Le Deal du moment : -29%
Prix cassé sur le PC portable LENOVO IDEAPAD 3 ...
Voir le deal
499.99 €

Jason Duchatelet
Nationalité :
Origine : Raclusien Adoption : Ambrosien
Messages :
108
Date d'inscription :
27/01/2020
Jason Duchatelet
Copropriétaire de l'Impériale
le Mer 27 Mai 2020 - 9:09
Il était difficile pour Jason du Chatelet, de savoir s’il gagnait ou non les faveurs de son idole. Pourtant, qu’il plaise ou non à l’impératrice ne changeait en rien chez lui. Certes, s’il obtenait la désapprobation de cette dernière, le jeune homme en serait fort attrister, et son père pouvait bien le lui reprocher. Mais il resta toujours l’homme honnête et franc qu’il fut toujours, ne trahissant jamais qui, il était. Si ses avis pouvaient divergés, alors elles divergeraient. Ce qui était sûr, c’était qu’on ne verrait pas Jason comme un de ses nombreux courtisans venant lécher quelques bottes pour obtenir faveurs en tout genre. Quoi qu’il en soit, le propriétaire de l’Impériale apporta quelques précisions.

"Il s’agirait d’un modèle plus pousser et plus pratique qu’un Whrose. Mais vous savez, l’esprit humain est fécond en imagination, mais à la fin, peu de choses en sortent et même, diffère de ce que l’inventeur voyait dans sa vision." Effectivement, beaucoup avaient de grands projets, promettaient monts et merveilles afin de soit obtenir un investissement, ou bien sérieux dans leur projet et rêvant d’un monde plus futuriste. "Mais que la chose soit sérieuse ou non, je me dois de laisser une chance à chaque idée, à étudier et, comme on aime le dire, saisir les bonnes occasions."

Si certains se montraient effectivement sceptiques sur certains projets, une entreprise, si elle voulait perdurer, ne devait se reposer sur ses lauriers et s’intéresser aux nouvelles idées. Bonnes ou mauvaises, logique ou loufoque. Une d’entre elle pouvait permettre d’accomplir de grandes choses. Et si un inventeur proposait un nouveau moyen de transport, il était tout à fait normal que l’Impériale passe à côté de cette affaire. Pour le moment, aucun nom ne lui fut reporter concernant un de ces fameux inventeurs pencher sur le sujet. Ayant demander une petite enquête, il espérait qu’une tête ou deux lui soient désignés.

"Je vous les communiquerais avec plaisir, dès que j’en serais un peu plus." D’un côté, Jason aurait penser voir l’Impératrice plus excitée que cela par l’idée. N’était-elle pas d’ailleurs une grande inventrice, une déesse d’Ambrosia ayant amené la prospérité à l’empire ? En tout cas, la petite objection de cette dernière ne manqua pas d’être légitime, mais Jason ne put s’empêcher de s’insurger un petit peu.

"Majesté ! La sécurité de tout le monde est notre priorité." Surtout pour lui, vue que beaucoup d’investisseurs chez l’Impérial voyait avant tout l’argent gagné derrière. "C’est un critère primordiale exiger pour chaque invention proposée. C’est pour ainsi que nous rénovons nos gares et nos machines. Soyez donc tranquille que quelque fuse l’idée aussi folle soit-elle qui nous sera rapporter et montrer, nous exigerons la sureté pour tous en garantie."

Jason avait l’impression d’avoir un peu trop hausser le ton et se sentit un léger gêner s’il eut froissé où choquer qui que ce soit. Certes, il ne se privait pas de gronder un peu devant des dignitaires quand il jugea leurs actions ou leur dire choquantes, mais devant Lilith de Choiseul… Il n’avait pas crié à faire trembler les murs et les meubles comme un violent tonnerre, mais hausser un rien le ton pouvait suffire à déranger. Se calmant donc un peu, Jason tenta de rebondir confus.

"J’espère ne pas mettre montrer trop impoli envers qui que ce soit sinon je m'ne excuse pleinement. Majesté, si vous me le permettez, j’aimerais savoir si vous êtes justement sur un autre grand projet et si nous pouvions être mis au courant."
Lilith de Choiseul
Nationalité :
Ambrosienne
Messages :
3776
Date d'inscription :
14/01/2017
Lilith de Choiseul
Impératrice de vapeur
le Ven 12 Juin 2020 - 22:32
Je dévisageais le jeune homme, dans un silence lourd de sens, il était convié à la table de jeu impériale et haussais le ton, ce qui fit planer, une sensation lourde, à la tablée. Je me disais que son père était un rien de plus courtois et probablement plus disposé à faire les choses bien, de ce fait, je préférais miser sur la jeunesse et l’empressement de bien présenter. Quoi que la jeunesse, n’était-il pas plus vieux que moi ? Je finissais par sourire.

« J’ai un projet, mais comme tout projet qui me vient je ne peux tout à fait en parler, parce que je n’ai hélas, que fort peu de temps à consacrer à mes travaux, je suis Impératrice avant tout et mes instants de liberté sont fort peu nombreux. Toutefois, si je venais à concrétiser mes dernières pensées, il sera fort probable que vous serez un des premiers avertis. »

Les souffles des deux comparses cessaient d’être retenu, je laissais tomber mes cartes sur le rebord de la table. Je ne jugeais en aucun cas le jeune homme, en vérité, j’appréciais qu’il ait l’audace de hausser le ton tout en s’excusant assez rapidement, cela prouvait qu’il n’était pas un courtisan commun dont je me serais lassé rapidement. Enfin.

« Pour en revenir à votre haussement de ton, je vous déconseillerais de le ravoir en cercle moins privé, vous ne voudriez pas paraître déplacé, j’apprécie toutefois votre façon franche de parler mais que cela ne se reproduise pas. Si je vous souligne des faits et des choses, vous demande quelque chose, prendre la mouche ne sert à rien. »

C’était ce qui s’était passé, si je savais fort bien que l’Impériale pensait à la sécurité, je me devais de le redire voilà tout, je souriais.

« Passons, cette idée de whorse améliorée pourrait s’avérer surprenant, comme pas du tout, le fait est que pour une inventrice, je suis plutôt terre à terre, mais c’est le coté impériale et les obligations qui modèrent aussi mon esprit. Alors forcément… »


[CLOS] A la table de jeu Impériale [pv Lilith De Choiseul] - Page 2 VtJLfeC
Jason Duchatelet
Nationalité :
Origine : Raclusien Adoption : Ambrosien
Messages :
108
Date d'inscription :
27/01/2020
Jason Duchatelet
Copropriétaire de l'Impériale
le Mar 16 Juin 2020 - 8:32
L’impératrice se montra clémente, mais cela n’empêcha pas le jeune Duchatelet de se sentir un rien embarrasser. Il eut toujours du mal à maîtriser son tempérament d’homme idéaliste qui pouvait grogner à la moindre pique. Son père le lui rappela bien d’agir avec prudence dans ce monde qu’il venait de rejoindre, sage conseil dont Jason devrait appliquer le plus souvent possible. Alors il acquiesça en souriant, ayant peur de dire quelque chose de travers.
Cependant, il fut fort heureux de savoir qu’il ferait partie des premiers au courant des recherches de sa majesté. Ceci symboliser bien l’alliance entre les deux familles ayant permis la création, voir l’ascension de l’empire. N’oublions pas la troisième famille, Clairefontaine. Même si Katherine était plus porter sur les finances, elle serait ravie de savoir sur quoi investir et quelle découverte rapporterait à l’entreprise.

L’idée de Whorse améliorer resta un mystère complet, voilà pourquoi certains pouvaient se montrer sceptique à ce sujet. Déjà, est-ce que ceci ne serait pas qu’une simple rumeur, et si elle était fondée, ce projet se concrétisera-t-il à la fin ? Jason était néanmoins curieux, et désirait en savoir un peu plus sur le sujet. Car si ce qu’on lui rapportait, même maigre, venait à être réaliser, on vivrait dans un monde futuriste amusant.

"Oui et vous avez sans nul doute raison. Il vaut mieux rester prudent et avancer prudemment. Car si on se jette sur la première idée venue, nous rencontrions bien des ennuis."

L’impératrice avait un devoir de protection envers son peuple. Si une nouvelle machine devait être développer, aussi ingénieuse soit-elle dans la mécanique et l’ingénierie, elle se devait de veiller sur la sécurité de sa nation et des habitants. Rôle qu’elle tenait visiblement à cœur et qui poussa le jeune homme à davantage la respecter, si déjà le niveau n’était pas à son maximum depuis, le baromètre explosait littéralement.
Pour calmer un peu les esprits et essayer un terrain plus amusant, le jeune Duchatelet en profita sur un ton quelque peu amusé de narrer certaines anecdotes à ce propos.

"A ce propos, si vous saviez les projets loufoques qu’on vient souvent nous proposer en posant les plans sur notre bureau. Il est vrai que rien qu’avec ça, on pourrait envisager le pire."

Jason et Katherine voyait souvent défiler ce qu’on pourrait nommer le « défiler des savants fous. » De nombreux hommes et femmes de toutes origines et de tout bord, venaient les voir pour proposer des innovations ou quelque chose de totalement nouveau. Si certaines idées se tentaient, la plupart hélas furent décliné.

"Nous sommes bien tenter d’en soutenir quelques-uns, car leurs idées ne sont pas toujours à jeter. Mais vous en avait justement qui vous ferait choir sur votre chaise." Lâcha donc Jason avec un petit sourire amusé à l’ensemble des joueurs. "Déjà au niveau du coup, car l’Impériale se risquerait de financer les recherches pour des résultats peu probants. Mais avec le peu de garantie de sécurité aussi à la fin justement. Tenez, nous en avions une qui proposait une nouvelle forme de monorail. Plus grand, plus solide et surtout plus rapide. Les passagers à l’intérieur risquaient fort d’être secoué avez violemment. Et je ne vous dis pas pour l’apparence. Il ressemblait à un énorme serpent draconique comme dans les légendes. En plus cela prenait de la place il aurait fallu refaire tout Ambrosia. Ou, côté plus loufoque, un inventeur qui proposait comme moyen de transport personne, une sorte d’appareil en forme d’autruche. Le passager monter dedans et se déplaçait ainsi. La machine ne roulait ou ne marchait pas, mais sautillait pour avancer ou reculer et pouvait faire de grands bons pour esquiver les obstacles."

Lilith de Choiseul
Nationalité :
Ambrosienne
Messages :
3776
Date d'inscription :
14/01/2017
Lilith de Choiseul
Impératrice de vapeur
le Ven 10 Juil 2020 - 20:06
La jeunesse avait l’esprit vif, c’était un fait. Enfin, je dis cela alors que j’étais plus jeune que lui, mais j’avais trop appris à calmer mes embrasements pour ne pas trouver cela déplacé. Si je soulignais un point, ce n’était pas pour qu’il se défende, je préférais prévenir que guérir…point.

« Aernia a elle-même pris soin de créer le monde, rien ne fut précipité. Ne l’oublions jamais. »

Je n’aimais pas aller trop vite, je n’aimais pas les scientifiques qui se lançaient sur milles entreprises pour ne jamais parvenir à en faire une concrètement, toutefois, comme il était nécessaire d’avoir l’aval de l’Empire pour la mise en circulation dans ses rues de certains objets, je gardais toujours un œil sur les choses, ou mes ministres, ce que j’appréciais. Un peu de contrôle obsessionnel peut-être que je ne qualifiais que de contrôle de prudence. J’octroyais un sourire à sa légèreté, consciente qu’il souhaitait détendre l’atmosphère, je pliais volontiers à un air plus amusé.

Toutefois, la suite de ses témoignages me tira une drôle de tête, me faisant froncer les sourcils et tordre la bouche. Il y avait réellement des esprits ingénieux qui espéraient sortir l’idée du siècle dans l’originalité et qui ne faisaient que nourrir ce genre d’histoire.

« Les originaux pensent toujours que créer quelque chose d’époustouflant visuellement ou hors du commun fera tout son succès, hélas, ils omettent l’élément principal, le confort de l’utilisateur. Je dois avouer que moi-même, plus jeune, j’oubliais ce genre de chose, mon Père me disait alors : mais qui voudrait utiliser ça ! Et je comprenais que ce n’était pas adéquat. Parfois, je donnerais cher pour aller me faufiler comme une souris dans le quartier des inventeurs et voir tout ce que les ateliers peuvent cacher comme éléments surprenant. »

Cela fit ricaner, amicalement, les autres hommes à la tête et je me laissais émettre un léger rire, autant dire que Jason avait fait fort : obtenir une discussion « intime » et légère avec moi. Rare était la chose !



[CLOS] A la table de jeu Impériale [pv Lilith De Choiseul] - Page 2 VtJLfeC
Jason Duchatelet
Nationalité :
Origine : Raclusien Adoption : Ambrosien
Messages :
108
Date d'inscription :
27/01/2020
Jason Duchatelet
Copropriétaire de l'Impériale
le Lun 13 Juil 2020 - 8:37
"Vous avez raison votre majesté, il est bon de le rappeler."

Plutôt ironique sachant que l’on vivait dans un monde qui aimait aller vite, qu’on exigeait des résultats dans les plus brefs délais. Souvent, Duchatelet fut témoins des exigences de ce qu’on nommerait des gros bonnets concernant leurs investissements. Il fallait presque que le lendemain, ça leur soit rentable, que la chose promise, soit complexe soit-elle, fut déjà réalisée. Quand le monde fut tenu par l’argent… Enfin, il s’agissait surtout des actionnaires et de certains patrons, on ne pouvait mettre tout le monde dans le même sac. L’Impériale avait une politique où justement, le temps qu’il faudrait pour percevoir les premiers bénéfices furent décidé en accord avec l’inventeur ou l’innovateur sur son contrat.

L’impératrice lâcha une petite anecdote personnelle. Ce qui surprit le jeune homme de cette subite invitation à son intimité, mais ne l’empêcha pas de rire avec les autres joueurs, amusé d’imaginer la souveraine juvénile, haute comme trois pommes essayer une nouvelle invention et être soit secouer ou plier dans tous les sens pour réussir à s’assoir. Ceci rappelait sa propre expérience. La première fois où Tristan fit visiter les ateliers de l’entreprise à son tout nouveau fils. Ce fut à la fois effrayant et amusant. Le jeune homme se sentit encourager de partager à son tour son histoire.

"Oh ! Je donne sans hésiter crédit à votre père. Moi-même je connus quelques désagréments avec une machine proposer par un nouvel inventeur. Je ne me souviens plus très bien de son nom, ni même comment elle fonctionnait. C’était la première fois que je visiter les ateliers. Je m’étais assis dans une sorte de mini wagon et je fus secouer comme un cocotier."

Sans doute que pareille invention aurait du succès dans les foires pour offrir des sensations fortes, mais pour la vie de tous les jours, cela aurait entrainer de nombreux problèmes. Jason se souvenait néanmoins des expressions paniquées au début de l’expression et de l’hilarité quand on voyait sa tête après, les cheveux ébouriffer et le regard hagard. Tristan lui, fut furieux cependant qu’on eut fait vivre pareille chose.

"Il est sur oui, qu’on verrait bien des choses originales et loufoques chez nos amis savants. Si votre majesté le souhaite, nous pouvons organiser une visite de nos usines et des ateliers si elle le désire."

Jason avait une autre idée en tête. Il pensait à la possibilité de proposer à l’impératrice Lilith de se travestir en dame du peuple pour réaliser ce désire. Jason le faisait bien souvent, se déguiser en homme des bas quartiers pour revoir ses anciens amis. Mais aussi vif et impudent puisse être Duchatelet, il évita de proposer pareil projet. Surtout à l’impératrice et devant des hauts personnalités politiques et économiques. Jason lui-même se sentirait honteux. Bien qu’il ne doutât pas de l’amour de la dame De Choiseul pour son peuple, les obligations impériales furent bien plus pesantes que celle du jeune homme.

Il valait mieux sans doute proposer quelque chose de plus « traditionnelle ». Si elle voulait surprendre les gens par contre, Jason pouvait cacher son identité, dire qu’il s’agissait d’une investisseuse, d’une personne pouvant être intéresser rien de plus.
Lilith de Choiseul
Nationalité :
Ambrosienne
Messages :
3776
Date d'inscription :
14/01/2017
Lilith de Choiseul
Impératrice de vapeur
le Jeu 30 Juil 2020 - 21:54
Les anecdotes enfantines étaient agréables, assez anodines toutefois pour être partagées sans difficultés et éveiller un sentiment simple de plaisir et de rire. Jason se laissa même aller, ce n’était pas désagréable, ni même inconvenant, pas à mon sens. Nous parlions tout simplement à la table de jeu, jouant fort peu au final, mais c’était souvent le cas.
J’appréciais sincèrement cet instant, il n’était pas question d’absolument me plaire et de faire en sorte que la conversation ne soit pas qu’un enchevêtrement de cirage de pompe en bonne et dû forme. Jason Duchatelet me « tapait » dans l’œil ou en tous cas, il se démarquait des courtisans lambda qui me fatiguaient l’esprit de leur seule présence.

« Il serait envisageable en effet de faire le tour de nos entreprises florissantes, l’Impérial étant en premier sur les listes de l’Empire. Mon cabinet se fera une joie de rentrer en contact avec vous, pour pouvoir envisager les choses, j’aimerais de toutes façons montrer à mon futur époux tout cela. Faites votre requête à mon chambellan et il se chargera d’organiser cela comme il se doit. Un conseil toutefois, n’en faites pas trop. »

Je souriais, reposant mes cartes en main, alors que je discernais Baptiste, mon majordome qui attendait. Je comprenais que des choses urgentes m’attendaient, j’allais devoir laisser le jeu en plan. Je souriais donc en me relevant, les hommes à la table se redressant forcément, je les invitais à se rasseoir.

« Messieurs il semblerait que je doive vous abandonner, Madame L’oie prendra ma place. Elle parle un peu moins, mais elle est redoutable. Monsieur Duchatelet, ce fut un plaisir. »

Je me devais de les laisser, ma dame de compagnie, bien que muette risquait d’être une adversaire redoutable. J’étais un peu impatiente de faire voir les entreprises à Everard, nos premières sorties officielles….


[CLOS] A la table de jeu Impériale [pv Lilith De Choiseul] - Page 2 VtJLfeC
Jason Duchatelet
Nationalité :
Origine : Raclusien Adoption : Ambrosien
Messages :
108
Date d'inscription :
27/01/2020
Jason Duchatelet
Copropriétaire de l'Impériale
le Mar 4 Aoû 2020 - 8:22
La soirée se déroulait donc sans accrocs, dans un cadre plaisant. Si au départ Jason fut impressionner par la présence de Lilith De Choiseul, le jeune homme se sentait bien plus à l’aise comme s’il était entouré « d’amis ». C’était l’impression que se donnait le beau brun, mais il ne s’aventurait pas trop dessus, se souvenant qui était qui, et évita donc les trop grosses familiarités.

Sa majesté consentit bien de tout cœur de venir visiter les usines. L’Impériale était, comme elle venait de le dire, la numéro un, la principale entreprise de l’empire. Néanmoins une visite de la couronne était toujours un honneur et témoignait bien de la confiance de celle-ci envers les deux familles qui se sont toujours montrer fidèle envers l’empire et leurs têtes couronnées. Jason fut tenté d’organiser un accueil en grande pompe, digne de l’entrée d’une impératrice et du nouvel empereur. Oh ! La nouvelle était tomber aussi violemment qu’une comète sur Terre. On pariait sur le nom du prétendant et quand la nouvelle fut tomber… Jason ne pouvait que se réjouir pour Lilith.

"Ce sera un réel plaisir que de vous recevoir. Et il sera fait à votre convenance, je renverrais juste l'orchestre et les artificiers." Plaisant donc à la fin Jason qui tenta un brin d’humour.

Oui bien sûr, il comprenait que préparait une fanfare et une procession serait lourd, couteux et pouvait mettre mal à l’aise. Catherine aurait sans doute préférée une petite réception assez tape à l’œil pour marquer le coup. Mais invités quelques personnes importantes de l’entreprise, membres du conseil et ou investisseurs et un petit buffet à la fin, pourrait servir. Bien sûr, on pourrait décorer l’endroit, mais n’oublions pas que le nouveau couple impérial venait surtout pour visiter, inspecter ce qui contribuait à faire d’Ambrosia ce qu’elle était. Pas pour faire la fête.

La partie se terminait pour l’impératrice, car elle s’excusa, s’excusant de devoir partir, mais leur laissant sa dame de compagnie la remplacée. Jason salua donc respectueusement Lilith De Choiseul et accueillit amicalement cette remplaçante. C’était une sacrée journée, dans sa tête il se voyait déjà parler de sa rencontre avec l’impératrice à son père, et de ce qu’elle avait accepter de faire à sa partenaire en affaire. Une journée bénit par les dieux.
Contenu sponsorisé
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum