Les Chroniques d'AmbrosiaConnexion

[CLOS]Interrogatoire du confesseur [Richard Welton]

Partagez
Sujet: Re: [CLOS]Interrogatoire du confesseur [Richard Welton] Mar 4 Sep 2018 - 7:14
Daeron Azuran regarda le ministre et se contente de lui faire un sourire, inclinant légèrement la tête. Pour lui, serviteur d’Ameth, seul le grand Ameth pouvait réellement tenir ce genre de propos, non qu’il considère Richard Welton comme étant son Dieu, mais face aux païens, la salive n’est pas utile. Il ne dit rien, mais n’en pensa guère moins. Et se contenta de rester silencieux. D’autres auraient répondu avec mordant, mais Daeron se contenta de rester aussi paisible qu’il l’était à son habitude. « Je la comprends. » Finit-il par dire. « Mais cela me parait fort étrange qu’un homme des Dieux s’intéressent réellement à la fortune familiale, la richesse que nous possédons est dans nos bures. Enfin, chez nous, c’est ainsi. Chez les païens c’est probablement autre. » Il dit cela sans insulte, c’était seulement la plus pure des vérités, pour lui.

« Je vous en prie Monsieur le Ministre. » Il se permit cependant. « Monsieur Welton ? Puis-je vous faire une requête ? » Il ne se permettrait la suite qu’avec l’accord du ministre. « Je connais le désamour d’Ambrosia de notre présence et de nos méthodes, mais j’aurais une requête simple, au nom du Protectorat, pourriez-vous laisser l’un des nôtres vous suivre dans vos investigations ? »

S’il se devait de justifier sa requête, il le ferait. Mais Daeron savait pertinemment que les amethiens s’offusqueraient d’être écourtés et que la diplomatie depuis la mort de Elrich n’est qu’un fil tendu comme un rasoir. Ses propres supérieurs iraient en faire la requête à plus haut placé, lui, tout ce qu’il souhaite, c’est que l’on puisse suivre les investigations, sans intervention d’aucune sorte. Et cela est tout simplement, le plus important.

Dans tous les cas, c’est avec respect qu’il reconduirait l’inspecteur hors des murs, un peu moins qu’il replacerait le confesseur dans sa chambrée austère et encore un peu moins qu’il s’installerait dans la cellule et le ferait jeuner et réciter des psaumes jusqu’à tard dans la soirée, pour purifier son âme de la présence d’obscures mensonges ou de terrible vérité. L’un ou l’autre, il se devait de prononcer des louages à Ameth pour se repentir. Ensuite, un autre prendrait le relai pour continuer. Une torture encore dirait certain, mais est-ce de la torture de demander au pêcheur de louer le Dieu ?


Sujet: Re: [CLOS]Interrogatoire du confesseur [Richard Welton] Lun 17 Sep 2018 - 16:33
Je soupirais en mon fort intérieur. Encore un homme qui passerait à la torture…. Mais bon, que vouliez-vous, parfois il fallait contenter les minorités, et donc aussi, les Amethiens… ça ne suffisait pas d’en avoir fait épouser un à l’impératrice, non, maintenant il fallait venger sa mort comme s’il était notre empereur… je soupirais avant de finalement hausser les épaules sur ce sujet. ?

« Les Eskrois sont des gens différents, spéciaux dirai-je… ils vont jusqu’à oublier tout ce qui n’est pas leur lignée, alors encore un dingue qui a pensé à la situation de sa lignée avant son devoir… il ne sera ni le premier, ni le dernier. »

Oui, voilà, cette excuse lui suffirait, espérais-je. Je restais un moment sans rien dire avant de finalement répondre à sa requête avec un air un rien désapprobateur. ?

« Malgré tout le respect que j’ai pour vous, Protecteur Azuran, je ne peux me permettre de vous laisser me coller quelqu’un dans les basques pendant mon enquête… si chacun fait sa part du travail, tout ira pour le mieux. Bien que votre institution cléricale vous rende apte, vous et vos pairs, à exercer un travail d’enquête, vous n’avez en aucune façon la légitimité pour suppléer à un travail d’enquête en Ambrosia. Et si je collaborerai avec vous avez plaisir, ce sera chacun de son côté. Je vous promets juste deux choses : que vous serez avertis des avancées de l’enquête tous les jours tant que vous n’interfèrerez pas, d’une part, et je vous promets de vous remettre le suspect une fois que le faisceau de preuves sera suffisant pour être accablant d’autre part. j’espère que vous me comprenez ? »

Oui, voilà, je ne pouvais rien proposer de plus ! alors je m’inclinais poliment et je m’éloignais pour m’en aller. J’avais l’impression d’avoir eu un choix cornélien à faire…
Sujet: Re: [CLOS]Interrogatoire du confesseur [Richard Welton] Dim 14 Oct 2018 - 22:02
Daeron hoche la tête, comprendre, il comprenait. A dire vrai, il avait demandé pour lui-même, histoire d’affûter son esprit d’enquêteur auprès d’un Grand Homme. Certes ce n’était pas bien exprimé et il ne pensait aucunement que les choses iraient dans son sens, d’ailleurs Richard Welton se permet sans détour de lui refuser sa requête.

«Ne vous en faites pas Monsieur le Ministre, je comprends. Comme vous comprenez que je me devais de vous en faire la requête. » Des fils politiques tout cela, ou en tout cas, pas loin de la diplomatie. Les Amethiens oublient parfois qu’ils protègent le monde de l’Innomable mais qu’ils n’ont dès lors, pas tous les droits. Ils font peur et ce climat de terreur ne plait pas toujours à Daeron qui s’estime comme un être bienveillant et prêt à protéger les hommes de ce suintement d’horreur que représente les hérétiques.

S’inclinant à son tour, Daeron raccompagne le Ministre, l’invitant à s’estirper de ses sous-sols écrasant, histoire de pouvoir retrouver la surface bienveillante de la terre. Nul doute que l’agitation serait grande chez les protecteurs et mieux vaut qu’ils aient un os à ronger en attendant. Mais ils en auraient un bientôt, en la personne d’un commerçant qui tomberaient le soir entre leur main. Cela pourrait faire tenir les cerbères un peu de temps, en attendant l’avancée de l’enquête.


Sujet: Re: [CLOS]Interrogatoire du confesseur [Richard Welton] 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum