-36%
Le deal à ne pas rater :
PLAYMOBIL 5167 – La Maison Transportable
33.93 € 52.93 €
Voir le deal

Emily de Brez
Nationalité :
Eskroise
Messages :
293
Date d'inscription :
26/02/2017
Emily de Brez
Ambassadrice eskroise / future cantatrice
le Dim 16 Aoû 2020 - 19:11
Le ventre d’Emily formait désormais un arrondi qu’elle ne faisait que trop voir et sentir quand elle ne portait pas ses robes de princesse. Elle s’était montrée docile et silencieuse, formant une forme de rébellion mesurée. En effet, elle faisait ce que Nemrod attendait d’elle, parfaitement, mais il ne pouvait lui décrocher que le strict minimum des paroles requises. En soit, une conversation de politesse, comme il était bon de le faire. Elle lui reparlerait quand Gaël reviendrait, en attendant, elle n’avait aucune raison de se montrer plus courtoise ou familière. C’était sa façon à elle d’être en désaccord. Désaccord qu’elle n’affichait que dans le privé de ses appartements, en dehors, elle restait la même demoiselle, la même jeune princesse propulsée à un rang qui n’était pas le sien, mais qui faisait tous les efforts du monde, pour essayer et elle s’était par ailleurs améliorée.

Ce qui l’agaçait profondément.

Tout comme ce ventre qui prenait des formes et qu’elle n’osait plus toucher. C’était comme abriter un étranger dans son propre corps, une sorte de parasite qu’elle n’arrivait pas à aimer. Elle faisait semblant, car il n’était pas question de le dire clairement au monde, on l’aurait prise pour une hérétique ou pire encore, une mauvaise femme. Mais en l’était-elle pas un peu ? Elle n’avait aucun instinct de maternité, aucune envie de mener à bien ce projet grandissant, parce qu’il pouvait être de Lowell, parce qu’elle ne se sentait pas capable de ce rôle, parce qu’elle n’avait aucun sentiment envers ce machin qui lui faisait des petites bulles dans le ventre…

Ses envies de vomir avaient cessé dés le troisième mois de passé, maintenant, elle éprouvait une fatigue constante, et des envies de dormir qui la faisait tout simplement piquer du nez sans qu’elle réussisse à se retenir. Une dame de la cour avait gloussé et lui avait dit : c’est sûrement un garçon. Emily n’avait su répondre que par un chouette sans enthousiasme. Chouette….
Il faisait chaud pour elle ce jour, elle avait quitté les jardins pour remonter aux appartements de son tuteur, mais n’avait pas réussi à passer la salve de marche importante du palais. Une douleur vive avait pris son bas ventre et pendant un instant, elle s’était surprise à demander aux Dieux de régler cette histoire. Et puis, elle s’était sentie honteuse et s’était glissé dans un petit salon pour se reposer.

La douleur ne passait pas, elle en avait la nausée, mais elle avait peut-être forcé ce matin, en marchant trop longuement avec les dames eskroises. Seule dans le salon, elle avait demandé à ne pas être dérangée, et réclamer une thé froid. Au final, elle s’était assoupie, encore. Ce fut le son de midi et des horloges de la ville dans le lointain qui la firent sursauter. En ouvrant brusquement les pupilles, elle avait essuyé du revers de sa main, sa bouche baveuse. En papillonnant des yeux, elle pu voir que Nemrod s’était glissé. Elle le regarda, vérifia que personne ne se trouve là et attrapa le thé désormais à température ambiante.

« Cela fait longtemps que vous êtes là ? » Elle porta le breuvage à sa bouche, histoire de retirer la pâteuse qu’elle avait. Son ventre gronda de faim…


Le temps passe, Emily se tient sage [Nemrod] 3ebzLBS
Nemrod L'Envers
Nationalité :
Ambrosien
Messages :
195
Date d'inscription :
05/03/2017
Nemrod L'Envers
Maître espion
le Sam 5 Sep 2020 - 17:21
Plusieurs semaines avaient passé depuis que vous aviez envoyé Gaël en « mission secrète ». Vous vous attendiez à plus d’éclats de la part d’Emily mais elle avait été étonnement ( ?) sage… enfin, vous n’alliez pas vous en plaindre, n’est-ce pas ? Vous lui faîtes un sourire avant de finalement hausser les épaules. Depuis combien de temps étiez-vous là ?

« A vraie dire, je suis là depuis que tu es venue au monde et même avant, gamine ! Mais si tu parles de la situation présente, assez pour savoir que la grossesse n’est pas une joie pour toutes les femmes. Et que tu as encore un bon sommeil, ce qui n’est pas négligeable. C’est même plutôt positif, non ? »

Voilà qui devrait suffire comme réponse, non ? Vous lui fîtes un sourire avant de finalement vous approcher et l’attirer doucement contre vous, lui caressant les cheveux. Vous restates ainsi avant de finalement lui demander.

« Reçois-tu bien les lettres de Gael ? Je t’avais promis qu’il t’écrirait… enfin, je ne sais pas si ces gribouillons qu’il ose appeler une écriture sont lisibles ceci dit. Mais au moins il forme ses lettres. enfin bref. du coup, es-tu toujours inquiète pour lui ? »

Vous essayâtes de montrer que vous éprouviez du souci pour son bien-être. Toutefois, vous vous doutiez qu’elle ne vous avait pas encore pardonné de l’avoir envoyé au loin. Quoi de plus normal.

« J’ai beaucoup réfléchi et je me demande si tu ne devrais pas commencer à réfléchir à un protecteur. Pas un futur époux, non, mais quelqu’un qui saura te protéger vraiment. Je suis hélas trop vieux pour tenir ce rôle en plus de celui de votre tuteur. Qu’en penses- ? Voudrais-tu que je te fasse une liste de personnes bien placées et honorables ? »

Vous lui fîtes un sourire avant de finalement lui caresser les cheveux.

« Et comment se porte le bébé ? »

Vous revîntes sur un sujet délicat. Mais bon, c’était normal de demander. 


Le temps passe, Emily se tient sage [Nemrod] R6LZXTx
Emily de Brez
Nationalité :
Eskroise
Messages :
293
Date d'inscription :
26/02/2017
Emily de Brez
Ambassadrice eskroise / future cantatrice
le Lun 14 Sep 2020 - 21:34
« Bien entendu, c’est magnifique et génial. »

Emily n’était pas tendre avec Nemrod, elle refusait de l’être, à vrai dire, elle avait érigé un mur entre eux, sur lequel elle rajoutait des briques, toujours, tout le temps. Mais lui, il continuait à être agréable et bienveillant, ce qui l’agaçait. Elle but de son thé en se massant le ventre et soupira. Pourquoi cet enfant n’était pas mort dans ses entrailles ? Cela aurait été beaucoup mieux. Elle n’éprouvait toujours rien pour lui, rien de maternel, rien de palpitant, elle s’en fichait éperduement, c’était un parasite…Elle se raidit immédiatement quand il l’approcha d’elle et se libéra sans détours. Il n’était pas question de ce genre de chose.

« Vous le savez très bien si je les reçois ou pas, pourquoi faire semblant que non ? »

Emily savait fort bien qu’il connaissait son courrier ou en était, en tous cas, persuadé. Elle s’arrangea et se massa encore le ventre. La peau tirait tellement, c’était désagréable et influençait son humeur plus encore !

« Oui, toujours. »

Elle cesserait d’être inquiète quand il reviendrait, pas envie. Et elle s’excuserait peut-être alors de sa froideur et de son entêtement. Peut-être, parce qu’elle savait qu’elle était obligée d’être sage, sinon, il pouvait la convaincre de l’être. Emily en avait assez de la cour, assez de tout cela.

« Non merci, j’aviserais d’un protecteur si cela m’est nécessaire, je n’en sais rien pour l’instant et je n’ai pas envie d’y réfléchir. Quant au bébé, il me parasite parfaitement, donc je suppose qu’il va bien, qu’est-ce que j’en ai à faire ? »

Elle ne cachait pas un seul instant à Monsieur l’Envers qu’elle ne voulait pas de cet enfant, pas un moment. Emily inspira et s’arrangea pour sortir de ce salon et se diriger vers les appartements de Nemrod qu’elle espérait pouvoir atteindre sans trainer comme une vieille femme. Mais c’était probablement trop demander, elle trainait, c’était un fait. Elle se dirigea donc vers la sortie sans plus de tendresse envers son tuteur.


Le temps passe, Emily se tient sage [Nemrod] 3ebzLBS
Nemrod L'Envers
Nationalité :
Ambrosien
Messages :
195
Date d'inscription :
05/03/2017
Nemrod L'Envers
Maître espion
le Ven 6 Nov 2020 - 8:26
Aucun enthousiasme… c’était ce qu’il y avait de plus terrible peut être. N’importe quelle femme aurait été en extase devant le ventre qui s’arrondissait. Mais pas Emily. Emily rejetait en boucle toute idée de maternité et c’était presque infâme de voir cela. Elle était clairement contre. Cette histoire… vous regardâtes la jeune femme avec un sourire et vous vous disiez qu’elle ne s’attendrait clairement pas à la suite.
Vous vouliez qu’elle rencontre quelqu’un, enfin, qu’elle accepte une entrevue.

« J’ai un vieil ami dont le fils vient en ville pour finir son pupillat. Est-ce que tu accepterais de le rencontrer quand il arrivera. Je ne te force à rien, juste le rencontrer une fois. C’est tout ce que je te demande. Je pense que tu l’apprécieras beaucoup… pour le reste, je ne peux rien dire. »

Vous lui sourîtes. Oh non, elle ne s’attendait clairement pas à ça… mais bon, d’ici là… d’ici là il allait falloir prendre son mal en patience, malheureusement. Mais vous saviez qu’elle adorerait la manière dont cela se terminerait. Vous lui fîtes un sourire avant de finalement poser la main sur son épaule avec tendresse.

« Tout ce que tu dois faire, Emily, c’est te ménager… je sais que tu ne vois aucun avantage en cet enfant, ni aucune envie… et je ne prétends même pas comprendre cette histoire. Tu es une femme, et tu devrais aimer cette vie qui grandit en toi… alors… pourquoi ? »

Oui, voilà bien une chose que vous ne preniez pas. Cela vous échappait complètement. Aucune femme que vous puissiez avoir connu n’avait été aussi ‘réfractaire » à leur grossesse… c’était… presque malsain en fait. Il fallait absolument que vous lui montriez que cette vie n’était pas que négative.

« Tu as la chance de transmettre à un petit être issu de toi de l’amour et tout ce que tu aimes, tout ce qui te fera plaisir ! Bons Dieux à ce niveau là… tu ne t’es pas dit que tu allais te retrouver plus libre que tu ne l’as jamais été depuis ton mariage ? »


Le temps passe, Emily se tient sage [Nemrod] R6LZXTx
Contenu sponsorisé
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum