AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez|

Dignitaire | Samuel Kobalt | Commandant général

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Samuel Kobalt
Commandant général de la gendarmerie
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t81-dignitaire-samuel-kobalt-commandant-general
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 50
Date d'inscription : 29/01/2017
MessageSujet: Dignitaire | Samuel Kobalt | Commandant général Dim 29 Jan 2017 - 21:57
Samuel Kobalt
ft. Nestor Carbonell
Surnom : Commandant
Âge : 46 ans
Métier : Commandant général
Nationalité et origines : Ambrosienne
Situation conjugale : Célibataire
Culte : Taren le juge
Orientation sexuelle : Bisexuel
Groupe : Dignitaires
Carnation : Caucasien
Taille : 1m78
Corpulence : 73kg
Cheveux : Bruns, courts
Yeux : Bruns
Signe(s) distinctif(s) : ...
Caractère : Samuel n'était pas le genre d'homme que l'on remarquait en premier, lorsqu'on entrait dans une salle de cour. Il fallait dire que ce genre de mondanités n'étaient point son fort, et l'incitaient à se montrer discret, voire revêche. Il ne tenait guère à se faire remarquer, qu'il s'agît de son signalement, ou de son attitude. Bien qu'il fût réservé, cela n'avait rien à voir avec de la timidité. Dialoguer, en public ou non, ne l'intimidait pas plus que cela. S'il était éloquent ou non, c'était après tout aux autres d'en juger. Il allait quoiqu'il en soit droit au but, préférant radicalement une certaine forme de franchise, aux formes de courtoisie et de flatteries qui n'en finissaient plus. Posé, et surtout très observateur, il essayait toujours de soigneusement sélectionner ses mots, surtout lorsque la situation s'y prêtait. Un accident était si vite arrivé, dans un empire où chaque mur a l'ouïe fine... Samuel n'était pas homme à entrer dans le jeu de ceux qui souhaitaient seulement le faire chuter, ou enrager, et pourtant, les « prétendants » ne manquaient pas à l'appel.

Malgré tous ses efforts pour se montrer posé et réfléchi, Kobalt pouvait se conduire comme une tête brûlée et ses adversaires n'en avaient que trop conscience. Certes, si un provocateur allait beaucoup trop loin, l'officier allait plus certainement lui écraser la tête contre le premier meuble venu, plutôt que de discourir à n'en plus finir. Il y avait certes beaucoup de choses qu'il supportait peu, mais être menacé, faisait probablement partie de la tête de liste. Sans être dénué de stratégie, il était un homme de terrain, qui n'hésitait guère à entrer dans le vif de l'action, ou à se salir les mains. Après tout, défendre le respect des règles dans l'empire, et par-dessus tout les têtes « couronnées » le valait bien.

Le talon d'Achille de Samuel était sans doute sa droiture, à la limite de la rigidité. Il restait difficilement inactif face à un délit ou une injustice. D'aucuns, se plaisant à le calomnier, le considéraient plus comme un automate, servant docilement la loi, sans réfléchir ni ressentir, que comme un homme. Après tout, Kobalt semblait accorder plus d'importance à son existence professionnelle que privée. Comme toutes apparences, celles-ci étaient quelque peu trompeuses. D'une part, Samuel n'était pas aussi mécanique qu'on se le figurait. Il lui était arrivé d'outrepasser quelquefois ses droits, se faisant plus juge que gendarme, afin de mettre fin à quelque histoire sordide. La fin justifiait parfois les moyens, même si l'idée que sa réputation pût un jour être ternie, ne le séduisait pas.

D'une autre part, il n'était pas aussi froid que la première rencontre le laissait suggérer. C'était un homme concis, presque brutal dans ses paroles, et qui – par dessus tout – accordait très difficilement sa confiance à autrui. Pour autant, il n'était pas (totalement) impossible de percer cette armure, pour découvrir un homme avec ses doutes, ses failles, ses contradictions et ses qualités, comme tout un chacun. Samuel pouvait se montrer très protecteur, lorsqu'il estimait qu'une personne en valait la peine. Il tenait plus du rêveur triste que de l'automate inébranlable.
Histoire : D'aucuns considéraient Kobalt comme un salaud. Qu'à cela ne tienne. Au risque de nourrir quelque stéréotype, il pouvait mettre cela sur le compte d'une enfance tumultueuse. Issu d'une famille quelque peu misérable, il ne put guère compter sur l'un des membres de la fratrie, et encore moins sur ses géniteurs. Il ne tenait visiblement pas sa rigidité de son éducation, mais davantage d'un tempérament naturel, ou plus sûrement des épreuves et des aléas de la vie. Ne pouvant compter sur un parent décédé, et l'autre disparu, il fut pendant un temps l'un de ces gamins des rues, qui passaient leur temps à errer dans la ville, en essayant de gagner leur beurre, plus ou moins légalement. Néanmoins, au fur et à mesure que Kobalt grandissait, il lui apparaissait que deux futurs possibles se dessinaient devant lui : la criminalité ou la persévérance. Or, il aspirait à davantage que ce qu'il avait vécu jusqu'à présent, d'autant que certaines choses dont il avait été témoin, l'avaient indigné, aussi jeune était-il.

Il était tout juste âgé d'une dizaine d'années lorsqu'il commença à enchaîner quelques boulots, sans prétention, mais qui du moins mettaient du pain dans son assiette. Il finit par entrer dans les bonnes grâces d'un commerçant, et travailler pour lui. La providence voulut que ce commerçant finisse par l'adopter, alors que ses affaires ne faisaient que proliférer.

Des années plus tard, ce commerçant était le détenteur d'un business florissant, et il permit à Samuel de devenir pupille, à Ambrosia. Son tuteur étant un marin œuvrant pour l'armée ambrosienne, Kobalt passa plusieurs années à naviguer, dans le but de défendre l'empire. Bien qu'il choisit plus tard de regagner la terre ferme, il demeura dans l'armée, puis se fraya un chemin vers la gendarmerie. Il y fit les années de bons et loyaux services qu'on lui connaît, au point d'avoir désormais - et ce depuis environs trois ans - le grade de commandant général. Certes, prendre le rôle de Charles Rivère, après que celui-ci ait été rétrogradé, provoqua quelques tensions et commérages.

Il a aujourd'hui laissé une certaine emprunte sur la ville, et sa loyauté n'est probablement plus à prouver. L'on peut certes dire que sa réputation le précède, dans certains lieux. Si cela entraîne une certaine forme de respect ou de crainte, notamment chez les criminels, il n'est pas à l'abri de quelques railleries. Après tout, sa rigidité n'est plus à prouver, et son tempérament quelquefois bourru, encore moins. D'ailleurs, même s'il est obéissant et respectueux, cela l'entraîne parfois à entrer en conflit avec ses équipiers ou supérieurs. Samuel met un point d'honneur à faire respecter les règles, et sa détermination le rend parfois extrême.

Au final, le zèle dont il est capable ne sera sans doute pas de trop face à ce qu'il vient d'arriver dans l'empire : le meurtre de Elrich Zullheimer étant la promesse d'une tempête ambrosienne.

Divers :  La réputation de Samuel le précède, en bien ou en mal. Si certains sont impressionnés par son parcours, et son attitude vraisemblablement incorruptible, d'autres le trouvent grotesque, pour ne pas dire inhumain. Aucune compagne officielle ne lui a été connue, et cela fait naturellement jaser. Au delà de cela, certains savent qu'il n'est parti de rien, et n'éprouvent aucun scrupule à se montrer dédaigneux, songeant sans doute que les hommes ne peuvent changer. Certains vont même jusqu'à prétendre que sa réputation n'est qu'une façade, dissimulant une âme malhonnête. Ces rumeurs sont présentes, mais ne sont malgré tout que des persiflages, principalement employés par ceux qui ont été inquiétés par lui, ou souhaitent le faire tomber. Les gens honnêtes y accordent peu de crédit, et savent se tourner vers Kobalt, en cas de besoin.
Date de naissance : 06/92
Double compte : Non
Commentaire : ...


"Il était stoïque, sérieux, austère ; rêveur triste ; humble et hautain comme les fanatiques. Son regard était une vrille. Cela était froid et cela perçait. Toute sa vie tenait dans ces deux mots : veiller et surveiller. Il avait introduit la ligne droite dans ce qu'il y a de plus tortueux au monde ; il avait la conscience de son utilité, la religion de ses fonctions, et il était espion comme on est prêtre. Malheur à qui tombait sous sa main !"
avatar
Lilith de Choiseul
Impératrice de vapeur
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t35-grand-lilith-de-choi
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 1696
Date d'inscription : 14/01/2017
MessageSujet: Re: Dignitaire | Samuel Kobalt | Commandant général Dim 29 Jan 2017 - 22:10
Bienvenue mon cher Samuel!!! Nous regardons ta fiche mon cher, ne t'en fait pas et nous revenons Very Happy



Badge d'honneur:
 

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Dignitaire | Samuel Kobalt | Commandant général Dim 29 Jan 2017 - 22:20
Bonjour, bienvenue.
avatar
Everard Zullheimer
Premier serviteur d'Ameth en Ambrosia
Voir le profil de l'utilisateur
Nationalité : Amethien
Messages : 775
Date d'inscription : 14/04/2016
MessageSujet: Re: Dignitaire | Samuel Kobalt | Commandant général Dim 29 Jan 2017 - 22:20
Bienvenue ! ça fait très plaisir de te voir nous rejoindre ! Et... tpn vava... il joue pas declan dans psych à tout zazard ? xD


Alors... par ma faute, il y a ptetre eu confusion sur les grandes de la gendarmerie, à cause de l'oublie d'un mot dans le PV de charles rivère. Mais voilà comment ça se passe :
chaque cercle possède un commandant, et au dessus y a le commandant général qui dirige tous les commandants. Encore au dessus c'est le ministre de la justice. et à côté de ça, la garde de gendarmes du palais ont un statit à part.

Avant d'être rétrogradé, charles rivère était commandant général. Puis il a été rétrogradé commandant du premier cercle.

Du coup tu situes ton personnage à la tête de tous les commandants comme commandant général ou gères-tu juste un cercle ? C'est là le but de mes explications, mieux comprndre le grade de samuel ^^

en cas de besoin tu sais à qui t'adresser Wink


avatar
Samuel Kobalt
Commandant général de la gendarmerie
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t81-dignitaire-samuel-kobalt-commandant-general
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 50
Date d'inscription : 29/01/2017
MessageSujet: Re: Dignitaire | Samuel Kobalt | Commandant général Dim 29 Jan 2017 - 22:38
Merci à tous !

Everard : après vérification, oui, mais j'ai pas vu. Ça vaut le coup ?
Merci beaucoup pour les explications, j'y vois plus clair dans la hiérarchie et le système. Smile J'ai corrigé afin qu'il soit commandant général. J'espère que ça vous ira ?


"Il était stoïque, sérieux, austère ; rêveur triste ; humble et hautain comme les fanatiques. Son regard était une vrille. Cela était froid et cela perçait. Toute sa vie tenait dans ces deux mots : veiller et surveiller. Il avait introduit la ligne droite dans ce qu'il y a de plus tortueux au monde ; il avait la conscience de son utilité, la religion de ses fonctions, et il était espion comme on est prêtre. Malheur à qui tombait sous sa main !"
avatar
Everard Zullheimer
Premier serviteur d'Ameth en Ambrosia
Voir le profil de l'utilisateur
Nationalité : Amethien
Messages : 775
Date d'inscription : 14/04/2016
MessageSujet: Re: Dignitaire | Samuel Kobalt | Commandant général Dim 29 Jan 2017 - 22:45
La série est bien barrée, je la conseille oui, je me marre bien quand je la mate. Bon, par contre t'attends pas à du grand truc à la GoT hein, c'est presque du parodiue policier à ce niveau là ^^


C’est une jolie fiche, on comprend bien le personnage et c’est très agréable, il donne envie… il fait un peu penser à un inspecteur Harry façon steampunk et plus posé xD

Tu es donc validé

Tu as la possibilité de créer ton carnet de bal désormais ou encore de proposer des pv si tu en as besoin !
Si tu ne l'as pas fait, peux-tu remplir ton profil correctement s'il te plait?
Pas la peine de passer dans les registres puisque nous les mettrons obligatoirement à jour en te validant, top non ? Mais si jamais tu as besoin de nous communiquer quoi que ce soit, cette partie du forum fera certainement ton bonheur !

Maintenant tu as toutes tes clés en mains pour jouer, n’oublies pas, pour la bonne harmonie du forum, que quand tu as finis un rp, il faut passer par ici! En attendant et bien va comploter !

Que Taren veille sur toi !




avatar
Samuel Kobalt
Commandant général de la gendarmerie
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t81-dignitaire-samuel-kobalt-commandant-general
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 50
Date d'inscription : 29/01/2017
MessageSujet: Re: Dignitaire | Samuel Kobalt | Commandant général Dim 29 Jan 2017 - 22:51
Merci pour le tuyau et j'aime bien la comparaison ^^ Super pour la validation, je vais pouvoir davantage fureter dans le forum.


"Il était stoïque, sérieux, austère ; rêveur triste ; humble et hautain comme les fanatiques. Son regard était une vrille. Cela était froid et cela perçait. Toute sa vie tenait dans ces deux mots : veiller et surveiller. Il avait introduit la ligne droite dans ce qu'il y a de plus tortueux au monde ; il avait la conscience de son utilité, la religion de ses fonctions, et il était espion comme on est prêtre. Malheur à qui tombait sous sa main !"
avatar
Mélusine Duval
Ministre de l'éducation et des pupilles
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t66-grand-melusine-duval-ministre-de-l-education-et-des-pupilles
Nationalité : Ambrosienne
Messages : 656
Date d'inscription : 26/01/2017
MessageSujet: Re: Dignitaire | Samuel Kobalt | Commandant général Lun 30 Jan 2017 - 0:15
Bienvenue cher Commandant !


avatar
Aÿmĕrik G. de Rauchechoyr
Secrétaire de la ministre de l'E&P
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/t57-dignitaire-aymerik-g-de-rauchechoyr-_-en-cours
Nationalité : Ambro-Eskrois
Messages : 207
Date d'inscription : 23/01/2017
MessageSujet: Re: Dignitaire | Samuel Kobalt | Commandant général Jeu 2 Fév 2017 - 11:03
Soyez le bienvenu cher Général,

Dignitaire | Samuel Kobalt | Commandant général

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques d'Ambrosia :: Prologue final :: La salle des archives-
Sauter vers: