-53%
Le deal à ne pas rater :
Chargeur rapide sans Fil Universel 10 W – Limxems – Classe A+++
15.99 € 34.20 €
Voir le deal

Anonymous
Invité
Invité
le Ven 1 Déc 2017 - 15:04
DE CHOISEUL Philippe
ft. Matt Smith
Surnom : Le Fol
Âge : 30 ans
Métier : Inventeur & Chimiste
Nationalité et origines : Raclusien de naissance (Ambrosien dans l'âme)
Situation conjugale : Célibataire
Culte : Culte d'Aernia
Orientation sexuelle : Hétérosexuel
Groupe : Dignitaires
Carnation : Blanche
Taille : 1m82
Corpulence : Immense et longiligne, mince sans être squelettique
Cheveux : Bruns, mi-longs (et souvent mal-coiffés)
Yeux : Verts
Signe(s) distinctif(s) : La tâche de naissance caractéristique des De Choiseul, ainsi que quelques cicatrices et brûlures sur l'ensemble du corps, symboles de nombreux incidents rencontrés au court de ses multiples expériences


Caractère :

Bien qu'il ne soit guère odieux, désagréable ou même cruel (très loin de là), il arrive que l'entourage de Philippe de Choiseul le décrivent comme une personne difficile à vivre. Excentrique de la tête au pied, tout chez lui crie extravagance, que ce soit dans son style vestimentaire, sa façon de parler et de se déplacer ou les idées rocambolesques qui lui viennent régulièrement à l'esprit. Il est compliqué voire quasiment impossible de lui faire entendre raison tant il a tendance à n'en faire qu'à sa tête. Véritable touche-à-tout doublé d'une curiosité à la limite de l'indiscrétion, Philippe est un homme passionné et surtout déterminé dans tout ce qu'il entreprend. Ce n'est pas dans ses habitudes de lâcher l'affaire - au contraire - et il s'agit là d'un trait de caractère qui lui a bien souvent joué des tours. Imprudent et distrait, étourdi et irresponsable, il est fréquent que ses expériences virent au désastre car il aura oublié tel ou tel outil ou ingrédient. Lui confier la garde de quelque chose, qu'il s'agisse d'une pupille, d'une plante ou encore d'un animal de compagnie est une très mauvaise idée. Il ne pense jamais vraiment aux conséquences de ses actions, l'un de ses dictons favoris étant "Qui ne tente rien n'a rien". Philippe est également réputé pour son franc-parler, son honnêteté et son incapacité à poser un filtre sur ses mots. Grand bavard, il a tendance à ouvrir la bouche aux mauvais moments et maints efforts sont alors sollicités pour le faire taire. Également impatient bien qu'acharné à la tâche, il est aisément frustré par les délais d'attente. D'un naturel joyeux et bondissant, la tristesse ou la mélancolie ne sont pas des sentiments qui lui sont familiers. Il n'aime toutefois pas être dérangé au cours de ses expériences et est prompt à se montrer agacé quand il est interrompu. L'idée d'avoir à céder aux convenances et à l'étiquette ne le séduit guère (en fait, il n'en a cure), et cette attitude désinvolte surprend plus qu'elle n'enchante.



Histoire :

Ce fut au sein de la ligue Raclusienne que Philippe de Choiseul vit le jour. Sa naissance fut perçue comme un véritable miracle par sa famille tant elle était inattendue. Son père Percival de Choiseul, ambassadeur Ambrosien en ligue Raclusienne, avait en effet été victime d'un grave accident de navette quelques années auparavant, ce qui aurait dû — selon les médecins — le priver de sa capacité à concevoir. De ce fait, le jeune Philippe se trouva choyé par sa famille, plus particulièrement par son père qui voyait en lui le miroir de sa jeunesse. Alors qu'il était tout juste bébé, il posait déjà sur le monde un regard curieux et inquisiteur, comme pour mettre son entourage en garde à propos de ce qu'il allait devenir une fois plus âgé...

Philippe passa ainsi une enfance heureuse et sereine. Il vouait un respect et une admiration sans faille à son père ainsi qu'une grande tendresse pour sa mère Mélisandre, même s'il ne s'avéra pas être un fils des plus obéissants. Sa famille étant reliée à celle régnante d'Ambrosia, Philippe grandit bercé par les récits de cette ville fabuleuse, qu'il n'eut pas l'occasion de visiter durant ses jeunes années à cause du mauvais état de santé de son père (lequel ne pouvait pas tenir debout très longtemps et se fatiguait aisément). Peut-être que toute l'attention qu'on porta à Philippe enfant influença fortement sur son caractère, en tout cas il s'avéra être comme bien des garçons de son âge très énergique — parfois trop — et régulièrement occupé à faire les quatre-cent coups. À sept ans, il parut se calmer momentanément en apprenant à lire. Il se levait ainsi tous les matins de bonne heure, gambadant sur ses courtes jambes jusqu'à la bibliothèque de la maison où il se perdait ensuite dans les ouvrages s'alignant sur les étagères, passant parfois des heures entières à bouquiner et se remplir la caboche, grognant d'agaçement lorsqu'on l'appelait pour passer à table ou quelque autre tâche agaçante de la vie quotidienne. Il s'émerveillait devant tout et avait soif de connaissance. Jeune, il aimait surtout les récits d'explorateurs et voyageurs qui s'en étaient allés jusqu'aux confins des royaumes voisins pour en rapporter les témoignages les plus fabuleux. En grandissant et en entrant dans l'adolescence, il élargit ses goûts en matière de lecture, son intérêt se portant sur les ouvrages traitant de mécanique et des mystères de l'alchimie et de la chimie. Il balladait en permanence sur lui un petit carnet relié de cuir dans lequel il prenait note des faits majeurs qu'il avait appris, ou bien des idées qui lui étaient venues au cours de la journée - habitude qui persista chez lui jusqu'à l'âge adulte. Son imagination paraissait sans limite, et il avait bien du mal à la canaliser.

Le jeune Philippe prit également l'habitude, dès ses neuf ans, de rejoindre son père après l'école dans le grenier sous les toits que ce dernier avait aménagé en véritable laboratoire. Son fils n'avait pas le droit de toucher aux éprouvettes, outils et autres objets exposés en ces lieux, mais cela ne l'empêchait pas d'ouvrir de grands yeux admiratifs, étonnés et surtout curieux quand il observait son père s'adonner à ses expériences. Le grand homme initia son fils aux arcanes de la chimie et de l'alchimie une fois qu'il fut un peu plus âgé, se réjouissant de voir que celui-ci, quoique un peu distrait, imprudent et doté d'une mémoire sélective, savait raisonner de façon astucieuse et intelligente. À onze ans, il eut officiellement l'autorisation de manipuler les fabuleux outils, matériaux et engins du laboratoire de son paternel, même s'il avait secrètement déjà commencé à monter au grenier en secret, profitant de la nuit noire et du fait que la maisonnée soit plongée dans un sommeil profond pour tenter ses premières expérimentations. À compter de ce jour, plus aucun doute ne subsista dans l'esprit du jeune garçon quant à son orientation future: il était né pour créer et découvrir.

À dix-neuf ans, Philippe quitta Cairos pour Ambrosia afin de devenir pupille durant les trois années règlementaires. Contrairement à certains de ses congénères plus anxieux, il bouillonnait de curiosité et d'excitation à l'idée de pouvoir enfin découvrir la capitale de l'Empire de Vapeur, surtout après toutes les histoires qu'on lui avait racontées. Et Aeria seule savait combien d'ouvrages il avait dévoré à ce propos ! Véritable symbole du progrès et de la technologie, tout ce que promettait Ambrosia était un rêve pour Philippe. Il ne fut nullement déçu. Étant apparenté à l'impératrice (bien qu'il ne fut que son cousin au huitième degré), il siégeait au palais et fit proprement la connaissance de sa cousine à cette occasion. Ils devinrent rapidement des amis très proches, les deux se ressemblant fortement sur le plan intellectuel, même s'ils avaient plutôt tendance à être en désaccord sur tout le reste... Durant ses années de pupille, le mentor de Philippe fut Gontran de Monteclair, Amethien de pure souche et, malheureusement pour le jeune homme, extrêmement à cheval sur l'autorité. Fort heureusement, sa sévérité n'avait d'égale que son érudition, et Philippe apprit beaucoup aux côtés de son tuteur, même s'ils ne partageaient guère les mêmes méthodes de travail. Ce fut avec un ravissement sans nom et un soulagement inégalable qu'il se trouva libre à nouveau à la fin des trois années passées auprès de Monteclair. Car même si Philippe réservait à son pays d'origine une place chère dans son coeur, c'était toutefois à Ambrosia, au coeur de toute cette effervescence technologique qu'il se sentait le plus à sa place. Cela ne l'empêchait pas d'envoyer régulièrement de longues lettres à son père afin de s'enquérir du bien-être de ce dernier.

Philippe causait parfois bien du souci au palais impérial. En tant que cousin de l'impératrice et plus ou moins troisième sur l'ordre de succession en cas de disparition de cette dernière, il n'avait pas l'autorisation de voyager sauf en cas d'extrême nécessité. Le degré d'intérêt qu'il portait aux affaires politiques gravitant aux alentours de zéro, il passait donc le plus clair de son temps dans son laboratoire. À trois reprises, il manqua faire sauter le palais impérial, sa cousine et lui-même avec, et sans la vigilance de sa chère amie, ces expérimentations auraient pu s'achever sur des notes funestes. Il était d'ailleurs le principal responsable des charmants mais non moins dérangeants bruits de déflagration qui faisaient régulièrement trembler les murs du palais à toute heure. Ces incidents, qu'il qualifiait de mineurs, ne l'empêchaient toutefois pas de poursuivre ses recherches. Il s'intéressa notamment aux alliages métalliques et découvrit le duraluminium à l'âge de vingt-cinq ans, matériau qui contribua fortement à faire sa renommée, et dont l'efficacité n'était plus à prouver. En tant que curieux de la meilleure (ou pire) espèce, il travailla également sur diverses machines à la hauteur de l'infatiguable imagination complètement perchée de leur créateur, et dont l'utilité pouvait paraître un tantinet obscure aux non-initiés... En plus de ces petites créations foldingues et triviales, il réalisa également quelques trouvailles dans le domaine chimique avec un produit gazeux à la couleur verdâtre qu'il nomma acide exitiumfusilique. Ce liquide, extrêmement nocif et dangereux, possédait la capacité de ronger tous les matériaux imaginables, à l'exception — fort heureusement — du duraluminium (bien que distrait, Philippe avait fini par réaliser en avançant que créer un tel produit sans quelque chose pour le contrer n'était peut-être pas une bonne idée). Le processus d'élaboration de l'exitiumfusilique, en plus d'être laborieux, menaça de causer la potentielle destruction du palais impérial par explosion (entre autres).

Désormais, Philippe avait décidé de se pencher sur un nouveau moyen de locomotion bien différent de ce que l'on avait l'habitude de voir, un ambitieux projet dont il avait bien l'intention de venir à bout. S'inspirant de vieux ouvrages et d'esquisses réalisées de la main d'êtres plus fous que lui encore, il souhaitait créer ce qu'il appellait un aquacuriosis, une sorte de navette ayant pour objectif d'explorer les bas-fonds marins. En théorie, elle allait pouvoir se déplacer dans la mer grâce à un ingénieux système de rames à actionner depuis l'intérieur de la cabine. Bien que les schémas et plans de Philippe étaient quasiment achevés, il était encore loin de matérialiser son idée tant les obstacles de la physique (la pression, le problème de l'apport d'oxygène etc.) semblaient se dresser sur son passage. Mais qu'importe! Il était suffisamment timbré pour persévérer et y parvenir.

En plus de la grande amitié qu'il portait à l'impératrice, Philippe mettait également un point d'honneur à embêter son autre cousine, Amelia Clark. Après tout, cette dernière passait un peu trop de temps à répéter à quel point il était agaçant, irréfléchi et dangereux... Une véritable invitation à l'énerver d'avantage! Philippe fut bien surpris un beau jour de se voir attribuer un pupille, quelques mois après son trentième anniversaire. Ce dernier, du nom de Lucius Chevalier, était un immense peintre au talent confirmé, et c'était peser ses mots de dire qu'il s'agissait là d'une idée désastreuse. Philippe avait bien trop souvent la tête dans les nuages ou dans ses inventions pour faire un bon mentor...

Divers :  

— Il est le créateur du duraluminium, astucieux alliage d'aluminium et divers autres matériaux, résultant en un métal plus léger et solide, une création qui, selon certaines rumeurs, pourrait bien lui valoir le titre de Grand...

— Philippe est retourné précipitamment auprès de sa famille il y a deçà quelques mois suite à une missive l'informant de la grave maladie de sa mère. Mélisandre a succombé deux jours plus tard aux cruels effets d'une infection pulmonaire, et Philippe a perdu là une des personnes qu'il chérissait le plus au monde.

Date de naissance : 1998
Double compte : Nope
Où nous as-tu trouvé? : Par le plus pur des hasards, alors que je cherchais des inspirations steampunk (et je suis tombée amoureuse de cet univers).
Commentaire : C'est la première fois que je joue sur forum ! Mais il faut bien commencer quelque part, et je ferais de mon mieux pour ne pas faire n'importe quoi (promis). Du coup, si vous avez des conseils ou des trucs et astuces, je suis absolument preneuse (j'ai quand même fait un minimum mes devoirs avant de venir).
Lilith de Choiseul
Nationalité :
Ambrosienne
Messages :
3630
Date d'inscription :
14/01/2017
Lilith de Choiseul
Impératrice de vapeur
le Ven 1 Déc 2017 - 18:20
Bonsoir mon cousin et bienvenue!!!

Comme c'est un début sur forum, je veux bien te guider par MP si tu es perdu,mais pour l'instant tu t'en sors à merveilles Wink

Nous lirons ta fiche au plus vite -dans la soirée je dirais- en attendant tu peux toujours aller flooder pour rencontrer un peu les joueurs entre autre!

Si tu as besoin de conseil, des questions, n'hésites pas à nous mp ou passer par la partie communication!


DIGNITAIRE — PHILIPPE DE CHOISEUL — INVENTEUR ET CHIMISTE [TERMINÉ] VtJLfeC
Everard Zullheimer
Nationalité :
Amethien
Messages :
1506
Date d'inscription :
14/04/2016
Everard Zullheimer
Premier serviteur d'Ameth en Ambrosia
le Ven 1 Déc 2017 - 18:30
Bienvenue !

Si tu as des questions, n'hésite pas à me/nous les poser ! ^^


DIGNITAIRE — PHILIPPE DE CHOISEUL — INVENTEUR ET CHIMISTE [TERMINÉ] LiYein5
Anonymous
Invité
Invité
le Ven 1 Déc 2017 - 19:18
Merci à vous ! Je n'hésiterai pas en effet.
Everard Zullheimer
Nationalité :
Amethien
Messages :
1506
Date d'inscription :
14/04/2016
Everard Zullheimer
Premier serviteur d'Ameth en Ambrosia
le Ven 1 Déc 2017 - 21:30
Bonsoir Philippe ! Du coup, choses promises, choses dues, on a lu et on a quelques questions, en fait ! ^^
J’aime beaucoup ce que tu as fait de Philippe, on sent à la fois le PV et le fait que tu te le sois approprié ! ^^

- Tout d'abord, dans les signes distinctifs, peux-tu rajouter, s'il te plait, que Philippe possède la tache de naissance caractéristique des De Choiseul ^^
- Cairo est la capitale actuelle (elle change tous les dix ans), du coup, pourrais-tu rayer la mention de capitale, vu qu'elle ne l'était pas il y a 30 ans s'il te plait ? ^^
- Pourrais-tu aussi trouver une justification au fait que les parents de Philippe soient au sein de la ligue et non dans la capitale ambrosienne ? Peut-être sont-ils ambassadeurs ? A toi de trouver quelque chose qui te et nous convienne ^^
- Tu parles de sa soif de connaissance, mais il y a un truc qui me chiffonne, dans le même coin, tu parles de l'apprentissage de la lecture à ses sept ans, et dans la foulée de son intérêt pur de la science assez pointue... peut-être est-ce une mauvaise compréhension de ma part, mais sinon, est-ce que tu peux indiquer un marqueur temporel s'il te plait ? Parce que bon, je doute qu'à sept ans un gosse qui apprend à lire se plaise dans les ouvrages de chimie, d'alchimie, et de mécanique, c'est peut-être un peu trop compliqué ^^"
- Il faudra changer le tuteur de ton personnage, en effet, étant ambrosien, il ne peut être pupille d'un ambrosien, et ayant grandi au sein de la ligue Raclusienne, il ne peut être Raclusien, tout simplement ! Donc il te reste un Eskrois ou un Amethien ^^
- Il faudrait plus que la disparition de l'impératrice pour qu'il monte sur le trône (au moins, elle, Nicolas, le frère de Lilith, et, du coup, le père de Philippe xD)

Après, pourrais-tu bien te relire s'il te plait, il y a des fautes qui sautent aux yeux, notamment sur les noms propres, ou alors sur certains mots où elle revient de manière systématique, comme duraluminium ^^

Voilà, j'ai fait le tour, sache que si tu as des questions ou des difficultés, je serai ravi de te répondre et/ou de t'aider ^^


DIGNITAIRE — PHILIPPE DE CHOISEUL — INVENTEUR ET CHIMISTE [TERMINÉ] LiYein5
Anonymous
Invité
Invité
le Ven 1 Déc 2017 - 23:06
Merci beaucoup d'avoir fait aussi vite !
Je vais me dépêcher d'aller rectifier tout ça. Et rhoh, j'y crois pas d'avoir oublié la tâche de naissance alors que je l'avais lu au moins six fois... À propos de l'apprentissage de la lecture à sept ans et des bouquins un peu trop techniques, je vais rajouter des marqueurs temporels pour que ce soit plus cohérent et logique en effet.
Concernant la faute "duraluminium", je devais être fatigué ou ne pas avoir les yeux en face des trous... Merci pour ces détails en tout cas, je me dépêche de corriger (: Ça devrait être bon demain.
Everard Zullheimer
Nationalité :
Amethien
Messages :
1506
Date d'inscription :
14/04/2016
Everard Zullheimer
Premier serviteur d'Ameth en Ambrosia
le Sam 2 Déc 2017 - 16:54
Et voilà ! Tout baigne dans l'huile de moteur ! J'aime beaucoup ce que tu as fait du pv, en tout cas ! ^^

Tu es donc validé

Tu as la possibilité de créer ton carnet de bal désormais ou encore de proposer des pv si tu en as besoin !
Si tu ne l'as pas fait, peux-tu remplir ton profil correctement s'il te plait?
Pas la peine de passer dans les registres puisque nous les mettrons obligatoirement à jour en te validant, top non ? Mais si jamais tu as besoin de nous communiquer quoi que ce soit, cette partie du forum fera certainement ton bonheur !

Maintenant tu as toutes tes clés en mains pour jouer, n’oublies pas, pour la bonne harmonie du forum, que quand tu as finis un rp, il faut passer par ici! En attendant et bien va comploter !

Qu'Aernia veille sur toi !





DIGNITAIRE — PHILIPPE DE CHOISEUL — INVENTEUR ET CHIMISTE [TERMINÉ] LiYein5
Anonymous
Invité
Invité
le Sam 2 Déc 2017 - 19:54
Bienvenue parmi nous! Smile
Anonymous
Invité
Invité
le Sam 2 Déc 2017 - 20:23
Merci Beth ! Very Happy
Anonymous
Invité
Invité
le Dim 3 Déc 2017 - 15:42
Bienvenue par ici ! =) En espérant que tu te plaises parmi nous. ˆˆ
Contenu sponsorisé
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum