Les Chroniques d'AmbrosiaConnexion

Partagez
Sujet: Tomber sur un os... [Pv] Tomber sur un os... [Pv] 1545043444-icon-minipostedVen 9 Nov 2018 - 19:25
J’avais réussi à m’en sortir ! Oui, j’en étais fière ! Et c’était normal ! Bon, d’accord, ça avait été un peu dangereux, mais bon, que serait la vie sans risque ? Et ce n’était pas plus dangereux que d’escalader la façade du palais, n’est-ce pas ? Alors tout allait bien ! Mais bon, après cette nuit forte en émotion et où je m’étais senti aussi bête que d’habitude, je m’étais dit que j’avais bien mérité une petite séance de détente ! Et pour se détendre, quoi de mieux que de rire et pleurer au théâtre ? Il s’agissait d’une pièce dont on m’avait lourdement vanté les mérites. C’était une sorte de satire sociale sur le dernier empereur deux cimes, ceux qui gouvernaient, il y avait trop longtemps, avant les de Choiseul, vous voyiez ? Voilà ! Du coup je m’étais dit, pourquoi pas le théâtre ! Et du coup, j’avais commencé à me renseigner pour y aller ! Et ce n’était que deux jours plus tard que j’avais vu une séance qui m’intéressait. Mais quand je m’étais intéressée aux prix, j’avais vite déchanté. Pas dans mes moyens !

J’aurai pu renoncer. Et une autre personne l’aurait sans doute fait… toutefois, je connaissais quelqu’un qui pouvait m’aider ; et qui serait ravie de le faire… je contactais donc Gael… il était là depuis moins longtemps que moi, mais il connaissait tout ! Je savais qu’il en connaissait suffisamment pour m’offrir tout le divertissement que je pourrais vouloir ! Demandez et vous aurez, voilà ce qu’il disait… à sa manière. Bien sûr, je lui promettais une nouvelle escapade dans les coulisses du zoo en échange et il m’expliqua. Il y avait un conduit d’aération qui menait dans un faux plafond me permettant d’assister à toute une séance….

Et cette séance fut bonne. Elle me fut le plus grand bien et à la fin, je me sentais moins neuneu, moins cruche, plus normal. Cela me faisait un bien fou ! Je repartais quand soudain crac.

Crac ?

Crac. Une planche pourrie, ou deux ou trois, en reculant, en rampant, et le sol s’effondra sous mon maigre poids… et je chutais l’lamentablement, atterrissant sur quelqu’un… sur ses genoux, en fait, faisant, sous le choc, céder le fauteuil dans lequel il était assis… là, tout de suite, j’avais envie de pleurer.

Définitivement, la vie n’était pas juste du tout. Je voulais juste un divertissement bien mérité…

« Aïeuh… »
Sujet: Re: Tomber sur un os... [Pv] Tomber sur un os... [Pv] 1545043444-icon-minipostedMar 11 Déc 2018 - 19:25
Ah comme j’aurais aimé qu’elle tombe sur mes jambes, je vous assure, mais la séance se terminait, et dans la salle ne restait qu’un vieux comte assoupi, pas le genre de vieux tout maigre, mais un bien gras, plus bourgeois qui ronflait comme une machine à moteur. Quand on entendit le bruit, les gens du théatre furent agités, quand j’entendis le brouhaha qui s’aggravait depuis ma loge, je me levais, arrêtait de me démaquillait et m’avançait vers la salle !

Le bourgeois hurlait comme un pourceau que l’on essayait d’attraper, réclamant qui était la petite sotte qui avait chuté sur ses genoux, en bien moins gracieux. Mais quel boucan ! C’était inaudible et quand je parvenais sur la scène, derrière le rideau, je me demandais si c’était grave ou pas. A la place, dans un élan théatrale, je poussais le rideau et m’exclamais. Attention j’avais une voix portante et surtout de ténor, grave à souhait, du genre qui était faite pour le théatre ! ça tombait bien, j’en faisais !

-Allons ! Que de bruit ! Et le respect de la fin chers amis ! n’est-il donc plus de rigueur ! Voilà que l’on s’agite, à cette heure ? Qui diable ose perturber ces lieux désormais sacrés ! Vous ? C’est vous Monsieur de Haut Harnais ! Ah je le savais ! Vous avez ronflé pendant que je jouais et vous osez ! Mais jusqu’au bout Monsieur vous me faites offenses ! Vous mangez à ne plus savoir que faire de vos dépenses et ronflez à outrance !

J’avais au moins calmé les agitations. Ce qui n’était pas mal, et je continuais un peu pour rejoindre tout le monde en bas, m’avançant comme un prince courroucé. Cela tombait bien, j’étais toujours dans mon rôle de Prince Deux-Cimes ! Je daignais regarder la petite, tient, je ne mis pas beaucoup de temps à deviner que le conduit avait été découvert. Merde. Ça ne m’arrangeait pas. Je soupirais. On me parla de chapardeuse, de je ne sais quoi et je m’agaçais.

-C’est ma copine !

Je lâchais cela un peu en les prenant pour des débiles, mais comme j’étais le comédien phare il était rare que l’on me chipote. Ainsi donc je chopais la demoiselle que j’avais tout à fait reconnu et je me dirigeais vers mes loges, en réclamant du silence par tous les diables. Ainsi donc, je la traînais, et une fois dans les couloirs je la relâchais. Oh non, Valérian d’Andressy était un coureur de jupon ainsi donc, je lui souriais et comme le couloir à la loge était étroit, je l’y coinçais légèrement.

-Une resquilleuse ! J’ai été d’humeur chevaleresque, cela mérite un baiser !

Elle allait m’en mettre une, je le savais, c’était son genre !


Tomber sur un os... [Pv] H4B4Ply
Sujet: Re: Tomber sur un os... [Pv] Tomber sur un os... [Pv] 1545043444-icon-minipostedSam 15 Déc 2018 - 11:39
Je me frottais le fessier de douleur en me relevant. J’en avais les larmes aux yeux. Non, pas de douleur, enfin, si, un peu, mais surtout de honte. J’allais avoir des ennuis. Dernière fois que je suivais un des plans idiots d’un jeune homme aussi débrouillard… je n’avais décidément pas de chance…je regardais autour de moi, j’étais dans la salle et alors que les voix autour s’échauffaient, surtout celle de celui sur qui j’avais atterri… à voir sa tête chauve, son ventre proéminent et ses moustaches qui le faisaient passer pour un morse, il avait déjà bien de la chance d’avoir eu une fille sur les genoux sans avoir besoin de la payer ! Mais bon ! Je la regardais avant de finalement lui sourire et essayer de bredouiller des excuses, mais le sourire ne vint pas. Ls excuses non plus. Et j’allais continuer à subir les foudres jusqu’à ce que quelqu’un intervienne ! Et quelqu’un intervint. Je ne le vis pas tout de suite, mais j’entendis sa voix… il le remit à sa place. C’était un beau jeune homme, élégant, bien fait de sa personne, avec, semblait-il, un air un peu théâtral…

Ah oui ! C’était lui ! Le comédien ! Je le reconnaissais ! Mais je restais pantoise. Pourquoi est-ce qu’il me défendait… et voilà qu’il continuait à me défendre, et je me sentais nulle, d’avoir eu un tel comportement… je le « volais » et il me sauvait… il mentait aussi pour moi... ; j’avais la bouche ouverte comme une idiote et les yeux ronds comme des soucoupes… je restais un moment sans rien dire avant de finalement me laisser entrainer ^par le bras jusque dans les coulisses où je me dégageais prestement. Être dans sa loge me rendait excessivement nerveuse, je le reconnaissais bien volontiers…

Enfin, il m’adressa la parole et je restais pantoise… un rien de sourire sur les lèvres devant tant d’audace… un baiser ? Ben voyons, comme tous les autres… non mais se rendait-il, compte de ce qu’il demandait ? Je n’offrais de baiser, quelle que soit la forme, à une personne que je ne connaissais pas. Au mieux, je me contenterais d’un merci, pis des excuses et autres trucs du genre… mais, là, comme ça…

« C’est tout sauf chevaleresque de réclamer un baiser… mais si vous y tenez… »

J’avais une iodée. Il voulait la jouer chevaleresque Moi aussi. Je dénouais mon foulard, un foulard de couleur brune, tirant sur le bronze, un truc de valeur, un peu que j’aimais porter autour du cou, à la manière de ces navigateurs et ces pilotes d’aéronefs, et je prenais le tissu que je baisais avec douceur et affect ion, avant d’en faire une bande longue et je m’approchais pour, doucement, la lui accrocher autour du bras, comme une faveur d’une dame.

« Voilà, ça c’est chevaleresque ! Et un remerciement digne d'un chevalier ! »

Qu’il ose dire le contraire, tiens !
Sujet: Re: Tomber sur un os... [Pv] Tomber sur un os... [Pv] 1545043444-icon-minipostedSam 2 Fév 2019 - 7:39
Mince, j'étais touché. Touché comme jamais, elle me coupa, complètement, la chique. Pour le coup, je me sentais...bizarre. Pendant les quelques secondes de latence que j'eus, diverses sensations me gagnèrent, grignotèrent place et se frayèrent un étrange chemin en moi. Si je courais les femmes, comme un cabri, je fuyais tout simplement des affections inutiles, je les fuyais, en passant de couche en bouche, comme un frénétique imbécile. Si je faisais le joli cœur et le beau parleur, l'extravagant, je dissimulais des tristesses et des blessures d'enfance et d'existence. J'étais une comédie ambulante, je le savais, mais je l'oubliais la plupart du temps. Rien ne m'approchait jamais vraiment...et la, je venais de me faire percuter de plein fouet. Elle m'était rentrée dedans, sans que je ne la vois venir, elle allait m'affronter, c'était ce qu'elle avait fait avec Lampré, et là...

Je réalisais que je devais reprendre mon souffle et arrêter de sourire comme un abruti charmé. De l'idiot conquis, je passais à l'assuré comédien. Mes épaules se redressèrent, je reprenais les traits de mon visage et je ne laissais plus l'air idiot me conquérir. Allais-je jouer ? Je ne savais pas. Mais je finissais en tous cas par sourire et prendre sa main, délicatement.

-Ma Dame, vous atteignez une perfection surprenante...

J'offrais un vrai baise-main à sa menotte et alors que j'étais plus calme que l'Olympe lui-même, je me détournais, pour l'inviter, d'une main, à avancer.

-S'il vous plait de venir voir des spectacles de qualité, puis-je vous offrir la place pour mon invité ? Je ne l'utilise jamais, elle reste vide et semble désespérée, qu'un jour j'y invite quelqu'un en vérité. Bien entendu, je dois faire partie de la représentation, c'est la seule obligation.

Ma voix était belle, comme à mon habitude, d'une diction parfaite et d'une humeur excellente. Mon offre n'avait aucune arrière pensée, et je n'offrais jamais cette place à une poule que je ramenais, ou même à une délicieuse amante, cela ne m'intéressait pas. Parce que je ne voulais pas de cocote énamourée, après, elles s'imaginaient des choses...

-Oh, d'ailleurs, je venais à oublier, je suis Monsieur Valérian d'Andressy. Conte à ce qu'il paraît, mais c'est sans intérêt...Et vous demoiselle chevalier, puis-je savoir qui j'ai l'honneur et le plaisir de rencontrer?

J'espérais qu'elle ne veuille pas se faufiler, mais ce foulard, j'allais précieusement le garder. Peut-être aurait-il son odeur d'ailleurs ? Ce n'était pas le moment d'y penser...je lui souriais avec naturel et je gardais sur mes lèvres, un sourire fin. Avec délice j'imaginais pouvoir la découvrir sous mes traits de pauvre désargenté. En tous les cas, j'ouvrais la porte de ma loge, qu'elle m'y suive ou non, ne me dérangeais pas. Je transpirais, je venais de faire une représentation, j'avais besoin de m'éponger un peu. En tous cas, j'entrais et allait m'asseoir à la coiffeuse pour essuyer mon visage. Allait-elle rester ?


Tomber sur un os... [Pv] H4B4Ply
Sujet: Re: Tomber sur un os... [Pv] Tomber sur un os... [Pv] 1545043444-icon-minipostedVen 15 Fév 2019 - 7:54
Bon, j’avais fait ce que j’avais pu. Maintenant, peut-être était-il temps que je me fasse toute petite et que je file comme le vent ? Il avait eu son baiser, non, Alors au moins, comme ça, il avait eu sa récompense… je restais un rien interdite avant de finalement l’entendre parler de cette histoire de perfection. De quoi parlait-il ? Se moquait-il de moi ? Sincèrement je le pensais. Oh, certes, je savais que j’étais jolie… sinon, certains importuns ne me tourneraient pas autour. Mais de là parler de perfection… non, il ne s’agissait forcément que d’une moquerie et sitôt je voyais sa bouche s’approcher de ma main que je la retirais. Il avait pris ma main nue ! Il ne fallait pas exagérer. Bon, je pariais qu’il voulait bien faire… mais ça restait quand même un rien gênant… c’aurait été comme me prendre le bras. Non, il y avait des limites. Je n’étais pas une dame, mais j’avais un minimum de pudeur. Ne pouvait-il pas se contenter de mon foulard ?

Il m’invitait à le suivre et je lui emboitais le pas. D’abord parce qu’il était mon sauveur, donc difficile de le lui refuser, mais ensuite parce qu’il semblait ne pas être méchant. Même si on les connaissait bien tous ces acteurs, scandaleux comme pas deux… je restais quand même méfiante, gardant l’éventuelle sortie du coin de l’œil alors que finalement, il faisait sa proposition. Et là, je me stoppais net et je répondais d’une voix sèche bien malgré moi.

« Merci bien, mais si vous voulez faire la charité trouvez quelqu’un d’autre pour cette place… »

Oh, je ne disais pas que j’aurai bien aimé profiter du théâtre, mais d’un autre côté, il y avait quelque chose que je ne saurai pas vraiment apprécier. Me demander, d’abord, ce qu’il fallait faire en vérité pour avoir droit à ce siège. Après tout, c’était acteur et les mœurs légères étaient commun chez les acteurs, d’où ma méfiance. Et ensuite, l’autre chose qui me venait en tête, c’était davantage de me demander si je faisais pitié à ce point… je regardais ma tenue. Elle était sale et raccommodée, mais elle n’était certainement pas trouée ! Et les cuissardes étaient presque neuves…

« Ha d’accord… »

Voilà j’avais son nom. J’avais raison de refuser alors. Ses mœurs n’étaient pas seulement issues de rumeurs, à) mon avis, donc j’avais clairement bien fait ! je restais encore un peu comme ça, à ne rien dire, avant de finalement lui demander, sur un ton radouci.

« Il n’y a nul honneur, quant au plaisir, je ne doute pas qu’il soit exagéré, mais merci. Je suis mademoiselle Aisling. »

Il ouvrit la porte de sa loge et j’aperçu le miroir, ainsi que la quantité de maquillages… se pourrait-il que ? Non, je ne pensais pas. C’était un beau jeune homme, il n’utilisait pas ces tricheries pour donner l’impression de rester jeune… après bon… qui aurait pu dire exactement ce qu’il en faisait !
Ce qu’il en faisait !

J’entrais dans sa loge mue par une idée nouvelle…

« Dites-moi, monsieur le Comte… est-ce que vous auriez l’amabilité de m’expliquer quelque chose ? »

Oui, je savais y mettre les formes, quand j’avais une idée.

« J’aurai voulu savoir… à quel point est-ce que toutes ces poudres, ces pinceaux et autres peuvent changer le visage de quelqu’un ? »


Tomber sur un os... [Pv] 9h30eWT
Sujet: Re: Tomber sur un os... [Pv] Tomber sur un os... [Pv] 1545043444-icon-minipostedMer 27 Fév 2019 - 9:07
Je haussais les épaules quand elle retirait sa main. Les femmes aussi pudiques étaient tellement rares que cela ne pouvait être que fabuleux. Je souriais encore, Valérian n’était pas un homme qui se compliquait la vie et comme je ne voulais pas me prendre la tête de toutes façons, je faisais comme je faisais toujours sous ses traits, j’agissais et je continuais. Généralement les gens suivaient parce qu’ils ne savaient pas que faire d’autre. Je m’arrêtais pour hausser un sourcil et je la regardais, à peine, avant de reprendre ma route.

-La charité, vous m’avez regardé ? J’ai mieux à faire je puis vous l’assurer.

Ah son défaut d’orgueil ou de fierté, c’était ce qui était le plus agaçant chez elle. Elle ne voulait pas cette place, elle ne l’aurait donc pas, je n’allais pas chercher et elle resterait vide pour quelqu’un qui en voudrait. Et qui en vaudrait la peine. Tout simplement. Si ma mère était encore en vie, ce serait sa place, mais en attendant personne ne la méritait réellement.
Elle me donna son nom, mais pas son prénom, je notais sa pudeur, charmante, c’était adorable. Je rentrais dans ma loge sans plus de cérémonie et j’allais me défaire de mon maquillage, enfin, passer ce produit qui permettait de retirer le fond de teint. Je haussais un sourcil pour la regarder et l’invitais par cette expression à poser sa question.

-Et bien…une maquilleuse talentueuse, la cheffe du théatre, arrive à me changer en vieillard pour l’Avare. Elle utilise je ne sais quel produit, là et hop, elle fait sa magie.

Je désignais les produits d’un geste de la main, sans trop m’y connaître. Valérian ne savait pas utiliser les produits sophistiquées, ce qui était totalement le cas, enfin pour mon moi public. Je l’invitais à prendre la seconde chaise et je continuais à me défaire de mon surplus de scène.

-Mais c’est terriblement long et fastidieux… Grimaçais-je en remettant du produit sur le coton.

Saraid était intelligente et je devinais pourquoi elle me posait ce genre de question. Mais Ambroise changeait si aisément de visage qu'il n'était pas impossible qu'il modifie ses traits. Mais bon, c'était aisé à deviner hein. Je pense que Richard le savait, mais Richard était un homme très intelligent...


Tomber sur un os... [Pv] H4B4Ply
Sujet: Re: Tomber sur un os... [Pv] Tomber sur un os... [Pv] 1545043444-icon-minipostedLun 4 Mar 2019 - 10:52
Oh mince… il avait peut-être mal pris mes propos… tant pis ! Mais bon, je n’attendais pas qu’il comprenne ce que je voulais dire. Personne ne me faisait la charité. Je faisais en sorte de me nourrir seule, quitte à manger la même chose tous les jours, ou parfois à sauter un repas. Les divertissements, quant à eux… cela pouvait être considéré comme éminemment exceptionnel… enfin bref. Non, je ne voulais pas d’une place gratuite. Je ne voulais pas qu’on me considère comme la petite ingénue que le très charitable comédien lutinait à l’occasion contre une place de théâtre. Ce n’était pas l’image que je voulais renvoyer ! Et pourquoi pas mettre une robe, en plus, par-dessus ? Je fis comme s’il n’avait rien dit, et je le suivais avec prudence dans sa loge, mi intriguée mi-méfiante. Je lui faisais un sourire avant de finalement hausser les épaules et regarder un peu dans la loge. Le maquillage m’intéressait beaucoup, il fallait le reconnaitre.
Hé ! Pas si bête ! Forcément que je m’y intéressais. Lampré se grimait peut être comme ça, qui aurait pu dire ça ? Je restais un moment sans rien dire avant de finalement l’entendre me détromper… je faisais une moue déçue… trop pour qu’une seule personne se grime, surtout sans être un professionnel du milieu… hum… il allait falloir que je me renseigne de ce côté quand même, au cas où… il pourrait peut-être me renseigner ? Après tout, il semblait bien disposé à mon égard… mais quelque chose me disait que je n’aimerais pas être en dette vis à vis de lui aussi… enfin bref. Je rergardais le jeune homme alors qu’il commençait à se démaquiller. Moi je le regardais faire.
Un homme qui prévoyait ses crimes pouvait bien se préparer une longue séance de maquillage, non ?

« Je vois… »

Enfin je pensais voir… et je regardais le miroir, un peu pensive, une idée derrière la tête. Oui, cette idée de maquillage me trottait en tête et me paraissait de plus en plus plausible… mais je pouvais même aller plus loin… d’ailleurs je posais une question me venant en repensant à certains cabinets de curiosités, en ville, qui montraient de fausses difformités aux gens…

« Et je me demandais, comme ça, avec une colle pas trop forte et de la viande ou d’autres matières, serait-il possible de grandir son menton ou de donner un aspect plus arrondi à ses joues, pour peu de temps ? »


Tomber sur un os... [Pv] 9h30eWT
Sujet: Re: Tomber sur un os... [Pv] Tomber sur un os... [Pv] 1545043444-icon-minipostedVen 22 Mar 2019 - 18:17
J’arrêtais mon geste, pour réfléchir. La petite voltigeuse était un esprit simple, enfin, je n’irais pas dire qu’elle était débile, loin de là, mais son esprit simple et efficace, affûté. Elle me plaisait bien aussi pour ça, en dehors de sa tête de linotte ou de son humeur de gosse. Je ne voulais pas être son ennemi et quoi qu’elle puisse croire je n’étais pas l’ennemi de la capitale. Mais bon, mes actions n’étant pas assez reluisante pour le monde, alors j’étais un voleur. Oui, un voleur mais…gentleman.

J’effaçais des traces sur mon visage, de ci, de là, reprenant après ma réflexion.

-Bien entendu que la chose est aisée, il suffit de bien s’y connaitre en vérité. Ma maquilleuse vous transforme ainsi qu’il vous sied pour les besoins de votre théatralité.

Ce n’était que trop risqué de lui parler de cela en vérité, parce que si je mentais, elle pouvait apprendre la vérité. Ainsi donc je me faisais libre d’en parler et peaufiner de retirer quelques détails de mon maquillage pour enfin me relever et aller à la bassine de porcelaine qui contenait de l’eau.

-Vous voulez dissimuler votre minois pour devenir une inconnue dans la rue ? Je vous le déconseille, c’est fort mal vu !

Le début de ma phrase était guilleret, un peu, taquin, avant de se reprendre vivement et conclure. Il ne faut pas jolie damoiselle, c’est très mal vu. Ainsi donc, je retirais presque devant elle le haut de ma vêture, elle put apercevoir ainsi la musculature de mes épaules qui disparut aussitôt derrière le paravent. Mieux valait qu’elle ne voit pas mes bleus récents…fierté d’homme. Parait que je me fais souvent tabassé pour mes dettes, ahem, ce genre de chose.

-Je ne connais pas le nom de la pâte que ma maquilleuse utilise, je n’y fais jamais attention, mais c’est un truc qu’on modèle, entre ses doigts, je ne sais….et on vous le colle sur le visage…franchement, ça finit par brûler un peu la peau, c’est très désagréable.

Je ressortais, en chemise que je finissais de boutonner, serviette au coup, je l’observais et je finis par sourire. Plus fort que moi, je la trouvais délicieuse. Mais bon, je chassais ça.



Tomber sur un os... [Pv] H4B4Ply
Sujet: Re: Tomber sur un os... [Pv] Tomber sur un os... [Pv] 1545043444-icon-minipostedLun 8 Avr 2019 - 18:25
Bon, il me disait la vérité là ? Non parce que je n’aimais pas avoir cette impression particulièrement désagréable de ne pas vraiment savoir sur quel pied danser. Et le fait que je ne sache pas danser ne jouait pas en la faveur de cette idée… du coup, je n’étais pas pleinement à l’aise, mais bon… c’était entre autres pour cela que je restais quand même relativement proche de la porte. Juste au cas où. Il avait beau être gentil avec moi… en fait, c’était peut-être ça. Il n’avait aucune raison de se montrer aussi gentil avec moi, donc, du coup, je restais méfiante. Normal. Prudente. Je le regardais. Donc on pouvait modifier son visage du tout au tout… intéressant. Je balayais de la main sa maigre objection sur le fait que je souhaitais me grimer. Il devait être trop habitué aux femmes de petites vertus pour que les choses se passent ainsi dans sa tête !

Il commença à se déshabiller et je me détournais aussitôt. Le rustre ! Il aurait au moins pu attendre d’être derrière le paravent pour commencer ! Pour qui me prenait-il ? Non, je ne me pâmerai pas devant ses épaules. Certes, j’étais écarlate, mais c’était davantage à cause de la situation, et, dans le doute, je faisais en sorte de garder la porte de la loge grande ouverte. Je ne voulais pas avoir le moindre problème avec ma vertu. J’étais bien élevé, et j’étais de bon genre, moi !

« Je vois… »

Non, je ne voyais pas… mais je gardais cette idée dans ma tête… je n’allais pas lâcher, mais j’étais maligne maintenant. Pas tous mes œufs dans le même panier. Je chercherai moi-même à connaitre une maquilleuse pour me faire un avis… parce que oui, le simple fait qu’il m’ait montré son visage la dernière fois… c’était une preuve que bon… qu’il y avait quelque chose de faux sur son visage. Donc il se grimait. Mais du coup, si je savais à quel point ou pouvait se déguiser de la sorte, je saurais un peu mieux ce qu’il pouvait être. Je lançais alors, par-dessus mon épaule.

« Monsieur, vos manières sont outrancières ! N’avez-vous ni pudeur ni bienséance ? »

Je soupirais, les joues pivoines.

« Je vous remercie et je crois que je vais prendre congé ! »


Tomber sur un os... [Pv] 9h30eWT
Sujet: Re: Tomber sur un os... [Pv] Tomber sur un os... [Pv] 1545043444-icon-minipostedLun 15 Avr 2019 - 14:01
“Je suis comédien, je me livre sans détour dès le matin, alors la bienséance, je crois que j’ai pour elle quelques négligence.”

Je dois avouer que j’ignore de quelle manière je peux réussir à la faire un peu s’ouvrir, peut-être que je n’ai pas clé pour tel caractère, et dans ce cas, je m’obstine pour rien. Bon, après, je n’ai pas de raison non plus de la pousser à cela maintenant et je ne sais pas si je souhaite réellement jouer le jeu avec Valerian, je ne voudrais pas m’emmêler les pinceaux. En tous cas, elle semble horriblement gêné mais je ressors de mon paravent en haussant les épaules.

“Je vous en prie, vous êtes bien libre de sortir d’ici. Dois-je vous raccompagner ou vous préférez vous débrouiller?”

Un sourire sur les lèvres, ma main se dirige vers la porte, histoire de l’inviter à sortir, je n’ai rien à faire pour la retenir, ni n’en est réellement le désir. Elle semble plus obsédée par Ambrose et dans un sens cela me chagrine peut-être, puisque ce n’est que sa tête qu’elle veut. Ah, pourquoi je me laisse toujours quelque peu charmé par celle que je ne peux qu’à peine effleurer? Et encore, celle-ci est loin de se laisser faire.

“Puis-je vous donner conseil pour la prochaine fois? Evitez le conduit, qui sera, ma foi, désormais entravé pour éviter une nouvelle intrusion non désirée.”

Ce serait dommage qu’elle ait des ennuis, mais je note qu’elle a sa façon bien elle d’estimer ce qui est bien et mal, après tout, il n’y a pas de différence entre elle et Lampré, puisque c’est aussi du vol. Enfin...je ne suis pas là pour cela. Je la raccompagne , passant devant elle et lui ouvre la porte des artistes, l’observant sortir.

“Ce fut fort plaisant de vous rencontrer.”


Tomber sur un os... [Pv] H4B4Ply
Sujet: Re: Tomber sur un os... [Pv] Tomber sur un os... [Pv] 1545043444-icon-miniposted
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum