AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
RSS
RSS


 :: L'histoire Ambrosienne :: 3ème niveau de la cité :: Temple d'Aernia

[CLOS]Event n°1 - Bucher funéraire

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
avatar
Hélène de Valene
Comédienne
Voir le profil de l'utilisateur
Nationalité : Empire de vapeur
Messages : 336
Date d'inscription : 29/01/2017
MessageSujet: Re: [CLOS]Event n°1 - Bucher funéraire Dim 12 Mar 2017 - 14:27
Et nous marchions, marchions, marchions...
Tous ensemble d'un même pas cadencé dans une probable volonté de montrer un esprit d'unité au sein de la Capitale.
Un meurtre.
L'unité n'était pas possible et si elle essayait de faire croire à sa crédibilité  aujourd'hui, d'ici quelques jours nous verrons que ce n'est absolument plus le cas.
L'hypocrisie au somment de sa puissance.
Nous arrivâmes enfin devant le temple d'Aernia et mon cœur se serra. Nous y étions. Bientôt cela serait fini, bientôt chacun rentrerait chez lui d'un pas solitaire, baissant les yeux.
Elrich, ou plutôt sa dépouille y rentra accompagné de prêtre. La foule se stoppa devant Everard et se resserra.

Il allait faire une éloge pour son frère. Si Lilith l'avait désiré, je serais venue à ses côtés afin de lui apporter soutien et amour. Mais son regard plus tôt m'en avait défendu et ce jusqu'à la fin.
Le discours du frère du défunt débuta.
Tout d'abord, il dénonça l'acte horrible que fût le meurtre du Prince Consort.
Déroulé normal, prévisible, et ennuyant....
La chevalerie du Corbeau Noir. Huuum... Cela me parlait, j'avais peut être déjà entendu ce terme quelque part. Frustration de ne  pouvoir ramener cette connaissance à la surface.
Caroline se souviendrait peut être... Je ne l'avais pas encore aperçu de la journée.

Dans tous les cas, Everard serait présent aux côtés de Lilith à tous moments. Accepterait-il que je la vois ? Je le regardais attentivement. Non, aucune.
Je baissais la tête, honteuse de ne penser qu'à mon propre malheur lors d'un enterrement.
J'irai me confesser prochainement afin de chasser cette culpabilité de mon âme.

Alors que tous se dirigeaient vers Elrich afin de lui accorder un dernier hommage, je me mis en retrait.
Lilith pouvait me regarder d’où je me plaçais si elle avait besoin de réconfort mais elle savait ce que je ressentais envers son mari. Lui rendre hommage n'aurait pas été respectueux.
Je priais malgré  tout Mirai pour qu'elle l'ai pris en douceur à ses côtés, Barod afin qu'il emmène Elrich en toute sérénité vers le paradis qui lui est destiné et pour finir Sarkemos, esperant qu'il veille de son mieux sur le repos du défunt.
avatar
Everard Zullheimer
Premier serviteur d'Ameth en Ambrosia
Voir le profil de l'utilisateur
Nationalité : Amethien
Messages : 1195
Date d'inscription : 14/04/2016
MessageSujet: Re: [CLOS]Event n°1 - Bucher funéraire Lun 13 Mar 2017 - 11:22
Ce que mon frère avait écrit m’avait aussi beaucoup surpris… je ne m’y attendais pas… cela faisait trois ou quatre siècles que cela n’avait pas été appliqué et cela sortait du cadre habituel d’établissement… mais bon, que voulez-vous…  Mon frère et ses étranges principes… je soupirais un peu et regardais le défilé des hypocrites, regardais chaque personne qui pouvait venir rendre hommage au corps. Mais plus encore, je notais quels étaient ceux qui s’abstenaient… comme ce Monsieur là-bas… lacet… ou un nom comme ça… pourquoi s’abstenait-il ? D’autres par contre faisaient bien de ne pas rendre hommage, comme cette trainée de De Valene… enfin bref, je restais silencieux et surveillait d’un air inquisiteur le fonctionnement de l’hommage, et quand le dernier eut fini, je fis signe aux prêtres de Barod qu’ils pouvaient enlever le corps, qui fut emmené à l’extérieur par l’allée centrale.

Je pris la suite de la procession, invitant  l’impératrice de vapeur à me suivre, pour enfin arriver jusqu’au parvis où il y avait des fagots de bois imbibés d’huile qui attendaient… ils déposèrent la dépouille sur le dessus et me tendirent la torche pour que j’allume le brasier, mais je me désistais et tendait celle-ci à son épouse, à elle de le faire… puis, je m’agenouillais et  plongeais mon regard dans les fagots qui s’embrasèrent quand la torche entra en contact… les flammes magnifiques s’élevèrent hauts et une noire fumée se mit à se dissiper dans les airs. Alors je m’approchais et je jetais une poudre dans le feu, une poudre qui fit encore grandir les flammes qui se mirent à cracher une fumée plus blanche que ma tenue…

« Seigneur Ameth, voici ton serviteur qui revient vers toi pour te servir dans la mort comme il t’a servi dans la vie… puissiez-vous voir en lui un des onze qui vous soutiendra au Dernier Instant ! »

Puis je me tus, croisant les mains devant moi, et je me plongeais dans la contemplation des flammes, alors que le corps de mon frère disparaissait…

*
**

Le feu avait brulé toute la nuit et l’aube pointait sur un tas de cendres encore chaudes… alors, les prêtres s’approchèrent et commencèrent à remplir de cendres de petites urnes qu’ils distribuèrent entre eux, plus une pour moi et une pour l’impératrice. La cérémonie officielle était finie. Maintenant, nous avions le choix : garder le mort, ou une partie de celui-ci, et tout jeter dans la mer. Moi je gardais mon urne pour me souvenir. Et dans le silence, entouré de ma cohorte de prêtres, je quittais les lieux…


avatar
Lilith de Choiseul
Impératrice de vapeur
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t35-grand-lilith-de-choi
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 2498
Date d'inscription : 14/01/2017
MessageSujet: Re: [CLOS]Event n°1 - Bucher funéraire Mer 15 Mar 2017 - 11:16
Une soudaine bouffée d’angoisse.
Etouffante.

C’est comme une automate que je m’avance, soutenue par des forces dont j’ignore l’existence, le discours d’à peine, les mots, les visages, tout n’est qu’une horrible farce dans laquelle, les opposants comploteurs se marrent sans scrupule.
Je n’ai pas la force de haïr quiconque ou de détester qui que ce soit, en fait, je suis dépourvue des émotions les plus négatives, soudainement gagner par l’idée de fin absolue. Je ne devrais pas avoir peur, la mort est le commun de tous, mais ce qui m’effraie c’est cette vérité. C’est terminé.

Ça l’était pourtant déjà il y a quelques jours, mais une fois le corps disparus,je ne pourrais pas me dire qu’il finira par arriver dans mon salon pour me tirer de mes pensées et mon corps pourtant, au lieu de sombrer, se redresse, sur mon visage maintenant coule une larme, et c’est devant le brasier brulant, les cheveux agités par le souffle de la puissance rouge, que je regarde le corps de mon époux disparaître.

Sur mon visage coule sans bruit, des larmes de souffrance, sans agitation stupide de sanglot féminin, qui caricaturerait la scène, je ne reste pas stoïque, je ne peux pas. J’aimais Elrich comme on peut apprendre à aimer, qui aurait pu le croire d’ailleurs, alors qu’il avait été décidé que je serais sienne avant ma propre naissance.

C’est l’aube que tout se termine, je suis restée, les Amethiens ne font rien de moitié, toute la cohorte de ce peuple est resté, jai fais de même, toujours pour Elrich, les sujets d’Ambrosia et autres ont eu la possibilité de quitter quand ils l’ont désiré l’évènement, cela n’aura pas d’impact. Une urne entre les mains, serrée contre moi, c’est sous escorte que je rentre au palais, silencieuse, pensive, j’ignore encore si je vais le garder ou le laisser partir au vent…mais désormais, épuisée, je veux dormir, et personne ne me tiendra rigueur d’un sommeil de plomb de quelques heures à peine…mais nécessaire.


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [CLOS]Event n°1 - Bucher funéraire Mer 15 Mar 2017 - 12:30
J’écoutais les derniers chants en fermant les yeux, les dernières prières s’élevèrent, je contenais au plus profond de moi la tristesse des derniers instants de notre Prince. Je ne sais pas si après cela ce que va devenir l’Empire, comment l’Impératrice va-t-elle gérer sur ses frêles épaules l’ensemble du territoire.

Je regardais le bûcher, avec une profonde tristesse, le courage de l’Impératrice de faire partir son mari, rejoindre les Dieux, qu’il repose en paix, au dessus du bûcher s’éleva une fumée blanche, je voyais son âme montée, nous dire adieu, une dernière fois, ce petit dernier instant si important, cette petite dernière larme, un soulagement aussi.

La nuit était tombée, le froid se faisait ressentir, des frissons me montèrent le long de mon dos, je restais jusqu’au bout, les yeux humides devant le bûcher se consommer doucement, la cérémonie était si belle, la fatigue me plombait de plus en plus, c’était plus difficile que je ne le croyais de supporter les derniers instants.

A l’aube, les dernières cendres, données à l’Impératrice, je me suis tournée une dernière fois vers l’Impératrice comme un signe de respect, une dernière pensée pour elle, j’aurais tant aimé, lui montrer mon soutien, que mon cœur est avec elle, que mes pensées sont avec elle mais voilà cela ne fut pas possible, je pense qu’elle était tout aussi fatiguée que nous tous voir plus, j’espère qu’elle arrivera à surmonter cette grande perte.

Je rentrais chez moi, encore ému par la cérémonie, mes pas résonnèrent dans les ruelles, l’impression que la vie était éteinte en même temps que le bûcher, pas un bruit, quelques chants d’oiseaux, peut être un signe pour dire que le Prince était dans nos cœurs, je ne l’oublierais.

Je suis rentrée me coucher, la fatigue était plus que présente, un petit moment de détente, de toute façon les Vices et Délices était fermer pour la journée, je n’avais envie de voir personne pour cette journée, je voulais être tranquille, juste un peu de calme avant de reprendre une journée comme les autres le lendemain.
avatar
Mélusine Duval
Ministre de l'éducation et des pupilles
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t66-grand-melusine-duval-ministre-de-l-education-et-des-pupilles
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 924
Date d'inscription : 26/01/2017
MessageSujet: Re: [CLOS]Event n°1 - Bucher funéraire Mar 11 Avr 2017 - 15:42
Mélusine resta un moment à observer la cérémonie, jetant des regards discrets sur les sujets qui s'étaient déplacés pour le triste événement. Le moment vint où le corps allait être livré aux flammes. La Ministre se souvenait de cet instant où elle avait dû faire de même avec le corps de son fils puis de son époux. Douloureux souvenirs.

Elle adressa une dernière prière lors du spectacle des flammes qui s'élevaient vers les cieux. Qu'Elrich puisse reposer en paix, et qu'Aernia puisse protéger l'Impératrice et ses proches, qu'elle leur donne la force pour continuer à vivre et de retrouver le coupable de cet acte abject. Les mains jointes, Mélusine n'entendait plus que le craquement du bois sous les flammes, dégageant une douce chaleur. Comme hypnotisée par le spectacle, elle resta un moment à voir les flammes danser, tournoyer, consumer peu à peu le corps du Prince Consort.

Les gens autour d'elle se mirent à partir peu à peu, en silence. Il était déjà bien tard dans la nuit, lorsqu'elle leva doucement la tête vers le ciel pour observer les étoiles scintiller. L'une d'elle, directement au-dessus du bûcher brillait plus que les autres, et juste à côté deux autres étoiles plus petites semblaient clignoter. A ce moment-là, la Ministre ressentit une sorte d'apaisement intérieur et sa respiration devint plus calme, plus sereine. L'aube n'allait pas tarder à se lever, mais Mélusine savait que d'ici quelques heures il fallait reprendre le cours de son existence, et se plonger à nouveau dans le travail. Il ne lui restait que très peu de temps pour essayer de dormir un peu, aussi elle s'éclipsa discrètement, dans un léger froissement de jupon.

L'Impératrice ne lui en voudrait pas de ne pas avoir attendu l'aube, mais la cérémonie allait bientôt toucher à sa fin, et les cendres allaient être recueillit par les proches. Un moment d'intimité que la Ministre ne souhaitait pas partager. Les rues d'Ambrosia étaient calmes et désertes et Mélusine rentra chez elle, seule. Elle soupira en regardant les portraits familiaux du salon, et vint s'asseoir sur son fauteuil, n'ayant pas la force de retirer ses vêtements où d'aller dans la chambre à coucher, elle ferma les yeux et se laissa aller.


Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques d'Ambrosia :: L'histoire Ambrosienne :: 3ème niveau de la cité :: Temple d'Aernia-
Sauter vers:  
Il était une fois AmbrosiaNos Partenaires

Retrouver nous sur