Le Deal du moment : -42%
SanDisk Carte Mémoire MicroSDHC Ultra 128 Go + ...
Voir le deal
17.99 €

Etienne-Louis d'Aramitz
Messages :
15
Date d'inscription :
17/02/2020
Etienne-Louis d'Aramitz
le Lun 17 Fév 2020 - 14:51
Etienne-Louis d’Aramitz

ft. Dumbledore de ksyders

Surnom : Aramis
Âge : 33 ans
Métier : Intendant de la garde impériale
Nationalité et origines : Ambrosien pure souche
Situation conjugale : Célibataire
Culte : Culte des Elus (cabale)
Orientation sexuelle : Hétéro
Groupe : Peuple

Carnation : Blanc
Taille : 1m88
Corpulence : Athlétique
Cheveux : Courts et chatains
Yeux : Marrons
Signe(s) distinctif(s) : Barbe fournie, Poinçon derrière l’oreille, tache de vin sur les côtes gauches
Caractère : Demandez autour de vous au palais : qui est Aramis ?
- Les nobles et autres dignitaires vous parleront de la vieille et très noble lignée des d’Aramitz, déchue de ses droits seigneuriaux suite à quelque scandale ou complot savamment étouffé par le pouvoir. Ils vous palerons du père de notre homme. Un homme droit et intègre, semblait-il… et quelle surprise de découvrir cette accointance avec la révoltes des trois seigneurs… quelle honte. Pourtant c’était un homme qui aurait pu entrer dans l’histoire… quant au fils… eh bien… tant mieux si on n’en entend pas parler. Ce genre de mauvais sang est héréditaire. Alors il vaut mieux qu’il se montre discret. Pour le principe.
- Si vous demandez à la garde impériale, les soldats chargés de la protection de l’impératrice en parleront avec affection. Un jeune homme plein de joie de vivre, et en même temps cruellement efficace. Toutefois, vous ne sauriez louper, dans le son de la voix, une petite dise de retenue. Non qu’ils ne l’apprécient pas, bien au contraire. Mais les fautes du père ne retombent-elles pas sur les épaules du fils ? Beaucoup diraient que dans d’autres circonstances, il aurait fait un excellent garde et qu’ils auraient été heureux de l’avoir comme collègue
- Si vous demandez aux serviteurs et domestiques, ils vous parleraient d’un homme exigeant, souvent sur la brèche et rarement là où l’attend. Un intendant sévère mais intègre, le genre avec qui il faut filer droit. Et bon nombre n’aime pas l’idée de lambiner en sa présence à cause de son habitude de rosser les feignants. Ils ne l’aiment pas beaucoup, mais ne peuvent pas non plus le critiquer. Il est bien trop utile et efficace pour le critiquer ouvertement. Son côté un peu irascible n’est pas ce qui fait son charme, et de loin.
- Demandez aussi à ses amis ce qu’ils pensent de lui, que c’est quelqu’un de prompt au rire comme à la colère, le genre d’homme à n’embêter jamais personne avec ses propres problèmes. Pas une personne enquiquinante, alors. De même il n’est pas un homme à chercher querelle. C’est apparemment un grand sportif, aimant davantage se confronter physiquement à lui-même pour le simple plaisir de se dépasser. Il n’est pas rare de le voir lorsqu’il ne travaille pas, courir le long du pilier central, attirant généralement des regards intrigués voire même des regards un peu indignés de voir un homme se comporter de la sorte. Sportif accompli, il ne voit pas de meilleure manière de régler un problème que par une épreuve imposant à chacun de se dépasser.
- Il y a un autre type de personne à qui vous pourriez demander comme il est. Vous pourriez en parler avec le prêtre de son cercle d’impiété. Fervent priant des élus, il n’a jamais failli à sa dévotion, et honore généralement ceux-ci, et principalement la sanguinaire, en faisant un don de son propre sang. Il n’est pas homme à tuer pour sa foi, mais il ne saurait être question de remettre sa loyauté en doute sur le sujet.
Histoire :  Pour bien comprendre toute l’histoire, il faut revenir plusieurs années avant la naissance de notre protagoniste, une bonne trentaine d’années avant pour tout dire lors de la révolte des trois seigneurs. En effet, en 407, trois comtes de l’extrême méridional de l’empire de vapeur décidèrent de faire Sécession de l’empire. Parmi eux – et il fut même soupçonné d’en être le chef de fil – Henry d’Aramitz. La révolte dura deux mois. Ils parvinrent, à trois seigneurs de guerre chevronnés à conquérir une bonne partie du sud de l’empire avant d’être écrasés successivement par l’empereur et ses généraux au col de Sargonesse, dans la plaine du Crémillant, puis, définitivement dans la baie d’Aramitz, où les conjurés cherchaient à prendre la mer pour quitter le pays. Les traits furent capturés et exécutés. Toutefois, si les épouses et tous les officiers furent exécutés, les enfants, eux, furent épargnés et confiés à des loyaux partisans de l’empire qui remplacèrent les propriétaires d’origine à la tête des fiefs rebelles et les survivants furent déchus de tout titre nobiliaires.

C’est dans ce cadre-là qu’est né Etienne-Louis, premier et seul enfant d’Henry d’Aramitz. Il avait à peine trois ans quand le conflit commença, et à peine cinq quand la bataille de la baie d’Aramitz eut lieu. Difficile de se rendre compte de ce genre de choses, n’est-ce pas ? En outre, l’homme qui fut son tuteur était un homme sec e dur, qui fit rudement payer à l’enfant les péchés de son père. Oh, pas de maltraitance, il n’était pas cruel à ce point. Jamais il ne fut battu, mais quoiqu’il fasse, il partait toujours avec un désavantage. On lui pardonnait moins facilement la moindre erreur. En somme, c’était comme un handicap permanent. Et il ne pouvait rien y faire, quoiqu’il veuille faire. En outre, sa déchéance de ces titres finit par le forcer à devoir cesser de mener la vie de château. En effet, durant son enfance, il fut éduqué comme le fils du seigneur, mais, quand il attint les quinze ans, il fut décidé de le faire travailler au château. Il fut chargé de la domesticité d’Aramitz pendant un temps. Mais la servilité plus prononcée du personnel et du peuple vis-à-vis de lui que du nouveau seigneur local finit par poser problème. Ce fut à cette période qu’il décidé de l’envoyer à Ambrosia. Une bonne manière de se faire bien voire en montrant qu’il avait réussi à rentrer dans le droit de chemin le fils d’un traitre, lui trouvant une place de clerc au palais impérial.

Ce fut au sein de la capitale que Etienne-Louis commença à vraiment s’ouvrir au monde. Et malgré la méfiance de certain, son rire et son plaisir sportif fut bien vite apprécié. En outre, c’était un travailleur acharné, il jonglait avec les chiffres et les lettres. il était doué pour cela, et cela le fit remarquer des majordomes et serviteurs plus haut placé. Ainsi que d’une autre personne. Une lavandière au palais. Il s’agissait d’une vieille femme, encore forte et ferme mais qui cachait un profond secret. Peu à peu il se lia d’amitié à elle. Influençable ? Peut-être. Ce fut ainsi qu’il commença à se mêler aux serviteurs des élus, peu à peu, jusqu’à recevoir son poinçon derrière l’oreille. Etrangement, ce fut quand il commença à servir les Elus qu’il commença à monter en grade. Ainsi, petit à petit il gravit les échelons jusqu’à se retrouver intendant du plais. Enfin, un des intendants du palais. Parce que vu sa taille, un seul n’aurait pas suffi. Loin de là même ! Donc un intendant parmi d’autres, assistant le surintendant du palais.

En tant qu’intendant, il fut affecté auprès de la Garde impériale. Des gens bien étranges se mêlant le moins possible de ce qui se passait hors de leur routine et de leur vie. C’étaient des gens particuliers. Bien à part du monde. Enfin, ce n’était pas si grave, parce qu’il avait peu de contacts avec le groupe, juste avec le commandant pour des raisons administratives. Enfin, ce n’était pas grave. Puis, peu à peu, à force de fréquenter, et malgré la méfiance logique et permanente des gardes, il finit par briser la glace. Oh, certes, il restait un étranger, mais il fut de mieux en mieux acceptés par eux. Oh disons que sans en faire partie, il finit par être bien accepté à leur table et dans leurs jeux. Au final, sans être de la Garde ? il en était presque assimilé par eux.
Voilà où il en est aujourd’hui. Impie, d’un côté, presque assimilé à la garde d’autre part… beaucoup de choses bien contradictoires.

Divers :
- Il est impie depuis des années et opère comme un agent dormant au sein du palais. Il ne connait que l’identité de la lavandière qui l’a enrôlé. Il ne connait pas dautres identités que la sienne.
- Il a la réputation d’intransigeance et même de rosser les incompétents.
- C’est le fils d’un traître à la couronne.
- Il loge avec les domestiques du palais.
- Quand il ne travaille pas, il y a généralement plus de chance de le trouver dans les quartiers de la garde que partout ailleurs.
Date de naissance : un jour, un mois, une année
Double compte : ou pas
Double compte : Raimond
Où nous as-tu trouvé? : Velusia à l'époque
Commentaire :  aucun en particulier




Peuple - Etienne-Louis d'Aramitz 0
Lilith de Choiseul
Nationalité :
Ambrosienne
Messages :
3781
Date d'inscription :
14/01/2017
Lilith de Choiseul
Impératrice de vapeur
le Lun 17 Fév 2020 - 14:59


Oh un petit impie <3 j'ai adoré

Tu es donc validé

Tu as la possibilité de créer ton carnet de bal désormais ou encore de proposer des pv si tu en as besoin !
Si tu ne l'as pas fait, peux-tu remplir ton profil correctement s'il te plait?
Pas la peine de passer dans les registres puisque nous les mettrons obligatoirement à jour en te validant, top non ? Mais si jamais tu as besoin de nous communiquer quoi que ce soit, cette partie du forum fera certainement ton bonheur !

Maintenant tu as toutes tes clés en mains pour jouer, n’oublies pas, pour la bonne harmonie du forum, que quand tu as finis un rp, il faut passer par ici! En attendant et bien va comploter !

Que  Aernia veille quand même sur toi !




Peuple - Etienne-Louis d'Aramitz VtJLfeC
Etienne-Louis d'Aramitz
Messages :
15
Date d'inscription :
17/02/2020
Etienne-Louis d'Aramitz
le Lun 17 Fév 2020 - 15:19
Wow ! C'est du rapide ! Merci !


Peuple - Etienne-Louis d'Aramitz 0
Jason Duchatelet
Nationalité :
Origine : Raclusien Adoption : Ambrosien
Messages :
108
Date d'inscription :
27/01/2020
Jason Duchatelet
Copropriétaire de l'Impériale
le Lun 17 Fév 2020 - 15:34
Rebienvenu^^
Daphnée Samabartel
Nationalité :
Raclusienne
Messages :
267
Date d'inscription :
05/02/2019
Daphnée Samabartel
Propriétaire d'un comptoir commercial
http://jwrenaissance.forumactif.com
le Lun 17 Fév 2020 - 15:40
2h et un nouveau compte... Si j'avais cette productivité, même la grippe n'aurait pas la moindre chance !

Rebienvenue ! Hâte de lire ce que les histoires de ce personnage vont nous réserver !


Peuple - Etienne-Louis d'Aramitz Fc3xBB3
Contenu sponsorisé
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum