-39%
Le deal à ne pas rater :
PNY – SSD Interne – CS3030 – 1To – M.2 NVMe
119.99 € 197.99 €
Voir le deal

Nemrod L'Envers
Nationalité :
Ambrosien
Messages :
196
Date d'inscription :
05/03/2017
Nemrod L'Envers
Maître espion
le Jeu 30 Juil 2020 - 18:55
Ce ne fut pas Gael, mais un garde impérial qui entra. Il avait le teint blême et des cheveux filasse presque aussi blancs que son visage. De haute stature, d’aspect dégingandé et filiforme, on eut dit un fil de fer maquillé. Il s’inclina devant vous et vous refermâtes le porte document en cuir sur ce que vous écriviez. Vous le rangeâtes sur le côté et vous l’autorisiez alors à parler d’un signe de tête positif.

« Sa Grace la duchesse de Marzac est là, dois-je la faire entrer ? »

Vous lui faîtes un signe positif de la tête, prîtes votre canne, et vous vous dirigeâtes vers un endroit de la grande pièce où deux fauteuils et un plateau en argent avaient été apportés. Sur le plateau, deux tasses vides et une lourde cafetière pleine. Vous ne vous assites pas mais vous vous approchâtes de la porte. Le garde impérial était sorti. Il faisait office de valet pendant l’absence de Gael. Enfin bref. Le garde revint suivi par une jeune femme fort dynamique et non dénuée d’un certain charme. Vous vous inclinâtes et fîtes un baisemain poli.

« Votre Grace. »

Vous sourîtes et vous indiquâtes alors les fauteuils.

« Je vous en prie, prenez place ! »

Vous la guidâtes jusqu’aux fauteuils et vous remplîtes les deux tasses de café, lui en remettant une entre les mains et gardant la deuxième pour vous. Puis vous vous assites avec un certain soulagement depuis quelques jours, le genou avait un peu plus de mal à suivre qu’avant.

« Je vous remercie d’avoir accepté de me rencontrer malgré l’aspect soudain des choses… et je vous prie de m’excuser pour cela… je comprends que cette rencontre puisse vous surprendre. Bien que votre compagnie en soi puisse suffire à aimer l’idée de vous rencontrer, je crains que mes motivations ne soient moins superficielles, hélas… »


Une mission délicate à imposer [PV] R6LZXTx
Leonie de Marzac
Nationalité :
Ambrosienne
Messages :
58
Date d'inscription :
13/01/2020
Leonie de Marzac
Propriétaire de la Gobelin Bank
le Jeu 27 Aoû 2020 - 22:36
Leonie de Marzac avait tout simplement pris du temps pour le Comte l’Envers. Avec grand soin, elle avait choisi sa tenue : quand on va au palais, l’on ne se vêtit pas n’importe comment. Il y avait des codes, des exigences, des façons de faire : en tant que Duchesse, elle ne pouvait se présenter en tenue de travail, avec ses robes de banquières, en tant que femme, elle devait avoir une toilette irréprochable et en tant que Matriarche responsable et femme indépendante, jeune fiancée et tout un tas d’autres détails, Leonie ne voulait pas être une potiche bien habillée. Elle avait donc pris soin de porter, pour cet automne doux, une robe aux teintes bleues gris. Elle mettait en avant la blondeur courte de sa chevelure qu’elle avait chapeauté d’un petit haut de forme tombant sur le côté et dont un voile descendait dans le dos en habillage.
La robe était composée de plusieurs étapes : le chemisier en dentelle qui dévoilait un travail fin sur les manches et le haut, cachant les épaules de la jeune femme, il n’était en rien ostentatoire et couvrait parfaitement, il était par ailleurs, agrémenté d’un gilet corseté  qui mettait en valeur sans excès sa silhouette. Une jupe droite pour le bas, et des bottines assorties. Par-dessus tout cela, un manteau de même couleur, léger pour la saison, mais suffisant pour son déplacement.

Elle s’était gantée et avait mis autours de son cou, la médaille de son fiancée, qu’elle ne quittait jamais. Et puisqu’il fallait qu’elle aille au palais, elle avait sorti le fiacre. D’habitude, la duchesse appréciait les balades durant ce genre de temps, qu’elle pouvait faire à vélo. Des balades entre la demeure et la banque…oui, elle osait. Mais ce n’était pas faisable. Ainsi donc elle avait fait sortir le fiacre. Et s’était présentée en grande pompe au palais.

Un grand soupir s’était échappé de sa bouche quand elle s’était avancée, elle avait traversé tout le palais jusqu’au bureau de Nemrod avec l’élégance ducale qui lui collait aux corps. Parfois son visage s’inclinait en guise de salutation, mais elle ne s’arrêta point, préférant se rendre directement là où elle était attendue, ainsi donc, elle fut devant Nemrod l’Envers rapidement.

Leonie pénétra le bureau et avança sa main, autrefois il avait été empereur, aujourd’hui, il était comte. Leonie présenta donc sa main, car hiérarchiquement elle était plus que lui désormais, elle le laissa faire, un baise main et elle s’inclina avec délicatesse, bien entendu, avant qu’il ne lui fasse un baise main, elle s’était dégantée.
En allant vers le fauteuil, elle termina de retirer ses gants et retira son chapeau, arrangeant ses boucles d’une main, puis ôta son manteau. Sans grande cérémonie, elle déposa sa vêture sur le rebord du fauteuil où elle s’assit. Prenant la tasse de café dans un merci discret, Leonie y glissa un demi-sucre et touilla avec élégance, elle fut intriguée.

« Et bien Monsieur l’Envers vous éveillez ma curiosité. Est-ce une question bancaire ? Je suppose que non, car vous ne m’auriez pas fait venir ici. Je penche pour quelque chose touchant à quelques récentes affaires personnelles, enfin, qui me concerne. N’est-ce pas ? Si je me fourvoie, j’en serais heureuse, mais bon…je doute me tromper. Donc…je vous en prie ne prenez point tant de délicatesse. »

Leonie eut un sourire pétillant alors qu’elle venait tremper ses lèvres délicates dans le café…


Une mission délicate à imposer [PV] Fabspqu
Nemrod L'Envers
Nationalité :
Ambrosien
Messages :
196
Date d'inscription :
05/03/2017
Nemrod L'Envers
Maître espion
le Sam 5 Sep 2020 - 17:22
Leonie de Marzac était une femme d’affaire et la dirigeante de la congrégation bancaire ambrosienne. et rien que pour cela, elle pouvait se permettre beaucoup de choses. Garder son soutien, estimiez-vous, était extrêmement important. Parce que mine de rien, en contrôlant la banque majeur de l’empire, elle était dans une position de force au sein du pays. Vous lui fîtes un sourire avant de finalement lui proposer. Je restais un moment sans rien dire avant de finalement l’entendre parler. Vous aimiez l’idée de son côté assez direct. Vous lui fîtes un sourire avant de finalement opiner du chef.

« J’aime votre franc-parler, vôtre Grâce. Et je vais donc me montrer direct. Vous ne vous fourvoyez pas en effet, il ne s’agit pas de quelque chose de délicat que je souhaiterai aborder. Je me vois forcé de prendre un minimum de pincettes. »

Vous vous éclaircîtes la gorge avant de finalement la congratuler .

« Tout d’abord je tiens à vous présenter mes plus sincères congratulations pour vos fiançailles. La famille Deux-Cimes, ou plutôt la famille Beauregard, est une famille prestigieuse, un véritable diamant à rajouter à votre diadème, au-delà de toute forme d’affection, j’entends. »

Et doucement j’avais abordé le problème.

« Ce qui signifie que vous aller unir votre vie à la dynastie déchue, et en conséquence je me dois de vous avertir sur les éventualités d’une déloyauté et de ses conséquences. Bien que vous vous en doutiez, n’est-ce pas ? L trône vous fait éminemment confiance. Toutefois, ces épousailles pourraient paraitre un brin inquiétantes, et je suppose que vous comprenez aisément pourquoi, n’est-ce pas ? »

Voilà, vous aviez autant tourné autour du pot que vous le pouviez. Mais au moins elle voyait où vous vouliez en venir, n’est-ce pas ?

« Vous épousez un homme dangereux, une personne qui pourrait potentiellement lancer une guerre civile s’il s’adressait au mauvaises personnes. Avec le soutien de la Gobelin… »

Qu’elle fasse ses déductions. Elle devait avoir compris. 


Une mission délicate à imposer [PV] R6LZXTx
Leonie de Marzac
Nationalité :
Ambrosienne
Messages :
58
Date d'inscription :
13/01/2020
Leonie de Marzac
Propriétaire de la Gobelin Bank
le Jeu 24 Sep 2020 - 15:41
Léonie se doutait tout à fait que la conversation ne s’orienterait pas un seul instant vers des choses légères, elle comprenait, pour avoir l’esprit affuté, qu’il s’agissait d’un plan tout à fait personnel, mais elle gardait son sourire, son air mutin et patienta fort peu de temps pour que l’homme de l’Empire s’exprime. Elle se jurait de ne pas s’énerver, de toutes façons, ce n’était pas sa nature, comme elle se jurait de ne pas trop montrer son désappointement.

« Allons bon…si vous le voulez. Je ne suis pas du genre à en avoir besoin, pas dans mon métier. Les gens sont si souvent plus que direct ! »

Elle hocha la tête par courtoisie quand il la félicita. Un sourire sur ses traits, elle le regardait droit dans les yeux, sans même sourciller un seul instant. Il s’agissait de son plus grand talent, elle avait beau être une jolie oiselle, son caractère de lionne se posait ici.

« Il est tout à fait normal que l’Empire s’inquiète, de prime abord son altesse le Prince devait épouser ma sœur. Les choses se sont déroulées différemment. Mes épousailles avec son altesse se feront dans la plus grande transparence qui soit, je suis fille de l’Empire et Servante d’Aernia et donc de la lignée de Choiseul. Un de Mes enfants n'aurapas la charge de la banque car de toutes façons, si les accords entre ses Majestés aboutissent, cela ferait aussi rentrer un de Choiseul à la Gobelin. Ce qui n'est pas possible. Quant à nos autres enfants, je ne peux les déshériter mais en ce qui me concerne un contrat de mariage est en prévision. »

Un sourire toujours aux lèvres, les choses étaient à l’esprit de Leonie. Si Raimond l’aimait, il comprendrait. Hors de question de fouler aux pieds son honneur, c’était celui de son sang et de sa famille et jamais, elle ne salirait la mémoire de ses parents sur ce genre de chose.

« Je veillerais à lui taire votre mise en garde pour ne pas générer de friction inutile. » Souligna-t-elle.


Une mission délicate à imposer [PV] Fabspqu
Nemrod L'Envers
Nationalité :
Ambrosien
Messages :
196
Date d'inscription :
05/03/2017
Nemrod L'Envers
Maître espion
le Ven 6 Nov 2020 - 8:25
Le sujet était ardu. C’était même compliqué à aborder sans la traiter de potentielle traitresse. Vous restates donc ainsi à la laisser penser à ses propres déductions de vos propos, faire le lien. Elle était une femme intelligente, non ? Vous regardâtes la jeune femme avant de finalement lui sourire quand elle prit la parole pour tacher de me convaincre qu’il n’y aurait aucun problème avec cette situation… et elle ne vous convainquit pas vraiment. A l’écouter, tout était déjà prévu… mais vous trouviez ça trop « parfait ».

« Vous vous trompez sur un point. Générer des frictions avec Beauregard m’est complètement égal. Je suis trop vieux pour me soucier de ce genre de choses. Et ce que j’attends de vous, ce n’est pas un contrat de mariage abscons ! C’est que vous le gardiez en laisse, si je puis dire. Pour son bien. »

Vous soupirâtes avant de boire une gorgée.

« Vous êtes une femme intelligente et vous savez qu’un mariage est avant tout un accord. Le priver de toute forme de soutien de votre côté de la famille sera un affront. Je ne vous dirais pas comment mener votre barque, mais rappelez vous que tout est politique quand vous prononcerez des vœux de mariage. Et rappelez-vous que j’ai à l’œil toute personne respirant sur cette terre… »

La menace était claire. Vous ne cherchiez même pas à vous cacher sur le sujet. C’était aussi simple que ça. Vous sourîtes, carnassier, comme pour rajouter du danger avant de conclure.

« Diriger la banque, c‘est une promenade de santé en comparaison d’entrer sur l’échiquier politique comme vous le faites… alors soyez extrêmement prudente… vous êtes sur le fil du rasoir. Ou du moins vous l’êtes encore plus qu’avant. Le problème avec Beauregard c’est qu’il va falloir jouer entre deux trahisons. Celle vis-à-vis de votre famille à venir, et celle vis-à-vis de votre pays. Les deux ne sont pas incompatibles mais parfois… »


Une mission délicate à imposer [PV] R6LZXTx
Leonie de Marzac
Nationalité :
Ambrosienne
Messages :
58
Date d'inscription :
13/01/2020
Leonie de Marzac
Propriétaire de la Gobelin Bank
le Lun 9 Nov 2020 - 20:50
Leonie savait tout à fait que se confronter à Nemrod L’envers pouvait apporter beaucoup d’ennuis et le désaccord, plus encore. Mais elle savait qu’elle pouvait lui faire entendre ce qu’il désirait pour que les choses se passent et que ce rendez-vous se termine. Elle n’aimait guère qu’on lui demande ouvertement de mettre une laisse à son futur époux, quand bien même, elle était de nature douce et bienveillante, l’on pouvait même sire qu’elle était forte d’un caractère sécurisant et surtout raisonnable. Elle ne put s’empêcher de prononcer avec beaucoup de calme et de douceur.

« Je n’ai pas besoin de rappel Monsieur, contrairement à beaucoup d’esprit, je sais où va mon allégeance, je sais, ce n’est pas donné à tout le monde. »

Un caractère plus abrupt aurait pu déprécier ce genre de parole, mais comme elle était fervente croyante de la déesse et donc respectueuse de la lignée, elle ferait de son mieux, mais franchement. Nemrol l’Envers n’était en rien un fin stratège en parlant abruptement de chose qu’elle pensait bien faire, sans pour autant en avoir reçu l’ordre. Enfin, comptez faire, la jeune femme pensait surtout à apaiser l’esprit de son mari, de son futur époux et éviter les conflits pour elle-même. Elle se connaissait assez pour comprendre qu’elle ne pourrait supporter des éclats brusques ou autres. Le tenir en laisse reviendrait donc à ne pas parler de cette entrevue dans les détails. Que Nemrod vienne lui rappeler était inutile, elle n’avait pas besoin de ce genre de chose, mais bon, elle continuait de sourire, simplement.

Se retenir de rouler des yeux fut difficile, mais elle se contenta de boire et de souffler un paisible.

« Je sais. »

Il en devenait pratiquement insultant, pour ainsi dire. Mais restez calme était une chose facile, même de sourire avec légèreté. Par contre au sourire carnassier, elle resta de marbre et releva simplement un sourcil.

« Parfois effectivement. »

Elle conclut cela avec un sourire simple. Elle s’accordait l’idée de rester paisible et l’écouter, parfois, c’était tout ce qu’il y avait à faire. Parfois, s’emporter, mordre, n’était pas utile. Elle souriait donc, au fond, Leonie n’avait guère besoin de leçon de morale, sur sa propre allégeance, avec les hommes, il y avait les Dieux et elle était fervente d’Aernia. Tout simplement. Rentrer dans une croisade de réponse vive lui paraissait inutile, elle était assez droite dans ses bottes pour ne pas en ressentir le besoin, en toute vérité…


Une mission délicate à imposer [PV] Fabspqu
Nemrod L'Envers
Nationalité :
Ambrosien
Messages :
196
Date d'inscription :
05/03/2017
Nemrod L'Envers
Maître espion
le Mer 25 Nov 2020 - 8:59
Ses propos étaient fermes mais sans violence, avec au contraire beaucoup de calme et de douceur, attestant de son surnom de « Lionne de Mazrac ». Vous saviez que ce rappelé tait sans doute inutile. Toutefois, vous aviez préféré le faire. Par principe. Et vous preniez le risque de ne pas lui plaire en agissant ainsi. Alors oui, vous enfonciez bon nombre de portes ouvertes. Mais de là à rouler des yeux… c’était sans doute trop en faire… Vous sentiez bien qu’elle n’aimait pas vos propos. Mais que croyait-elle ? Que vous aimiez cette situation ?
Innommable, certainement pas !

« Je ne dis pas que ce sera votre cas, mais franchir la limite est aisé et je suis content de voir que vous comptez faire attention à ce genre de choses. »

Vous lui sourîtes avant de finalement prendre votre tasse et la finir à petites gorgée. Oh, vous vous doutiez que vous ne vous faisiez pas une amie avec vos propos, mais cela ne signifiait pas que vous n’aviez pas pris la bonne solution, hélas.

« Je crois que j’ai fait le tour de ce que j’avais à vous dire. Tenez votre époux en laisse, ou je crains que vous ne partagiez quelque destin funeste encore nébuleux à l’heure actuelle. Je ne vais pas vous laisser entendre qu’il est en danger, mais tous ses partisans ne sont pas particulièrement tendres. Et certains n’ont que peu d’intérêts réels pour lui… et il en fera les frais. Et donc vous aussi… »

Encore une fois, une probable porte ouverte, mais bon, tant pis. Vous lui sourîtes, regardâtes la jeune femme dans les yeux. Elle avait entendu tout ce qu’elle devait. Et si elle vous détestait pour ce que vous aviez dit. Alors soit. Mais vous aviez un empire à protéger. Et s’il fallait s’embarrasser de toutes les inimités…

« C’est tout. »

En somme, à moins qu’elle ait quelque chose à en rajouter, elle était en droit de disposer.


Une mission délicate à imposer [PV] R6LZXTx
Contenu sponsorisé
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum