant devenu un homme assez pieux, Jason avait peur de commettre l’impaire. Il resta donc à sa place, souriant comme dit, et exprimant sa joie, non exagérer, du bon état de santé de l’oncle de sa majesté. Au début, tout semblait bien partie pour un échange des plus sympathique et conviviale.

La partie put débuter sous un bon climat, même s’ils étaient enfermés à l’intérieur d’une pièce. Jason étudia ses cartes, essayant de deviner son degré de chance de remporter la partie. Car même s’il vouait une grande dévotion envers l’impératrice Lilith, il ne comptait pas lui faciliter la victoire. S’incliner de suite, la laissée gagner ne serait pas bon, et encore moins un signe de respect. Et si on voulait se faire remarquer, il valait mieux se montrer brave sur le champ de bataille, que tenir les armes derrière.
Le petit groupe discutaient de divers sujets pendant que les premières cartes tombaient sur la table. Jason se contentait de quelques commentaires. Il n’était pas vraiment de ce monde, la politique n’était pas son domaine et se sentait toujours aussi étranger à tous ces gens. Pourtant, il se retrouva malgré tout embarquer dedans quand l’impératrice posa une question sur les futurs ministres. Duchatelet se retrouva comme paralysé. Qui aurait imaginé sa majestée demander telle chose à un simple sujet ? Jason se sentait à la fois honoré, mais aussi mal à l’aise. S’il ne s’agissait pas d’un test, n’importe qui aurait sauté sur l’occasion pour apporter son influence sur le gouvernement.

Jason pouvait bien entendu souffler quelques noms, dire sa préférence entre les deux hommes, celui qui semblait le plus adapter selon lui ou bien flatter sa souveraine. La tentation était bien grande même pour lui, cependant le jeune homme ne se laissa pas séduire aussi facilement. Voulant rester humble, il répondit tout simplement :

"Que penses donc votre oncle ? A-t-il une préférence ?"

Jason se voyait mal surtout dire à de tels noms ce qu’ils devraient faire. Ce n’était pas son entreprise, c’était le gouvernement, une institution bien plus puissante et importante que l’Impériale. Et puis… Nemrod l’Envers avait une de ces réputations. Vue ce qu’on savait de lui, et de ce que la légende lui prêtait, ce brave homme pourrait occuper n’importe quel post important. La justice pourquoi pas, il remplacerait bien Welton, ayant de l’expérience dans la sécurité il lui semblait. Ou bien, vue son soutient incroyable envers sa nièce, premier ministre serait un choix idéal également.

"Le choix n’est pas facile il faut l’avouer. Votre oncle pourrait bien tenir n’importe quelle position, mais je ne pourrais dire ce qu’il ferait le mieux."

De plus, Jason ne connaissait pas personnellement et encore moins professionnellement les deux hommes. Il trouvait donc d’une part injuste de demander l’avis d’une personne ayant si peu d’avis sur la question. Bien sûr, pendant les diners ou les brunchs, son père aimait commenter les décisions du gouvernement, critiquant ce que proclamaient tel ou tel ministre. Jason ne l’écoutait qu’à moitié. Assez idéaliste, il imaginait la société parfaite sans prendre en compte ceux du pouvoir, sans compter la famille impériale bien entendu, et mettant souvent tous ces gens un peu dans le même sac. Il se disait donc qu’il aurait mieux fait d’un peu plus écouter son père pour ce point.
Lilith de Choiseul
Nationalité :
Ambrosienne
Messages :
3780
Date d'inscription :
14/01/2017
Lilith de Choiseul
Impératrice de vapeur
le Lun 6 Avr 2020 - 7:57
J’espérais que Jason Duchatelet n’était pas de ces courtisans qui refusaient de jouer véritablement. Ne le connaissant pas au niveau du jeu, je ne pouvais présumer qu’une éventuelle méconnaissance, voir malchance au jeu. Après il pouvait être tout à fait mauvais aussi, mais nous verrions bien. Il m’était agréable de me tenir là, cigarillo en main, à discuter avec des hommes de la cour, j’adorais, reconnaissons-le, ce genre d’ambiance bien précise et je savourais pleinement, cet instant. Il ne prenait pas trop part aux discussions politiques, ce que je pouvais comprendre, il n’était point trop dans cette optique de par son statut, mais ce n’était jamais mauvais d’y prendre part n’est-ce pas ?

Je préférais grandement ceux qui étaient apte à s’y engouffrer, déformation professionnelle sans doute. Je haussais un sourcil à sa réponse, il paraissait grandement apprécier mon oncle puisqu’il revenait souvent dans ses propos, ce n’était que deux fois certes mais bon.

« Je lui demanderais son avis quand nous en discuterons. »

Je souriais. Je ne saisissais pas trop ce que Nemrod venait faire là, s’il était connu pour être mon conseiller, il s’avérait que nos discussions n’avait rien à faire autours de la table de jeu. Je prenais cela pour de l’anxiété ou une trop bonne volonté et un manque, probable, d’aisance sur des sujets politiques. Il devrait, à mon avis, apprendre à mieux s’y préparer, car il risquait de se faire aisément dévorer par la suite…

« Hum, n’importe laquelle, je ne pense pas. Disons que je le verrais bien soit aux Armées soit Premier ministre, mais bon, mon oncle a renoncé au trône il y a longtemps et je crains, même si je lui en faisais la proposition, qu’il n’accepterait jamais réellement la place. »
« Votre oncle préfère sa place actuelle à n’en pas douter. »Souligna d’Ombrevoix.
« Certes, mais avec tout ce qui se passe, les postes ne peuvent rester vacants et il n’y a guère d’homme ou de femme qui brillent à mes yeux pour prendre une place de ministre. Enfin, fort peu. Je ne parle pas des visages de nos grandes entreprises Ambrosiennes, bien entendu. »

Je souriais au jeune homme, ce n’était pas de la flatterie, je détestais celle-ci. Je n’accordais jamais quoi que ce soit de flatteur à qui que ce soit, préférant largement valoriser un travail une bonne fois. Enfin, mon jeu était mauvais pour le coup et j’abattais ma carte histoire de renouveler un peu mon jeu, écrasant le cigarillo qui arrivait à sa fin.

« Mais changeons de sujet, j’aurais bien le temps de passer au travail. Comment va votre Entreprise Monsieur. Quelques nouveautés sont-elles dans vos usines ? »

Je disais cela d’un regard « pétillant » la curiosité de l'inventeur…


[CLOS] A la table de jeu Impériale [pv Lilith De Choiseul] VtJLfeC
Jason Duchatelet
Nationalité :
Origine : Raclusien Adoption : Ambrosien
Messages :
108
Date d'inscription :
27/01/2020
Jason Duchatelet
Copropriétaire de l'Impériale
le Lun 13 Avr 2020 - 9:33
La politique n’était vraiment pas le fort de Jason. Sans doute était-il aussi dégouté par toutes ces stratégies où on cherchait à valoriser son champion pour obtenir quelques faveurs personnelles. L’intérêt du peuple semblait passer au-dessus de la tête de beau nombre de personne. Comme un ministre ça allait et venait facilement, au moins la figure impériale elle, était permanente. Selon la logique du jeune homme, la personne sur le trône était plus digne de confiance qu’un conseiller. Car dans le cas présent, l’empereur ou impératrice, avait ses idées, et en restait le plus souvent fidèle. On savait à peu près à quoi s’en tenir. Alors qu’un conseiller, lui qui pouvait changer d’un claquement de doigt… Et bien ce fut moins évident.

Malgré l’admiration que Jason vouait à Lilith De Choiseul, l’homme d’affaire n’était résolu à lui laisser champ libre pour la victoire. Il tenait tout de même à montrer ce dont il était capable, n’hésitant donc pas à buffler et bien cacher son jeu. Ceci faisait ironiquement partie de son caractère franc, montrant bien qu’il ne faisait pas de courbette comme la plupart des courtisans, cachant les intentions de son cœur. Mais cela n’empêchait pas sa majesté, d’être une joueuse redoutable.

La conversation dévia. Bon ou mauvais signe ? Jason Duchatelet suivit toutefois le courant. On parlait de son entreprise. Sans imposer le moindre suspence, Jason répondit après avoir déposé une nouvelle carte sur la table.

"Catherine Clairefontaine et moi-même avons pour projet dans quelques jours, de faire les tours des usines et la rencontre de quelques inventeurs pour découvrir de nouvelles inventions pouvant être mit sur le marché et mit à contribution de l'Impériale. En attendant, nous prévoyons de lancer une rénovation de nos infrastructures et machines de transports pour ainsi assurer pleinement leur fonctionnement." Et leur rentabilité, comme disait si bien Catherine.

Mais il y avait aussi autre chose qui tenait à cœur le jeune Duchatelet. Ce n’était sans doute pas grand-chose, cependant Jason comptait s’y investir.

"Également, nous voudrions aussi développer les moyens de transports dans les plus bas-niveaux d’Ambrosia. Nous avons quelques plaintes comme quoi, quand les appareils ne sont pas usés, il en manquerait. Nous nous penchons dessus."

De nombreux projets d’investissement était donc en cours. Même si Jason l’aurait voulu, impossible de tout faire en une seule fois. Au moins, il avait le soutien de quasiment tout le monde dans l’entreprise, voyant surtout les bénéfices qui pouvaient en couler derrière. Et puis, pour les séduire, Jason leur avait parler de l’image bénéfique que cela pourrait avoir sur l’entreprise et sur eux. Même si certains pouvaient se montrer aussi altruiste que Duchatelet, ce dernier avait bien vite compris qu’il ne fallait pas trop s’attendre à ce trait de caractère chez la plupart de ses partenaires.
Il s’attendait néanmoins à ce que l’impératrice soit au moins satisfaite, même un minimum de ces quelques ambitions.
Pas de grosse innovation cependant, sauf si on trouvait d’ici là, un moyen d’améliorer navire, tramway ou dirigeable. Si oui, autant en profiter.
Lilith de Choiseul
Nationalité :
Ambrosienne
Messages :
3780
Date d'inscription :
14/01/2017
Lilith de Choiseul
Impératrice de vapeur
le Mer 29 Avr 2020 - 12:27
Il était important que les grosses entreprises de la capitale se montrent inventives, ou tout simplement active, sans cela, elle pouvait apporter du négatif à l’image de l’empire. Mon adversaire, coriace et redoutable, dans les cartes fut donc détourné des affaires politique par une question plus « intime ». je l’entendis parler de rénovation, ce qui était une chose excellente, il était important d’entretenir les machines, de toutes façons, avec la tempête passée, il y avait déjà eu pas mal de chose faites en ce sens, n’est-ce pas ?

Il parla des moyens de transport dans les bas niveaux de la cité, j’eus un sourcil qui se dressait. Les plaintes étaient justifiées et si le bas niveau n’était pas correctement équipé, cela me déplaisait, pour plusieurs raisons, bien que le bas niveau ne comporte pas de quartier riche, ils étaient un centre névralgique de transport de marchandise.

« Effectivement, ce sont des choses à ne pas laisser de côté, je n’aimerais pas que nous ayons des soucis par manque de véhicule, le bas niveau comporte beaucoup de zone importante qu’il ne faut pas négliger de rendre accessible. »

Oh, j en’étais pas contrariée, pas du tout, il était juste important que je le dise. Et si des plaintes me venaient directement, je pourrais totalement faire ce qu’il faudrait pour que cela soit rapidement fait. Je souriais de ce fait et je me rallumais un cigarillo.

« Ainsi donc rien de neuf, tant pis, ma curiosité d’inventrice restera sur sa faim, j’aimerais toutefois savoir où en est le projet de Tramway que vous avez présenté en collaboration avec la Steam, allez-vous remplacer les anciens par les nouveaux avant la fin de l’été ? »

C’était de gros travaux, mais l’annonce avait été faite et je ne voulais pas que cela tarde, bien entendu, cela ne me regardait pas, mais ma ville restait ma ville…


[CLOS] A la table de jeu Impériale [pv Lilith De Choiseul] VtJLfeC
Jason Duchatelet
Nationalité :
Origine : Raclusien Adoption : Ambrosien
Messages :
108
Date d'inscription :
27/01/2020
Jason Duchatelet
Copropriétaire de l'Impériale
le Lun 4 Mai 2020 - 8:37
L’impératrice semblait partagée l’opinion de l’homme d’affaire humaniste. Si certaines mauvaises langues prétexteraient que leur souveraine ne parlait ainsi que pas soucie de son image, et non du peuple, Jason était convaincu de la bonté de sa dirigeante, et l’entendre s’exprimer ainsi lui procurait une grande satisfaction. Le projet de rénovation était d’envergure. Le point négatif serait bien entendu, qu’une grande partie de la circulation se retrouverait bloquée, du moins freiner. Mais c’était un prix à payer pour qu’à la fin, la cité se retrouve avec des machines en meilleurs états, modernes, même avec de nouveaux véhicules qui feraient gagner bien plus de temps à tout le monde, que si on gardait les vieux modèles qui risquaient de lâcher plus rapidement.

Lilith semblait enthousiaste par cette initiative, et questionna le jeune homme sur le délai que cela allait prendre. Avant la fin de l’été fut une inquiétude compréhensible. C’était la forte saison, où l’activité était la plus importante. Avec la chaleur, on aimait sortir et profiter de nombreuses activités dont on n’avait pas eu le temps de faire durant le reste de l’année. Jason voulu se montrer rassurant.

"Ce serait l'idéal. Déjà, les travaux débuteraient à la fon de ce mois. Et nous privilégierons justement les bas-niveau, avant de remonter petit-à-petit vers le Palais. Ainsi le plus gros sera fait les hauts niveaux seront plus facile et rapide à s'occuper."

Duchatelet n’avait pas ignorer ou manquer, la pointe de déception de l’impératrice, concernant les innovations. Normal, la souveraine était digne de l’image de l’empire, une inventrice de génie ayant fait évoluer d’un pas de géant Ambrosia. Pouvait-on dire, sans crainte d’être juger de blasphémateur, que Lilith était la digne incarnation de la déesse Aernia ? Au moins sa plus grande élève, bénie par les dieux. Jason trouva donc justement un sujet, qu’il voulait exposer quand il aurait eu des éléments plus concrets, mais qui devrait intéresser la souveraine. Se raclant la gorge, il exposa :

"J’eus ouïe dire cependant, de quelques projets assez fous mais intéressant d’inventions dont j’aimerais me renseigner. On a parlé de machines volantes. Je ne parle pas de nos fidèles zeppelins ou les montgolfières. Mais ce serait une variante des Whrose, mais plus maniables, rapides surtout. On m’a parler aussi de l’intérêt que ce serait, un véhicule personnel de ce genre, plus petit qui donnerait le sentiment à son propriétaire de voler."

Bien sûr, tout ceci n’était que spéculation, des rumeurs encore et toujours venant de quelques personnes fantasmant sur les voitures de demain. Mais Jason ne doutait pas que déjà quelques inventeurs planchaient déjà sur le sujet. De telles machines rendraient services à beaucoup de monde, et Ambrosia deviendrait une véritable ville du futur. Mais… Si cette idée séduisait beaucoup de monde, la course à l’invention serait lancer et la concurrence serait rude. L’intérêt de Jason allait aux gens, mais si l’Impérial loupait une telle occasion, on risquait de lui chauffer les oreilles avec pendant un bon moment.

"J’aimerais voir qui pourrait travailler sur un tel projet. Sinon, nous pourrions engager quelques inventeurs pour y travailler. Qu’en dites-vous ?"
Lilith de Choiseul
Nationalité :
Ambrosienne
Messages :
3780
Date d'inscription :
14/01/2017
Lilith de Choiseul
Impératrice de vapeur
le Lun 25 Mai 2020 - 18:05
Ce qu’il disait me convenait, en même temps, son entreprise gérait les transports et même si la ville gérait ce qui l’englobait, travailler ensemble, était important. Parce que sans cela, ce n’était pas faisable. Je fronçais toutefois les sourcils quand il me parla de son ouïe dire, vu mon expression intriguée, je soufflais.

« Le whorse permet déjà de voler, il s’agit de léviter si on simplifie, quand bien même le vol au sein de la capitale est une mauvaise idée au vue de la disposition de la cité, l’encombrement déjà des espaces, et les espaces inter niveau, un vol trop haut pourrait rajouter de la menace grandissante, quand bien même, je me vois mal accepter des mini-zeppelin qui pourraient nuire à la sécurité générale. »

Je ne saisissais pas tout à fait le projet, des engins de vol individuel ou personnel…le zeppelin était réduit au Whorse, en quelques sortes, j’étais bien entendu curieuse de ce que pouvait avancer l’inventeur dans son projet…je souriais.

« Je serais toutefois ravie de rencontrer un inventeur qui voudrait m’amener des plans concrets sur le sujet pour partager mon avis sur la chose. Je me serais toutefois attendus à un peu plus de réalisme de votre part sur les projets… »

Ce n’était pas un reproche, bien au contraire, j’appréciais l’imagination, et j’étais prête à en apprendre plus, mais malheureusement, il fallait aussi penser à la sécurité de la capitale, entre autre chose, tout n’était pas faisable, nous avions déjà énormément devant nous. Enfin.

« Et vous avez entendue le nom qui allait avec l’idée ? »

Je souriais, Jason m’intéressait tout simplement sur le sujet.

« Personnellement, je n’ai pas à vous dire ce que vous devez faire, mais je vous demanderais de prendre en considération la sécurité de la capitale. »


[CLOS] A la table de jeu Impériale [pv Lilith De Choiseul] VtJLfeC
Contenu sponsorisé
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum