AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
RSS
RSS


 :: L'histoire Ambrosienne :: 2nd niveau de la cité

[CLOS] Qu'est-ce qui est vert, petit, rond, qui monte et qui descend ?

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Beth Coste
Etudiante ambrosienne
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t335-peuple-beth-coste-etudiante-a-l-universite-terminee
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 508
Date d'inscription : 03/08/2017
MessageSujet: [CLOS] Qu'est-ce qui est vert, petit, rond, qui monte et qui descend ? Mar 10 Oct 2017 - 19:02
Milieu de la nuit, normal… Beth avait de plus en plus l’impression d’être un oiseau de nuit sans participer aux activités volages ou fêtardes qu’on attribue normalement à cette expression. Dommage.

“Tiens… oiseau de nuit… Pourquoi le hibou est-il toujours heureux ?” récita-t-elle tout en notant cette phrase.

Face à une journée de révisions qui s’annonçait lourde, rabâchante et forcément chiante, son groupe habituel avait décidé de faire une liste de faits insolites ou de blagues scientifiques à se passer quand leur motivation déclinerait. C’était mal parti, elle n’avait noté que des broutilles dans un carnet. Une liste que le groupe ne trouverait ni intéressante, ni marrante. Pourtant, elle aurait dû être bien réveillée et enjouée.

La jeune femme avait passé sa journée à dormir, rattrapant un retard accumulé depuis trop longtemps et elle s’était réveillé bien après le coucher du soleil. De quoi lui donner un coup de fouet, enfin sur le papier.. Pour le moment, elle n’arrivait qu’à se souvenir de blagues pourries, une question simple avec une réponse décevante. Rangeant son carnet, elle reprit sa marche vers le centre du cercle. Si elle continuait à ce rythme, elle arriverait bien en avance pour prendre le premier Wharpz de la journée, direction l’île Universitaire, ça lui donnerait le temps de peaufiner ses blagues... Ensuite, journée la tête dans des livres en prévision des prochains examens.

A cette heure, les rues était pratiquement désertes mais rassurantes de par l’éclairage électrique qui ne permettait pas vraiment de se cacher dans l’ombre. Elle marchait donc tranquillement, entre couche-tard et lève tôt, la peureuse en elle apaisée. Arrivée au pilier central, elle ne put s’empêcher de sourire face à l’installation en face d’elle. Les escaliers en colimaçons étaient grandioses mais les élévateurs valaient également le détour ! D’ordinaire admirative du génie presque divin de la Nature, elle devait bien reconnaître que les Hommes avaient certaines qualités de créations qui devaient être reconnus.

Tête en l’air comme pas deux elle monta dans le premier élévateur qui se présenta et appuya sur un des boutons comme par réflexe. Beth ne réalisa son erreur que lorsque celui-ci commença à s'élever… Quelle quiche ! Elle avait sélectionné le mauvais niveau ! Se retrouvant bientôt à l'étage supérieur, celui des loisirs et des plaisirs elle resta dans le monte charge se maudissant de n’avoir pas prit les escaliers comme à son habitude. Faisant attention à ne pas se tromper deux fois de suite, elle appuya sur le bon bouton afin de se retrouver au bas niveau.

Pensant au pois chiche qu'elle avait dans le cerveau, elle retrouva une autre blague...

“Qu'est-ce qui est vert, petit, rond, qui monte et qui descend ?” dicta-t-elle à haute voix tout en s'écrivant sans se soucier un instant si quelqu'un d'autre se trouvait dans l'élévateur.


Dernière édition par Beth Coste le Jeu 1 Mar 2018 - 15:03, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [CLOS] Qu'est-ce qui est vert, petit, rond, qui monte et qui descend ? Dim 3 Déc 2017 - 9:59
Philippe ne faisait guère attention à ce qu'il se passait autour de lui, plongé qu'il était dans cet état de rêverie où le corps prenait le relais sur la conscience en se mouvant par automatisme. Et puis la nuit avait également tendance à transporter l'esprit ailleurs. Aussi, quand il entra dans l'élévateur un peu après la demoiselle qui le précéda, il ne fit pas nécessairement attention au bouton que cette dernière pressa.

L'élévateur s'ébranla et commença à grimper jusqu'au second niveau de la cité, et il se rendit compte que ce n'était pas sa destination en contemplant les bâtisses à travers les parois de verre. Tant pis ! Il n'y avait rien de mieux à faire que d'attendre de redescendre. Prenant son mal en patience, il laissa ses pensées vagabonder vers ses travaux du moments. Le projet était né dans son esprit il y avait quelques semaines de là, et depuis, il avait eu bien du mal à penser à autre chose. Certes, créer un appareil destiner à explorer le fond des mers et qui pouvait, de surcroît, transporter plusieurs passager semblait difficile voire impossible à concevoir. Mais quand on connaissait Philippe, on savait qu'il préfèrait mourir plutôt que d'admettre qu'il y avait des limites aux capacités de l'être humain.

Attendre. L'inventeur n'était pas doué pour patienter, il était même l'incarnation de la hâte et de la vivacité. Comme pour symboliser son bouillonnement intérieur, il tapotait du pied sur le sol dans un geste répétitif et saccadé. Il avait toujours eu du mal à rester en place, et ce dès son enfance. Peut-être aurait-il dû prendre les escaliers? Il fut distrait par la question de sa voisin d'élévateur qui s'exprima comme si elle était seule, accordant vraisemblablement peu d'attention à sa présence. Un court moment de silence suivit ces propos avant que le de Choiseul ne se décide à répondre.

- Un petit pois dans un élévateur? suggéra Philippe, sa voix résonnant dans la cabine.

Un sourire apparut sur les lèvres de l'inventeur qui inclina quelque peu son haut-de-forme en guise de salut.

- S'il s'agissait d'une devinette ou d'une blague, elle n'était pas bien élaborée, ne put-il s'empêcher de commenter.

La finesse n'était pas toujours un point fort chez Philippe. En fait, il en était même complètement dépourvu. Bavard et habitué à dire tout haut ce qu'il pensait, cela faisait donc de lui un très mauvais menteur. En tout cas, entendre cette demoiselle énoncer sa blague — aussi particulière soit-elle — à voix haute le faisait rire, donc quelque part, la plaisanterie avait tout de même atteint son objectif.

- Pardonnez-moi, je manque aux subtilités d'usage. Philippe de Choiseul, pour vous servir.

Il fallait croire qu'il était de particulièrement bonne humeur ce soir là, car jamais il ne se serait encombré avec ce type de convention sociale en temps normal. Philippe n'était pas surnommé le Fol pour rien.
avatar
Beth Coste
Etudiante ambrosienne
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t335-peuple-beth-coste-etudiante-a-l-universite-terminee
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 508
Date d'inscription : 03/08/2017
MessageSujet: Re: [CLOS] Qu'est-ce qui est vert, petit, rond, qui monte et qui descend ? Lun 4 Déc 2017 - 12:55
Beth n’avait absolument pas fait attention à la compagnie et elle avait parlé à voix haute, comme d’habitude. Tout comme l’inventeur, elle comptait les secondes alors que le monte-charge descendait, elle aurait mieux fait de prendre les escaliers, elle serait arrivée plus vite tiens ! Impatiente également, elle se mordait la lèvre nerveusement alors qu’elle achevait l’écriture de sa dernière blague. Immédiatement après, plus rapide qu’une Dionée attrapant une mouchoir, un homme lui répondit et tout à fait justement. Une voix charmante, on entendait à son ton qu’il s’amusait malgré ce badinage bien immature.

Sa prochaine réplique pourtant, ne fut pas aussi agréable. Si bien des personnes auraient pu s’offusquer ce n’était pas le cas de la jeune femme qui, assez désinvolte et exubérante, distribuait d’ordinaire ce genre de commentaire plutôt que d’en recevoir.

“Oh l’autre hé !” dit-elle faussement blessée tout en esquissant un sourire. “Bah, c’est contextuel pour nous mais ça sera l’affaire pour le public auquel je le destine. Après des heures de révisions, ça détendra au moins l’atmosphère.” conclut-elle en se tournant vers lui.

Elle découvrit ainsi un acolyte cocasse au regard espiègle et éclairé. Rocambolesque personne dont le haut de forme lui donnait une taille impressionnante. Elle s’attendait à un esprit coloré et éduqué certes, mais elle n’était pas préparé à une figure de la noblesse et, encore moins un de Choiseul. Décidément, les nobles aimaient se promener en pleine nuit et se mêler au commun des mortels. Si elle avait eu des en soucoupes à la place des yeux à la rencontre d’un Prince Eskrois, le jeune homme en face d’elle ne l’impressionnait pas autant.

Au contraire, il ressemblait plus à un scientifique loufoque qu’à un membre de la famille royale.

“Pourquoi voudriez-vous me servir? Et quels usages ? … Oh ceux-là ! Manière et tout le tralala…” commenta-t-elle en haussant des épaules. “En effet, il ne faudrait pas manquer aux convenances, on pourrait nous le reprocher.
Beth Coste, enchantée ! Et vous êtes Prince, Sire, Altesse ou Majesté ?”
dit-elle en lui tendant sa main libre.

Elle avait parfaitement oublié de faire la révérence ou même un signe de tête. Peu à jour sur l’étiquette, elle restait aussi familière que d’habitude. Alors qu’elle attendait une réponse de sa part, les lumières au-dessus d’eux faiblirent, comme si une sous charge parcourait le circuit et les ampoules clignotèrent en grésillant. Alors que l’éclairage faisait des siennes, l’élévateur s’arrêta… Elle entendit un bruit d’engrenages qui s’interrompt et puis, plus rien.

“Ah ben… c’est pas banal ça…”
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [CLOS] Qu'est-ce qui est vert, petit, rond, qui monte et qui descend ? Mar 5 Déc 2017 - 16:27
La remarque directe mais sincère de Philippe ne paru pas vexer son interlocutrice. Au contraire, elle ne sembla guère s'en formaliser et lui offrit même l'esquisse d'un sourire. Il prit un court instant pour la dévisager. Elle avait un quelque chose de pétillant, vif, et il ne tarda pas à deviner à ses propos qu'il avait affaire à une étudiante. Cependant, il trouva étrange pour une demoiselle comme elle de n'être vêtue que de noir et de blanc. Il avait plus pour habitude de croiser des jeunes gens de son âge aux tenues un tantinet plus... fantaisistes. Même s'il avait toujours eu un naturel penchant pour la démesure et la loufoquerie, il devait admettre que cette sobriété avait un certain charme.

- Certainement, il est vrai qu'après avoir mis son cerveau à rude épreuve, l'esprit est toujours plus léger. Et puis, vous avez probablement un bon public.

La réaction familière et sans chichis de la jeune femme élargit son sourire. Elle avait bien raison. Pourquoi s'encombrer des convenances?

- Ravi de faire votre connaissance, Beth. Mais vous faites erreur, j'ai bien peur de n'être rien de plus qu'un simple inventeur...

Un simple inventeur cousin de l'Impératrice de Vapeur et grossièrement troisième sur l'ordre de succession, mais il s'agissait là d'un minime détail que Philippe ne songeait pas nécessairement à revendiquer. Après tout, il était plus ou moins clair que s'il devait par malheur se retrouver à la tête de l'Empire de Vapeur, cela signerait le début de la fin pour Ambrosia. Il n'avait rien d'un dirigeant.

- Arrêtez-moi si je me trompe, mais n'est-il pas téméraire pour une demoiselle comme vous de s'aventurer dans les rues à cette heure-ci?


Il fut interrompu dans son questionnement par les grincements, cliquetis et protestations des rouages tournant au-dessus de leurs têtes. Philippe fronça les sourcils et leva les yeux, contemplant l'éclairage grésiller et clignoter comme s'il tentait de leur envoyer des signaux en morse. Une légère secousse ébranla l'élévateur et ce dernier s'immobilisa net, suspendu et inerte à des mètres au-dessus du sol. Les pannes de ce type n'arrivaient que rarement, du moins de l'expérience de Philippe, mais quand elles survenaient, elles pouvaient s'avérer bien plus problématiques que prévu.

- Peut-être est-ce un diagnostic hâtif de ma part, mais je dirais bien que nous sommes bloqués, observa t-il en ôtant son couvre-chef, geste qui parut le faire rétrécir de quelques bons centimètres.

Il avança dans la cabine en réfléchissant un court instant. À cette heure-ci, il lui semblait peu probable que quelqu'un soit présent pour surveiller les caprices des élévateurs. Philippe écarta aussitôt la pensée que celui-ci puisse se remettre en marche tout seul. Il était bien placé pour savoir que les chances de pareille éventualité étaient complètement nulles.

- Nous voilà dans de beaux draps. Combien de temps pensez-vous qu'il faudra avant qu'on ne découvre les restes de nos ossements blanchis par le temps?
avatar
Beth Coste
Etudiante ambrosienne
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t335-peuple-beth-coste-etudiante-a-l-universite-terminee
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 508
Date d'inscription : 03/08/2017
MessageSujet: Re: [CLOS] Qu'est-ce qui est vert, petit, rond, qui monte et qui descend ? Mer 6 Déc 2017 - 16:55
“Ça vous va bien.” dit-elle simplement.

Beaucoup mieux qu’un titre de noblesse en fait. Bien qu’observatrice, elle manquait beaucoup de détail et l’excentricité de ce De Choiseul criait le génie civil. Après tout, cette famille était réputée dans le domaine et la capitale regorgeait de leur création en tout genre. Ils étaient une inspiration dans le domaine scientifique et une bénédiction pour ceux qui voulaient apprendre.

“Ah.. je vous arrête. C’est de l’inconscience pure vous voulez dire ! Mais que voulez-vous, je veux prendre le premier Wharpz pour l'Université. Une longue journée m’attend… Et une fois n’est pas coutume, je suis en avance.”

Notant l’heure, elle avait quitté son appartement au risque de perdre sa journée. Si elle était restée une minute de plus, une seconde se serait transformée en heures ou jours. Ayant manquée plusieurs révisions, on lui avait bien fait comprendre qu’elle devait se montrer plus assidue dans leur rassemblement afin de garder sa place à la table. C’est vrai qu’il fallait la secouer de temps en temps afin de lui rappeler ses obligations et ça lui faisait du bien. Elle aurait bien continué sur le sujet et pourtant, leur moyen de transport s’arrêta brusquement.

Suspendus entre deux étages, elle regarda le jeune homme pensant trouver une once de confort dans son regard mais sa mine n’avait rien de rassurant. Ses mots confirmèrent ses craintes alors qu’elle soufflait de mécontentement. Quelle plaie ! Elle allait arriver en retard si ça durait trop longtemps. N’ayant aucune expérience dans les pannes de ce genre, elle ne savait pas à quoi s’attendre.

“Difficile à dire… Il faudrait longtemps pour arriver à ce stade…” lança-t-elle en se grattant la tête, songeuse. “Deux corps en milieu clos, à l’abri des éléments, température ambiante… des années sans doute, deux ou trois au grand minimum… Mais on commencera à bien sentir au bout de trois jours…” dit-elle en s’avançant vers les portes qui restaient closes.

Ça pouvait paraître glauque au premier abord, au deuxième aussi d’ailleurs mais, Beth était tout à fait sérieuse et ça lui paraissait normal de partager l’information. Elle aurait d’ailleurs pu très simplement enchaîner sur les différentes étapes de la décomposition des tissus si les lumières clignotantes ne l’avaient pas distraite. Elle n’avait jamais été claustrophobe et ça aurait été difficile dans un tube de verre mais rester enfermée contre son gré allait très rapidement lui peser sur le système.

“Vous ne sauriez pas nous inventer un petit quelque chose pour nous sortir de là ? Pas grand-chose, hein, une toute petite invention comme ça ?” dit-elle en montrant un espace d’à peine un centimètre entre son pouce et son index.
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [CLOS] Qu'est-ce qui est vert, petit, rond, qui monte et qui descend ? Mar 12 Déc 2017 - 16:27
- Vous êtes bien en avance en effet, acquiesça l'inventeur en papillonant des paupières tout en jetant un oeil vers le ciel noir au-dehors.

Elle ne semblait guère banale cette demoiselle ! Après tout, il faisait encore nuit. Sa notion d'arriver en avance paraissait des plus extrêmes. N'importe quel autre De Choiseul aurait probablement offert de l'accompagner afin d'éviter tout incident fâcheux, mais cette idée ne frôla même pas le tête-en-l'air qu'était Philippe.
La réponse de Beth à sa question sur le blanchissement des os l'intrigua plus qu'elle ne l'horrifia. Pour une raison ou une autre, elle avait presque l'air de savoir de quoi elle parlait. En attendant, il était hors-de-question pour eux de moisir ici ! Patienter pour que quelqu'un vienne à leur secours était une option raisonnable, et comme toute option raisonnable, Philippe décida de l'ignorer. Il ne put s'empêcher de rire, trouvant la question de Beth adorable.

- Je suis inventeur mais pas magicien. Cependant, il doit bien y avoir quelque chose que je puisse faire...

Philippe posa son couvre-chef sur le sol avec soin et ouvrit son manteau, révélant une rangée d'outils de poche de formes variées, s'alignant sagement dans un compartiment dédié à cet effet, tissé à même l'intérieur du manteau. Il attrapa un tournevis entre le pouce et l'index, ôta le vêtement et le tendit à sa compagne de mésaventure. ‹‹ Je vais monter là-haut. Vous n'aurez qu'à me passer les outils dont j'aurais besoin, proposa t-il. ››

Il coinça le tournevis entre ses dents (ce qui n'était probablement pas une bonne idée en cas de chute de sa part) et prenant son élan grâce à la barre d'appui de l'élévateur, il se hissa vers le plafond d'un bond de gazelle avant d'attraper le bord de l'ouverture située au plafond afin de se rééquilibrer. À l'aide de son outil, il dévissa l'échappée fermée par une grille et la tête de Philippe disparut dans l'ouverture.

- Ainsi vous êtes étudiante. Dans quel domaine si je puis me permettre? demanda t-il, poursuivant leur conversation comme si de rien n'était, bien qu'il eut la tête hors de la cabine de l'élévateur.

Ce faisant, ses yeux scrutèrent le mécanisme et le complexe enchevêtrement d'engrenages et de cables s'emmêlant sur le toit de la cabine. Peut-être que quelque chose s'était bloqué dans ce tas. Il repassa la tête par l'ouverture pour demander à Beth:

- Passez-moi la pince. Tout à droite. Et accrochez-vous, ça risque de secouer.

En effet, quand Philippe était à l'oeuvre, les choses avaient tendance à s'agiter ou exploser (en espérant que ce dernier cas de figure ne survienne pas ici).
avatar
Beth Coste
Etudiante ambrosienne
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t335-peuple-beth-coste-etudiante-a-l-universite-terminee
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 508
Date d'inscription : 03/08/2017
MessageSujet: Re: [CLOS] Qu'est-ce qui est vert, petit, rond, qui monte et qui descend ? Mer 13 Déc 2017 - 17:36
L’inventeur ria soudainement. Elle eut la première impression qu’il se moquait d’elle avant de comprendre, une fois n’est pas coutume, qu’elle venait juste de le surprendre. Pourtant, elle ne lui demandait pas la lune, juste une minuscule invention de rien du tout pour les sortir de ce calvaire. C’était pas si compliqué, si ? Plus par curiosité, que politesse, la jeune femme attrapa le vêtement qu’il lui tendit et l’ouvrit en grand pour regarder le contenu cousu.

Devant ses yeux, elle voyait donc le quotidien créatif de Philippe, ses instruments de savoir et l’origine de ses créations résidait dans ces outils parfaitement alignés. Pour la jeune femme qui était d’un bordélique pas possible, l’organisation soignée du manteau était incompréhensible. Il lui fallait un chaos incroyable pour que l’inspiration lui vienne, son appartement se retrouvait tout retourné lorsqu’elle s’installait pour l’écriture d’un essai. Créer une machine nouvelle la pousserait certainement à mettre une rue entière sans dessus-dessous.

“En même temps vous auriez du mal à monter en bas…” dit-elle en abaissant le vêtement révélant ses yeux rieurs.

Elle ne se targuait pas de parler le mieux et faisait parfois de douloureuses erreurs d’Ambrosien elle-même et toutefois, elle aimait bien faire des petites réflexions sous forme de blagues. C’était bon enfant, pas de quoi en faire un fromage. Ce qui suivit lui fit encore plus regretter sa petite taille, elle fit la moue en voyant l’inventeur atteindre le plafond si facilement et eut un regard jaloux jusqu’à ce qu’elle vit le chapeau du dit Sire sur le sol. Joli… Grand…

Elle laissa sa besace contenant ses livres sur le sol, le vêtement sur son bras et s’imaginait déjà avec une tête… ou trois, de plus et vérifiant le tout en se hissant sur la pointe des pieds pour bonne mesure. Son plan n’alla pas comme prévu car elle avait lourdement omis un détail… Sa vision se fit sombre, elle ne voyait plus rien ! Le haut de forme lui tomba devant les yeux et ne s’arrêta que grâce à l’arrête de son nez. Elle n’était pas plus grande, juste ridicule.

“Biologie...” dit-elle en soufflant tout en enlevant le couvre-chef. “Les sciences du vivant…” ajouta-t-elle soudainement plus enjouée.

Devant elle, le Sieur Philippe offrait une vue tout à fait exquise. Bien, plus tôt qu’elle aurait pu l’anticiper, il montra à nouveau le bout de son nez et elle lui tendit l’objet qu’il demandait. Toute personne avec ne serait-ce qu’une once de sens commun aurait écouter le conseil qu’on lui donnait et se serait reculé mais pas elle. Elle resta en place attendant les secousses qu’il annonçaient sans aucun tracas en tête, pourquoi aurait-elle dû se soucier de quoi que se soit ? Une chute était pourtant à prévoir bien sûr... Un bruit d’engrenage, comme un sifflement de métal, retentissait et le sol se dérobait sous ses pieds.

“Bordel de...”
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [CLOS] Qu'est-ce qui est vert, petit, rond, qui monte et qui descend ? Mar 19 Déc 2017 - 20:04
En vérité, si les outils de poche de l'inventeur étaient alignés avec soin dans son manteau de façon méticuleuse et proprette, c'était plus que l'on pouvait dire au sujet de son laboratoire. La grande salle qu'il occupait au sein du palais était un gigantesque capharnaüm où s'entassaient moults objets aux formes bizarroïdes et à l'utilité des plus incertaines, tandis que flottait partout un parfum délicat de produits chimiques, de fumée et de lavande (on pouvait être inventeur et aimer la lavande). Il n'aérait presque pas, les fenêtres étaient obstruées par des rideaux à toute heure, si bien que le lieu était un véritable danger pour les asthmatiques. Bref, tout cela pour dire que Philippe n'avait, de l'homme soigné, que l'apparence.

Philippe poussa un soupir et lança un regard vers l'étudiante qui en disait long sur son avis sur la question.
- Et ça se croit malin ! s'exclama t-il, feignant l'exaspération. Mais il ne lui en tenait pas grief. Lui-même aimait embêter le monde de la même façon. C'était toujours amusant, et cela ne faisait de mal à personne.

L'instant suivant, il avait les yeux fixés sur l'entremêlement de câbles, sans se douter de l'essayage qui se tramait à peine un mètre plus bas et du grand intérêt suscité par son chapeau. Il jeta un regard vers le petit tournevis qu'il avait à la main, regarda les câbles, puis de nouveau le tournevis. Oui, non. Ça n'allait pas suffire, il allait lui falloir plus gros.

- Vous-êtes une scientifique alors, fit-il en entendant le nom de la filière d'études de Beth. J'en déduis à votre ton que c'est un domaine qui vous plaît?

Il saisit la pince qui lui était tendue et retourna à son inspection des organes de l'élévateur. Ses yeux brillèrent quand il se posèrent sur l'élément qu'il cherchait depuis quelques secondes. Le boulon qui bloquait tout, satanée petite chose. Brandissant sa pince comme un chevalier l'aurait fait avec son épée, il entreprit de desserrer l'objet, résultant en ce qu'il avait prédit un instant auparavant. La cabine s'ébranla plus violemment qu'au moment de la panne, et Philippe perdit son équilibre, son sourire se figeant sur ses lèvres alors qu'il eut tout juste le temps de marmonner un "Oh oh" qui voulait tout dire.

Il atterrit sur le sol de la cabine, en plein sur le derrière, manquant écraser son chapeau à quelques centimètres près. L'état de son couvre-chef paraissait plus important aux yeux de l'inventeur que celui de son coccyx, et il s'empressa de vérifier que son haut-de-forme n'avait rien souffert de la secousse (l'époussetant gentiment au passage) avant de tourner la tête vers Beth.

- Je vous avais dit que cela allait secouer. Vous allez bien, pas de bobo?
Il se gratta ensuite la tête. Ses cheveux avaient l'air d'avoir essuyé un vilain coup de vent.
- Bonne nouvelle, nous voilà au bon niveau. Ne reste plus qu'à trouver un moyen... d'ouvrir ces portes.
avatar
Beth Coste
Etudiante ambrosienne
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t335-peuple-beth-coste-etudiante-a-l-universite-terminee
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 508
Date d'inscription : 03/08/2017
MessageSujet: Re: [CLOS] Qu'est-ce qui est vert, petit, rond, qui monte et qui descend ? Mar 2 Jan 2018 - 16:46
Bah oui elle se croyait maline, non mais. Pour toute réponse, elle lui adressa un sourire grandiose, tout fière d’elle et ne cachant rien de sa gaieté. Si elle aimait faire des petites réflexions de ce style, il lui arrivait aussi de se planter comme une championne et de transformer la plus simple des blagues en monstruosité lyrique. Le truc c’était de rester simple et de jouer son audience. L’inventeur était un publique facile qui ne manquerait pas de lui renvoyer la pareille à la première occasion.

“Vous n’avez pas idée.” dit-elle en souriant. “C’est tout bonnement fascinant…”

Elle n’eut pas le temps de continuer que le Professeur Loufoque avait fait son œuvre, la cabine s’ébranla et se fut la gamelle. Tout comme lui, elle atterrit sur ses fesses, soulagée lorsque l’élévateur s’arrêta mais meurtrie. L’étudiante n’était pas étrangère à ce genre de gadin, pas besoin d’un souci mécanique pour qu’elle se prenne un vol de ce genre, c’était quotidien pour elle de se viander. Escaliers, murets, seuils de porte, même une surface complètement plate était une patinoire si on était un peu imaginatif et elle avait énormément d’imagination dans le domaine.

“Ça va… je suis une spécialiste de la chute. C’était une belle, je dois bien l’admettre. Top 3 du mois pour sûr mais pas ma meilleure. Peut mieux faire.” dit-elle en se levant.

La veste de l’inventeur toujours en main, finalement debout, elle jugea de l’étendue des dégâts. Bon, à première vue, elle n’avait rien de cassé, c’est déjà ça. Elle aurait été fine en béquilles ou immobilisée chez elle sans pouvoir se rendre en cours, de quoi bien flinguer son master. Ignorant totalement la douleur, elle regarda le tout échevelé Philippe et explosa de rire. Voilà qu’y lui allait mieux que bien peigné et tout chapeau portant. Son image d’inventeur maboule lui allait mieux que celle du seigneur royal guindé.

Voyant comment les stratagèmes du jeune homme finissait, Beth n’avait pas trop envie de lui laisser les rênes pour ce qui était de l’ouverture de la porte. Il aurait été capable de la faire exploser ou pire ! L’étudiante avait peut-être des connaissances minces en mécanique mais elle savait quoi faire quand les choses ne fonctionnait pas correctement. Il fallait les intimider, leur montrer qui était le chef.

“Un bon coup de pied là-dedans devrait faire l’affaire. On tente ?” dit-elle en se préparant à faire une démonstration.
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [CLOS] Qu'est-ce qui est vert, petit, rond, qui monte et qui descend ? Mer 3 Jan 2018 - 11:48
Ah, elle paraissait bien fière de sa petite réflexion! Heureusement pour elle, Philippe était un public facile, en effet. Il en connaissait certain qui auraient très très mal pris cette remarque... Ceux à posséder un balai placé à un certain endroit stratégique étaient nombreux malheureusement.

- Vous ferez attention, commenta t-il suite à la violente secousse tout en inspectant son couvre-chef sous toutes les coutures. Les chutes à répétition endommagent les petites cellules grises.

Il releva la tête en entendant sa compagne de galère exploser de rire et fronça les sourcils. Ce ne fut qu'à cet instant qu'il réalisa qu'il avait se trouvait dans une position cocasse et que le spectacle devait certainement être des plus comiques. Son allure d'ordinaire tirée à quatre épingles avait été soigneusement détruite par sa chute sur son postérieur, et ses cheveux étaient en désordre, piquant dans tous les sens, cherchant probablement à défier les lois de la gravité. Lui qui avait passé tant de temps à les coiffer...

- Qu'y a t-il de drôle à voir un homme à terre? bougonna t-il avant de se redresser en réajustant son chapeau, retrouvant alors sa taille longiligne et exagérément étirée.

Il se gratta le menton, debout devant les deux portes coulissantes de l'élévateurs, considérant la proposition de Beth. N'importe lequel de ses collègue aurait immédiatement décrété qu'il s'agissait là d'une idée dangereuse et saugrenue, qu'il ne fallait jamais user de la force sur quelque chose de mécanique, et que le résultat ne pouvait être qu'un gros bleu sur l'orteil dans le meilleur des cas (le pire étant bien entendu que le mécanisme se casse et qu'ils ne se retrouvent coincés pour de bon). Mais Philippe avait beau être un inventeur brillant, il n'en était pas moins irréfléchi et foldingue par moments. Aussi, l'idée lui parut excellente et il acquiesça joyeusement.

- On tente ! Au bout de trois. Un, deux...

À la fin du compte à rebours, il balança un solide coup de pied aux portes de l'élévateur, lequel frémit un peu sous cet assaut, mais n'eut pas la mauvaise idée de tomber d'avantage. Toutefois, l'ouverture ne broncha pas, et Philippe estima qu'ils n'avaient peut-être pas frappé assez fort... Il espérait quand même sortir d'ici avant le lever du jour !

- Bon, nous allons devoir recommencer. Prête?
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [CLOS] Qu'est-ce qui est vert, petit, rond, qui monte et qui descend ?
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques d'Ambrosia :: L'histoire Ambrosienne :: 2nd niveau de la cité-
Sauter vers:  
Il était une fois AmbrosiaNos Partenaires

Retrouver nous surDes mêmes auteurs