Le Deal du moment : -9%
Aspirateur robot Roborock S5 Max au prix le plus bas
Voir le deal
299 €

Nicolas de Choiseul
Nationalité :
Ambrosien
Messages :
23
Date d'inscription :
25/05/2020
Nicolas de Choiseul
Prince héritier / Soldat de l'armée ambrosienne
le Lun 28 Sep 2020 - 22:29
Comme Nicolas s'y attendait, son ultime demande avait reçu une réponse formellement négative. Il était partagé entre la mélancolie qui le tenait, à savoir que sa vie d'avant était bel et bien terminée, le subtil amour qu'il ressentait, à la réaction outrée de son oncle et père de cœur, et la tristesse déchirante qui abattait tout le reste, à l'expression lasse et désintéressée de sa sœur.
Il réalisait bien qu'il l'avait blessée plus qu'aucun autre, et pour cela il se sentait coupable, et il incapable de trouver une peine assez lourde pour s'excuser lui-même. Peut-être était-ce d'encaisser son désaveu pour le restant de ses jours ? Il le ferait, qu'on le croie ou non. Il était prêt à tout, seulement sous le coup, encore, et comme tout le monde dans cette pièce, de l'affaire l'ayant conduit ici, et des conséquences auxquelles il devait irrémédiablement se plier.

Il allait s'exprimer quand Nemrod prit la parole une fois encore ; et Nicolas savait quand son oncle allait lui expliquer quelque chose d'important. Autant par réflexe acquis lors de leurs longues journées ensemble que par curiosité sincère, il se pencha, coudes sur les genoux, pour écouter le maître-espion et sa révélation.
Ainsi, il s'agissait de ça : ils ne se fiaient pas au futur ministre de la Justice ; en tout cas, encore moins qu'ils se fiaient à lui en ce moment, ce qui en disait lourd. Le prince comprenait bien ce qu'un homme malicieux et hors de contrôle pouvait réaliser à un tel poste, et il comprenait donc bien pourquoi il avait été choisi : si la rumeur de son désaveu se répandait, et c'était inévitable, on commencerait à l'observer davantage et à sonder ses intentions. Un ennemi de la Couronne pourrait voir en Nicolas un allié de choix à qui ouvrir sa porte, s'il le jouait bien ; ce qui voulait dire que, pour les apparences au moins, le désaccord familial devrait persister.

Ce dernier point le chagrinait, mais il était déjà lancé dans l'affaire. Il n'entendait même plus les histoires du Ministère de la Guerre, même si les gros mots de son parent lui tirèrent un rictus mi-flatté, mi-coupable, à l'évocation de son talent gâché ; un rictus qui le quitta dès que sa sœur revint dans le tableau. Il tourna vers elle un regard lourd de culpabilité, prenant son ultime invitation comme la dernière ligne de vie.

« Tu as raison. C'est notre devoir, après tout, » murmura-t-il, la gorge nouée, avant de se ressaisir, de se redresser et de reprendre un peu plus fort : « Ne croyez pas que je suis déçu ; je suis ... Les émotions me submergent. Je dois laisser mon ancienne vie derrière, ce qui est nécessaire, je le sais, mais pas plus simple. Ce qui me porte, c'est l'amour que je sais encore en vous, vous qui m'offrez une seconde chance malgré tout le mal que je vous ai donné. J'ai toujours été en-dessous de vos attentes et trop égoïste, je le sais. D'une certaine façon, je n'étais pas certain d'être vraiment un membre à part entière de la Famille. Maintenant, je vois bien que c'est le cas, et croyez que je suis désolé de ne pas avoir reconnu votre affection à sa juste valeur plus tôt. J'ai beaucoup à me faire pardonner, et je sais que ça prendra du temps. »

Il se tourna vers son oncle, Père Nemrod, tout d'abord.

« Je comprends la mission et ce qu'elle implique. Pardonnez-moi d'avance si je dois, d'avenir, ne pas vous témoigner en public l'amour que j'ai pour vous, mon oncle. »

Plus difficile, mais nécessaire, il se tourna vers Lily et garda le silence. Y avait-il des mots suffisants ? Il en doutait. Il ne voyait qu'une façon d'exprimer son regret, et ce fut en se laissant aller à genoux à bas de son fauteuil pour se prosterner devant elle. Il n'y avait pas de paroles pour mieux exprimer à quel point il était reconnaissant et à sa merci.



Kit par Carminabox


U.C.
Nemrod L'Envers
Nationalité :
Ambrosien
Messages :
195
Date d'inscription :
05/03/2017
Nemrod L'Envers
Maître espion
le Ven 6 Nov 2020 - 8:25
Au moins il y avait un accord sur le sujet. Vous leur sourîtes alors que Lilith était d’accord avec vous. Vous la regardâtes en silence et attendîtes une réaction de la part de Nicolas. Une réaction qui, espériez-vous, ne serait pas décevante. Réponse qui fut plus ou moins à la hauteur de ce que vous espériez.

« Bien. Nicolas, t’es un gamin qui du jour au lendemain a été libéré de toute contrainte. Tu as merdé, et c’est tout. N’importe qui merde. Et parce que tu vas faire amende honorable, ce sera laissé derrière, du passé. »

Vous n’aviez rien d’autre à dire sur le sujet. Tout simplement. Le débat était clos. La suite par contre… eh bien il la comprit sans doute de travers.
Mais ce n’était pas si grave. Il suffisait de lui expliquer les choses plus clairement.

« Non, tu n’y es pas, fiston, le but n’est pas de devenir son toutou servile ou autre. Le but est de le surveiller et de le mettre en danger par ta présence. En somme, tu seras un contrepoids à d’éventuelles velléités rebelles. Il n’est question en aucune façon de te demander de t’attirer ses bonnes graves, mais en somme, tu vas le seconder que ministère et tu seras un garde-fou. Avec toi dans ce rôle, il se tiendra tranquille. C’est ça, la mission de confiance. »

Était-ce plus clair désormais ? Vous espériez que oui.

« Toutefois, avec une telle mission tu vas malheureusement devoir décliner toutes les magnifiques et vibrantes visites d’usines et cérémonies officielles auxquelles tu aurais dû assister avec ta sœur en tant qu’héritier. J’espère que tu n’es pas trop déçu ? »

Vous aviez un petit sourire aux lèvres. Oui, c’était railleur, moqueur, et vous saviez très bien qu’il ne verrait pas d’objection à être relevé de ces fonctions. Non ? Après tout… c’était aussi pour ça qu’il avait rejoint l’armée.


Il a demandé audience! [Nicolas et Nemrod] - Page 2 R6LZXTx
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum